Livres
564 611
Membres
617 012

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Pierre Bordage

Auteur

France Né(e) le 1955-01-29 ( 66 ans )
1 812 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2009-09-09T14:47:48+02:00

Biographie

Ecrivain français

[Littérature française]

Né à La Réorthe en janvier 1955

La scolarité de Pierre Bordage débute en Vendée, au séminaire, où il s'imprègne de culture latine. Après neuf ans de karaté et de basket-ball et quelques cours de banjo, il découvre l'écriture et la SF en 1975 lors d'un atelier d'écriture à l'université. Après quelques voyages en Orient, une expérience de libraire, il s'installe dans le Gers où il écrit ses premiers romans. 'Les Guerriers du silence' remporte le Grand prix de l'imaginaire 1994 tandis que le prix Paul Féval de la littérature populaire 1999 récompense 'Les Fables de l'Humour'. En 2008, il publie un nouveau roman, 'Ceux qui sauront', et lance une bande dessinée en ligne intitulée 'Chroniques des ombres'. Ce conteur hors pair s'inspire beaucoup des grandes mythologies.

Evene.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
513 lecteurs
Or
1 241 lecteurs
Argent
934 lecteurs
Bronze
700 lecteurs
Lu aussi
646 lecteurs
Envies
1 738 lecteurs
En train de lire
70 lecteurs
Pas apprécié
122 lecteurs
PAL
1 694 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.52/10
Nombre d'évaluations : 1 017

0 Citations 568 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Pierre Bordage

Sortie France/Français : 2021-10-22

Dernier livre
de Pierre Bordage

Sortie France/Français : 2021-05-12

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Odile1 2021-08-03T10:54:04+02:00
Les Guerriers du silence, tome 1

Belle idée très en phase avec le courant "New Age" des années 80-90, "Les Guerriers du Silence" se situe dans un futur lointain et repose sur le concept d'une Puissance enfouie au cœur de chaque être humain, Puissance à laquelle il peut accéder grâce à des pratiques méditatives transmises par une tradition dont le fil menace à tout instant de se rompre alors que l'Humanité a essaimé sur une multitude de Mondes dont les cultures et religions semblent de lointaines descendantes des nôtres, Puissance qui seule pourra permettre de vaincre le Mal et le Néant incarnés par l'Hyponéros...

Le livre a à peine vieilli, quelques détails technologiques pourront sembler (déjà !) un brin désuets, ainsi que le regard porté sur les diverses cultures et religions qui ont inspiré celles des Mondes futurs, regard plus en phase avec les années 90 qu'avec notre actualité de 2013. D'ailleurs, l'idée de nommer et d'individualiser quasi systématiquement chaque Monde en référence à un pays /culture / religion,... contemporain est intéressante au départ, mais trouve assez vite ses limites au cours du roman et son caractère forcé parfois caricatural se révèle peut-être le principal point faible du livre.

A ces détails près, cette trilogie reste un grand classique de la SF française dont la richesse et l'intensité procureront de belles heures de plaisir, de frissons et de dépaysement au lecteur.

Afficher en entier
Les Guerriers du Silence, tome 2 : Terra Mater

Seize ans se sont écoulés depuis la fin du premier tome. L'empire a annexé toutes les planètes habitées, y a établi sa milice et sa religion. Les plans des Scaythes se précisent et leur étau se referme sur les humains.

Les guerriers du silence ne sont plus qu'une légende. Seuls Tixu et Aphikyt maîtrisent l'antra de vie et l'enseignent à quelques disciples. L'unique espoir de l'humanité semble être un petit garçon, Jek, encore ignorant de ses pouvoirs.

L'écriture est toujours aussi riche et les mondes décrits foisonnent de détails. Cependant, je regrette que l'intrigue ait mis tant de temps à démarrer. Que cette première partie est lente ! Toutefois, la seconde moitié du livre a défilé très vite et m'a donné envie de lire le dernier tome pour avoir le fin mot de l'histoire.

Afficher en entier
Les Guerriers du Silence, tome 3 : La Citadelle Hyponéros

Ce livre m'a fait découvrir le genre qui aller devenir mon style de lecture de prédilection. De la science fiction plus orienté vers l’esthétisme que vers la science pure ; du space-opéra ou les ambiances, les planètes se succède sans se ressembler.

C'est plutôt violent, sans grande trace d'optimisme, et une absence quasi totale d'humour mais cela fait partie de ce qui deviendra par la suite la marque de fabrique de Pierre Bordage.

L'autre marque de fabrique c'est son incontestable talent de conteur qui est déjà éblouissant dans ce roman (son premier après la série Rohel).

A chaque chapitre on découvre un nouveau décor, un nouveau personnage, un nouveau danger que l'auteur nous dépeint avec détails et précisions (peut être trop diront certains).

La trame générale de l'histoire est parfois un peu confuse ; on se demande parfois dans quelle direction on va. Mais la mystérieuse menace des Scaythes nous est régulièrement rappelée dans chaque chapitre.

Afficher en entier
Les Guerriers du silence, Tome 0 : Le pacte

C'est sensé être un avant des Guerriers du Silence. C'est un prologue qui ne sert à rien dans la compréhension du Roman et n'enrichi l'histoire en rien.

Dieu merci, ça n'enlève rien à l'amour que j'ai pour cet ouvrage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Odile1 2021-08-03T15:01:06+02:00
Abzalon

Incroyable, épique, violent, emouvant. c'est les mots pour définir Abzalon. J'avais déjà été bluffé avec "Wang", mais là ça depasse tout.

Des Prisonniers deguerre pacifique, et des prisonniers de la pire prisons du monde embarquaient dans le même vaisseau pour un voyage sans retour sur une lointaine planète. Se passant sur plusieurs générations, et plusieurs intrigues, ce livre se laisse lire avec délectation (rien que ça, oui^^). Une fin émouvante, un début violent... achetez le, ca coute pas cher pour un pur moment de bohneur...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Odile1 2021-08-03T15:04:10+02:00
Orchéron

Ayant lu le premier volume, que j'ai adoré d'ailleurs, je me suis dis que le second serait de la même trempe ... mais non, je l'ai trouvé legerement mou. Nous pouvons reconnaitre la griffe de Bordage, ca c'est indignable mais c'est un des seul livre qui m'ai decu ! Essayez quand même !! Peut etre que vous l'apprécierez ! On pouvait attendre beaucoup mieux de la part de Bordage.

Cette "suite" n'apporte pas beaucoup de réponses et nous laisse avec une fin trés convenue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manone22 2021-08-08T22:49:27+02:00
Le Feu de dieu

Une bonne, très bonne lecture!

On suite Franx qui se trouve à Paris lorsque du déclenchement de la fin du monde et qui doit pour rejoindre sa famille, dans un abris construit pour y résister, parcourir cinq cents kilomètres. 🌍

En parallèle, à l'intérieur du Feu de Dieu, on suite la vie de sa femme et de ses deux enfants prisonniers avec le "grax", un horrible prédateur pervers et fou.

J'ai bien aimée le fait de changer de point de vue à chaque chapitre.

Chaque personnage à son propre caractère. Une seule question se pose : Et, si ça se passe vraiment ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alyssa2410 2021-09-01T15:19:53+02:00
Objectif Terre

Parmi les livres qui sont aussi synonymes de bonne action, il y a "Objectif Terre", où pour un livre acheté à 5 euros, 1,50 euros est reversé à l'UNICEF. Dans ce recueil de nouvelles, une quinzaine d'auteurs se sont mobilisés afin d'écrire un court texte autour du thème de la protection de l'environnement et les changements climatiques. Tantôt alarmiste et post-apocalyptique, tantôt drôle et optimiste, chacun y a mis sa patte et son imagination pour nous donner des histoires très variées les unes des autres et qui permettent de porter un regard différent ou d'intensifier notre réflexion sur l'état alarmant de notre planète. La créativité est au rendez-vous et quand lecture rime avec bonne action, il n'y a pas à hésiter!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dub31 2021-09-03T17:40:24+02:00
Les Guerriers du silence, tome 1

Je viens enfin de lire ce livre qui me faisait de l'œil depuis bien longtemps.

L'univers ici écrit par bordage est plutôt riche et bien décrit. Une confédération galactique, une religion impitoyable sont la pour mettre en place un bon scénario.

Seul bémol, les technologies futuriste pensez par l'auteur sont un peux viellot et simpliste (vaisseaux en forme de boule et autres)

Afficher en entier
Arkane, Tome 1 : La Désolation

Arkane, premier tome d’une duologie de fantasy française, et premier roman à atteindre les quatre étoiles depuis le lancement de ces chroniques. Si je voulais réellement être pointilleuse, je pense qu’il mériterait 3.5 étoiles, mais ce n’est que justice de lui en accorder 4 à cause de la qualité de l’écriture. Dans les premières lignes, j’ai été soufflée par le style, le détail accordé aux descriptions, juste assez denses pour parfaitement me permettre d’imaginer les lieux et l’action sans pour autant alourdir la narration. De manière générale, la plume de l’auteur est vraiment fluide, elle porte le récit et les combats successifs, et véhicule très bien les émotions.

Je me suis tout de suite attachée à Oziel du Drac. C’est une héroïne de fantasy solide, forte, mais vulnérable et souvent emplie de doutes, portée par la haine, à la fois noble et consciente que les niveaux inférieurs d’Arkane souffrent de la tyrannie des familles régnantes. En revanche, Renn m’a été pénible au début, essentiellement à cause de sa personnalité d’enfant et sa passivité au début. Il se rattrape beaucoup dans la fin, mais dans les premiers chapitres, je guettais vraiment le retour d’Oziel avec hâte.

Noy était également un personnage sympathique, secondaire et peu présent, mais son point de vue interne sur les hauts d’Arkane était bienvenu quand Oziel a commencé à s’éloigner de la sphère géopolitique. Je ne vois pas encore l’intérêt qu’il aura dans la suite (à part éventuellement servir de sidekick au potentiel vilain de cette histoire), mais ses jugements sur la gestion de la ville et les relations entre les familles étaient intéressants.

Une critique minime que je pourrais par contre faire à Arkane, essentiellement au niveau narratif, c’est qu’elle exagère un peu au niveau des péripéties. Certes, il faut que les personnages rencontrent des difficultés, mais certaines fois, ça devient trop, et il faut un évènement ou une action réellement exceptionnelle et parfois totalement incongrue pour sortir Oziel ou Renn de cette situation improbable (Oziel de la fin, c’est à toi que je m’adresse !). Ça a donné, à long terme, une légère impression de redondance au roman, et en outre, ça casse la tension et le rythme imposés au début qui m’ont tenue en haleine dans la première moitié. On n’avance plus, et l’objectif établi au départ se perd dans la masse des complications.

En dehors de cette remarque, très minime au demeurant puisqu’elle ne m’a pas tant affectée que ça, il n’y a pas grand-chose de plus à dire sur Arkane à part que j’ai adoré les petits proverbes et textes qui introduisent chaque chapitre. D’une part, ça marque bien le genre du fantasy, et d’autre part, ça permet de se familiariser avec le cadre, les différentes coutumes de la cité et de l’Odivir (région trop peu exploitée à mon goût pour le moment), la magie et les créatures introduites.

Maintenant, place au tome 2 !

Afficher en entier

Dédicaces de Pierre Bordage
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 42 livres

L'Atalante : 40 livres

Au Diable Vauvert : 18 livres

Vaugirard : 12 livres

Mnémos : 9 livres

Librio : 7 livres

Flammarion : 6 livres

Soleil : 5 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array