Livres
613 140
Membres
710 392

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cassandra Clare

Auteur

Né(e) le 1973-07-27 ( 49 ans )
19 019 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Lilou 2010-02-18T19:25:42+01:00

Biographie

Cassandra Clare (un pseudonyme ) est née de parents américains à Téhéran. Elle est une journaliste new-yorkaise. Elle a beaucoup voyagé dans sa jeunesse et lu un nombre incroyable de romans d'horror fantasy.

Cassandra Clare s'est faite connaître en écrivant deux fan fictions de qualité, l'une située dans l'univers du Seigneur des Anneaux et l'autre dans celui d'Harry Potter.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
31 930 lecteurs
Or
26 273 lecteurs
Argent
12 141 lecteurs
Bronze
5 982 lecteurs
Lu aussi
8 525 lecteurs
Envies
37 840 lecteurs
En train de lire
1 360 lecteurs
Pas apprécié
682 lecteurs
PAL
20 829 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.61/10
Nombre d'évaluations : 19 461

10 Citations 8 481 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Cassandra Clare

Sortie France/Français : 2022-01-13

Sortie Canada/Français : 2022-06-01

Sortie USA/English : 2021-03-02

Les derniers commentaires sur ses livres

La Cité des ténèbres, Tome 4 : La Cité des anges déchus

Après 5 mois sans lire Mortal Instruments, je dois avouer que la reprise a été un peu difficile (j'avais du mal à me rappeler certains points, certains instruments, etc.), mais au final cela a été, et j'ai pu apprécier ce tome qui, malgré qu'il soit victime de son temps, a été une bonne lecture mêlant humour et suspens.

En effet, je pense que ce tome est victime de son temps car il reprend beaucoup de clichés du début des années 2010, et les relations amoureuses sont pour la plupart très maladroites, voire toxiques. On retrouve encore une fois un Jace qui se prend pour le vilain petit canard, qui pourrait enfin être heureux avec Clary mais qui décide pour une certaine raison de la repousser alors même qu'ils s'aiment, ce qui les fait tous les deux souffrir inutilement. Personnellement, ce genre de romance commence sincèrement à me gonfler, heureusement que les auteurices ont arrêté pour la majorité d'entre eux à utiliser ce trope. Ensuite, on a Magnus et Alec. Je dois avouer que je n'ai pas beaucoup apprécié le fait que ce dernier reproche au sorcier le fait qu'il soit sorti avec d'autres personnes (beaucoup de personnes, notamment des femmes) durant son passé. Je trouve cela à la limite du toxique, comme si Alec considérait qu'il devait être le seul et unique amour dans la vie de Magnus. Certes, au final l'autrice réussit à retourner le problème et l'orienter plutôt vers l'immortalité de Magnus, mais la façon dont cela a été amené avec le "problème" de la multitude d'ex était très maladroit. Enfin, on a Simon qui devient une enflure de première en décidant de sortir avec 2 filles en même temps, et il pense que cela ne posera aucun problème (donnez un cerveau à cet homme, après 4 tomes ça devient urgent). Et le pire dans tout cela c'est qu'Isabelle raconte à tout le monde qu'elle et Simon ne sont pas exclusifs (dans ce cas, j'accepte les "tromperies" de Simon à son égard étant donné qu'ils sont d'accord (sans vraiment s'être concertés ...) pour voir ailleurs), et pourtant elle l'insulte de tous les noms lorsqu'elle apprend qu'il a également une relation avec Maia (alors même que dans la scène précédente elle lorgnait sur un nouveau personnage, ami de Simon). J'ai trouvé Isabelle totalement contradictoire sur ce point. Certes, encore une fois l'autrice l'explique, mais sa colère envers Simon reste mal placée selon moi. Au final, j'ai trouvé les relations amoureuses dans ce tome totalement catastrophiques. A la fin cela s'améliore, mais bon ... Mon amour pour les personnages a quelque peu diminué à cause de ce tome. D'ailleurs, j'étais tellement contente de revoir Magnus et Alec, mais les voir s'engueuler durant les rares scènes où on les voit, non merci.

Pour l'histoire, je trouve qu'elle est davantage centrée sur Simon. Même si ce n'est pas mon personnage préféré (loin de là), j'ai quand même apprécié ce tome qui m'a fait passer un bon moment. Le point fort de Mortal Instruments est son intrigue. Impossible de lâcher ce livre, je voulais toujours en découvrir plus. Et j'adore de plus en plus cet univers. Le caractère religieux a encore une fois une place prépondérante dans cette saga, mais je trouve que c'est encore plus vrai dans ce tome. Spoiler(cliquez pour révéler)Entre les rappels sur les anges et les démons, on a également des points concernant Lilith (première femme d'Adam, qui, refusant d'obéir à Adam et Dieu, a été condamnée à devenir une démone et a dû voir tous ses enfants périr), Michel (l'ange qui a tué Samaël, le conjoint de Lilith), Caïn, etc. Depuis le temps que je cherchais une histoire sur les anges et les démons qui reprend les concepts religieux de différentes religions, je suis totalement servie. Et j'en redemande ! Par contre, j'ai l'impression que les chapitres sont beaucoup plus longs qu'avant (30 pages en moyenne), cela casse parfois un peu le rythme.

Un des points que j'ai adoré c'est les nombreux rapprochement avec Mortal Instruments - Les Origines. J'ai lu cette saga entre le tome 3 et le tome 4 de la saga de base. Et je dois dire qu'à chaque mention d'un personnage des Origines, ou chaque rappel d'un événement de cette saga, j'étais aux anges (sans mauvais jeu de mots). Je recommande chaudement de lire Les Origines avant le tome 4.

Même si ce livre a énormément de défauts (je dirais tout autant que les tomes 1 et 2), il reste tout de même une bonne lecture. Je ne me suis pas ennuyée, il y a beaucoup d'humour, beaucoup de suspens, et le lore est riche et profond, ce qui ne peut que me plaire. Je vais de ce pas commencer ma lecture du tome 5, en espérant qu'il soit tout de même meilleur que ce tome (et vu les notes et critiques il semblerait que ce soit le cas).

Afficher en entier
Magisterium, Tome 1 : L’Épreuve de fer

Un livre assez original pour de la Fantasy, quoi que Harry Potter rôde entre les pages...

Afficher en entier
La Cité des ténèbres, Tome 5 : La Cité des âmes perdues

Je suis déçue par ce tome. J'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire, l'intrigue me paraissait interminable et redondante, et même l'écriture était moins bonne.

J'ai le sentiments que tous les revirements de situations sont mal acheminés et sur la fin tout était mal écrit, les dialogues pas convaincants et les derniers contrecoups de l'histoire mauvais. De plus, toutes les relations tournent mal ou du moins prennent une tournure désagréable. Le couple de Jace et Clary m'a beaucoup énervée durant ce tome et sur la fin je ne reconnaissais même plus les personnages du début de la saga.

Concernant l'intrigue globale, elle aurait put être intéressante si elle avait été mieux traitée. Pour le coup, il y avait matière à travailler, mais l'auteure a vraiment mal exploité les éléments pouvant tisser le fil conducteur de l'histoire. Que se soit les décisions des personnages qui sont impulsives et contrastent beaucoup avec leur personnalité d'origine, ou les relations qui évoluent de manière trop aléatoire et changeante et qui perdent tout leur intérêt, c'est un bilan assez décevant qui découle de cette lecture.

Honnêtement je n'ai même pas envie de lire le dernier tome.

Afficher en entier
La Cité des ténèbres, Tome 5 : La Cité des âmes perdues

J'avais détesté le tome 4. Celui ci alors que je l'ai commencé presque à reculons m'a beaucoup surprise ! J'ai adoré ma lecture

Afficher en entier
La Cité des ténèbres, Tome 5 : La Cité des âmes perdues

J'ai adoré ce tome ! L'intrigue et le suspens allaient crescendo, au point où mes émotions étaient à vif durant les 100 dernières pages. Au point où je me m'étais à hurler de joie, de peur, de tristesse, de colère, etc. (heureusement qu'il n'y avait personne avec moi à ce moment-là, on m'aurait pris pour une folle). Au point où, alors que plusieurs moments m'ont profondément émue tout au long du livre, l'épilogue a réussi à m'arracher quelques larmes (enfin, "quelques", le mot est faible). Certes, tout comme les tomes précédents, ce livre a des défauts. Mais personnellement je lui pardonne volontiers car j'ai passé un moment fort agréable en lisant ce livre, j'étais scotchée à ma lecture. Et je trouve que Cassandra Clare montre encore une fois son talent avec ce livre : elle réussit très bien à faire passer du rire aux larmes et inversement en à peine quelques lignes. J'aime comment elle a réussit à construire un monde riche, un lore complexe très intéressant, tout en incorporant quelques touches d'humour pour alléger l'atmosphère. Quand c'est fait d'habitude dans d'autres romans je trouve cela lourdingue, mais dans Mortal Instruments j'en redemande.

Concernant l'histoire, je l'ai trouvé tellement passionnante. J'avais l'impression de voir un film quand je lisais, d'ailleurs le changement de point de vue y a aidé car certaines scènes sont très bien coupées en laissant un peu de suspens tout en ne freinant pas le rythme. Personnellement, ce tome m'a tenu en haleine. Si le début est un peu lent, très rapidement l'intensité, le suspens et l'intrigue monte au fur et à mesure. Si je devais comparer ce tome avec une musique, ce serait In the Hall of the Mountain King d'Edvard Grieg. Cela démarre doucement, puis l'intensité monte, au point où à la fin j'étais à la limite de m'arracher les cheveux tellement c'était renversant. Je vais me répéter mais les 100 dernières pages sont le clou du spectacle, elles sont la cerise sur le gateau. Si le reste du livre est très bon, la fin est excellente. Je dois même avouer que de 17/20 le livre est passé à 18 juste en raison de la fin. En tout cas, je suis bien contente d'avoir en ma possession le tome 6 car je ressens le besoin imminent de le lire.

Concernant les personnages, si dans les précédents tomes j'avais toujours un peu de mal avec certains personnages (ex : Isa, Simon), dans ce livre je les adore, TOUS. Clary est toujours aussi badass et casse-cou (je ne compte plus le nombre de fois où mon coeur s'est arrêté de battre car elle se met toujours en danger). Jace est assez peu présent dans ce tome Spoiler(cliquez pour révéler)(tout du moins je parle du vrai Jace, pas de sa doublure qui fout les jetons), mais quand il est présent il est incroyable. Dans ce tome, il m'a rappelé le Jace du tome 3 lorsqu'il part affronter son père, il y a une telle détermination chez lui et un tel sens du sacrifice, un vrai chevalier (il lui manque plus que le cheval et la cape). Sébastien, le grand méchant : je dois avouer que mes sentiments pour lui sont plutôt mitigés. J'ai un peu de pitié pour lui Spoiler(cliquez pour révéler)(son père le fouettait et lui laissait des cicatrices incurables et douloureuses, sa mère l'a rejeté et l'a traité de monstre toute sa vie, il est terriblement seul, etc. même si ça n'excuse pas tout ce qu'il a fait (notamment la mort de Max), je me dis que ce gamin doit en avoir gros sur la patate), et je l'avoue il y a même un moment où j'étais tentée de lui laisser le bénéfice du doute (je me disais que certes ses actions sont terribles mais peut-être qu'elles partent d'un bon sentiment (non, pas du tout, je pouvais pas être plus dans l'erreur), mais en même temps je l'ai trouvé terriblement dérangeant Spoiler(cliquez pour révéler)(toutes ses petites attentions quasi amoureuses pour Clary, et la scène où il était vraiment à deux doigts de la violer ... j'étais vraiment à deux doigts de vomir, et rien que d'y penser ça me dégoute). Je trouve que Sébastien fait un très bon vilain, très envie de voir comment Jace ou Clary va le tuer dans le prochain tome. Pour Alec et Magnus, leur relation bat de l'aile tout au long de l'oeuvre, et j'aime le fait qu'ils soient tous les deux fautifs. Ils m'ont vraiment émue à plusieurs moments. Personnellement, si je devais choisir un couple dans cette saga ce serait celui-ci. Spoiler(cliquez pour révéler)Même si à la fin du tome, ils ne sont plus en couple ... Je l'avais vraiment pas vu venir celle-là. Et oui, cette scène fait partie des 2 scènes de l'épilogue qui m'ont fait pleurer. Ensuite, on a Isabelle et Simon et je dois dire que c'est une bonne redécouverte de ces personnages que propoe ce tome 5. Je trouvais Isabelle trop superficielle et trop caricaturale, et Simon j'avais l'impression que c'était le bon ami un peu débile sur les bords (c'est quand même le mec qui s'est dit que sortir avec 2 filles en même temps c'était pas si grave). Mais au final, avec ce cinquième tome j'ai vraiment eu l'impression de les redécouvrir, j'ai eu l'impression que l'autrice avait grandement approfondi leurs personnalités. Je me suis même mise à apprécier ces personnages (et pourtant c'était pas gagner). Rien que pour cela ce tome 5 est l'un de mes préférés de cette saga. Enfin, il y a un personnage sur lequel j'aimerais revenir : Frère Zachariah. Je crois qu'à chaque fois que ce personnage a parlé j'ai eu les larmes aux yeux. Et le pire c'était durant l'épilogue. (je vais spoiler Mortal Instruments - Les Origines donc pour ceux qui ne l'auraient pas lu, c'est à vos risques et périls (d'ailleurs je recommande une nouvelle fois de lire Les Origines avant ou pendant votre lecture des 3 derniers tomes de la saga principale, cela vaut tellement le coup émotionnellement parlant)). Spoiler(cliquez pour révéler)Grâce à la saga Les Origines, je sais que Zachariah est Jem Carstairs, et je sais également tout ce qu'il a vécu avec Tessa et Will. Donc à chaque fois qu'il ouvrait la bouche et faisait une allusion à l'un d'eux, j'avais juste envie de pleurer. J'avais à chaque fois l'impression que Cassandra Clare me poignardait en plein coeur, tournait le couteau dans la plaie, et enfin ajoutait un peu de sel pour accentuer un peu plus la douleur. Le pire c'était durant l'épilogue où il explique qu'il a aimé deux personnes dans sa vie, et savoir qui sont ses personnes cela me fend le coeur. Je crois que la peine que j'éprouve à chaque fois que Jem fait référence à Tessa et surtout à Will est due à l'épilogue de Princesse Mécanique. Je ne me suis toujours pas remise de la mort de Will ... Et rien qu'écrire ces lignes et repenser à ces personnages, j'ai les larmes aux yeux. Au secours !

Un très bon livre que je mets au même niveau que le tome 3 (qui a été mon préféré de la saga principale). Il a réussit à m'émouvoir profondément, à me faire rire aux éclats, à me faire peur quant à l'avenir de certains personnages. J'espère que le tome 6 sera du même acabit.

Afficher en entier
La Cité des ténèbres, Tome 3 : La Cité de verre

Je ne vais pas vous mentir j’ai trouvé ce troisième tome très long et j’ai pensé abandonner plus d’une fois mais je n’ai rien lâché.

J’ai eu beaucoup mais beaucoup de mal avec Clary, elle m’a énervé à un tel point qu’elle me donne l’impression que Elena de The Vampire Diaries est moins agaçante. Tout le long du livre Clary c’est plein que personne ne la laisse faire çe qu’elle veut, qu’elle n’est pas vraiment en danger, elle fait tout le contraire de ce qu'on lui dit et quand elle s’attire des ennuis se n’ais pas de ça faute mais celle de Jace. Il m'a littéralement fallu attendre les 3 derniers chapitres pour que je la tolère.

L’action était présente, le plot sur Clary, Jace et Valentine était correct est c’est enfin terminé, j’ai beaucoup aimé les scènes entre Simon et Isabelle c’est pour le moment mon petit OTP préféré avec Malec évidemment. Malgré tout j’ai trouvé certains chapitres super long, trop de description pas assez de dialogue ou trop de dialogue qui pour ma part je n’ai pas trouvé utile avec pas assez de description.

Afficher en entier
The Mortal Instruments : La Malédiction des anciens, Tome 2 : Le Livre blanc

C'est toujours, avec grand plaisir que je retrouve, Magnus et Alec dans leurs aventures. De même, revoir les anciens personnages des autres séries me ravie du plus au point.

J'ai hâte de lire la suite !

Afficher en entier
The Mortal Instruments : La Malédiction des anciens, Tome 1 : Les Parchemins rouges

En ce qui concerne ce livre,

J’ai adoré. Aucun autre mots ne peut qualifier.

Je peux remercier Instagram car je ne savais pas qu’il y avait des tomes sur Magnus et Alec.

Je l’ai découvert par hasard et je ne le regrette pas.

J’avais déjà regardé la série Shadowhunters mais pas les livres.

D’ailleurs, mon couple préféré est Magnus et Alec

Ici, on découvre au fil des pages le couple de Magnus avec Alec. On apprend à les connaître mais surtout à les apprendre

Afficher en entier
Ghosts of the Shadow Market, Tome 1: Son of the Dawn

J'adore cette petite nouvelle! On en apprend un peu plus sur la rencontre entre Jace et les Lightwood, et en prime on retrouve Frère Zachariah, un de mes personnages préférés et peut-être l'un des plus torturés...

En plus Magnus qui a remarqué Alec, argh...! Cassandra Clare sait jouer sur mes cordes sensibles.

Afficher en entier
The Mortal Instruments - Les Dernières Heures, Tome 2 : La Chaîne de fer

C'est encore un tome à la hauteur de l'univers de ShadowHunters. Beaucoup de rebondissements et la dynamique entre les personnages est intéressante.

Cependant, on se concentre beaucoup sur James et Cordelia, et les personnages plus secondaires comme Anna, Thomas ou même encore Matthew ne sont pas assez présents à mon goût.

Spoiler(cliquez pour révéler)La fin de ce tome indique quand même que cela va être corrigé pour Matthew dans le prochain, et j'ai hâte de découvrir ça.

Afficher en entier

On parle de Cassandra Clare ici :

Que lisez-vous en ce moment ?
2020-07-20T02:12:18+02:00
Les livres les plus attendus 2019
2019-02-27T16:35:10+01:00
Les livres les plus attendus 2014
2014-08-29T14:11:44+02:00

Dédicaces de Cassandra Clare
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket jeunesse : 33 livres

Margaret K. McElderry Books : 20 livres

12-21 : 8 livres

Th3rd World Studios : 7 livres

Walker Books : 7 livres

Simon & Schuster : 5 livres

Yen Press : 4 livres

Pocket : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode