Livres
550 127
Membres
590 458

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Eoin Colfer

Auteur

Né(e) le 1965-05-14 ( 55 ans )
4 325 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par camillou360 2011-12-08T19:36:20+01:00

Biographie

Eoin (prononcer Owen) Colfer est né le 14 mai 1965 à Wexford, en Irlande. Enseignant comme l'étaient ses parents, il vit avec sa femme Jackie et ses deux fils dans sa ville natale, où sont également installés son père, sa mère et ses quatre frères. Amoureux de la France, il possède également une maison près de Nice. Tout jeune, il s'essaie à l'écriture et compose une pièce de théâtre pour sa classe dans laquelle, comme il l'explique, «tout le monde mourait à la fin sauf moi». Grand voyageur, il a travaillé en Arabie Saoudite, en Tunisie et en Italie, avant de revenir en Irlande. Avant la publication d' «Artemis Fowl», Eoin Colfer avait déjà publié plusieurs livres pour les moins de dix ans et c'était un auteur pour la jeunesse reconnu dans son pays. «Artemis Fowl», qui forme le premier volume de sa série, est un livre événement que se sont arraché les éditeurs du monde entier et qui a propulsé son auteur au rang d'écrivain vedette de la littérature pour la jeunesse. Mais ce succès international n'a pas ébranlé Eoin Colfer, qui se reconnaît simplement chanceux et qui semble s'amuser du soudain intérêt qu'on lui porte. Et, même s'il a interrompu un temps ses activités d'enseignant pour se consacrer à l'écriture des aventures d'Artemis, ce qu'il souhaite avant tout, c'est rester entouré de sa famille et de ses amis qui «l'aident à rester humble». Et lorsqu'il a reçu les premiers exemplaires de son livre, il s'est précipité pour voir ses élèves, à qui il avait promis de lire l'histoire en priorité. Doté d'un grand sens de l'humour, il a également prouvé ses talents de comédien dans un one man show. Il s'ingénie à mélanger subtilement et efficacement une attirance pour la haute technologie et des personnages relevant de croyances diverses. Ses inspirations sont multiples et hétéroclites: de James Bond à la mythologie celte, en passant par Batman, Conan Doyle ou «La Guerre des étoiles».

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
3 335 lecteurs
Or
6 499 lecteurs
Argent
4 304 lecteurs
Bronze
2 509 lecteurs
Lu aussi
2 426 lecteurs
Envies
2 996 lecteurs
En train de lire
117 lecteurs
Pas apprécié
326 lecteurs
PAL
1 978 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.24/10
Nombre d'évaluations : 3 385

1 Citations 1 819 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Eoin Colfer

Sortie France/Français : 2020-09-10

Sortie USA/English : 2019-05-11

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par melaaddictedto 2021-01-17T05:11:14+01:00
Le Dernier Dragon sur terre

20/20

Le dernier dragon sur Terre est une agréable découverte littéraire, et puis j’aime bien de temps en temps lire de la fantasy. Plein d’humour et de sarcasmes, Vern le dernier dragon sur Terre m’a fait passer un excellent moment de lecture, avec style et brio.

Le dernier dragon sur Terre est un livre passionnant au récit haletant, et qui ne m’a pas laissé une seule seconde de répit, tant je me disais : Pauvre Vern, tu dois regretter d’être sorti de ton transat pour sauver ce gamin, un peu trop casse-cou.

Une lecture très originale avec un anti-héros un peu rustre et irrévérencieux, un antagoniste détestable, et un adolescent mal dans sa peau qui cherche les ennuis.

Ainsi, je vous invite à poser vos valises et à monter dans une barque pour plonger au cœur du bayou et faire la rencontre de Vern, Seigneur du Haut Feu mais surtout le dernier dragon sur Terre.

A découvrir ! Coup de cœur !

PS : Le petit plus pas négligeable est la couverture du livre en relief façon peau de dragon écaillée.

http://thereadinglistofninie.com/le-dernier-dragon-sur-terre-eoin-colfer

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ninouxosh 2021-01-20T13:05:47+01:00
Les Jumeaux Fowl

J’étais HYPER contente de commencer ce livre car j’adore l’auteur et j’avais lu la saga Artemis Fowl quand j’étais en 6ème, qui était incroyable. Mais voilà, j’étais en 6ème. Maintenant que j’ai grandi, je n’ai pas eu le même sentiment devant ce livre que devant Artemis Fowl. L’écriture m’a parue un peu lourde, et si j’aime bien quand les auteurs brisent le quatrième mur, j’ai trouvé que c’était trop poussé. N’empêche que l’histoire est géniale. Tous les rebondissements, l’action, j’ai passé un super moment et ça m’a rappelé plein de souvenirs de quand j’étais plus jeune. A chaque fois que le livre mentionnait Artemis, j’étais comme une femme qui se rappelle son premier amour en rougissant, ça n’avait aucun sens… Ça ne sera donc clairement pas le livre de l’année, mais c’était un bon moment avec une histoire dans laquelle on se sent quand même pris(e) malgré le côté enfantin. J’ai même réussi à m’attacher à Myles, ce qui n’était pas gagné d’avance !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cyn79 2021-02-25T19:54:15+01:00
Le Dernier Dragon sur terre

En commençant ce livre, je ne m'attendais pas à ce genre de lecture et à être dans la tête d'un psychopathe. Je pense que j'aurais bien plus aimé si je n'avais eu que le point de vue de Vern et Squib. Les passages avec Hooke ont été dur à lire et j'ai fini par sauter ses points de vue. Ça m'énervait de le voir s'en sortir aussi facilement alors que c'est un vrai monstre, un sadique sans cœur et sans empathie.

A côté de ça, j'ai bien aimé découvrir ce vieux dragon ermite et le jeune Squib. Leur rencontre va changer leur vie et une vraie amitié va se développer. Malheureusement, ils vont devoir affronter Hooke et et ça ne se fera pas sans dommage.

Afficher en entier
Artemis Fowl, Tome 8 : Le Dernier gardien

Il y a des fois où l’on sent qu’il aurait mieux valu savoir s’arrêter et clairement ce huitième et dernier tome d’Artemis Fowl était le tome de trop.

Cette saga qui était novatrice au moment de sa sortie a perdu ce qui faisait sa force en voulant terminer l’histoire en répondant aux codes du genre. Ce tome est centré sur une grosse bataille finale. Tout est décrit de manière très attendue, ça en devient sans intérêt.

La grosse force de cette saga c’était de suivre cet antihéros impertinent, drôle, caustique, amoral, détestable et c’était pour ça que le lecteur adorait le suivre. Sauf qu’ici on a perdu l’Artemis qu’on aimait détester. Il a perd son mordant, il devient un quasi gentil ce qui donne un personnage très lisse et prévisible. Et la conséquence de ce changement c’est un texte très convenu, qui a perdu toute l’originalité des tomes précédents pour ne garder que ce qui est commun aux autres romans du ce genre.

Par moi c’est clairement le tome de trop, c’est dommage. Maintenant j’ai relu quelques pages du premier tome et le début est toujours aussi décalé et sympa à lire. Pour résumer la saga : les tomes 1 à 6 oui à lire, le 7 moins bien mais pourquoi pas et le 8 ne sert à rien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Myriam-95 2021-03-19T01:51:48+01:00
Le Dernier Dragon sur terre

J'ai choisi ce roman à la bibliothèque car sa couverture est magnifique. Le titre m'a vraiment attiré, surtout considérant que j'adore lire sur les chevaliers et dragons. Malheureusement, je n'ai pas aimé ce livre. Le langage est grossier, voire vulgaire. Alors que je m'attendais à une histoire d'un dragon déployant sa splendeur, je me suis plutôt retrouvé dans un genre psychologique avec une histoire qui évolue lentement. Bien que l'idée principale de l'auteur aurait pu être intéressante, les descriptifs étaient parfois laborieux à lire. J'en suis même venu à sauter certains passage (surtout les perspective de Vern) afin d'alléger l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LadyAriel 2021-03-22T21:25:59+01:00
Artemis Fowl, Tome 1

Voir le film m'a donné envie de relire le livre et... je l'adore toujours autant. Artémis est intelligent, sans scrupule et aussi complètement à côté de la plaque en ce qui concerne les relations sociales. C'est très agréable de suivre un personnage principal qui réfléchit et fait preuve d'une réelle intelligence, tout en faisant face à des créatures magiques à la technologie incroyable. Oh et... j'adore Foaly.

Afficher en entier
Artemis Fowl, Tome 2 : Mission Polaire

Quand le Peuple des Fées a des démêlés avec quelqu'un de très intelligent qui ne peut pas être Foaly, qui accuse-t-on ? Artémis Fowl, bien évidemment. Même si ce n'est peut-être pas de sa faute, finalement... Ce tome nous laisse entrevoir la possibilité d'une amitié entre les fées et Artémis qui n'est pas si froid qu'il voudrait le faire croire...

Afficher en entier
Artemis Fowl, Tome 7 : Le Complexe d'Atlantis

J'ai bien aimé ce septième tome, même si je trouvais qu'il manquait un peu d'action comparé aux autres. On sent que ce tome n'est que le début de la fin.

La double personnalité d'Artemis a été ma partie préférée dans ce tome. Orion est super drôle et a aidé le groupe à sa manière.

La fin me chagrine un peu. Spoiler(cliquez pour révéler)on a pas eu le droit à une victoire du groupe et Artémis le souligne d'ailleurs. Mais en même temps, je trouve cela bien ! On ne peut pas toujours arrivé à tout et à sauver tout le monde.

Hâte de terminer cette saga maintenant.

Afficher en entier
Artemis Fowl, Tome 2 : Mission Polaire

Un second tome bien meilleur que le premier...

Nous retrouvons Artemis, qui après le retour psychologique de sa mère, a été mis à l'école de garçons Saint-Bartleby en Irlande. Lors d'un entretien avec un psychologue, il reçoit un appel de son garde du corps Butler. En effet, ils viennent de recevoir un e-mail de demande de rançon, son père a été retrouvé mais il est entré de mauvaises mains. Ils se mettent donc e route pour la Russie.

En parallèle, nous retrouvons le capitaine Short, qui après le fiasco dans le premier tome à été retrogradée au service des Douanes et des Taxes à faire de la surveillance. Lors d'un contrôle, elle aperçoit des formes qui ne devrait pas être là. C'est le début des ennuis pour le monde souterrain. Entre le monde d'en haut et celui d'en bas, il n'y a qu'une mince barrière.

J'ai beaucoup aimé ce second tome qui est riche en rebondissements et en actions. En effet ici, il est question de trahisons, de sauvetages, mais aussi d'amitié. Alors certes, il m'a été compliqué de replonger dans le monde souterrain assez vaste mais passés les premiers chapitres tout s'est remis dans l'ordre et je n'ai plus qu'apprécier ma lecture.

Autant dans le premier tome, il était question d'Artemis autant ici il est un peu relégué au second plan. En effet, c'est de son aide qu'ont besoin les FARfadet et de ce point de vue là c'est plutôt bien joué. On ne s'ennuie pas du tout, et le fait que les chapitres s'alternent au niveau des lieux renforce le sentiment d'une lecture fluide qui est en plus bourrée d'humour.

J'ai beaucoup aimé voir le côté touchant d'Artemis par rapport à son père, un côté qu'on ne voyait pas dans le premier tome, mais aussi avec le côté protecteur de Butler qui est renforcé ici. Mais aussi on voit le côté touchant d'Holly avec toujours son côté rentre dedans. Le seul bémol je dirai, j'aurai aimé voir la mère d'Artemis plus impliquée dans ce tome, peut-être le sera t'il dans le prochain tome que j'ai déjà hâte de lire.

En bref, une saga jeunesse sans prise de tête avec des personnages qui deviennent de plus en plus attachants ainsi que riche en rebondissements.

Afficher en entier
Artemis Fowl, Tome 2 : Mission Polaire

Un second tome bien meilleur que le premier...

Nous retrouvons Artemis, qui après le retour psychologique de sa mère, a été mis à l'école de garçons Saint-Bartleby en Irlande. Lors d'un entretien avec un psychologue, il reçoit un appel de son garde du corps Butler. En effet, ils viennent de recevoir un e-mail de demande de rançon, son père a été retrouvé mais il est entré de mauvaises mains. Ils se mettent donc e route pour la Russie.

En parallèle, nous retrouvons le capitaine Short, qui après le fiasco dans le premier tome à été retrogradée au service des Douanes et des Taxes à faire de la surveillance. Lors d'un contrôle, elle aperçoit des formes qui ne devrait pas être là. C'est le début des ennuis pour le monde souterrain. Entre le monde d'en haut et celui d'en bas, il n'y a qu'une mince barrière.

J'ai beaucoup aimé ce second tome qui est riche en rebondissements et en actions. En effet ici, il est question de trahisons, de sauvetages, mais aussi d'amitié. Alors certes, il m'a été compliqué de replonger dans le monde souterrain assez vaste mais passés les premiers chapitres tout s'est remis dans l'ordre et je n'ai plus qu'apprécier ma lecture.

Autant dans le premier tome, il était question d'Artemis autant ici il est un peu relégué au second plan. En effet, c'est de son aide qu'ont besoin les FARfadet et de ce point de vue là c'est plutôt bien joué. On ne s'ennuie pas du tout, et le fait que les chapitres s'alternent au niveau des lieux renforce le sentiment d'une lecture fluide qui est en plus bourrée d'humour.

J'ai beaucoup aimé voir le côté touchant d'Artemis par rapport à son père, un côté qu'on ne voyait pas dans le premier tome, mais aussi avec le côté protecteur de Butler qui est renforcé ici. Mais aussi on voit le côté touchant d'Holly avec toujours son côté rentre dedans. Le seul bémol je dirai, j'aurai aimé voir la mère d'Artemis plus impliquée dans ce tome, peut-être le sera t'il dans le prochain tome que j'ai déjà hâte de lire.

En bref, une saga jeunesse sans prise de tête avec des personnages qui deviennent de plus en plus attachants ainsi que riche en rebondissements.

Afficher en entier

On parle de Eoin Colfer ici :

Les auteurs parlent de l'écriture
2014-05-14T16:58:04+02:00

Dédicaces de Eoin Colfer
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard Jeunesse : 33 livres

Gallimard : 10 livres

Puffin : 7 livres

Folio Junior : 2 livres

The Viking Press : 2 livres

Hyperion Books : 2 livres

O'Brien Press : 2 livres

Disney Publishing Worldwide : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array