Livres
540 697
Membres
571 486

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Zep

Auteur

3 170 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par anonyme 2015-02-17T23:08:34+01:00

Biographie

Zep, de son vrai nom Philippe Chappuis (né le 15 décembre 1967 à Onex, Genève, Suisse) est un auteur suisse de bandes dessinées dont la plus connue est Titeuf. Il prend le pseudonyme « Zep » en hommage au groupe Led Zeppelin qui est son groupe préféré.

Il est le fils d'un policier et d'une couturière. Il crée son premier fanzine en 1979 et l'appelle Zep en hommage à Led Zeppelin. Il est engagé par Le Journal de Spirou en 19851. Il place quelques gags dans Fluide glacial, publie trois albums, Victor n'en rate pas une en 1988, Léon Coquillard en 1990, et Kradok Amanite Bunker en 1991. Ce qui le fait remarquer par les éditions Glénat, avec qui il lance en 1992 le personnage de Titeuf.

L'immense succès obtenu avec Titeuf (un million d'albums vendus fin 1998, 16 millions traduits en 25 langues en 2008) a permis à Zep de tenter des paris plus audacieux, comme Le Guide du zizi sexuel écrit par son ex-épouse Hélène Bruller (petite-fille de Jean Bruller), vendu à plus de trois millions d'exemplaires, le magazine Tchô! en 1998 (qui porte le nom de l'interjection favorite de Titeuf) et en parrainant de jeunes auteurs dans la série de bandes dessinées jeunesse Tchô! La collec'.

Zep est également amateur de musique (rock essentiellement et fan de Bob Dylan), d'où son pseudonyme hommage au groupe Led Zeppelin. Cette passion et la fréquentation des concerts de musique lui ont inspiré L'enfer des concerts, publié en 1999. De plus, il a formé un premier groupe de musique appelé Zep'n'Greg, rappelant parfois le style du Beau Lac de Bâle, et sorti deux disques avec des chansons humoristiques telles que : Dieu m'a changé en Suisse-Allemand, Pôv'Type Song, ou Les couilles à tonton. Après s'être séparés, Zep et quatre de ses amis ont reformé un nouveau groupe nommé Blük Blük. Ils chantaient des chansons à messages humoristiques comme Légalisez le Cenovis, Où sont les groupies ?, Moi je suce des Sugus, Le rebelle suisse, etc. L'aventure de Blük Blük s'est arrêtée officiellement le 8 septembre 2007, suite au départ du chanteur du groupe : Ernest Blük. En 2006, il réalise le visuel du festival de musique Musiques en Stock.

En 2012, Zep remonte un groupe avec des copains musiciens et une chanteuse. Le groupe s'appelle Alice In Kernerland.

Zep habite dans la commune de Genève.

Le trait de Zep alterne entre la ligne claire des albums de Titeuf et des dessins plus relâchés, notamment des aquarelles comme dans ses carnets de voyage ou son travail de conception graphique et d'illustration du disque Chansons pour les pieds de Jean-Jacques Goldman (2001). Zep est également un admirateur des bandes dessinées de Carl Barks et a profité de présider le festival d'Angoulême 2005 pour y inviter Don Rosa, l'un des successeurs de Barks.

En 2008, Zep réalise l'habillage des programmes jeunesses de la Télévision suisse romande (Mabule).

La justesse et l'originalité des histoires de Zep, son style personnel et son immense succès critique et public lui ont valu la reconnaissance de ses pairs. Après l'hommage qu'il leur a rendu dans Mes héros de la Bande Dessinée, de nombreux auteurs (Bilal, Dupuy-Berberian, Moebius, Loustal, Jacques Tardi, Uderzo…) lui ont rendu la pareille dans l'expo « Portraits de Titeuf » accompagnée du livre du même nom (Glénat).

1996 : Alph-Art jeunesse 9-12 ans du festival d'Angoulême pour C'est pô juste...

2000 : Grand prix du festival de Solliès-Ville, ce qui lui a valu d'être l'invité d'honneur (et le dessinateur de l'affiche) en 2001

2003 : Alph'Art du public au festival d'Angoulême pour La Loi du préau

2004 : Grand prix de la ville d'Angoulême, succédant ainsi à ses idoles Gotlib, Franquin, ou Will Eisner.

En 2009, il obtient le prix « Showbusiness » du Swiss Award. En 2010, il obtient le Globe de Cristal de la meilleure bande dessinée pour Happy Sex.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
931 lecteurs
Or
3 484 lecteurs
Argent
3 189 lecteurs
Bronze
4 419 lecteurs
Lu aussi
11 581 lecteurs
Envies
806 lecteurs
En train de lire
80 lecteurs
Pas apprécié
272 lecteurs
PAL
375 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.11/10
Nombre d'évaluations : 5 129

0 Citations 2 210 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Zep

Sortie France/Français : 2019-09-18

Sortie Canada/Français : 2019-10-28

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par dreamygirl 2021-01-25T11:17:41+01:00
Titeuf, Tome 8 : Lâchez-moi le slip !

C'est toujours un plaisir de lire un tome de Titeuf, il a désormais changé légèrement de quotidien avec une petite soeur à la maison, mais dans l'ensemble, son quotidien à l'extérieur reste plus ou moins le même.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dreamygirl 2021-01-25T11:21:07+01:00
Titeuf, Tome 9 : La Loi du préau

Ce que j'aime dans cette série, c'est que l'auteur traite de sujets graves, comme le racket par exemple, mais il fait en sorte que les jeunes puissent lire cela sans être choqués, mais tout en étant sensibilisés. C'est important de savoir ce qu'il se passe, et de faire attention, sans parler de reporter ce qui peut leur arriver ! C'est fait avec humour, j'aime beaucoup !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dreamygirl 2021-01-25T11:23:57+01:00
Titeuf, Tome 10 : Nadia se marie

C'est la première BD de Titeuf qui ne comporte qu'une seule et même histoire dans tout le tome. Nous suivons Titeuf qui découvre que Nadia traîne avec un garçon qu'il n'a jamais vu avant, et il s'est mis en tête de le sortir de sa vie pour qu'elle soit libre à nouveau pour la fête de l'école. Tous ses copains aussi pensent que Nadia va se marier avec ce garçon, et ils aident Titeuf à trouver des solutions pour qu'il s'éloigne de Nadia. J'ai bien aimé ce nouveau format ! Cela change un peu de d'habitude et ça fait du bien, je recommande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dreamygirl 2021-01-25T11:27:32+01:00
Titeuf, Tome 11 : Mes meilleurs copains

Au niveau des gags, nous avons un peu fait le tour, mais l'auteur nous présente un nouveau personnage temporaire : un remplaçant de la maîtresse de Titeuf ! Sa vision de l'éducation est très différente, pas de notation, donc pas de mal-être de l'élève, juste de l'accompagnement dans leur éducation ! On voit bien ici que c'est très méconnu et que peu de gens adhère à cela, les parents comme les élèves, mais je trouve ça intéressant que le sujet ait été traité ! Pour le reste, la BD reste agréable et rapide à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dreamygirl 2021-01-25T11:31:13+01:00
Titeuf, Tome 12 : Le Sens de la vie

Depuis quelque temps, le père de Titeuf a du mal à trouver du travail, et nous voyons le point de vue de Titeuf tout en voyant dans quel état psychologique se retrouve son père... et on comprend bien qu'à cet âge-là, on ne comprend pas ce qu'il se passe ! Son père passe par un état dépressif, mais Titeuf, bien qu'il le remarque, ne s'inquiète pas outre mesure, et pire, s'en sert parfois pour son propre intérêt ! Les enfants ne peuvent pas comprendre complètement les problèmes d'adultes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dreamygirl 2021-01-25T11:33:36+01:00
Titeuf, Tome 13 : À la folie !

J'ai bien aimé ce tome, nous faisons la connaissance de Ramatou, une fille de couleur rescapée de la guerre dans son pays, et qui a un faible pour Titeuf ! On se rend compte que Nadia aimait bien que Titeuf soit amoureux d'elle, bien qu'elle lui mettait la misère. Désormais, elle n'a plus de pouvoir sur lui, elle n'est plus l'intérêt principal de Titeuf, et ça ne lui plaît pas ! Ramatou est gentille et plus mature, ça fait du bien d'accueillir un personnage comme ça !

Afficher en entier
Titeuf, Tome 14 : Bienvenue en adolescence !

Ce tome était sympa à lire, comme le tome 10, il s'agit d'une seule et même histoire ! Titeuf, pour plaire à Ramatou (qui lui a dit de grandir un peu), décide de trouver des solutions pour grandir littéralement et devenir adolescent. Ramatou et Nadia se battent pour avoir l'attention de Titeuf (c'est quand même un comble de la part de Nadia... suis-moi je te fuis, Fuis-moi je te suis !), et Titeuf ne se sent pas très bien ces tems-ci, il a l'impression que tout va de travers. Je l'ai trouvé touchant dans ce tome, il évolue un peu, et bien que ses prises de décisions ne soient pas toujours avisées, il reste un garçon gentil, qui se pose plein de questions sur la vie !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dreamygirl 2021-01-25T14:02:27+01:00
Titeuf : petite poèsie des saisons

Ce livre est un hors-série qui se lit également très vite, il fait aussi office d'agenda pour ceux qui le veulent, et les gags qui accompagnent chaque mois de l'année ont plus ou moins un rapport avec la période de l'année concernée. C'est pas mal pour passer un peu le temps !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pwachevski 2021-02-13T15:54:25+01:00
The end

On ne pourra pas reprocher à cette BD de manquer d'ambition. On traite de pas mal de thèmes pointus et d'actualité, la science et l'écologie en tête. Je trouve au contraire qu'on avait peut-être un peu trop d'ambition, et qu'on n'en est pas à la hauteur. Que ce soit à cause d'un format trop court, qui devient une contrainte insurmontable, ou à cause d'une volonté assumée de rester superficiel, pour ne pas perdre le lecteur, le résultat est le même : l'ensemble n'a pas l'air abouti. La science, ce n'est pas de la magie ! C'est même l'exacte inverse. Mais les explications trop faibles et bricolées de ce livre la font pourtant passer pour de la magie. Spoiler(cliquez pour révéler)Pourquoi les autres êtres vivants, au moins les mammifères, ne meurent pas ? Comment sélectionner le 1 sur 1 million qui survit si les morts sont liées à un gaz dans l'air ? Bref, je ne suis pas du tout convaincue par le scénario, qui est en plus très prévisible, alors qu'il avait indéniablement un vrai potentiel. En revanche, l'univers visuel est précis et très plaisant ; un style qu'on retrouve aussi dans "Un bruit étrange et beau" du même auteur (que soi dit au passage, j'ai adoré). L'histoire est également rythmée, les personnages plutôt attachants, et dans l'ensemble, ça reste donc une BD que, malgré ses faiblesses, j'ai trouvé distrayante. Pour cette raison, je ne déconseille pas, même si je n'y ai personnellement pas trouvé mon compte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeoLabs 2021-02-22T05:18:47+01:00
The end

De la science-fiction? Et si c'était vrai? J'ai beaucoup aimé la réflexion de l'auteur sur l'homme vis-à-vis de la nature.

Le coup de crayon est simple, sans trop de détails, mais précis et très élégant. L'utilisation des couleurs monochromes est plutôt chouette pour nous épargner le noir et blanc, mais c'est vrai que j'aurais préféré un remplissage. Globalement, c'est une belle réussite.

Afficher en entier

On parle de Zep ici :

[Challenge] Les 400 points (2019)
2019-01-21T13:47:34+01:00

Dédicaces de Zep
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Glénat : 101 livres

Hachette Jeunesse : 10 livres

Delcourt : 7 livres

Hachette : 6 livres

Rue de Sèvres : 4 livres

Dupuis : 3 livres

Raspoutine : 2 livres

- : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array