Livres
568 456
Membres
623 471

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Floriane Soulas

Auteur

377 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Wonderbooks 2018-06-05T20:37:58+02:00
de

Biographie

Quand on lui demandait ce qu’elle voulait faire plus tard, Floriane Soulas répondait immanquablement « apprendre le latin et raconter des histoires ». La passion des livres lui est transmise très tôt par ses parents, lecteurs assidus qui la bombardent de romans en tout genre, du contemporain à la SF pure en passant par la fantasy et les grands classiques. Malgré tout et après de longues hésitations, suite à un Bac S, elle décide de donner sa chance aux sciences et s’embarque dans une classe préparatoire, suivie d’une école d’ingénieur. À 25 ans, son diplôme en poche, elle épanouit son amour des sciences dans une thèse en physique.

À côté, elle décide de prendre son rêve d’enfant en mains et se met activement à l’écriture en 2013. Elle voue une passion à Zola, Hugo et Camus et n’aime rien tant que se plonger dans les histoires des monstres de l’héroic fantasy que sont Tolkien, Gemmel et tant d’autres. De son père, elle aura appris à aimer Asimov et Orwell, tandis que sa mère lui aura donné la passion des romans introspectifs. Elle aime lire, et décrire des héros torturés et des ambiances malsaines, un peu glauques. Plus que tout, elle aime écrire sur les vices de l’homme, sur ce que l’on voudrait cacher et qui, pourtant, nous définit.

Enfin, depuis peu, elle s’est lancée dans une nouvelle aventure et a ouvert une chaîne youtube sur ses lectures et ses coups de cœur : Flo Bouquine.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
55 lecteurs
Or
107 lecteurs
Argent
102 lecteurs
Bronze
66 lecteurs
Lu aussi
58 lecteurs
Envies
804 lecteurs
En train de lire
25 lecteurs
Pas apprécié
7 lecteurs
PAL
311 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.33/10
Nombre d'évaluations : 215

0 Citations 112 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Floriane Soulas

Sortie France/Français : 2021-10-22

Dernier livre
de Floriane Soulas

Sortie France/Français : 2021-10-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Elycya 2021-06-16T16:19:34+02:00
Les Noces de la renarde

Un livre qui mêle enquête et folklore japonais. La couverture est sublime et la plume de l'autrice est très agréable.

Cependant j'ai eu beaucoup de mal à m'intéresser aux personnages je les ai trouvé un peu trop lisses. Il manquait un petit quelque chose. Le lien entre Hikari et Mina est assez prévisible et c'est un peu dommage. Le rythme est plutôt lent et j'ai eu la sensation d'accrocher vraiment à la toute fin.

Je pense que je tenterai tout de même Rouille de la même autrice car il me fait de l’œil depuis longtemps.

Afficher en entier
Les Noces de la renarde

Mon enfance ayant été marquée par les mangas, je me suis très tôt intéressée à l'Asie et plus particulièrement au Japon et à la Corée du Sud. Donc, dès que je tombe sur un ouvrage trouvant son inspiration dans l'un de ces pays, j'ai tendance à me jeter dessus sans trop me poser des questions. Pour peu que la couverture me plaise et c'est fini, direct dans ma Pile à Lire.

Les Noces de la Renarde n'a pas échappé à la règle : inspiration Japon, belle couverture, un résumé qui donnait envie, il m'était impossible de passer à côté. J'ai bien envie de vous dire heureusement parce qu'en plus c'est un coup de cœur !

Floriane Soulas nous plonge dans une aventure au cœur des mythes et légendes du Japon, nous transportant d'une époque à l'autre pour faire et défaire les liens du temps et du sang. D'un côté, une divinité mineure vivant dans la forêt, au XVème siècle : Hikari, déesse renarde, fascinée par les humains du village au pied de la montagne. Son intérêt pour eux n'est pas vu d'un bon œil par ses sœurs. Jusqu'ici, elle était parvenue à se limiter à une simple observation. Jusqu'au jour où elle croise le chemin de Jun...

Puis, au XXIème siècle, nous avons en parallèle Mina, une jeune fille renfermée, capable de percevoir le monde des yokaï. Alors qu'elle est poursuivie par un esprit jusque dans ses rêves, des meurtres étranges ont lieu en ville : les victimes sont vidées de leur sang. Leur point commun : elles étaient toutes des yokaï. C'est là que Natsume, une élève de sa classe, découvre son don et l'entraîne dans une chasse au démon. Et c'est comme ça que Mina prend pleinement conscience de l'existence d'un monde qu'elle rejetait jusqu'ici.

Deux ambiances, deux univers, deux époques différentes. Le seul lien semble être, a priori, l'univers des yokaï, auquel appartient Hikari et que Mina peut percevoir. Mais cela s'arrête là. Floriane Soulas va ainsi prendre un malin plaisir à faire durer le suspense. Les liens ne se feront que progressivement, et même, tardivement. Ce n'est qu'arrivé dans le dernier tiers du roman que tout se met réellement en place, nous précipitant vers une fin un peu trop précipitée à mon goût. Alors oui, j'avais vraiment envie d'en apprendre beaucoup plus rapidement. Mais je trouve que le suspense est bien dosé, les rythmes étant très différents pour les deux époques. Tout se déroule beaucoup plus vite dans les parties de Mina (malgré quelques toutes petites longueurs par moment), à l'image d'un siècle où chaque seconde compte. En revanche, tout semble quasiment suspendu dans les parties de Hikari, l’histoire progresse vraiment pas à pas et parfois ça en est même frustrant. Personnellement, je ne saurais pas vraiment vous dire quelles parties j'ai préféré. Hikari et Mina sont deux personnages très différents et leurs histoires, bien que liées, se déroulent à des époques qui n'ont absolument rien à voir. Cela crée deux ambiances très différentes que j'ai autant apprécié l'une que l'autre. J'ai bien aimé Hikari, notamment le fait qu'elle soit déchirée entre son intérêt pour les humains et son amour pour son clan. C'est ce qui l'a rendue intéressante, bien que très classique dans son développement (et donc légèrement prévisible dans la suite des événements). Quant à Mina, je trouve qu'elle a une volonté incroyable et qu'elle gagne en confiance au fil des pages, ce qui la rend attachante. Mais il n'y a pas qu'elles. Côté Hikari, nous avons quelques personnages intéressants, notamment Morio, pour laquelle j'aurais aimé avoir plus de développement. Après tout, sans elle, rien de tout ce qui a suivi ne serait arrivé... Côté Mina, Natsume m'a vraiment touchée. En manque de reconnaissance de son père, elle envie Mina pour son pouvoir sans jamais se montrer méchante envers elle, contrairement à Morio, dont la jalousie possessive envers Hikari la poussera à commettre des cruautés.

Avec tous ces personnages intéressants, si j'ai apprécié la fin en elle-même, c'est la manière dont elle a été amenée qui m'a un peu dérangée. Elle m'a parue quelque peu bâclée, un poil trop rapide. Certains personnages ont été assez vite écartés. L'affrontement final méritait ainsi plus de développement, surtout quand on voit que l'auteur a vraiment bien développé les personnalités de la plupart de ses personnages au fil des pages. C'est dommage de ne pas en avoir appris plus sur les autres protagonistes de la fin car cela les rend un peu trop cliché. Or, s'il y a bien une chose que j'ai apprécié dans ce roman, c'est que malgré les aspects prévisibles de l'intrigue, les personnalités sont réellement travaillées et approfondies.

En discutant de cette lecture avec certains passionnés du Japon, apparemment, il y aurait quelques erreurs de contexte qui les ont gênés. Floriane Soulas situe son histoire au Japon. Tout n'y est pas tout à fait exact, que ce soit tant d'un point de vue géographique, que mythologique ou historique. Personnellement, ça ne m'a absolument pas gênée. Je ne prétends pas être une experte. J'ai bien compris les sources d'inspiration du roman. Moi tout ce que je demandais, c'était d'être transportée et ce semblant d'exactitude me va. L'idée, à mon sens, était de donner un cadre, un contexte. Pas d'avoir un manuel sur le Japon. Je ne pourrais donc pas reprocher à l'auteur ses petites erreurs puisque je n'en ai pas les connaissances et surtout, je n'en ai pas l'envie car à mon sens, ce n'est pas l'objet premier du livre.

Conclusion

Les Noces de la Renarde de Floriane Soulas est un petit coup de cœur qui a su m'emporter à travers les âges et les mythes, à la rencontre des petites déités du Japon.

https://flowerpanda04.wixsite.com/pandaflower/single-post/les-noces-de-la-renarde-de-floriane-soulas

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Moridiin 2021-06-29T20:38:13+02:00
Rouille

Inachevé. C'est le sentiment que me laisse ce roman. Parce qu'il y a quand même de bonnes idées de base (le décor, les meurtres, la Lune) mais elles ne sont pas menées à terme, au détriment de certaines ficelles qui n'apportent rien. Sans compte le décalage des personnages par rapport au rôle qu'ils doivent jouer ; le plus criant étant Violante, qui ne se comporte pas du tout comme une prostituée : la moitié du temps, elle gambade avec Jules ou Léon à la recherche d'indices sur leur enquête, en quasi toute liberté. Elle a des gestes très incongrus avec Léon et s'en tire sans représailles (Spoiler(cliquez pour révéler)alors qu'une prostituée qui par exemple gifle son mac dans le Paris du XIXe, Steampunk ou pas, je ne pense pas qu'il passe l'éponge aussi facilement que Léon ...), ce que j'ai trouvé absolument incohérent. Donc globalement, j'ai trouvé qu'il n'y avait pas d'intérêt à figurer une prostituée comme personnage principal, amnésique de surcroît (ça amène quoi ? Finalement une enquête policière "classique" dans un Paris steampunkien aurait eu tout autant de saveur). J'ai donc bloqué sur Violante tout le long du roman, ce qui n'a pas aidé mon immersion dans le récit.

Mais dans les pistes avortées, il y a aussi le triangle amoureux (qui laisse croire que l'auteur a hésité jusqu'au bout sur le fait de l'inclure ou pas) et les personnages secondaires jetables, très peu mis en valeur, comme les talents d'inventeur de Jules, parfaits Deus-ex-machina, ou Ayati, qui finalement sert dans une seule scène. Et puis même les motifs du Méchant sont assez faiblards et peu creusés.

C'est donc une lecture qui m'a laissé un sentiment mou d'incomplétude et que je ne garderais pas dans mes annales. Moi qui n'ai pas beaucoup l'habitude du Steampunk, je pense pouvoir trouver beaucoup mieux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Priscille-6 2021-07-18T16:03:31+02:00
Les Noces de la renarde

je n'ai pas aimé car ce livre n'était pas fait pour moi : longuers interminable, le scénario tournait en boucle selon moi, les noms japonais m'ont ralenti dans la lecture n'étant pas une connaisseuse du folklore japonais

Ce n'est pas fircément un mauvais livre mais je pense ne pas etre le lecteur adapté à ce livre faites donc votre propre avis :)

Afficher en entier
Les Noces de la renarde

Un très bon livre. J'ai aimé me plonger dans cet univers, découvrir le folklore japonais et décrypter comment les deux destins s'entrecroisent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Odile1 2021-07-28T15:32:30+02:00
Les Noces de la renarde

Une belle découverte : dans un Japon alternant entre époque contemporaine et Japon médiéval avec comme trait d'union la magie des Yokaïs.Pourtant, malgré une intrigue géniale, j'ai trouvé quelques longueurs (le roman est très gros et aurait pu aisément être raccourci), des problèmes de rythme, des tournants dans le récit qui ne m'ont pas plu, et des personnages qui manquent de profondeur, c'est pour cela que je n'ai pas été totalement conquise. Je pensais vraiment que ce roman allait me plaire, mais ce n'était peut-être pas le bon moment de lecture, je n'ai pas vécu une plongée dedans mais un survol, ce qui m'a gâché mon appréciation. Mais c'est une histoire qui tient debout, dense, entre fantastique et réel et qui procure beaucoup d'émotions. De plus, on ne peut qu'apprécier l'univers japonais foisonnant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par al61 2021-07-30T20:07:37+02:00
Ex machina

Un recueil de nouvelles intéressante sans rien d'extraordinaire. Des histoires simples et fluides pour la plupart mais aucune narration , thématique ou singularité ne sort du lot.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sechat 2021-08-06T16:44:38+02:00
Les Noces de la renarde

Un très bon roman basé sur le folklore japonais. J'ai aimé l'alternance entre le Tokyo d'aujourd'hui et les forêts du Japon médiéval. L'écriture est dense, mais riche et néanmoins fluide. L'histoire a su me convaincre, ainsi que les nombreux personnages. À découvrir!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christelle-166 2021-08-20T20:25:46+02:00
Rouille

Le premier mot qui me venait, à chaud ? Magique ! Je ressors totalement conquise par cette lecture, encore chevillée à l'univers steampunk si riche en détails qu'il ne souffre d'aucun manque d'authenticité. L'auteure nous offre une fenêtre sur les quartiers de Paris enclavés sous un dôme, et sa tour Eiffel composée de matériaux lunaires. Dans ses rues, les cadavres s'amoncellent tandis la Rouille fleurit pour mieux répandre son venin. On côtoie la misère, la violence, mais aussi la bonté qui éclos là où nul ne l'attendait.

Le personnage fort de Violente émeut. D'autres, moins scrupuleux, nous révoltent, toujours avec une subtilité propre à chacun, aux tourments qui ont fait de ces victimes, les bourreaux les plus implacables.

En tournant la dernière page, je garde au creux du ventre un subtil mélange de beauté et de cruauté, où la poésie et le macabre se complètent à la perfection.

En somme un joli petit bijou !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ge39 2021-09-02T16:59:34+02:00
Rouille

Hésitante tout d’abord à me lancer dans un steampunk, un genre que je ne connais pas du tout, j’étais tout de même curieuse à la lecture du résumé.

Aucun regret de m’être lancée car Rouille est un coup de cœur !

Un univers original certes ! mais des personnages tout aussi passionnants. J’ai beaucoup aimé le personnage de Violante, une héroïne à la recherche de son passé et qui aimerait fuir les jardins mécaniques, la maison close dans laquelle elle attire les regards et les convoitises. D’apparence fragile, elle fait pourtant preuve d’une détermination féroce afin de remonter les bribes de sa mémoire.

Violante se trouve au cœur d’une intrigue dans un Paris sombre et glauque. Des enlèvements et des cadavres mutilés sèment la terreur mais Violante est bien décidée à mener son enquête.

C’est dans une atmosphère particulièrement lugubre qu’évoluent les personnages. A la fois cruels et sans pitié, certains personnages cachent bien leur jeu.

L’intrigue est prenante, les événements s’enchainent, la tension monte. L’univers Steampunk est bien exploité (en tout cas pour moi qui suis novice dans le genre), la plume de Floriane Soulas est soignée et nous plonge avec maîtrise dans une atmosphère lourde et mystérieuse mais totalement captivante.

Afficher en entier

Dédicaces de Floriane Soulas
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Scrineo Editions : 3 livres

Editions Luciférines : 2 livres

Pocket : 2 livres

Elenya éditions : 1 livre

ActuSF : 1 livre

Mnémos : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array