Livres
554 104
Membres
598 956

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sarah Cohen-Scali

Auteur

3 221 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Chevalerie 2020-02-14T08:50:29+01:00

Biographie

Nationalité : France

Né(e) à : Fès, Maroc , le 16/10/1958

Biographie :

Sarah Cohen-Scali est une écrivaine française.

Elle écrit également sous le pseudonyme de Sarah K.

Titulaire d'une licence en philosophie, elle a suivi des études d'art dramatique avant de commencer à écrire pour les enfants.

Elle a publié une quarantaine de romans et nouvelles pour la jeunesse mais aussi pour adultes, en particulier des romans noirs.

Sarah Cohen-Scali remporte en 2013 le Prix Sorcières, catégorie Roman pour adolescents, et le Prix jeunesse des libraires du Québec, avec "Max", publié chez Gallimard Jeunesse dans la collection Scripto, en 2012. Cet ouvrage reçoit douze prix littéraires au total.

Elle vit à Paris avec sa famille.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
835 lecteurs
Or
1 021 lecteurs
Argent
681 lecteurs
Bronze
488 lecteurs
Lu aussi
709 lecteurs
Envies
1 901 lecteurs
En train de lire
73 lecteurs
Pas apprécié
91 lecteurs
PAL
754 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.14/10
Nombre d'évaluations : 1 128

0 Citations 724 Commentaires sur ses livres

Alias et noms de plume

  • Sarah K.

Dernier livre
de Sarah Cohen-Scali

Sortie Poche France/Français : 2020-09-02

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Marie62743 2021-03-10T18:12:06+01:00
Max

Un livre déroutant et poignant dont on ne peut pas sortir intact.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angelique-112 2021-03-12T16:02:22+01:00
Max

Je suis partagé sur l'envie de le partager à d'autres personnes et à l'instar de le taire car il est vraiment d'une atrocité psychologique hors normes. Je ne pense pas relire de si tôt un livre similaire. En soit pour les passionnées je le conseille totalement. Nous avons un avis différent de la partie adverse. En soit l'enfant n'y est pour rien mais on comprends vite que les Allemands jouaient sur le psychologique de l'enfant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kachoulove 2021-03-20T09:53:55+01:00
Août 61

Dans les premières pages, le style de narration me dérangeais un peu (il n'est vraiment pas commun…), mais au fur et à mesure, je m'y suis habituée et surtout il y a eu l'arrivée de la première personne.

Les personnages sont plutôt attachants, le fait de découvrir qui est qui est intéressant. Mais ce roman reste celui que j'ai le moins appréciée des trois tomes sur les lebensborns tout de même.

La fin m'a tout de même bouleverser, Spoiler(cliquez pour révéler)je ne m'attendais pas au suicide de Ben et à la mort horrible de Tuva…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PeregrineCelia 2021-04-10T19:02:58+02:00
Orphelins 88

un roman très intéressant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginie-61 2021-04-11T08:17:47+02:00
Max

Un roman incroyablement fort et angoissant sur l'intériorisation du Mal Absolu qu'est le nazisme. Bouleversant de la première à la dernière page.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sara24L 2021-04-12T14:25:31+02:00
Max

Un livre qui vous prend par les tripes. On y suit le jeune Konrad né durant le IIIe Reich dans le programme Liebesborn ou plutôt on le laisse nous conter son histoire, une histoire poignante qui nous permet de mieux comprendre l'impact de l'endoctrinement des jeunes sous le IIIe Reich. Un livre que je recommande fortement pour les amateurs de lectures historiques et psychologiques.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Natflo 2021-04-13T20:40:59+02:00
Orphelins 88

Histoire captivante basée sur les enfants de la guerre...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christelle-166 2021-04-18T14:12:43+02:00
Max

Avant toute chose, dire que je suis archi nulle en Histoire est un doux euphémisme. Pas ma tasse de thé... Pourtant, impossible de lâcher cette fiction basée sur des faits réels et relatée à travers le personnage de Max (inventé quant à lui). Enfant né du projet Lebensborn signifiant "source de vie", le petit blond aux yeux bleus incarne le parfait aryen avec sa belle gueule d'ange comme il aime le rappeler lui-même à plusieurs reprises. Un pur produit de la propagande nazie qui va grandir sans mère, bannissant de son propre chef le mot "maman" de son vocabulaire car jugé inutile et contraire à la force de caractère dont il s'entend s'armer. Max se révèle autosuffisant, fier, sanguin, parle souvent de lui à la troisième personne comme le font beaucoup de narcissiques, et malgré son discours haineux envers les juifs, je n'ai pas pu m'empêcher d'éprouver de la compassion pour lui. De l'aimer. Après tout, cet enfant à été nourri à l'intolérance et au mépris, a grandi dans un cadre fermé, assommé par des valeurs auxquelles il ne pouvait se soustraire du fait de son jeune âge. Que connaissait-il d'autres hormis les aberrations véhiculées par son Führer ? Les juifs sont des parasites, reconnaissables grâce à des théories scientifiques basées sur la morphologie. Ben voyons...

Classé en littérature jeunesse, ce roman présente à de nombreux égards des aspects perturbants de notre Histoire. Il nous rappelle l'étendue de la cruauté humaine, des souffrances endurées par le peuple juif (entre autre).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Go_jun_pythagore 2021-04-19T05:13:03+02:00
Max

Très bon livre! Assez intéressant comme on aime/déteste les personnages en même temps. Puis finalement, c'est leurs naïvetés qui explique leurs comportements.

Afficher en entier
Arthur Rimbaud, le voleur de feu

J’ai été très surprise par ce livre ; je pensais lire un roman plutôt long et ennuyeux, mais finalement cette lecture a été très intéressante. L’auteur nous raconte l’enfance de Arthur Rimbaud à travers une biographie romancée. Je n’en avais jamais lu auparavant et j’ai beaucoup apprécié. Je trouve que c’est une belle manière de se cultiver et d’en apprendre plus sur la vie de grandes personnalités, mais de façon un peu plus ludique et agréable que par le biais d’une simple biographie. Ce livre m’a donc beaucoup apporté car j’ai pu découvrir l’enfance de Rimbaud, poète que je ne connaissais que de nom. De plus, Sarah Cohen-Scali insère des poèmes de Rimbaud à l’intérieur du récit, ce qui m’a permis de découvrir certains passages des œuvres de Arthur Rimbaud. Je n’ai jamais vraiment été attiré par la poésie et même si je n’ai lu que quelques extraits c’est une belle découverte !

Cependant, cela reste tout de même une lecture scolaire, ce n’est donc pas particulièrement le genre de lecture que j’apprécie réellement.

Afficher en entier

Dédicaces de Sarah Cohen-Scali
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Casterman : 6 livres

Rageot : 5 livres

Flammarion : 4 livres

Hachette Jeunesse : 3 livres

Gallimard Jeunesse : 3 livres

Magnard jeunesse : 3 livres

Casterman Jeunesse : 2 livres

Le Livre de Poche Jeunesse : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array