Livres
524 753
Membres
543 190

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Eoin Colfer

Auteur

Né(e) le 1965-05-14 ( 55 ans )
4 238 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par camillou360 2011-12-08T19:36:20+01:00

Biographie

Eoin (prononcer Owen) Colfer est né le 14 mai 1965 à Wexford, en Irlande. Enseignant comme l'étaient ses parents, il vit avec sa femme Jackie et ses deux fils dans sa ville natale, où sont également installés son père, sa mère et ses quatre frères. Amoureux de la France, il possède également une maison près de Nice. Tout jeune, il s'essaie à l'écriture et compose une pièce de théâtre pour sa classe dans laquelle, comme il l'explique, «tout le monde mourait à la fin sauf moi». Grand voyageur, il a travaillé en Arabie Saoudite, en Tunisie et en Italie, avant de revenir en Irlande. Avant la publication d' «Artemis Fowl», Eoin Colfer avait déjà publié plusieurs livres pour les moins de dix ans et c'était un auteur pour la jeunesse reconnu dans son pays. «Artemis Fowl», qui forme le premier volume de sa série, est un livre événement que se sont arraché les éditeurs du monde entier et qui a propulsé son auteur au rang d'écrivain vedette de la littérature pour la jeunesse. Mais ce succès international n'a pas ébranlé Eoin Colfer, qui se reconnaît simplement chanceux et qui semble s'amuser du soudain intérêt qu'on lui porte. Et, même s'il a interrompu un temps ses activités d'enseignant pour se consacrer à l'écriture des aventures d'Artemis, ce qu'il souhaite avant tout, c'est rester entouré de sa famille et de ses amis qui «l'aident à rester humble». Et lorsqu'il a reçu les premiers exemplaires de son livre, il s'est précipité pour voir ses élèves, à qui il avait promis de lire l'histoire en priorité. Doté d'un grand sens de l'humour, il a également prouvé ses talents de comédien dans un one man show. Il s'ingénie à mélanger subtilement et efficacement une attirance pour la haute technologie et des personnages relevant de croyances diverses. Ses inspirations sont multiples et hétéroclites: de James Bond à la mythologie celte, en passant par Batman, Conan Doyle ou «La Guerre des étoiles».

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
3 285 lecteurs
Or
6 449 lecteurs
Argent
4 222 lecteurs
Bronze
2 458 lecteurs
Lu aussi
2 350 lecteurs
Envies
2 936 lecteurs
En train de lire
116 lecteurs
Pas apprécié
320 lecteurs
PAL
1 971 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.27/10
Nombre d'évaluations : 3 344

1 Citations 1 798 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Eoin Colfer

Sortie France/Français : 2020-09-10

Sortie USA/English : 2019-05-11

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Elo-Dit 2020-09-18T14:02:58+02:00
Le Dernier Dragon sur terre

Le Dernier Dragon sur Terre, c’est un roman tout à fait unique en son genre, qui mêle les styles avec brio, pour nous offrir un univers passionnant et un récit haletant, qui ne nous laisse pas une seconde de répit !

Avis complet : https://elodit.fr/2020/09/18/le-dernier-dragon-sur-terre-eoin-colfer/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ileven 2020-09-19T11:19:25+02:00
Artemis Fowl, Tome 1

Un très bon livre qui promet une longue et belle saga

Afficher en entier
Artemis Fowl, Tome 5 : Colonie perdue

Bon dieu ! C’est les premiers mots qui me viennent à l’esprit maintenant que j’ai fermé le livre.

J’adorais déjà énormément l’univers qu’avait construit Eoin Colfer et j’avoue avoir été un peu triste de la tournure du tome 4. Spoiler(cliquez pour révéler)Oui, je ne me remettrais jamais de la mort de Holt. Il était l’un de mes personnages préférés.

Ce cinquième tome marque un changement : Artemis grandit et le monde dans lequel il évolue grandit aussi. J’ai apprécié l’apparition des nouveaux personnages et la manière dont l’auteur les as intégré à l’histoire. Soudanais était drôle. N°1 était particulièrement attendrissant et s’est beaucoup révélé au fur et à mesure de l’histoire. Minerva se montre être tout aussi manipulatrice et intelligente qu’artemis Fowl !

On s’attend à ce que la fin nous fasse quelques surprises et je suis sur les fesses ! Spoiler(cliquez pour révéler)Les Fowl ont eu des jumeaux ? Artemis a désormais des pouvoirs ... J’ai hâte de poursuivre la lecture de cette saga !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Im-a-Sassenach 2020-09-22T21:34:16+02:00
Le Dernier Dragon sur terre

Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique du titre Le dernier dragon sur Terre d'Eoin Colfer que j'ai gracieusement reçu de la part des éditions Pygmalion. Je les remercie infiniment pour l'envoi de ce roman dont la lecture s'est malheureusement révélée pour le moins laborieuse de mon côté...

Non pas que la plume de l'auteur n'ait pas su me happer, bien au contraire. S'il y a bien une qualité que je peux concéder à ce roman, c'est qu'il se lit extrêmement bien, l'écriture étant tout ce qu'il y a de plus fluide et ne manquant certainement pas de verve. L'on reconnaît bien là la patte si caractéristique de cet auteur de fantasy qui était jusque là réputé pour en mettre plein les mirettes à un jeune lectorat sans pour autant y aller par le dos de la cuillère, si vous voyez ce que je veux dire. Que ce soit dans ses récits jeunesse tels que l'illustre Artemis Fowl ou dans son premier roman pour adultes, Eoin Colfer n'a pas l'habitude de prendre ses lecteurs pour des imbéciles et encore moins pour des mauviettes. De ce fait, il n'hésite pas à se montrer direct, parfois même acerbe dans les tournures qu'il emploie et c'est à nous, enfants comme adultes, de trouver la meilleure manière de se prendre l'uppercut en pleine figure sans qu'il n'en résulte trop de dégats. Dans le cas présent, je n'ai pas su comment m'y prendre face à cette déferlante de violence et d'irrévérance et autant vous dire que la soufflante n'en n'a été que plus douloureuse.

Ne vous méprenez pas : en temps normal, j'aime quand les auteurs sortent des sentiers battus, quand ils font montre de culot tant dans leurs idées que dans le langage qu'ils employent et qu'ils mettent dans la bouche de leurs personnages. J'avais par ailleurs immensément apprécié cela dans la saga culte de l'auteur, où tout le bestiaire des créatures fantastiques se retrouve ingénieusement revisité à la sauce vingt-et-unième siècle. Pas de poussière de fée et de paillette qui tiennent : la technologie a pris le pas sur les bonnes moeurs des temps anciens et le flagrant manque de scrupule de la plupart des protagonistes d'Artemis, humains comme surnaturels, était parvenu à clairement me transporter pour le coup.

Ici cependant, la mayonnaise n'a assurément pas pris. Je ne saurais mettre exactement le doigt sur ce qui a flanché. Je dirais que ce qui m'a le plus contrariée, c'est la vulgarité du texte. Trop de trash et de boyaux qui sortent de partout, trop de cruauté, d'immoralité, de noirceur pour que je puisse le supporter. Surtout que je ne voyais absolument pas quelle était le but dans tout ça. J'aime la sanguinolence, la brutalité, le dégoûtant quand cela a un sens bien précis, quand cela fait avancer l'histoire et que cela lui donne un certain cachet comme dans les Tarantino par exemple, mais n'est pas Tarantino qui veut et avec Le dernier dragon sur Terre, je suis en l'occurence ressortie de ma lecture résolument perplexe et écoeurée. Certains éclats d'humour m'auront permis au cours de mon avancée dans l'intrigue de relâcher un peu la pression mais cela n'a pas du tout suffi pour sauver ce livre et le faire remonter dans mon estime. Si encore j'avais éprouvé un tant soit peu d'attachement envers les personnages mais là encore, je suis restée de marbre, je ne suis pas parvenue à éprouver la compassion que j'étais censée ressentir à leur égard. Sur la fin, je reconnais que le duo Vern-Squib aura accompli l'exploit de m'attendrir un minumum mais dans l'ensemble, ce roman aura été pour ma part une jolie petite déception. Croyez-bien que je suis la première à le déplorer.

Pour conclure, si vous recherchez un récit bien écrit, qui n'a définitivement pas froid aux yeux et qui vous dépeint les dragons d'une façon telle que votre perception de ces créatures mythologiques s'en retrouvera à tout jamais altérée, alors foncez sans hésiter sur Le dernier dragon sur Terre ! Frissons et senteurs marécageuses garentis ! En ce qui me concerne, je crois bien qu'à vouloir jouer avec le feu en sortant coûte que coûte de mes sentiers battus, je m'en suis brûlée les ailes. Autrement dit, je ne souhaite qu'une chose à ce livre, c'est qu'il trouve son public et je ne doute pas qu'il le fera mais personnellement, je préfère retourner me blottir dans les pages moins tourmentées (quoique...) d'Artemis Fowl. C'est mon Vodka-Martini (si vous lisez ce livre, vous comprendrez rapidement de quoi je parle) à moi !

Afficher en entier
Le Dernier Dragon sur terre

https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2020/09/le-dernier-dragon-sur-terre-eoin-colfer.html

Je reconnais que c'est la couverture qui m'a d'abord fait craquer et la promesse du résumé parlant de dragon.

Je connaissais la plume de l'auteur pour avoir déjà lu Artémis Fowl mais je ressors tout de même très mitigé. J'ai eu énormément de mal avec le côté sombre de l'intrigue car on est loin des dragons au sommet de leur puissance et d'un univers fantasy. L'intrigue a du mal à décoller à cause des description surtout au début, et le rythme est assez lent tout au long du livre, s'embourbant dans la moiteur du bayou.

Côté personnages, ce n'est pas la joie non plus car on se retrouve face à des anti-héros. Le bien et le mal ne sont pas clairement définis pour eux. D'ailleurs, ils ont plutôt tendance à flirter avec le mal.

J'ai, tout de même, fini par m'habituer au cynisme de Wyvern, notre dragon et Squib, un adolescent. J'ai apprécié le tandem qu'ils en viennent à former, malgré leur propension à vouloir en premier lieu sauver leur peau. Finalement, j'ai même l'impression que c'est ce qui les réunis. Tous les deux évoluent et en viennent à se protéger l'un et l'autre, bien qu'au départ ils le faisaient seulement par nécessité.

Pour conclure, je ne ressors pas satisfaite de cette lecture mais cela reste une expérience atypique ! Si le duo Wyvern/Squib a fini par me plaire grâce à leur évolution, l'intrigue lente et l'ambiance sombre restent de gros points négatifs !

Afficher en entier
Artemis Fowl, Tome 7 : Le Complexe d'Atlantis

J'ai été un peu moins happée par ce tome mais l'univers d'Artemis Fowl reste égal à lui-même.

A mon sens, ce tome présente quelques situations un peu invraisemblables et je n'ai pas su passer au-dessus. Le méchant n'est pas aussi méchant et diabolique que d'habitude mais est intéressant malgré tout.

J'ai hâte ceci-dit de découvrir le dernier tome, même si ce sera avec un petit pincement au cœur.

Afficher en entier
Artemis Fowl, Tome 8 : Le Dernier gardien

Une fin à la hauteur de la saga, géniale !

De l'aventure, du méchant, des plans machiavélique, des rebondissement, de l'humour, Artemis et tous les autres, le meilleur des mélanges !

Makgré les 8 tomes de la saga, j'en veux encore !

Peut-être un jour ?

En tout cas, une saga à lire sans modération !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Esdia 2020-10-10T17:55:06+02:00
Le Dossier Artemis Fowl

Petit livre sympathique pour qui veut se replonger dans l'univers d'Artemis Fowl et les fées le temps de deux nouvelles inédites.

Afficher en entier
Artemis Fowl, Tome 6 : Le Paradoxe du temps

Un des meilleurs tomes. J'avais un peu peur au début, sachant que ça allait parler du paradoxe temporel. Mais Eoin Colfer s'est innover dans ce domaine et continue à surprendre.

Une lecture géniale, palpitante et remplie d'actions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Acklysa 2020-10-15T22:04:59+02:00
Artemis Fowl, Tome 1

Découvrir l'univers d'Artemis Fowl et suivre ces aventures m'a beaucoup plu. J'ai été happé par l'histoire et ces péripéties. J'ai aussi apprécié les personnages et leurs caractères respectifs.

Afficher en entier

On parle de Eoin Colfer ici :

Les auteurs parlent de l'écriture
2014-05-14T16:58:04+02:00

Dédicaces de Eoin Colfer
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard Jeunesse : 33 livres

Gallimard : 10 livres

Puffin : 7 livres

Hyperion Books : 2 livres

O'Brien Press : 2 livres

Folio Junior : 2 livres

The Viking Press : 2 livres

Milan : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array