Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Carine-68

Extraits de livres par Carine-68

Commentaires de livres appréciés par Carine-68

Extraits de livres appréciés par Carine-68

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 18-01
Dans ce roman, nous allons faire la connaissance de Gabriel. C’est un homme qui plait et il le sait. Son charisme est indéniable, il se montre, charmeur, mystérieux, autoritaire. Orphelin à l’âge de 5 ans, il a été élevé par Duncan MacAllen, son grand-père maternel, et la sœur de ce dernier. Il n’a jamais manqué de rien, il a reçu, amour et soutiens. Aujourd’hui, il est le nouveau PDG des whiskies MacAllen. Il a su fructifier les acquis de l’entreprise jusqu’à la mener au sommet.



Son but 1er : continuer d’assurer la pérennité de cet empire, puis viens celui d’anéantir un homme du nom d’Enzo Rinaldi. Pourquoi ? Parce que cet homme, a voulu lui prendre ce qu’il leur appartenait à lui et son grand-père : leur société. Aussi il a mis au point un plan qui va lui permettre à son tour de lui nuire, le détruire.

Pour cela, il va devoir charmer Sophia, la fille de Rinaldi. L’amener à ne plus pouvoir se passer de lui et l’épouser pour récupérer ses parts de l’entreprise de son père et ainsi lui donner le coup de grâce. Pour lui cela sera un projet qu’il va facilement mener jusqu’au bout. Cela devrait être d’une simplicité affligeante, mais c’est sans compter sur le caractère de Sophia.



Sophia est propriétaire d’une galerie d’art, qu’elle tient avec Matthew son meilleur ami. Quelque mois plutôt, son fiancé a osé lever la main sur elle, une fois, cela aura suffi à lui faire prendre conscience de la dangerosité de cet homme. Aussi elle l’a quitté sur le champ et maintenant, elle fait même du bénévolat dans un centre d’accueil pour femme battue. Vous l’avez compris, c’est une belle personne : le cœur sur la main et d’une franchise à toute épreuve. Forte de ce caractère, elle repoussera les avances de Gabriel et commencera alors entre eux le jeu du chat et de la souris. Mais tel est pris qui croyait prendre…



Je connaissais la plume d’Ana Scott, mais là, j’ai été bluffé. Le dominant n’est pas un coup de cœur, mais un coup de foudre. Ana a comblé tous mes désirs. Son écriture à 2 voix renforce le lien envers protagonistes, on vit les évènements avec eux et avec intensité. Leurs joutes verbales sont un pur bonheur et l’humour de Matt un vrai plaisir. Déjà avec la série « ride » (c’est comme cela que je la nomme) notre auteure m’avait séduite, mais là je n’ai pu cesser de lire, je voulais connaitre la fin, l’aboutissement de cette histoire. On sait ce qui nous attend… Enfin, surtout Gabriel et Sophia, mais pas la gestion de leurs ressentis sur les différents évènements auxquelles ils vont devoir faire face. Et je me suis régalée. Une pépite… voilà ce que c’est..... Oui une perle que je vous invite à découvrir rapidement
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dark Ride écrit par Ana Scott
date : 18-01
Cassandra dite Cassie vie à Austin auprès de sa mère et de son beau-père le sénateur Ted Barton. C’est une jeune fille épanouie, insouciante aux yeux de tous, qui n’est pas dans le besoin, en d’autres termes qui a tout pour être heureuse. Mais la réalité n’est pas toujours ce que l’on croit. Il ne faut jamais se fier aux apparences. À l’abri des regards, ce dernier abuse d’elle…se joue d’elle Jusqu’à son 21 ème
anniversaire, il ne l’avait jamais possédé. Mais ce soir-là, il a franchi la limite, il lui a tout pris… Humiliée, souillée, trahie par sa propre mère, elle fuie cette ville maudite pour rejoindre son père, Sam, rencontré une unique fois 9 ans plus tôt. Sur un bout de papier gardé secrètement, il lui avait promis qu’il sera toujours là pour elle. Était juste inscris son adresse et son téléphone. Celui de son unique recours, celui vers qui aujourd’hui elle porte tous ses espoirs. Samuel, son père biologique est président d’un club de motard Les BlackAngels, branche des Outlaws Riders, le plus gros club de moto reconnu sur le territoire Américain.

A ses côtés son vice-président, Aaron Travis. Lui aussi été présent lors de cette ultime rencontre gardée secrète entre le père et la fille. Ce jour-là du haut de ses 12 ans Cassie avait ressentie une émotion particulière au contact et sous le regard de ce jeune garçon de l’époque. Il n’avait cessé d’occuper son esprit, d’envahir ses nuits, par la suite. En rejoignant son père, va-t-elle être secourue, soutenue, échapper à son enfer ? Et… Va-t-elle le revoir lui ?

Je découvre aujourd’hui la plume d’Ana Scott. Ses mots, sont crus mais en même temps on n’est pas dans le monde de Disney ! On partage le quotidien d’un club de bikers qui ne recule devant rien. Mais qui dit club, dit clan, dit famille. J’ai toujours été fasciné par ce monde ou le soutiens que l’on s’apporte mutuellement est sans faille et ou les règles font lois. Anna a très bien su retranscrire ce monde et nous amener à vivre comme en direct les différentes scènes. Les plus réjouissantes comme les plus durs. Si vous n’aimez pas la violence, la cruauté des choses, le langage vulgaire à outrance, je ne peux que vous dire de passer votre chemin. Pour ma part je vais faire un bout de ce dernier avec ce club de bikers. Car au-delà des 2 protagonistes principaux, chaque membre des BlackAngel, a, on le ressent une histoire à nous faire partager, vivre et pourquoi pas nous en réjouir. On s’attache facilement aux différents personnages et à l’humour, la gentillesse de certain (e). ..Alors pour moi histoire à suivre !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ambre écrit par Amandine Ré
date : 12-01
Que vous dire,… J’ai eu envie d’en savoir plus sur les écrits d’ Amandine Re suite à ma découverte de la série "Mystérieux”, je l’avoue elle m’a fasciné avec ses écrits et il m’est dur de m’exprimer sans me répéter.

Ambre est une personne amoureuse, jeune certes, et cela peut expliquer qu’elle ne connaisse rien en l’amour en même temps qu’en connaissons-nous à 15 ans ? Oui, elle y croit jusqu’à ce que ... Sa personne, son corps, soit bafoué, ses croyances anéanties et sa vie transformée à jamais. Quand je dis bafoué, je pourrais dire bien d’autres choses, plus cru, pour exprimer son expérience, son vécu, son ressenti et le mien pendant ma lecture… Elle est devenue selon ses dires une personne sans aucun intérêt. Elle est juste personne... Le mien est tout autre…Mais ça, c’est son ressenti et en même temps d’après ce qu’elle a vécu, je ne peux qu’envisager de la comprendre. Après le calvaire qu’elle a subi au sein des Peaceful Demons. Elle a réussi à quitter cet enfer et elle s’est vengée (à vous de découvrir comment) avant son départ, elle a créé, l'imaginable, une fumée remplie de toxine mais surtout d’expression de la haine qu’elle ressentait pour ce club et ses dirigeants. Mais par là même occasion, elle s’est imposé une vie de recluse. Elle a créé cette épée de Damoclès au-dessus d’elle qui jamais ne la quittera, car oui, elle l’a faite, elle s’est vengée mais peut-être pas de la meilleure façon puisqu’aujourd’hui, sa tête est mise à prix…

Après cela, elle a fui, elle a tenté de refaire sa vie loin de sa ville natale et pourtant son passé va la rattraper. Et cela en la personne d’Hugo…. Pour lui son seul objectif, se venger. Il sera le chasseur et elle la proie. Elle sera celle dont il va se jouer, qui va devenir à ses yeux juste celle qui lui permettra une vie meilleure.

Encore une fois Amandine Re m’a amené loin, toujours dans les méandres de la psychologie humaine. J’ai compris la haine d’Ambre, son besoin de se libérer, mais aussi le besoin d’Hugo. Amandine Re a su me mener dans son univers, à ressentir leurs peurs, leurs sentiments divers et graves…. Elle a su me tenir en haleine jusqu’à la dernière page parce que je ne voyais pas le final autrement que ce qu’elle m’a offert et pourtant, j’en ai douté jusqu’au bout. Ces personnages sont, non pas attractif mais plutôt hypnotique. Je ne suis en rien identique à Ambre ou encore Hugo dans leurs vécus, mais l’auteure m’a fait vivre, ressentir leurs souffrances, leurs désarrois et oui même si je ne peux ressentir leur peine, je ne peux que la comprendre, sans l’imaginer.

Alors avec Mystérieux et Ambre, Amandine Ré est une auteure pour moi à découvrir... ET SURTOUT À SUIVRE
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Dans ce tome nous allons retrouver, pour mon plus grand plaisir, notre gang au grand complet. Il va m’être dur de vous en parler sans spolié ce titre ni les précédents.
Au fil des pages, on va ressentir comme jamais l’attraction que chacun ressent pour son âme sœur. La dur réalité de la vie d’un gang, de ce à quoi s’exposent les membres mais pas seulement eux, mais aussi leur entourage. Chaque acte a ses conséquences et quand on la joue oeil pour œil, dent pour dent. Il faut se dire que l’on entre en guerre et que donc il y aura des victoires mais aussi des pertes.
Ce tome m’a remué, m’a fait mal (dans le bon sens) j’avoue mes larmes ont coulé. Percutant, sombre, fort. La tristesse, la colère et la culpabilité sont exprimés de façon si forte qu’on la ressent au fond de nous. J’avoue que quand j’ai débuté la lecture du 1 er tome je ne m’attendais pas à tout ça, a être aussi accro ! Mais vous savez quoi ? Cette trilogie n’en est plus une puisque Amandine nous dévoile un 4 tome que je vais me hâtez de découvrir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Il faut être réaliste quand on lit un tome 2 on s’attend à retrouver les principaux protagonistes du tome précédent. Et bien je vous arrête de suite ce n’est pas le cas. Difficile de vous dire pourquoi sans spolié le livre. Mais dans ce tome, nous allons en savoir plus sur Crew, le frère de cœur, le frère de Gun de A.
Crew se retrouve temporairement à la tête du gang des Cobra. Il doit faire tourner les affaires. Même si lui ne se sent pas leader dans l’âme, il le doit à A. On va découvrir, une personne forte, mais à la fois sensible, raisonnable mais à la fois déraisonnable. Réfléchis mais impulsif. Dans le tome 1 on découvrait les 2 facettes de A….A et Aaron. Dans ce tome a son tour, se sera Crew et Idriss. Il est cette personne qui doit assumer son nouveau rôle de meneur mais aussi celui qu’il devient au contact de « La fille ». Il sera celui qui déborde d’attention, d’acte quand son cœur chavire.
Et son cœur, il va l’offrir à Kendra. Elle, s’est, enfin c’était la régulière de Steven membre du gang des BlackD, concurrent direct des Cobra. Leur première rencontre se sera dans le hangar appartenant au Cobra ou Crew l’avait surpris en train d’y trainer. Pensant qu’elle était là sous l’ordre des BlackD. Il l’avait fait fuir. Mais c’est en rentrant d’une mission de la plus haute importance que lui avait assigné A, qu’il a manqué d’écraser Kendra. Seule, démunie, marqué au corps il n’a pu que lui porter secours lorsqu’il a vu ses larmes coulées. Et oui celle qu’il appellera crevette que ces amis appellerons la tatoué va bouleverser sa vie.
Contrairement au tome 1 celui-ci m’a semblé plus abouti… Je n’ai eu aucun manque dans ma lecture, je me suis laissée entrainer page après page dans cette histoire qui vous donne l’espoir….l’espoir que même dans un monde sombre on peut y trouver sa lumière. Crew et Kendra m’ont beaucoup touché. Elle souffre et lui fait ce qu’il peut pour la soutenir, lui prouver l’amour qu’il lui porte. Parce qu’elle ne mérite pas les coups qu’elle a reçu ni ce qu’elle a malheureusement vécu. Et peut-être ne se méritent-ils pas eux-mêmes.
Et dire que sans la curiosité qu’a titillé Amandine sur la fin du tome 1 je n’aurai pas découvert cette suite qui me pousse indéniablement à poursuive cette aventure avec le tome 3
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Nous allons rencontrer dans ce 1er tome Les Cobra, un gang qui se compose principalement de A, Crew, Jay, David . Leur chef c’est A. Leur secteur de « compétences » : la drogue, les armes, la torture, le meurtre.
Et c’est A qui excelle dans ces 2 derniers domaines…. Il reçoit un contrat, le nom d’une personne à abattre, et il exécute sans états d’âme. Il ne ressent aucunes émotions. Il a été élevé par une mère droguée, qui se prostituait pour avoir sa dose. Et le comble, amoureuse d’un de ces client, un flic, son géniteur qui n’a pas hésité a l’abandonner elle et son enfant a naitre après l’avoir battue. Son enfance n’a été que souffrance, se nourrissant dans les poubelles, recevant de sa mère que des insultes. Il vit dans la noirceur, et si enfonce encore plus quand cette dernière se suicide. Il intégrera le gang des Cobra et montera les échelons jusqu’à ce que 11 ans plus tard il soit le « numbeur 1 ». Il est le tout puissant, le sans cœur, celui qu’on craint. Et aujourd’hui il reçoit son nouveau contrat, le nom, la photo de la personne à abattre.
Cette personne c’est Amyliana. Etudiante le jour, prostituée dans un club la nuit. Ce n’est pas par plaisir qu’elle vend son corps, mais par obligation. Apres que son père les ai abandonné, sa mère et elle, elle dû faire face au facture médical, de sa mère atteinte d’une maladie orpheline, a payer pour avoir un toit sur la tête, de quoi se nourrir. Elle n’a pas le choix, elle est endetté jusqu’au coup mais elle se bat… Elle veut fuir cette ville maintenant que sa mère c’est suicidé elle aussi. Elle souhaite une vie meilleure, elle a des rêves, des envies, des ambitions.
Mais voilà on la suit, on l’épie, et elle ne sait pas pourquoi. Jusqu’à ce que son traqueur lui apprenne,…Elle a 3 mois pour régler ses dettes ou elle mourra.

Je dois dire que je ne connaissais pas la plume d’Amandine avant de débuter cette lecture. J’aime son style ses phrases ponctuées :
« Balle de plomb partie, balle froide traversant un crâne au sang chaud pour en faire un corps inerte et gelé.
Balle qui coupe le souffle, qui fait ouvrir la bouche, écarquiller les yeux : balle qui arrache la vie. »
Des phrases plus ou moins courtes mais percutantes, remplis de sens, parfois violente.
Voilà ce qui m’a plu le plus dans son style. Par contre le bémol pour moi c’est le déroulement de certain évènement. Autant certaines scènes sont très détaillées, autant sur certaine je suis resté sur ma faim. Amandine dans son écris est à mon gout, passée trop vite, n’a pas assez approfondis certaines situations. Alors qu’elles méritaient plus à mon avis. J’ai été « déçu »et j’avoue que cela a affaibli mon envie de continuer sur les autres tomes a cause je dirais de ces quelques passages. Et puis est arrivé la fin et j’en suis restée perplexe. Je me suis demandée ou cela allez nous mener dans le tome suivant. Amandine a titillé ma curiosité. Alors voilà je me suis lancé dans le tome 2
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Voilà on arrive au bout de cette aventure et ce n’est pas possible, ça ne peut pas se finir comme ça ! On va passer par une foule d’émotions. Il y a cet homme, puissant, froid qui va se dévoiler à nous de façon si impudique que l’on pleure avec lui. Celui qui traqué, qui a tué se retrouve aujourd’hui en position de faiblesse. Et au pire moment de sa vie, ne cachera plus ses émotions, ses pensées, son envie de vivre.
Et puis il a elle, celle qui se battait avec force pour son homme, qui aujourd’hui est anéantie. Elle ne trouve plus la volonté, le désir de vivre sans lui même si beaucoup compte sur elle. Mais il y aura ce coup de pied aux fesses, celui qui lui était nécessaire, pour continuer son combat.
Ce dernier tome m’a plus même si on a beaucoup de mal à se faire aux différentes personnalités qui en émergent. C’est étrange, on est peiné par ce qui arrive et ce parce que on s’est attaché aux personnages dans les tomes précèdent, mais soyons réaliste, ce n’étaient pas non plus des enfants de cœur…ils n’ont que ce qu’ils méritent mais pourtant…
Amandine a réussi à me faire oublier tout le mal que les Cobra ont pu faire. Pour juste nous parler d’amour, d’espoir et de vie. Parce qu’en voulant faire une chose bien pour l’être aimé on les fait souffrir parfois plus. Les émotions que nous transmets l’auteure sont fortes et encore une fois j’en ai été retourné. Sa plume est vraiment addictive et oui j’en redemande Pour moi une superbe fin….
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 24-12-2019
Nous allons faire la connaissance d’ Eryn , docteur qui se voue à ses patients, sans même prendre la peine de penser à elle. Elle travaille dans un dispensaire, qui va devoir fermer ses portes à la fin du mois. Pour elle c’est l’incompréhension, mais où vont aller tous ses patients qui n’ont pas les moyens financiers de se soigner ailleurs. Mais mise devant le fait accomplis, elle et son meilleur ami Colin qui est aussi un de ces collègues et Lacey la nouvelle infirmière, vont tout faire pour que ce dernier noël soit inoubliable pour leurs petits patients.
Car pour Eryn cette période de l’année, doit être joyeuse, illuminer les regards et voir affiché un sourire radieux sur le visage de toute personne. Alors si cette fête doit être la dernière pour eux, elle se devra d’être majestueuse.
Au détour d’une promenade, elle va rencontrer Max. Il promène son chien Hercule (lol) et Stanley, le sien, lui échappe et va gentiment « agresser » Max et son compagnon à 4 pattes.
Ce 1 er contact ne sera pas des plus engageants pour la suite.
Max est un homme qui a réussi dans la vie. Il achète, avec son ami de toujours, Léo, des locaux qu’il revend une fois rénové ou encore détruit et remplacer par un bâtiment flambant neuf. Il a vécu, en foyer ou en famille d’accueil et ne peut donc qu’être fière de sa réussite. Alors que cette jeune personne, toute petite qui n’arrive même pas a se faire écouter de son chien lui parle de cette façon s’en est trop. Leur échange est plus que glaciale. Et pourtant, il n’arrive pas à oublier son joli minois. En même temps n’était-ce pas la 1 ere personne à ne pas succomber à son charme et à lui tenir tête.
Voilà comment débute cette belle histoire, une superbe personne, gentille avenante, altruiste qui rencontre un homme, devenue froid, arrogant, et qui ne se laisse pas ressentir le moindre sentiment. Une romance qui vous plaira, j’en suis sûr. Pour mon moi, même si désolé je n’aime pas noël, Maddie a su me faire apprécier chaque moment passer avec Eryn et Max. J’ai accroché autant sur nos 2 protagonistes principaux que sur les personnages secondaire.
Un livre aboutis, qui nous fait découvrir des personnes envers qui un attachement est certain et j’avoue j’aimerai en connaitre plus sur eux. Citer lesquels ? Impossible, on voudrait ne quitter aucun d’entre eux. Pour moi un coup de cœur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-12-2019
Nous allons faire la connaissance de Prudence dans ce roman. Cette jeune fille s’est retrouvée chef de famille au décès de ses parents et se voit donc responsable de sa sœur Piper et de son jeune frère Parker. Elle partage la maison familiale avec eux et sont tous 3 d’un grand soutien mutuel. Côté professionnel Prudence, dès l’obtention de son diplôme a été embauché chez TDS, et elle a su par ses compétences, ses idées, son savoir-faire, monter les échelons jusqu’à se retrouver bras droit du PDG Aaron Tanaka. Elle s’investie dans son travail et une relation de confiance et de respect s’est noué avec cet homme, qui est devenu son mentor. C’est pour cela que quand il lui demande de l’accompagner à une soirée caritative. Elle accepte même si ça ne l’enchante pas vraiment.
Et je dirais que c’est là que tout va basculer. Un malaise, une photo…. un nouveau Boss
Nous allons donc rencontrer Odin. Qui est-il ? Par définition : Dieu principal de la mythologie nordique, du savoir et de la guerre (et des morts) Bon… dieu, son physique en est la preuve ! Pour ce qui est du savoir, oui il est le meilleur dans son domaine et c’est donc tout naturellement qu’il prendra la relève de son père à la tête de l’entreprise. Mais dieu de la guerre aussi, et c’est ce qu’il va déclarer à notre chère Prudence.
Maddie fait partie des auteures dont j’achète les livres sans même prendre le temps de lire le résumer. Elle nous présente des personnages, toujours haut en couleur. Et avec son caractère, sa répartie, on peut dire que Prudence n’est pas en reste. Odin quant à lui est arrogant, limite méchant mais on apprend vite à le connaitre. De ce côté, je n’ai pas été déçu. Mais ce livre m’a laissé sur ma faim. Le point final de cette histoire arrive bien trop vite, et on a l’impression, qu’on nous a volé du temps avec nos 2 protagonistes principaux. C’est trop rapide, personnellement j’en attendais plus. Cela reste tout de même une belle histoire que j’ai lu d’une traite et ou j’ai pris beaucoup de plaisir
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 17-12-2019
Dans ce roman, nous allons rencontrer Davis et Brooke, nos 2 protagonistes principaux mais aussi Maggie, la grand-mère cupidon, Clary, sa fille Lou, et Jace.
Oui ça pourrait être un énième livre sur l’attirance et la relation que peut avoir un riche PDG, avec son assistante mais non.
Comme il se doit Davis, le PDG donc, est, puissant intransigeant, intimidant. Ce n’est pas en étant avec laxiste que l’on en arrive là. Pourtant s’il y a bien une personne qu’il n’intimide plus depuis longtemps c’est Brooke son assistante. Il est vrai qu’au début de leur relation professionnel voilà 4 ans cette dernière a ressentis une très force attirance et beaucoup d’intimidation vis-à-vis de Davis. Mais elle a bien compris qu’il fallait passer au-dessus de son comportement autoritaire et puis pour lui c’est plaisir sans promesse et puis c’est boulot, boulot, boulot. Elle sait faite une raison et au fil du temps elle a même réussi à l’apprivoiser quant à son caractère d’ours mal léché.
Celle-ci, doit prendre 15 jours de congés et cela n’est pas au gout de Monsieur Davis Clark. Il se montre donc bougon et colérique après Charlie qui est en formation auprès de Brooke pour remplacer cette dernière durant son absence. Mais grand bien lui fasse elle partira quand même en vacances. Elle en a BESOIN. Même si celui-ci fera tout pour que ce ne soit pas le cas, elle s’en ira. Mais les derniers jours précèdent son départ, il a plus qu’apprécié sa présence hors du cadre strict du travail. Un certain rapprochement c’est opéré, tout en restant employée/boss entre Brooke et lui. Son absence pèse lourd sur le comportement de Davis, qui l’aurai cru ?
Lors d’une sortie avec Jace son meilleur ami et collaborateur, qui tiens a lui présenter sa nouvelle petite amie, ils tombent nez à nez avec son assistante au restaurant. Et vous savez quoi ? Clary, la dernière conquête de Jace n’est autre que la meilleure amie de Brooke. On dine à 4 ?
Ce roman est, plein de tendresse, d’amour et de bonnes nouvelles On ne s’attend pas a certain évènements et pourtant d’autre sont tellement prévisible dans ce que nous propose Lilly. Au vécu des personnes ou du rôle joué par certaine, perso je ne m’y attendais pas.(une grand-mère qui se prend pour cupidon !) Certain pourront dire que c’est trop attendrissant, tout est bien qui fini bien mais ces épreuves, qu’ont vécu ou vivent encore les personnages, sont justement ce qui fait la force de ce livre, et s’il doit y avoir un Happy end et bien….happy end il y aura….
J’ai beaucoup aimé ce roman comme j’avais tout antan apprécié les précédent alors laissez-vous tenter vous aussi
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Mina vis une vie de couple depuis 3ans avec Nathan, elle semble bien dans sa peau, dans sa vie. Mais une rencontre inattendue, un prof de guitare, Hugo va tout changer. Je ne vais pas en dire plus …pourquoi parce que ….Il faut le lire, le découvrir…… Je n’ai pas de mots, j’ai découvert Micaéla donc dans le 1 tome de cet écris d’origine et je me suis arrêtée là …..Pourquoi UNIQUEMENT car comme certaine le savent, par mon métier je déborde de patience mais pas dans mes lectures…aussi j’ai patienté pour enfin découvrir les différents tomes et la surprise !! j’ai eu droit et vous aussi a cet intégral…..
Et Quelle merveille. La plume de michaela, a évolué …grave !!!….Et dans le bon sens ; j’ai sentis une certaine maturité comparé a ma 1 ere lecture, mais aussi de la confiance en soi. Dans cet intégral elle exprime bien plus, son écriture est bien plus cohérente ce n’est pas le mot, je le sais, mais du coup elle s’attache à ce qui est important et pas secondaire…. Oui elle a évolué… Dans ma façon d’éprouver, ma boule au ventre était bien plus forte, bien plus qu’à ma 1 ère lecture de ce 1 er tome, elle a changé mon optique, mes émotions sont plus fortes de que ce j’avais donc précédent lu, plus structurer ; oui ? Non Ce n’est pas ça, mais je l’ai ressentis autrement. Vous le savez je n’exprime qu’un avis lecture et la après avoir acquis cet intégrale en version ebook ben c’est pareil mais c’est diffèrent….PFFUUU JE NE SAIS PAS SI VOUS COMPRENNEZ MEME MOI JE N’ARRIVE PAS A L’EXPRIMER….Ben juste je souhaite l’acquérir en version papier .Micaela m’a fait sourire mais surtout m’a fait pleurer (et la sur le coup je la déteste !!!) ET DONC OUI PAS UN COUP DE CŒUR MAIS UN VERITABLE COUP DE FOUDRE ;
Les personnages en eux même sont touchant attendrissant, vrai, les secondaires, grave je les kiff, je ne suis pas pro pour l’expression de mon ressentis mais juste, tenter l’expérience si vos gouts, maintenant vous commencez à me connaitre sont un tant soit peu proche des miens ….n’hésitez pas !!! Lancez-vous !!!! On va laisser passer noël mais grave ton titre Micaela fera partis de ma bibliothèque papier !!!!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-12-2019
Je retrouve dans ce roman des personnages chers à mon cœur, et à mon plaisir, et cela sans limite. Pourtant étrangement ce titre m’a bousculé plus que toute la série.
Blandine dans ce tome fait des retours en arrière qui oui me semble nécessaire pour découvrir cet histoire ou pour moi me l’a rappelé (oui j’ai beaucoup lu entre temps) certain moment sont important dans la vie du club.
Même si je l’avoue si cette série n’a pas été un coup de foudre cela reste un coup de cœur et je n’ai pas hésitez une seconde, a me replonger dans leur univers. Mais voilà ce livre, ce tome en particulier, a été pour moi un coup de foudre. Je me suis attachée à Casey au fil des tomes et oui j’en voulais plus de lui (après chacun son personnage) et là Blandine, grave, tu m’as séduite !!!!! Je ne voyais pas Casey autrement et avec Charlie ben …tu as tapé juste…
J’ai lu ce livre en quelques heures parce que c’est elle qui l’a écrit, ok mais parce que c’était les Wild Crow. Et parce que c’était lui. Je voue un amour sans fin à Asher, c’est clair je l’ai déjà exprimé mais là sur le coup celui que je voulais découvrir elle me l’a servie sur un plateau d’argent, ben c’était Casey…. Alors que te dire à part merci, merci de l’avoir fait vivre au-delà de sa présidence, et de l’avoir fait « revivre ».
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 13-12-2019
Dans cet écris nous allons rencontrer Yohan et Thomas
Tous deux sont gay et ont vécu ensemble une relation, remplis de haut et de bas. Thomas a permis à Yohan de faire son coming out il y a 4 ans 2 mois et 8 jours mais lui a aussi brisé le cœur. Il est plein de rancœur, de souffrance quant à la tournure qu’a prise leur relation. Du jour au lendemain Thomas l’a abandonné sans lui donner aucunes nouvelles. Ses appels sont restés sans réponse ; C’est comme si Thomas avait disparue de la surface de la terre. Un soir, seul, Yohan se rends dans le bar gay ou il avait rencontré Thomas. Il ne s’attendait pas (mais pourtant l’espéré) à se retrouver face à lui. Et pourtant se fut le cas. Comment va se dérouler leurs retrouvailles ?
Je dois dire qu’encore une fois j’ai vécu les sentiments éprouvés surtout par Yohan, j’avais l’impression de l’épauler, de l’encourager dans ces actes tellement moi aussi j’étais en colère. C’est une nouvelle d’à peu près 70 pages, mais pourtant on ressent toutes les émotions exprimées. On participe à leur voyage, à la découverte de certains sentiments. On partage aisément leur vie et le cheminement de leur pensés.
Mon seul regret pour cet histoire et qu’elle est bien trop courte, on n’a juste pas envie de tourner la dernière page.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 12-12-2019
J’ai dû attendre patiemment que tous les tomes soient disponibles pour débuter ma lecture (ils sont au nombre de 4)…Car oui pour ça je ne suis pas vraiment patiente, et vous savez quoi je ne le regrette pas !!!
Et bien voilà j’ai enfin pu rencontrer Sarah et Enzo…
Sarah trentenaire ne crois plus en « l’amour pour toujours », divorcé, et trahis par son dernier compagnon, déjà qu’elle n’a pas vraiment confiance en elle, là je sais qu’elle ne croit plus en son pouvoir de séduction ou même à l’espoir de rencontrer le prince charmant.
Pourtant elle a tant à donner. Elle voue à son travail une grande passion. Elle s’occupe et aime nos amis à 4 pattes, les chiens qui demeurent dans le refuge ou elle travaille. Sans aucune méchanceté je dirai que physiquement ce n’est pas une bombe (ce n’est pas moi qui le dis). Elle n’est pas immense, avec des jambes sans fin, elle n’a pas une poitrine opulente, ne s’habille pas de façon sexy (mince on dirai moi excepté l’âge !!)….et pourtant
Lors d’une sortie au parc avec ses loulous elle va faire la rencontre de Fiona, une chienne qui a échappé à son maitre. Et quel maitre !!!!!
Bon j’avoue grand, cheveux brun mi longs, aux yeux brun foncé et une légère barbe grisonnante (ben oui il a quand même 38 ans !!!! ) Whoua pour Sarah c’est une petite gourmandise (référence à sa Lecture en court! Que perso j’ai adoré) Voilà donc comment elle va faire la rencontre d’Enzo.
Alors Enzo, désolé mesdames, messieurs, mais c’est le type « je prends du plaisir quand « Gus » en ressent le désir, ou le besoin, sans se préoccuper de plus. Car oui ses différentes partenaires, blonde, grande et que l’on se le dise bien foutu sont ses cibles pour une nuit ou pour un PCR. Et Gus est très demandant (si vous ne l’avait pas compris Gus c’est …ben c’est son chef d’orchestre qui celui qui rythme la mélodie)
Voilà comment une rencontre fortuite, va engendrer pour ses 2 protagonistes, la naissance de nouveau sentiments et révélations.
Je découvrais la plume ne Ninie C et je l’avoue, j’ai beaucoup aimé. Même si Gus y est pour beaucoup !! Je me suis régalée de ce texte à 2 voix. Elle m’a fait sourire et j’ai enchainé les 4 tomes comme qui rigole. En fait, elle manie légèreté, plaisir, romance et un soupçon d’intrigue. Je précise un soupçon car pour ma part, et je trouve cela dommage, je me suis fait vite une idée sur le coupable à cet intrigue car pour moi, ben c’était une évidence.. .aucun suspens…dommage là sur le coup je m’attendais pas à plus de rebondissements mais d’être plus surprise quand a l’identité de la personne menaçante. Car oui il va s’en passer des choses durant ses 4 tomes
Voilà ce qui m’a manqué, autre chose que l’évidence….j’ai trouvé Sarah très naïve, méfiante vis-à-vis d’Enzo mais là je ne peux qu’approuver au vu de son vécu et de la vie passé d’Enzo, mais des fois je me pensé « mais mer…communique ». Ses comportements, ses réactions m’ont déçu même si je pouvais les comprendre. Pour Enzo je me suis juste dit qu’il a rencontré Sarah a un moment décisif de sa vie, ou certains besoins sont apparus.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Claire souhaite vivre ce à côté de quoi elle pense être passée. Une vie de liberté. Durant 5 ans de ses 17 à ses 22 ans, elle a vécu une relation qui s’est soldé par un échec cuisant. Thomas son amant après qu’elle lui est offert sa virginité lui a révélé être un homme marié. Sans trop de difficulté elle avait accepté cette situation dans l’espoir que malgré leur différence d’âge (10 ans) il quitte enfin sa femme, pour elle. Douce rêverie .Aussi maintenant, Elle enchaine donc, les coucheries d’un soir. Les sentiments n’ont pas leur place dans ses relations éphémère, juste le plaisir. Elle ne veut penser qu’à ses propres désirs, en abrogeant tous sentiments qui pourraient à nouveau l’anéantir. Et c’est lors d’une soirée, sans aucun complexe qu’elle testa le « sexe a trois » au milieu d’autre corps se mouvant dans le plaisir. Et oui elle a aimé cette sensation d’être « remplis ». Et c’est à son terme que l’un de ses partenaires au vue de ses « tendances » lui tendis un flyer l’invitant à se rendre dans un établissement se présentant comme un club mais qui avait la particularité d’y abriter « un donjon ».
Sa curiosité fut la plus forte, car oui elle savait ce qui se déroulé dans ce genre de club, mais pas dans un donjon. Aussi, elle se rendit en ce lieu. Ce qu’elle souhaitait c’était une session dans ce lieu inédit. Et elle était prête à tout pour y parvenir, sans vraiment savoir ce qu’il y attendait. Où qui l’y attendait…
Valery nous fait découvrir un univers que l’on ne côtoie pas tous les jours, enfin qui sait ? Peut-être que votre voisin sous ses airs sympathique est un adepte du BDSM, un dominant ou un soumis ! Son existence ne nous est pas inconnu, mais, les interrogations, le ressentis l’acceptation ou pas de ses penchants que peut engendrer une première visite en ce lieu ne sont pas forcement évident. En même temps, on peut penser que si on s’y rend seule et volontairement c’est que l’on doit bien savoir ce que l’on désir au plus profond de nous. Mais il n’en est rien,
Que ce soit dans les réactions de Claire, le comportement de son partenaire, Mathieu dans cette initiation, Valery mêle actions, ressentis et interrogations. Les sentiments éprouvaient par chaque protagonistes sont très fort et nous entraine en toujours vouloir en savoir plus, sur leur vie passées, leur avenir et leur accomplissement.
Je dois dire que la plume de Valéry est addictive, on ne s’en lasse pas, il n’y a pas de temps mort, et beaucoup de psychologie pour moi un pur régal. Claire se pose beaucoup de question, mais qui ne s’en poserait pas tant, en découvrant cet univers. Mathieu lui a cessé de se les poser, quand en ses penchants, son « anormalité » comme il est cité. Valery sait nous opposer 2 caractères bien différents mais pourtant semblable avec beaucoup de tact. Il est évident que l’on ne peut lire cet intégral sans vouloir en connaitre la finalité aussi je me suis « jetée » sur la suite à savoir La révélation de Claire dont mon ressentis sera partagé sur une autre publication donc à très vite …..
Ps : on est bien loin de la lecture Soft alors âme sensible s’abstenir !!!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 03-12-2019
Jérémie travaille au Louvre, il est assistant au département des peintures. Il se voit chargé de rapatrier une œuvre du célèbre peintre Botticelli en terre Italienne. Mais il n’est pas sans savoir, qu’un terrible homme d’affaire Russe, ne souhaite qu’une chose : lui dérobé cette peinture. Ne se sentant pas rassuré devant la mission qu’il lui incombe, il demande au commissaire Guillon de lui accorder une protection.
Cela lui est malheureusement impossible, mais le Commissaire le met tout de même en contact avec « Pat » qui comme il l’affirme pourra, même si ce n’est pas un agent des force de l’ordre s’acquitter de cette tâche.
Quelle surprise lors de leur rencontre de constater que ce fameux Pat que Jérémie avait supposé être homme bourré de testostérone n’est autre qu’une belle et séduisante femme. Hors de question pour lui de remettre l’avenir de cette prestigieuse peinture et la sienne, a une femme si frêle. Grand bien lui fasse, L’avenir lui prouvera le contraire. Une 1 ère tentative de vol, se déroulant au nez et à la barbe de Jérémie, aurait pu être mené à son terme sans l’intervention de Patrizia. Car oui cette dernière venue s’entretenir de nouveau avec Jérémie, lui a bien prouver son efficacité. Cette visite inopiné dans les locaux du Louvre, et son intervention, lors de la tentative de vol lui démontrera qu’ il peut en toute confiance remettre sa vie et la peinture entre les mains, de cette jeune femme.
Les voilà donc traversant la France pour se rendre en Italie ou L’œuvre de Botticelli doit retrouver sa place. Il va sans dire que le trajet sera semé d’embuches ayant toujours les hommes de mains de l’homme d’affaire Russe a leur trousses.
Pour moi cette nouvelle aurait valu le coup d’être approfondis pour devenir un roman. L’histoire est attrayante mais du coup on survole tout. Les sentiments ressentis par les personnages, on ne vit qu’à moitié leur cavale, on ne découvrira jamais qui est ce fameux homme d’affaire Russe ou bien encore le devenir de Jérémie et Patrizia. Mais voilà, on ne peut pas en exprimer autant dans ci peu de pages.
Mon marathon Caroline Costa est fini, et j’avoue que j’ai découvert une plume qui m’a plu. Elle est douce, fluide, bourrée de tendresse, de coup de foudre et de beaux dénouements. Un agréable moment de lecture. Elle a le pouvoir de nous transporter ailleurs, dans des villes que nous découvrons par ses descriptions pointues.
En partant du roman le plus ancien au plus récent on perçoit très bien l’amélioration dans l’écriture. Caroline a évolué au fil des titres, dans le ressentis des protagonistes, de l’expression de leur caractère, leur attente, mais aussi dans l’approfondissement du déroulement de l’histoire et on le ressent bien. Donc aujourd’hui si vous ne connaissait pas cette auteure je vous invite à franchir le pas, vous ne serez pas déçu.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 03-12-2019
Nous allons faire la connaissance d’Alicia. Cette jeune femme travail pour une société de cosmétique, Néréides, et ce travail représente énormément pour elle. Un matin en s’y rendant elle croisera le regard d’un motard qui la marquera comme jamais. C’est comme s’ils étaient connectés. Une rencontre de quelques seconde mais qui va changer beaucoup de chose. Il hantera ses jours et ses nuits
Quelques jours plus tard, elle doit se rendre à Biarritz pour promouvoir ses produits de thalassothérapie pour l’ouverture d’un Spa dans cette ville. Et c’est dans le train l’y amenant qu’un inconnu va l’accoster
Cet homme c’est Patrick, il reconnaît en elle la personne dont le regard l’avais hypnotisé quelques jours plus tôt a ce fameux feu rouge, et l’aborde donc.
Mais Alicia est une personne à part. Elle ne lit pas la presse people, ne regarde pas les série de 2 eme partie de soirée, elle ne sait donc pas que Patrick est un acteur célèbre, la « star » d’une série policière. Pourtant son amie et collègue, Claire ne cesse de vanter les qualités de cet homme incarnant le détective Leroy. Cette dernière a même décidé de glisser dans le sac d’Alicia, à son insu, le dernier numéro de Voici ou figure en 1 ère page une photo de l’acteur, afin de parfaite ses connaissances cinématographique
Patrick, après avoir expliqué à Alicia qu’il était la personne dont elle avait croisé le regard a ce fameux feu rouge, tente d’entamer la conversation. Persuadé de sa notoriété, il se montre imbu de lui-même et bien trop sûr de son charme, ce qui exaspère au plus haut point Alicia. Non mais pour qui se prend-t-il ? A regret, car cet homme a lunette disgracieuse, lui provoque tout de même de drôle de sensation, elle préfère au vu de son comportement couper court à toute discussion.
Non mais a qui croit-elle avoir à faire ? Elle va me faire croire qu’elle ne sait pas qui je suis ? Car Patrick a bien vu le magazine dans le sac à main d’Alicia. Et ce détail va engendrer beaucoup de questions à Patrick et principalement qui est réellement Alicia?. Ne le connait-elle vraiment pas ? Son comportement n’est-il pas justement le moyen d’en apprendre plus sur lui et vendre des infos aux journaux de la presse à scandales ? Car qu’on se le dise, le destin, fera qu’ Biarritz, ses 2 personnes ne cesseront de se croiser. Il doit mener l’enquête….
Je dois vous dire que j’ai dévoré ce livre en quelques heures. La plume de Caroline est douce, on se laisse facilement entrainer par les évènements et les personnages. Ayant moi-même été à Biarritz j’y ai retrouvé beaucoup d’emplacement cités et merci pour ce dépaysement. Les joutes verbales entre Patrick et Alicia sont un pur bonheur. On pensait Patrick, arrogant, sûr de lui, heureux de sa notoriété, mais il n’en est rien. On découvre de lui une autre facette comme l’envers d’un décor. Alicia, elle se montrera bagarreuse car c’est une battante, et ces actions lors de la présentation, son comportement au fil des pages, nous le démontre très bien.
Encore une fois Caroline m’a prise dans ses filets romantique et je ne cherche pas à m’y échapper et je vous dis donc à très vite pour mon ressentis sur Sous protection exclusive
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Maintenant j’aimerai vous donner mon ressentis sur Croisière all inclusive (amour compris) toujours de Caroline Costa.
Dans ce roman nous allons faire la connaissance de Katya. Fille unique d’un richissime homme d’affaire russe, cette demoiselle se croit tout permis. J’avoue qu’elle a tout pour vous faire la détester, Chez moi on dirait que c’est une « péteuse » (elle pete plus haut que son c…). Il est certain que nous évoluons pas vous et moi enfin moi c’est sûr dans le même monde, mais il y a des limites !. Pour elle s’est, je ne fais rien mais j’ai droit et je me permets tout. . Apres une ultime fête non autorisé dans l’appartement de ses parents, ou même le voisin s’est plains a elle et a menacer d’appeler la police elle ne doute toujours de rien.
Son papa adore sa fille unique, et jamais il ne fera rien contre elle malgré les propos tenu lors de sa dernière « bêtise ».
Grand bien lui fasse, au retour de ces parents, c’est un véritable tsunami auquel, elle devra faire face. La sentence tombe, la fin universitaire touchant a sa fin, en septembre celle qui se veut indépendante devra se trouver un travail afin de subvenir elle-même a ses besoins. En même temps à 23 ans c’est plus que le moment venu ! Mais il va s’en dire que son père étant très, très généreux il lui offre tout bonnement une croisière avant cette date fatidique pour qu’elle puisse affronter la vrai vie dans de meilleure conditions.
Et c’est là qu’elle va rencontrer Pascal, le second du navire. Lui c’est un homme comme l’on voudrait toute en rencontrer. Un physique d’apollon qui n’est pas sans rappeler quelque souvenir sur un certain Strip-teaseur a Katya, Prévenant, poli, bourré de testostérones et surtout pas du même monde que la demoiselle. Il va s’en dire que cette croisière ne sera pas de tout repos et que le retour à la réalité sera des plus dures.
Voilà ou nous entraine Caroline. Cette fois ci ce n’est pas sur une péniche (deux cœur au fil de l’eau) mais sur un bateau de croisière VIP. Encore une fois elle nous amène a découvrir des paysages que je n’ai jamais visité, mais aussi des endroits insolites (repas chez l’habitant, j’ai adoré l’idée)
Sur ce titre j’ai beaucoup plus apprécié la plume de Caroline. J’ai eu le sentiment qu’elle prenait plus de temps pour nous décrire les personnages, leur ressentis face aux situations. Sa plume a évolué oui c’est ça. Et c’est donc avec plaisir que je vais enchaîner sur Welcome to london et finir par Une nuit à Montmartre donc à très vite…. (appelez-moi Speedy ….speedy Gonzales)
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 01-12-2019
Nous allons rencontrer dans ce roman Fanny et Eliot. Fanny est hôtesse au sol dans une compagnie aérienne « air Provence », faisant la liaison entre Nice et Rome. Lors d’un weekend, elle et ces collègues ont rencontré leur homologues Italiens. Et ce sera lors du trajet de retour, qu’ils effectuent en bus qu’elle croisera pour la 1 ère fois le regard pourtant caché d’un bel apollon conduisant un véhicule rouge. Bizarrement elle ne pourra effacer l’interaction qu’elle a ressentie entre cet inconnu et elle, de ces pensées. D’où mon interrogation sur le titre / coup de foudre en plein vol, pour moi c’est bien au sol qu’il a eu lieu
Quelle fut donc sa surprise d’apprendre, lors d’une réunion du personnel , parcqu’elle le reconnait au premier regard, que cet inconnu qui se nomme Eliot sera son nouveau patron.
J’ai apprécié le personnage d’Elliot, il est riche, sûr de lui mais pourtant tellement accessible, attentionné, franc.
La princesse de Sibérie n’est pas en reste, on ressent que derrière la carapace qu’elle se donne, elle est pleine d’humilité, sensible et franche.
Entre Baptiste (que je déteste), son amitié avec Julie (que j’adore) et cette attirance réciproque que ressentent Eliot et Fanny cette histoire ne peut que vous plaire.
Pourtant même si L’histoire en elle-même m’a séduite, à mon gout elle n’est pas assez approfondis…Elle aurait mérité plus ; Pourtant tous les éléments essentiels sont présent et c’est ce qui en fait une belle histoire mais j’ai le ressentis d’avoir survolé la personnalité de chaque personnage. La lumière sur la vie passée de Fanny est présente mais qu’en est-il pour celle d’Eliot ; en fait on n’en sait trop rien …..
Je découvre aujourd’hui la plume de Caroline est oui elle vaut le coup de s’y pencher. Mais Caroline peut faire plus…..Elle a su réellement m’attirer et oui je vais découvrir d’autre de ses romans mais, bien plus, oui j’en attends bien plus d’elle. Alors en attendant mes ressentis sur ces prochain écrits (et en voyant la liste de ses romans je me dis « oups je suis à la ramasse !!! ») je vous invite a faire de même, à découvrir Caroline.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 01-12-2019
Ce n’est pas une romane de noël mais pourtant au fil de la lecture on pourrait s’y laissait prendre, des flocons sont tombés, la magie a opéré.
Nous allons rencontrer dans cette nouvelle Florian footballeur professionnel, blessé de surcroît au ménisque, tête de mule, impulsif et colérique. Puis il y a Inès, gérante et associée d’Ariane, d’une boutique « mode d’emploi ». Malheureusement, aujourd’hui, elle se retrouve à faire au juge du Tribunal du Commerce pour répondre de non-paiement de facture. Cela peut engendrer la liquidation judiciaire de sa boutique et pour elle, le risque d’être poursuivi pénalement devant le Tribunal Correctionnel pour non déclaration au fisc ;
Tous deux, l’un contraint au repos et l’autre désireuse de solitude, se retrouvent à devoir partager pour une semaine une péniche, que chacun avait loué indépendamment mais un souci informatique a fait que leur 2 réservations ont été simultané.
Il va s’en dire que leur 1 ère rencontre (surtout envenimer par la présence de Shere khan le chat d’Ines) ne va pas se faire dans la douceur.
Et pourtant ce livre en est rempli. Navigué au fil de l’eau, apprendre à se connaitre, apprivoiser l’autre, plaisanter, et cohabiter. Tous les ingrédients y sont et on les savoure.
Caroline a un réel talent pour nous décrire l’environnement et j’avoue que j’ai eu l’impression d’être avec eux sur la péniche ou jouant dans la neige. Mon sourire est apparu à de nombreuse occasion. Mon étonnement aussi devant la naïveté Ines. Et aussi un peu la colère devant le comportement de Florian.
Une belle nouvelle romancé qui vous entraine à découvrir 2 personnages que tout opposent mais qui pourtant ……
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 29-11-2019
C'est avec grand plaisir que j'ai poursuivi ma lecture de Emmène-moi a l’océan par cette nouvelle et pour moi c'est juste ce qu'il manquait au roman parfait !!!!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 29-11-2019
Nous allons faire la connaissance d’une bande de potes, Aiden, Reese, Don, Nate qui se connaissent depuis de nombreuses années, depuis qu’ils sont enfants en fait et dont l’amitié est indestructible.
Ils vivent ensemble a Big Sur, sur la côte Californienne, en bord de plage .Leur vie est plutôt tranquille, soirée entre amis, petites coucheries, et surf tous les matins pour Aiden, le plus souvent accompagné de Reese. Donc chacun a aujourd’hui ses petites habitudes, sa vie, son travail. Don est ambulancier, Nate infirmier, et Reese graphiste free-lance à domicile, et sont heureux de se retrouver le soir tous ensemble.

Mais parlons de Aiden, L’océan pour lui c’est le bonheur, Il dit lui-même que si on l’éloignait de l’océan c’est comme si on l’amputer d’un membre. Son père Cal surnommé le Wiking (que j’ai très apprécié), qui l’a élevé seul, lui a appris très tôt à surfer et aujourd’hui ce n’est pas pour lui un sport mais c’est sa vie. C’est vital, il a besoin de cette communion avec la mer. Son travaille d’éducateur spécialisé le satisfait mais cette tendue d’eau, le chant de la mer est indispensable à son équilibre.
Mais un jour tout va basculer, pour ces 4 hommes et surtout pour Aiden.

La sœur de Reese, Leslie vit dans un appartement avec Lina et sa fille Lilly depuis peu. Sa précédente colocataire n’a pas été à la hauteur de ses attentes. Et elle a donc acceptez la candidature de Lina même si celle-ci a un enfant en bas âge. Car Lina fait tout pour cette chipie, la gère seule étant mère célibataire et ne rechigne pas à travailler dur pour offrir le meilleur a Lilly.

Malheureusement une inondation les oblige à quitter leur domicile à la va vite en pleine nuit et de dormir dans un hôtel. Aussi le lendemain, c’est tout naturellement que Leslie demande à son frère si, lui et ses amis seraient d’accord pour les héberger pour la durée des travaux qui ne devrais pas prendre plus d’une semaine selon ces 1 er dires.. Par les, j’entends aussi Lina, mais de peur que son frère et ses potes refusent elle omet juste un détail qui n’est pas des moindre, le fait qu’elles seront accompagnées toutes 2 par Lilly la fille de 4 ans de Lina.

Voilà comment débute ce roman… J’avoue que le récit de l’arrivé de ses demoiselles dans la maison des garçons m’a bien fait rire surtout la rencontre entre Aiden et Lilly surnommée le Gremlin Vous avez bien compris par ce surnom que Lilly est loin d’être un ange. C’est une gamine pétillante, intelligente et surtout qui ne manque pas de répondant tout comme sa maman et j’avoue avec ses « gros mots », elle m’a bien séduite.

Ce livre pourrait être une énième romance contemporaine mais non. Encore une fois, Nelly nous dépeins des personnages, des bouts de vies où chacun a dû surmonter leur souffrance et des difficultés. Lina n’est bien sûr pas en reste mais elle va vite découvrir qu’elle n’est plus seule. Une histoire ou l’amour et l’amitié sont plus fort que tout, et permettent aussi un dépassement de soi ; On peut passer des rires aux larmes facilement, on s’attache rapidement aux personnages et a tous les personnages !! Des paysages à vous couper le souffle, qui sont très bien décris tellement on se croirait avec eux sur cette terrasse ou les pieds dans le sable ….Et puis quoi de mieux que de retrouver les doux rayons de soleil en ce temps d’hiver. Nelly a encore une fois capter toute mon attention avec cet écris et la petite nouvelle A la recherche de l’Océan est juste ce qu’il fallait. Personnellement je l’ai lu à la suite de Emmène-moi a l’Océan et j’ai pu ainsi prolonger ma rencontre avec cette bande d’amis. Tous 2 à découvrir sans hésitation
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 28-11-2019
Alors voilà ; ce tome 5 sera celui qui aura le plus touché ma sensibilité. Oui ce coup-ci mes larmes auront coulé
J’ai autant détesté Ethan que Livie. Leurs secrets, les non-dits pensant se protéger l’un l’autre, ont pesé lourd dans leur relation. Ils s’aiment mais pourtant s’étouffent.
Chacun a essayer d’avancer, de panser ses blessures, de faire face a des nombreuses situations sans inclure les personnes qui l’entoure. Chacun a joué de maladresse.
Mon ressentis, est que Ethan a fait un pas initialement vers sa famille pour Livie. Mais qu’en-est –il de lui, de ses sentiments, de son ressentis .Il s’est ouvert a elle, mais garde au fond de lui ses angoisses, ses peurs, les plus profondes.
Elle, elle continue a vouloir protéger les siens en « omettant » certains évènements alors que nous lecteur, on a juste envie de lui dire « mais grave dis-lui !!!! »
Je dirais que ce tome est celui des remises en question. Ethan a fait une chose peut être insensé vu les sentiments qu’il porte a Livie mais au bout du compte….Oui il a bien joué…. J’ai ressentis son besoin, son affirmation en tant que maitre de sa vie. Et j’ai aussi compris Livie, ses retranchements, son impatience, certain de ces choix, et ces incertitudes.
Les décisions que chacun ont prise est loin d’être simple mais nécessaire a la continuité de leur histoire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 28-11-2019
Dans ma tête (de fausse blonde) beaucoup de scénario ont vu le jour. Et pourtant quand j’ai fini ce dernier tome je me suis dit « mais oui bien sûr » Nelly a encore su me surprendre et pourtant tout cela semble tellement évidant
Au-delà des ténèbres renait la lumière. Bravo pour cette série qui a su toucher mon cœur. Je ne suis pas auteure, pas chroniqueuse non plus, mais je voudrais aujourd’hui que les gens sachent tu mérites tellement plus qu’être lu… On te vie, on te partage comment m’exprimer….Livie peut être notre voisine, cette personne croisé dans la rue. A cet instant elle n’est qu’un personnage pour beaucoup mais une réalité pour certaine et sa souffrance je ne peux que l’imaginer……
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 25-11-2019
Kikou après une courte nuit, ben oui Nelly m’a empêché de dormir !! Je viens vers vous pour vous parler de Toi Moi et les Etoiles tome 4 donc de Nelly Weaver
Je dirai que ce tome est le plus « tranquille » en émotions fortes, pour moi.
Au début de ce tome, les divulgations de Livie faites dans le tome précèdent sont très présente et amène cette dernière à se poser de nombreuse questions .Elle sent qu’Ethan s’éloigne d’elle et se voit face a un dilemme. Mais bien vite les choses s’apaiseront. Et la vie a deux enfin…pourra reprendre son cours.
Livie et Ethan peuvent enfin vivre plus sereinement. Ils peuvent même envisager un futur sans trop de turbulences. Pourtant Ce coup-ci se sera Ethan qui devra faire face à son passé, on en connaît déjà beaucoup mais là on en découvre bien plus.
Seulement ce a quoi doit faire face Ethan va quelque peu remettre en cause leur bonne entente mais la patience, le tact dont fait preuve Livie va encore faire ses preuves.
On est a mon gout bien loin des révélations fracassantes de 3 premier tome mais 2 intrigues se mettent en place .Que veux réellement Cédric ? Et l’apparition d’une certaine fleure, n’aurait-elle pas une grande signification pour la continuité de l’histoire ? Voilà donc comment Nelly sait nous tenir en haleine…Par les questions que l’on est amené à se poser sur certain personnage ou par un détail qui m’a donc pour ma part interpellé dès sa 2 eme mention et qui s’est confirmé à la fin de ce tome.
On attend souvent parler d’écriture fluide pour un ou une auteur(e) et bien moi je la découvre réellement en lisant tous les tomes de Nelly. Comment dire….j’ai la chance de pouvoir lire les différents livre une fois l’intégralité de ces dernier parus, donc a la suite. A l’achèvement d’un tome j’enchaine sur le suivant et en fait j’ai l’impression de ne jamais quitter Livie, Ethan et tout leur team. Les dernier mots d’un tome sont réédités dans le suivant ce qui fait que dans le temps on poursuit leur chemin de vie avec eux. Et ça, ça me plait….. Donc voilà je vais m’empresser de continuer a partager encore de nombreux moments avec ses personnages qui ont conquis mon cœur
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-11-2019
Livie n’est pas au bout d’une douleur sans fond, elle a retrouvé son frère mais qu’a-t-elle perdu en retour?
Elle a peut-être perdu celui qui représenté tant à ses yeux et à son cœur, mais aujourd’hui elle n’est plus seule.
Tout au long de ce tome, nous allons être plongés dans la vie passée des personnages comme c’était déjà le cas dans les tomes précédent mais là j’avoue des fois elles sont dures à lire. On finit par accepter les erreurs qu’ont pu faire les uns ou les autres, et par éprouver de l’empathie pour eux. Que sommes-nous prêts a faire pour un frère une sœur ou pour la personne que nous aimons ?.
Ce tome est pour moi le tome des révélations. Je sais que je ne suis pas au terme des découvertes puisque Nelly sait nous mener toujours plus loin .On découvre donc encore beaucoup d’aspect des vies des protagonistes principaux mais aussi des personnages secondaire. On s’attache à chacun d’eux et on a envie d’en découvrir plus sur leur passé mais aussi ce que leur réserve le futur.
Livie a beaucoup évolué dans ce tome, pour moi elle représente la force, elle affronte les épreuves du mieux qu’elle peut, malgré le terrible secret qu’elle partage aujourd’hui avec son frère Greg. Elle acceptera de mettre en danger sa relation avec Ethan, parce qu’ils se le sont promis « plus de secret ». Mais elle ira bien plus loin dans ces révélations.
Greg qu’en-t-a lui m’a bluffé dans ce tome, ce que l’on apprend de lui pèse lourd dans la balance et la fait tout compte pencher en sa faveur.
Pour ce qui est d’Ethan j’avoue avoir été déçu dans le début du tome par son comportement…Mais bon c’est Ethan, il sait se racheter dans nos cœurs !!
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0