Livres
454 662
Membres
403 094

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Stéphane Michaka

445 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par 21la 2013-01-19T22:59:42+01:00

Biographie

Stéphane Michaka est né en 1974 à Paris. Lauréat du Prix Nouveau Talent Radio 2012 de la SACD, il est l'auteur d'une adaptation remarquée du Château de Franz Kafka pour France Culture. Son premier roman, La Fille de Carnegie, est paru en 2008 chez Rivages Noir sous le nº700. Ciseaux est son troisième roman.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.24/10
Nombre d'évaluations : 123

0 Citations 128 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Stéphane Michaka

Sortie France/Français : 2018-11-22

Les derniers commentaires sur ses livres

Cité 19, Tome 1 : Ville noire

Que dire de ce livre sans pour autant le spoiler ?! J'AI ADORE ! Je l'ai reçu dans ma box livresque et il ne me disais pas grand chose par rapport au titre et couverture puis j'ai lu le résumé et j'ai voulu le tenter. En me plongeant dans sa lecture, j'ai eu du mal à m'y retrouver par moments mais cette sensation est vite passée.

Faustine vit à notre époque et vient de perdre son père. Au moment d'identifier le corps, elle ne le reconnait pas. Sa rencontre avec un "dandy" dans le tunnel du métro va l'envoyer 150 ans en arrière, à Paris. Elle va devoir s'adapter à cette période.

La jeune femme va devoir enquêter sur d'affreux meurtres commis tout en cherchant son père. Mais si, traumatisée par sa perte, elle avait tout imaginé. Un complot se trame tout autour. Où ses questions vont-elles l'amener ?

Afficher en entier
Cité 19, Tome 1 : Ville noire

Une superbe histoire, inattendue, je dois bien avouer, mais totalement passionnante, je l'ai lu d'une traite, le personnage de Faustine est parfait en tout point, combattante, mais désespérée, forte et sensible avec un caractère totalement puissant bref j'ai adoré, par contre j'apprécie nettement moins voire pas du tout Morgane et Vickram pour le moment

Afficher en entier
Cité 19, Tome 2 : Zone blanche

Une suite à la hauteur pour une fois, j'ai beaucoup apprécié la tournure qu'a pris l'histoire, mais la fin est bâclée je trouve, dans l'ensemble l'auteur reste fidèle au premier tome et Faustine est tout simplement magistrale

Afficher en entier
Cité 19, Tome 1 : Ville noire

Un roman étonnant qui nous fait jongler entre le présent et l’époque du Second Empire !

Je me suis lancé dans la lecture de Cité 19, un roman et même un auteur français que je ne connaissais pas le moins du monde. La quatrième de couverture est attirante et nous entraîne dans les vestiges historiques d’un Paris du Second Empire au cœur du XIX ème siècle. Voilà qui était là pour me plaire, avec l’attrait de cette couverture qui nous plonge dans cette révolution parisienne qui n’est pas des moindres !

https://www.acaniel.fr/cite-19-tome-1-ville-noire-de-stephane-michaka/

Afficher en entier
Cité 19, Tome 1 : Ville noire

Livre abandonné. Entre les personnages qui sonnent faux et sont insupportables, les actions et déroulements sans aucunes logiques, et le style d'écriture avec lequel je n'accroche pas du tout, je ne comprends pas ce qui a autant plus dans ce livre...

Afficher en entier
Cité 19, Tome 2 : Zone blanche

Un périple mouvementé entre deux mondes, entre deux réalités espacées par les siècles…

Me revoici parti dans l’univers de Stéphane Michaka et son diptyque nommé Cité 19. Après avoir adoré le premier tome de cette série affublé du titre de Ville Noire, c’est avec beaucoup d’attentes que je me suis lancé dans la suite – et même la fin – de ce monde impétueux où tout est bouleversé par le temps et les époques. Le XIXème siècle est une période intéressante et riche qui fait fourmiller cette saga de détails passionnants dont le genre oscille allègrement entre la science-fiction et l’uchronie.

https://www.acaniel.fr/cite-19-tome-2-zone-blanche-de-stephane-michaka/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par boscos 2018-12-26T20:27:20+01:00
Cité 19, Tome 1 : Ville noire

un bon livre qui donne envie de lire la suite . un petit cadeau de noel a offrir au adolescent de votre connaissance .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tichousmile 2019-01-05T13:47:11+01:00
La mémoire des couleurs

Un roman diablement intéressant qui jongle avec la dystopie et la science-fiction.

À travers le personnage de Mauve, qui se réveille dans une brocante, amnésique et télépathe, l'auteur dépeint et analyse notre monde, son système de gouvernement, et notre mode de vie en le comparant à un autre système présentant ses avantages et inconvénients, là d'où provient notre héros.

On découvre, en même temps que Mauve retrouve ses souvenirs, le monde incroyablement riche dans lequel il a vécu et surtout, on se passionne pour son mode de vie d'avant, simple couleur se fondant dans la masse d' un système dictatorial. Dans son lieu d'origine, tous les livres ont été brûlés et le « je » est interdit. L'auteur développe un monde riche, plein de détails, de bonnes trouvailles. Certains passages sont passionnants. Mais ils nécessitent cependant de bonnes connaissances en technologies et termes électroniques. Il est truffé d'un vocabulaire Geek ! Je n'en dirais pas plus sur son histoire et la raison de son réveil inopiné dans la brocante, c'est à découvrir en lisant bien sûr!

Ce roman est aussi une œuvre philosophique qui nous interroge, remet en question notre monde, le libre-arbitre, le totalitarisme, la technologie, l'environnement. On trouve beaucoup de comparaison avec l'Utopia de Thomas More, Matrix ou encore 1984. Attention à ne pas se perdre dans les messages dérivants dans le récit, multiples réflexions sur le sens de notre vie. Un roman qui tient tout autant de la fiction que de l'essai, donc. Tout ça sans être ennuyeux ou barbant.

Une belle réussite !

Afficher en entier
Cité 19, Tome 1 : Ville noire

A la recherche du genre steampunk pour de nouvelles lectures, une amie m'a conseillée et m'a prêtée Cité 19 dont j'avais entendu parler mais vaguement. Je n'avais donc aucune attente particulière en dehors du fait que je voulais être agréablement surprise par ma lecture.

A la fin de ma lecture, je dirais que j'ai beaucoup, beaucoup aimé ce roman mais ... il m'a manquée quelque chose.

Tout d'abord, l'intrigue est le point fort du livre.

Pour ma part, j"étais happée tout au long de la première partie du roman. Faustine, une adolescente, qui est à la recherche de son père disparu se retrouve plongée dans le 19e siècle. L'atmosphère m'a transportée dans cet univers sombre et angoissant car notre héroïne va se retrouver dans une enquête de meurtrier en série. Ça m'a fait évidemment pensé à Jack l’Éventreur. Ce voyage dans le temps ressemblait légèrement à Rouge Rubis. Bref, un bon cocktail qui commençait bien et mettait la barre très haute.

Arrivée à la deuxième partie, j'ai réalisé toute la complexité de cet univers et, moi, ça m'a un peu freiné. Disons que j'étais à fond dans ce voyage dans le temps. J'y croyais. Finalement, quand on découvre l'envers du décor, j'ai été légèrement déçue. Disons que je ne m'attendais pas à ça. Après, je me suis dis pourquoi pas et je me suis replongée dans l'histoire mais avec moins d'entrain.

Ensuite, pour ce qui est des personnages, j'ai adoré Faustine du début à la fin.

C'est même le personnage qui m'intéressait le plus. Elle a énormément du caractère. Je l'ai trouvée très badasse avec son look de garçon-manqué. Le fait qu'elle se met dans la peau de Faustin, que cette identité la transforme physiquement plus ou moins en homme, que les femmes tombent amoureuses d'elles, que Faustine est également attirée par les femmes qu'elle croise, j'ai trouvé ça vraiment intéressant. Ça accentuait vraiment ce caractère garçon-manqué que je kiffe. En bref, une héroïne super classe mais les autres ne m'ont pas tant marquée que ça.

En effet, quand on passait dans le point de vue d'un autre personnage, j'étais moins intéressée car l'auteur ne prenait pas le temps de nous le présenter. Le portrait des autres personnages étaient, pour moi,trop furtif. De ce fait, je ne me suis pas attachée à eux. Cependant, j'ai senti que chacun a son rôle à jouer dans l'intrigue. J'attends donc qu'ils se dévoilent dans le tome 2.

J'ai adoré le style d'écriture de l'auteur. Un vrai régale et ça fait longtemps que je n'ai pas eu cet effet là. L'écriture est bien adaptée à son contexte historique. Il y a vraiment un vrai travail de créativité. Cependant, il manquait, pour moi, de descriptions sur le décor de Paris au 19e siècle. J'aurai aimé un peu plus de lenteurs. Je me serais encore plus immergée dans ma lecture. Mais ça ne m'a pas empêché de prendre plaisir à lire ce roman.

Je dirais que, dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé ma lecture. Ce mélange de SF et d'historique m'a transportée. Je me suis sentie happée par l'intrigue. Il y a du suspense mais, dans la deuxième partie, le rythme s'essouffle un peu. La fin ne m'a pas surprise. J'ai trouvé la partie 2 trop lisse. L'issue était évidente pour moi. Je n'ai pas fermé ce livre le souffle coupé. J'ai la suite en main que je compte lire mais pas au point de me jeter dessus. Une très bonne lecture qui n'a pas atteint l'Or , ni le Diamant mais que je conseille tout de même.

Afficher en entier
Cité 19, Tome 2 : Zone blanche

Après avoir lu le premier tome, je n'étais pas hyper pressée d'attaquer la suite mais je me suis lancée, portée par la curiosité. Au final, je suis très déçue de cette lecture.

Nous suivons Faustine là où on l'a laissée dans le premier tome. L'intrigue se suit de manière rocambolesque. Nous avons une multiple de point de vue. Cela rend la lecture dynamique. Le problème, c'est que les personnages où nous sommes dans la tête, nous faisons très vite leur connaissance. Nous n'avons pas le temps de nous attacher que, direct, ils meurent. A ce propos, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup trop de morts. D'habitude, j'aime beaucoup les histoires où la plupart des personnages meure. Ici, les personnages meurent trop rapidement de sorte que nous ressentons rien et c'est hyper frustrant.

Du coup, je n'ai apprécié aucun personnage en dehors de Faustine et encore, cette dernière perd un peu de charme dans ce volet. A cause des multiples points de vue, elle apparaît à certains passages. Elle est peut-être le centre de toutes les attentions mais nous la suivons d'une autre manière qui m'a moins transportée. Ensuite, il y a cette romance avec Florent, hyper bâclée. Je ne comprends pas comment on peut tomber amoureux aussi vite et il n'y a aucune profondeur.

Les autres personnages qui gravitent autour de Faustine manquent cruellement de reliefs et d'originalité. J'ai été incapable de me les visualiser en image. Je n'arrivais à mettre aucun visage sur eux. Ce point là a également freiné ma lecture.

Il y a aussi l'écriture. Elle est devenue très maladroite dans la manière de raconter. J'ai senti que la plume de l'auteur s'est relâchée dans ce volet. J'ai été largement moins emportée. C'est pourquoi le deuxième tome de Cité 19 m'a plus déçue qu'autre chose.

Je me suis forcée à le terminer. Au fur et à mesure que j'avançais dans l'intrigue, cette lecture devenait une contrainte. Je n'éprouvais pas de plaisir à poursuivre. Le seul élément qui m'a boostée à persévérer est cette curiosité de la fin. C'est très dommage car l'idée est vraiment intéressante.

Je pense qu'avec plus de longueurs, d'explications et de descriptions, l'histoire m'aurait plus accrochée. Je verrai plus trois tomes que deux pour laisser le lecteur s'approprier de l'univers. Pour ma part, je n'ai pas tout compris de la série Cité 19. Beaucoup d'éléments m'ont échappée par le manque d'explications.

En conclusion, je suis déçue de cette série qui était, pourtant, prometteuse au début. Je ne le recommande pas forcément mais si vous aimez le steampunk et que vous voulez avoir votre propre avis, allez-y !

Afficher en entier

On parle de Stéphane Michaka ici :

Dédicaces de Stéphane Michaka
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 3 livres

Pocket jeunesse : 2 livres

Rivages : 1 livre

Fayard : 1 livre

La Tengo Editions : 1 livre

Casterman : 1 livre

Thaulk : 1 livre

L'avant-scène théâtre : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode