Livres
473 127
Membres
446 607

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Claude Izner

133 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par LOANDRE 2019-06-16T23:00:23+02:00

Biographie

Claude Izner est le nom de plume commun utilisé par Liliane Korb (née à Paris le 6 janvier 1940) et sa sœur Laurence Korb (née à Paris le 10 avril 1951, également connue sous le nom de Laurence Lefèvre), romancières françaises, pour signer, depuis 2003

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
64 lecteurs
Or
61 lecteurs
Argent
61 lecteurs
Bronze
50 lecteurs
Lu aussi
51 lecteurs
Envies
64 lecteurs
En train de lire
6 lecteurs
Pas apprécié
12 lecteurs
PAL
133 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.07/10
Nombre d'évaluations : 35

0 Citations 46 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Claude Izner

Sortie Poche France/Français : 2019-02-07

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Mimori 2017-10-06T18:15:31+02:00
Le dragon du trocadero

J'ai au final pris beaucoup plus de plaisir durant cette lecture que ce à quoi je m'étais attendue, et ce même si je n'étais pas familière avec les personnages de cette série littéraire. Le suspense est maintenu jusqu'à la fin, et on se prend vite au jeu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Samaritain 2017-12-29T10:10:52+01:00
La disparue du Père Lachaise

Quel plaisir que Paris à cette époque. Ca sent le Zola ;)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JLB21 2018-01-02T19:01:03+01:00
Rendez-vous passage d'Enfer

Intéressant de par la description de la vie parisienne en cette fin de 19e siècle.

L’aventure en elle-même manque un peu d’intérêt, malgré la sympathie inspirée par les héros de cette enquête.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2018-04-15T10:05:14+02:00
Minuit, impasse du cadran

http://delivreenlivres.blogspot.fr/2018/04/minuit-impasse-du-cadran-de-claude-izner.html

Ce livre était bien écrit et agréable à lire même si il se situe clairement en dehors de ma zone de confort et que j'ai fait l'erreur de le lire sans avoir lu les précédents de la série avant.

Ce tome est le onzième et avant dernier tome de la série policière historique qui suis les enquêtes de Victor Legris. Et si prendre la série dans le désordre est tout à fait possible, après la lecture de ce tome je ne le recommande pas du tout. En effet il y a eu pas mal de passages au milieu du livre que je n'ai pas vraiment compris dans leur contexte car ils parlaient de la situation du personnage principal et de sa famille et n'étaient clairement pas destinés à quelqu'un qui ne connaissait pas la situation générale.

Je trouve que l’intérêt premier de ce livre est vraiment cette plongée en cette fin de 19ième siècle dans le Paris populaire à l'époque ou tout commence à vraiment changer. J'ai trouvé le livre vraiment très documenté et l'époque bien transcrite. Le parlé des personnages faisait vraiment réel et vivant.

On y parle de l'affaire Dreyfus, bien commentée, des grévistes, des premières normes de sécurité, on consultes activement les journaux et la presse à beaucoup de pouvoir. On discute le soir dans les bar de la difficulté des gens à s'adapter à tout ces changements récents dans leur vie.

Mais paradoxalement c'est aussi la partie que j'ai le moins aimé. Alors c'est personnel, c'est juste parce que c'est une période historique que je n'apprécie pas plus que ça. On retrouve une ville noire et polluée au charbon, la vie des hommes dans les usines est très peu respectée et souvent en danger. Du coup l'ambiance est très loin d'être rose, allant plus sur un coté déprimant et j'ai toujours eu du mal à vraiment m'enthousiasmer dessus.

Nous suivons Victor Legris qui aide un commissaire de police à résoudre un crime dans lequel celui ci ne peux pas s'impliquer car c'est son demi frère qui est mort et qu'ils n'avaient pas une bonne relation. Victor est libraire, donc pas du tout enquêteur et donc il va devoir trouver des moyens détournés pour faire parler les gens sur ce qu'il c'est passé et faire particulièrement attention aux "on dit".

Pour ce qui est de l'intrigue, en dehors des passages parlant du personnage principal dans sa vie de tous les jours (que je n'ai pas totalement intégré, j'avoue), je l'ai trouvé assez sympa. Bien que le personnage principal soit clairement un détective amateur, on voit qu'on est aussi sur une période riche en changements.

On commence tout juste s’intéresser à la place de la science dans les enquêtes mais on reste toujours dans un procédé à l'ancienne. En gros cela consiste à interroger tout le monde et à aller de lien en lien même si ils n'ont apparemment que très peu de points communs.

J'avoue que ça m'a fait un peu rigoler quand il lui a fallu attendre la moitié du livre pour s’interroger sur les possibles alibis des suspects mais sinon avec ses petits moyens (le bon vouloir des témoins) j'avoue qu'il n'a pas fait du si mauvais travail. Surtout que finalement l'indice principal le plus flagrant il ne le trouve qu'après avoir déjà découvert qui était le coupable d'une autre manière. Du coup chapeau !

Par contre j'ai trouvé quand même bizarre qu'on arrive à faire une enquête entière sans rencontrer une seule fois la vrai police (en dehors du commissaire du début). Victor passe toujours après apparemment même si ça semble un peu lâche comme excuse vu que les crimes s’enchainent et qu'il va toujours sur place dés qu'il en entend parler. Du coup c'est vraiment le seul point plus mitigé de l'ensemble pour moi, il aurait du les croiser au moins une fois, ou parler de l'agent qui devrait être la pour surveiller les scènes de crime.

J'ai mis du temps à terminer ce livre, mais pas par déplaisir, juste parce que je ne suis pas habituée. Même si il y avait des passages qui m'ont perdus mais qui étaient clairement du au fait que j'ai commencé par un tome avancé de la série, j'ai trouvé qu'au final c'était une lecture sympa même si je ne lirais pas ce genre tous les jours. Le style rend les personnages très vivant et très marqués dans leur époque et l'enquête était intéressante. Si vous aimez la période transitoire entre les 19ième siècle et le 20ième et les romans policiers à l'ancienne, n'hésitez pas à donner sa chance à la série (mais en commençant par le premier, si possible).

15/20

Afficher en entier
Commentaire ajouté par malarius 2018-06-04T20:36:34+02:00
Mystère rue des Saints-Pères

Un superbe livre mêlant histoire, art et enquête. Tout ce que j'aime!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2018-06-19T19:43:27+02:00
Sang dessus dessous

Un livre sympa mais sans plus. Je n'ai pas vraiment accroché avec l'histoire même si elle était bien menée.

Ce que j'ai aimé le plus a été les moments de pause, de détente entre les meurtres. On y trouve des scènes très drôles et des personnages très attachants (Henriette/Stella et Selim notamment) .

Les livres dans les livres sont un thème que j'apprécié énormément, un sourire se glissait toujours sur mon visage lorsqu'un livre était évoqué.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pendergast 2019-01-23T17:05:04+01:00
La Femme au serpent

Encore un excellent roman des sœurs "Izner". Jeremy est un personnage fort sympathique et la recherche de ses origines va nous permettre de retrouver avec un immense plaisir des personnages que l'on a regrettés d'avoir quitté... L'enquête est tortueuse à souhait, les personnages, hauts en couleur, ça swingue à Paris!

Afficher en entier
Les souliers bruns du quai Voltaire

En ce début de l'année 1898, bouquinistes, rivagiers et habitués du quai Voltaire sont pris dans la tourmente. Qui va jusqu'au meurtre pour la possession d'une brochure insignifiante ? Pour quel mobile assassine-t-on des amateurs de confitures ? Et ces "souliers bruns", à qui appartiennent-ils ? Victor Legris et Joseph Pignot, impliqués malgré eux dans cette série d'homicides, tentent d'assembler les pièces éparses du puzzle. Les voici lancés sur les traces du crime alors qu'éclate le scandale du J'accuse, de Zola.

Toujours aussi intéressant pour le documentaire fin XIX°. Les personnages sont toujours truculents, mais après « le petit homme de l’Opéra », l’effet de surprise n’opère plus et on commence à se lasser. La série étant longue, je me limiterai à ces deux aventures là car cela devient déjà un peu répétitif.

NB : à noter que Claude Izner (l’auteur) est le pseudo pris par deux sœurs libraires.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pendergast 2019-03-14T21:10:07+01:00
La poule aux œufs d'or

Une nouvelle enquête de Jeremy Nelson, toujours aussi passionnante. Il aura besoin de toute sa perspicacité pour faire la lumière sur cette affaire, où une simple et mystérieuse trousse de couture en forme de Matriochka va faire couler beaucoup d'encre et de sang. Mais quel secret recèle t'elle pour susciter autant de convoitise et de violence?

Afficher en entier
Les Premières Enquêtes de Victor Legris

Les auteurs nous entraînent sur les pas de Victor Legris qui dirige une librairie, rue des Saints-Pères, à Paris, avec son associé et ami Kenji Mori. Ils emploient Joseph un jeune homme qui est fasciné par les affaires criminelles.

Victor Legris est mêlé à de drôles d'évènements :

- Le premier se passe lors de l'exotique Exposition universelle de 1889 avec une série de meurtres inexpliqués.

- La seconde affaire est la mystérieuse disparition de son ancienne maîtresse qui fréquentait les cercles spirites.

- La troisième enquête commence par le meurtre de la jeune fille dont le corps est retrouvé au carrefour des Écrasés, avec pour seul indice un escarpin rouge.

J'ai apprécié ces enquêtes qui nous plongent dans le contexte de la France du fin XIXème siècle et du début du XXème siècle et aussi de rencontrer des personnages célèbres comme Toulouse-Lautrec ou Paul Verlaine.

Afficher en entier

Dédicaces de Claude Izner
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

10/18 : 25 livres

- : 1 livre

Amazon Publishing : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode