Livres
475 827
Membres
453 977

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rachel Caine

5 555 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Julii 2012-05-05T17:15:25+02:00

Biographie

Rachel Caine est le pseudonyme de Roxanne Conrad. elle est née sur la base de lancement de White Sands, où son père était « la voix du compte à rebours ». elle a débuté sa carrière comme musicienne professionnelle et a notamment collaboré avec John Williams. En 1991, elle décide de se consacrer à sa passion : l’écriture. elle est depuis l’auteur de plus de trente romans, dont la série des Gardiens des Éléments et la série Vampire City (publiée chez Hachette Jeunesse).

avec son mari, l’artiste du fantastique R. Cat Conrad, elle vit au Texas avec ses deux iguanes adorés, Popeye et Darwin.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
4 548 lecteurs
Or
6 740 lecteurs
Argent
3 758 lecteurs
Bronze
2 133 lecteurs
Lu aussi
2 400 lecteurs
Envies
13 051 lecteurs
En train de lire
222 lecteurs
Pas apprécié
248 lecteurs
PAL
5 635 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.3/10
Nombre d'évaluations : 4 254

1 Citations 2 483 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Rachel Caine

Sortie France/Français : 2019-09-11

Interview

Vidéo ajoutée par Virgile 2017-08-23T21:30:11+02:00

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Lildrille 2019-10-10T13:03:24+02:00
Prince des ténèbres

Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=30171

J'ai mis la note de : 17/20

Mon avis : Rachel Caine, notamment célèbre pour ses histoires d’amour entre créatures de la nuit avec quelques-unes de ses séries bit-lit, signe ici un étonnant roman, loin de ses œuvres habituelles, qui s’inspire largement de la célèbre romance entre Roméo et Juliette. L’auteure reprend tous les éléments de la pièce de théâtre shakespearienne, tous les personnages et toutes les intrigues, les analyse et nous donne sa propre interprétation des faits.

Roméo ou Juliette ne sont pas les personnages principaux du livre. Le Prince des ténèbres est un roman écrit à la première personne dont le point de vue est celui de Benvolio, le cousin de Roméo. Pas si présent que cela dans la pièce d’origine, et souvent accompagné de Mercutio, le poète, on ne le connaît pas vraiment. Protecteur de son cousin, désirant la paix entre les Montaigu et les Capulet, Benvolio est tout de même montré comme quelqu’un d’intelligent, de mâture, loyal envers les siens et se préservant des affres pernicieuses de l’amour. Ce roman ne détrompe en rien ces traits et nous dépeint un homme en apparence intègre, défenseur de sa famille et de ses amis, impulsif et prêt à tirer son épée à la moindre contrariété.

La nuit, il devient une toute autre personne : le prince des ténèbres, un voleur à la Robin des Bois qui vole aux riches pour donner aux pauvres. L’égalité des chances ne fait pas vraiment partie de ses priorités. Voler lui permet de se défouler, de revivre et de se venger de certaines personnes, notamment de ses ennemis, les Capulet, ainsi que de tous ceux qui portent outrage à sa famille. Persécuté entre devoir, envie et amour, Benvolio est un personnage complexe et intéressant, bien plus que ne peut l’être le lyrique Mercutio, prompt à ravir les cœurs, ou le sentimental Roméo, enivré par ses passions amoureuses. Le lecteur se plaît à suivre ce personnage dans ses occupations et pérégrinations en tant que protecteur de Roméo et défenseur des Montague.

La traduction a opté pour le nom « Montague » au lieu du très usité « Montaigu » dont on a l’habitude. Cela perturbe quelque peu même si les deux noms se réfèrent à une même famille, et à une même étymologie, « Montague » étant d’ailleurs préféré dans la version anglaise, alors que « Montaigu » est plutôt prisé par les francophones.

L’auteure a porté un soin tout particulier à l’écriture, se servant de figures de styles poétiques, de descriptions lyriques et de dialogues dramatiques, rappelant une époque riche au niveau du vocabulaire et du parler courtois. Les premières pages peuvent s’avérer difficiles à lire quand on n’a pas l’habitude de ce style bien particulier qui rappelle, non sans envie et intérêt, les tournures et enluminures du célèbre dramaturge anglais. Le rythme de lecture est, de ce fait, particulier, variant entre des scènes de combats épiques à l’épée, rappelant les duels interminables et nombreux à la Alexandre Dumas, des scènes de dialogues emportés, des scènes de vol à la Arsène Lupin et des moments plus calmes où le narrateur nous livre ses plus noires pensées. Ce roman est un vrai plaisir de lecture pour ceux qui aiment le beau phrasé et le bien-parler, même si le rythme peut s’avérer parfois un peu lent, quand l’action est entrecoupée de réflexions et de questionnements.

D’autres personnages de la pièce sont mis en avant dans ce livre. Par exemple, Rosaline Capulet est un personnage secondaire d’importance dans le Prince des ténèbres. Aimée de Roméo avant que ce dernier ne s’éprenne de Juliette, la jeune femme est décrite dans ce livre comme l’alter-ego de Benvolio, aussi réfléchie et mûre que lui, réfléchissant toujours avant d’agir et dénotant avec les femmes de l’époque qui n’avaient pas droit à l’éducation. On assiste, petit à petit, au rapprochement des deux protagonistes, qui ne cessent d’hésiter et de douter et qui finissent par vivre leur amour au grand jour, donnant à ce roman une belle fin, ce qui n’était pas spécialement gagné vu le sujet principal du livre. Ce revirement de situation est agréable et clôt cet ouvrage avec un sentiment de paix et d’harmonie qui fait du bien.

La personnalité de Mercutio est admirablement bien détaillée dans ce roman. La première moitié le définit comme un joyeux compagnon, qui aime et est aimé en retour, et qui est toujours prêt à aider Benvolio. Dans la seconde partie, Mercutio est tout autre après qu’un grand malheur lui soit arrivé, le tuant littéralement de l’intérieur.

D’ailleurs, l’auteure se sert de ce personnage pour nous donner son interprétation de la pièce shakespearienne. Comment Roméo et Juliette ont-ils pu en arriver à de tels extrêmes, à un amour aussi ravageur et meurtrier ? Comment l’amour peut-il être si destructeur ? La réponse donnée est intéressante et mène à réfléchir. On voit ainsi la pièce et l’amour tragique d’une toute autre façon, que l’on soit ou non d’accord avec le parti-pris de l’écrivaine.

D’autres personnages au caractère fort apportent aussi leur force au récit, comme la sœur de Benvolio, sa grand-mère ou sa mère. Les personnages comme les descriptions des vêtements, des lieux et de l’époque, nous font voyager et rêver avec volupté.

Connaître la pièce ne fait en rien déprécier la qualité de l’ouvrage, étant donné tous les ajouts et les sous-intrigues liées à Benvolio et Mercutio. De plus, l’histoire shakespearienne ne débute véritablement qu’à la moitié du roman et n’est en rien portée au premier plan. Les disputes familiales, les intrigues politiques et les méfaits de Benvolio sont mis en avant, ne déplaisant pas au lecteur qui connaît la pièce de théâtre sur le bout des doigts et qui peut vivre l’histoire de Roméo et Juliette sous un tout nouvel angle. L’intérêt de ce livre, outre l’écriture et le plaisir associé, consiste tout particulièrement en cette nouvelle vision et la réinterprétation donnée par l’auteure.

Une lecture apaisante, qui ne tombe jamais dans l’exagération des sentiments et qui nous fait réfléchir, tout en nous baladant dans un Vérone malsain, rougit par les cadavres et fatigué des combats fratricides.

Afficher en entier
Prince des ténèbres

J’ai le plaisir d’annoncer que cette fois le roman correspondait parfaitement à mes attentes! (...) L’ambiance veronaise, les romances interdites, le bandit masqué romantique et mystérieux, voilà tout ce qu’il me fallait! (...)

L’histoire de Roméo et Juliette reste la même, avec les même étapes et morts cruciales. Cependant le point de vue est celui de Benvolio Montague dont les pensées vont tourner autour de Rosaline Capulet, la sœur de Tybalt.

J’ai adoré ce nouveau point de vue qui nous fait découvrir les personnages sous un autre angle. Et je ne vous cacherais pas que découvrir Benvolio en voleur masqué m’a tout simplement charmée. L’époque et le décor m’ont vraiment fait rêver: les épées, les capes, les masques, l’honneur, les duels, la haine, l’amour, les trahisons, le romanesque! Je soupire de contentement. L’auteure a su dépeindre l’ambiance que j’attendais. (...)

J’ai adoré les personnages tous autant qu’ils sont. Je les ai trouvé tantôt attachants, tantôt exécrables ou encore naïfs. Cette naïveté, venant beaucoup des personnages de Roméo et Juliette et qui s’explique par leur jeune âge, m’a fait réfléchir différemment à cette histoire.

En bref, bien qu’il s’agisse d’un drame, peut-être le drame le plus célèbre du monde, j’ai vraiment adoré être plongée dans cette ambiance qui était tout à fait ce qu’il me fallait à ce moment précis. Si vous êtes fan du romanesque, des drames, des amours interdits ou tout simplement de Roméo et Juliette, foncez!

La chronique complète sur le blog: https://degustationslitteraires.wordpress.com/2019/10/12/prince-des-tenebres/

Afficher en entier
Vampire City, Tome 9 : Ville fantôme

Je termine ce tome en étant mitigé ce n'est pas un tome avec beaucoup d'action et elle arrive assez tardivement mais après on lit assez rapidement ce livre.

Malgré qu'en France les autres tomes n'est pas était publié on achève bien l'intrigue en cours donc ce n'est pas gênant.

Pour autant je ne l'ai pas détesté mais à cause de l'histoire de ce tome ça donne une impression qu'on revenait au début de la série.

Finalement, c'est une série qui se lit bien et a une ambiance un peu sombre que j'ai aimé mais qui n'est pas la série la mieux que j'ai lu car certains tomEs sont plus ou moins bien.

Afficher en entier
Vampire City, Tome 1 : Bienvenue en enfer

J’ai bien aimé mais j’ai eu beaucoup de mal avec l’écriture facile de l’auteur et les longueurs des dialogues inutiles dont j’aurais pu me passer ça m’as lassée ,je suis habituée à lire des livres de jeunesse mais là j’ai trouver que c’était vraiment cliché à gogo et nievre,sinon c’était sympa mais sans plus ce n’est pas pour autant que je n’ai pas apprécier ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Annie62 2019-10-22T09:13:38+02:00
L'ombre de la menace

Super livre addictif ! j'ai adoré à quand le suivant ?

Personnage intéressant, Gina arrive dans sa rue avec ses deux enfants, il y a des policiers, quelqu'un a fait un accident (il est rentré avec son 4x4 dans la façade de son garage.)

Les policiers attendent Gina et l'arrêtent. Pourquoi ? Que vont devenir ses enfants ?

Que va t elle découvrir ?

Comment va t elle s'en sortir ?

Ane pas manquer !

Afficher en entier
Vampire City, Tome 1 : Bienvenue en enfer

Je me souviens l'avoir lu il y a un moment et l'avoir vraiment adoré, c'est encore une histoire de vampire séduisant mais il y a un côté innocent chez certains personnages qui m'ont attendris, envie de lire la suite.

Afficher en entier
Vampire City, Tome 6 : Fin de partie

Super livre! J'ai adorer! Le seul probleme c'est qu'iln'y a pas vraiment de rebondissement ou ils sont previsibles

Afficher en entier
Les Gardiens des Éléments, Tome 1 : La Maîtresse du Vent

Un bon roman fantasy. Une héroïne assez spéciale et pas mal d’actions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Minielly 2019-11-04T20:05:25+01:00
Prince des ténèbres

Un livre avec peu d'action, mais une vrai pépite. J'ai beaucoup de mal avec le langage soutenue et la troisième personne, mais la c'était vraiment au top. J'ai même adoré le rapprochement entre Roméo et Juliette mais suivre l'histoire par le biais de son cousin (Benvolio). Ce dernier est très conscient des tensions entre les deux familles, mais comme Roméo, il tombe amoureux d'une Capulet. On voit ses émotions évoluer au fur et à mesure, alors que même sa famille ne le voit pas, pareil du côté de Rosaline. J'ai vraiment adoré cette histoire et je la conseille vraiment.

Afficher en entier
Vampire City, Tome 6 : Fin de partie

Une bonne histoire, que j'avais commencé a trouvé un peu longue, c'est dommage.

Afficher en entier

On parle de Rachel Caine ici :

Les titres des livres en alphabet
2015-08-29T10:33:49+02:00

Dédicaces de Rachel Caine
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Allison & Busby Ltd : 20 livres

Roc : 13 livres

Hachette Jeunesse : 8 livres

Panini Books : 7 livres

J'ai lu : 5 livres

Hachette : 5 livres

LGF - Le Livre de Poche : 5 livres

BenBella Books : 3 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array