Livres
436 234
Membres
361 485

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Leigh Bardugo

2 340 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par greggio_fiona 2018-08-23T12:44:55+02:00

Biographie

Leigh Bardugo est née le 6 avril 1975 à Jérusalem, a grandi à Los Angeles et a fait ses études à la prestigieuse université de Yale. Elle assouvit sa passion pour le glamour, les goules et les costumes dans sa deuxième vie de maquilleuse à Hollywood. Elle est également chanteuse du groupe Captain Automatic. Une vie aux multiples facettes pour cette auteure dont Grisha est la première trilogie.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.62/10
Nombre d'évaluations : 1 041

1 Citations 708 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Leigh Bardugo

Sortie Poche France/Français : 2019-02-07

Dernier livre
de Leigh Bardugo

Sortie France/Français : 2018-10-24

Sortie USA/English : 2017-09-26

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Queen_of_Zombies 2018-11-02T02:18:48+01:00
Grisha, Tome 3 : L'Oiseau de feu

Durant cette lecture j'ai cru que j'allais devenir complètement folle, Leigh Bardugo à joué avec mes nerfs (ma jumelle tu peux en témoigner) ! Cette saga est un véritable coup de coeur.

J'arrive pas à croire que c'est fini...

Ce troisième tome est épique et explosif, on va de révélations en révélations.

Mon dieu mais qu'est-ce que j'ai flippé en voyant la tournure que prenait les événements autant l'histoire en elle-même et la relation entre les personnages (ça été la grosse crise de nerfs avec beaucoup de larmes), mais je ne m'attendais pas à ça, du début à la fin ça été la panique à bord. J'ai été agréablement surprise on va dire.

Les personnages sont fantastiques Alina, Mal, Nikolai, Genya, David, Zoya, Nadia, Tamar, Tolya, Harshaw, Adrik, Baghra, plus tout ceux que j'oublie et même le Darkling. On s'attache énormément à eux !

La fin est très touchante, sortez les mouchoirs !

Je suis vraiment contente d'avoir découvert cet univers et ces personnages emblématique qui vont beaucoup de manquer.

Au passage, les couvertures des trois tomes sont magnifiques !

A lire !!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LectureUniverselle 2018-11-02T22:48:42+01:00
Six of Crows, Tome 2 : La Cité corrompue

Un énorme coup de cœur pour cette duologie! J'ai un pincement au cœur en quittant les personnages que j'ai tous, sans exception, adorés. Dans ce deuxième et dernier tome, l'équipe se complète toujours aussi bien et on prend plaisir à suivre les plans toujours plus dangereux et toujours plus dingues de Kaz. Actuellement je n'ai qu'une hâte, lire le premier tome de Grisha!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElodyEmeraude 2018-11-03T18:43:52+01:00
Grisha, Tome 3 : L'Oiseau de feu

Un très bon tome final, avec des rebondissements que je n'avais pas vu venir Spoiler(cliquez pour révéler)en particulier le fait que Mal soit le troisième amplificateur ! Je ne trouvais pas ce personnage très intéressant donc mon opinion a vite changé ! J'ai eu du mal à le débuter mais ensuite j'étais à fond dans l'histoire, et finir cette trilogie a provoqué chez moi une furieuse envie de relire Six of Crows !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carole94P 2018-11-04T11:24:52+01:00
Le chant des ronces : Contes de minuit et autres magies sanglantes

http://www.my-bo0ks.com/2018/11/le-chant-des-ronces-leigh-bardugo.html

Avant de parler du contenu du chant des ronces, arrêtons-nous un instant pour contempler cette sublime édition française du recueil de nouvelles. C'est l'une des rares fois où je trouve qu'une édition française surpasse mes attentes. Ayant l'édition VO dans ma bibliothèque, je peux vous dire que les deux sont magnifiques.

L'objet livre est une pure merveille, tant par le choix de garder cette couverture rigide, que les dorures et les illustrations sur les pages. Car oui, c'est illustrations sont belles et bien une partie intégrante de l'histoire et nous dévoile, au fil des pages l'histoire de nos personnages. Vous l'aurez compris, je tiens à saluer le travail de Page Turners quant à cet ouvrage tout entier.

Passons maintenant au contenu. Le chant des ronces, ce sont de petites histoires assez courtes, qui s'apparente à des nouvelles dans lesquels les contes sont totalement revisités. Prenez garde, les méchants ne sont pas toujours les plus évidents.

Pour ne pas gâcher le suspense, puisqu'il s'agit de courtes histoires, je ne vous parlerais pas dans le détail des histoires, mais de mon ressenti global.

Je suis toujours un fan de la plume de Leigh Bardugo. Depuis Six of crows, je me procure tous ses romans sans exception. Du coup, lorsque j'ai commencé ma lecture, j'avais cette excitation de découvrir un autre ouvrage de l'auteure.

Globalement, je dirais que Le chant des ronces remplit son rôle. Il nous plonge dans de petites contes tous plus étranges et glauques les uns que les autres et nous ouvre les portes d'histoires assez sombres et un peu effrayante. Coïncidence avec Halloween pas loin ?! En tout cas, c'est l'occasion idéal pour se plonger dedans.

Dans son ensemble, j'ai passé un bon moment de lecture. Malgré tout, je suis restée sur ma faim. Je vous explique pourquoi.

Si le choix de courtes histoires est intéressant, il n'en ai pas moins risqué. En si peu de pages, il est parfois difficile de se plonger comme il faut dedans. J'ai trouvé les débuts assez entraînants et donnant envie d'en savoir plus, en revanche, les fins manquaient un peu de développement et se terminaient parfois, trop vite.

J'ai eu du mal à m'attacher aux personnages principaux de chaque histoire. Un peu comme si, on nous laissait, nous, lecteur, à l'écart, comme simple spectateur de ces histoires plus farfelues les unes que les autres. Je m'attendais vraiment à créer un lien avec eux pour pouvoir pleinement savourer ma lecture.

Enfin, je dirais que toutes les histoires ne sont pas du même niveau. Certaines sont davantage exploitées, je pense notamment à la revisite d'Hansel et Gretel que j'ai préféré, et d'autres assez survolées causant parfois quelques problèmes de rythme.

En conclusion, j'ai passé un bon moment de lecture avec Le chant des ronces. Je m'attendais à quelque chose d'un peu plus poussé mais je sais qu'il est dur d'égaler quand on a en tête d'autres romans d'une même auteurs qui vous ont à tel point marqués (Six of crows).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nororm 2018-11-04T16:13:41+01:00
Grisha, Tome 3 : L'Oiseau de feu

J'ai adoré la conclusion de cette saga géniale (que j'ai préféré à Six of Crows). L'univers est top et on s'attache très vite à Alina et aux personnages qui l'entourent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lovelynette 2018-11-05T12:15:46+01:00
Le chant des ronces : Contes de minuit et autres magies sanglantes

Un ensemble de contes intéressants rallongeant le plaisir d'être dans le Grishaverse.

L'écriture est toujours aussi fluide et accrocheuse. Quant à l'objet-livre en lui-même, il est superbe. Les illustrations qui évoluent au fur et à mesure de l'histoire sont bien trouvées et rappellent les vieux flipbook.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Beilz 2018-11-06T12:40:46+01:00
Le chant des ronces : Contes de minuit et autres magies sanglantes

La plume de Leigh Bardugo m'a définitivement conquise !! Après sa série Six of crows que j'avais adoré, je retrouve l'auteure dans ce magnifique recueil de contes. J'ai beaucoup apprécié le fait qu'elle utilise les codes des fables tout en les combinant à sa plume habituel. Comme d'habitude un récit accrocheur, charmeur et angoissant.

Les illustrations sont douces et s'appliquent parfaitement à l'esprit des textes. L'idée de faire évoluer les dessins en même que le récit m'a beaucoup plu.

C'est un véritable coup de cœur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jennifael 2018-11-06T19:58:16+01:00
Grisha, Tome 3 : L'Oiseau de feu

En fermant ce livre, je me suis rendue compte que la boule qui me comprimait l'estomac et qui me faisait craindre de pleurer, c'était la nostalgie.

Durant les deux premiers tomes, j'ai détesté Mal. En lisant celui ci, j'ai commencé a voir ce qu'Alina voyait en lui. En le terminant, je suis tombée un peu amoureuse de lui. Le Darkling m'a paru plus humain, moi qui ne comprenait pas ce que toutes ses fangirls voyaient en lui.

Certains personnages n'ont peut être pas été assez développé (Tamar, Tolya, Nadia) mais je me suis attachée à eux.

Les scènes d'actions ne m'ont pas coupé le souffle mais c'est compensé par le dramatique.

S'il y a bien une chose que Leigh Bardugo arrive à retranscrire, c'est le tragique. Quand Alina souffrait, je le ressentais. C'est magique comme avec quelques mots, LB arrive à me faire ressentir tant de choses

Cette triologie m'avait laissé un peu dubitative (le Tome 1 était pas mal, le Tome 2 était un peu décevant malgré Nikolai qui a été un vrai coup de coeur) mais ce Tome 3 rattrape totalement le coup.

C'était beau, poignant, tragique. On est plongés au coeur d'une épopée qui deviendra légende. Cette ambiance de conte qu'on sent vraiment dans le prologue et dans l'epilogue m'a transportée.

J'ai ressenti tellement de chose en lisant cet épilogue... A ceux qui ont lu SoC, ne croyez pas connaître la fin, l'auteur pourrait bien vous surprendre.....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nina-nani 2018-11-07T11:45:16+01:00
Grisha, Tome 1 : Les Orphelins du royaume

" We all have our secrets "

WOW.

*tousse*

WOW

J'ai décidé de commencer cette trilogie pour pouvoir lire confortablement King Of Scars après sa sortie. Leigh Bardugo est une auteur qui m'a marqué par le passé suite au coup de coeur qu'a été pour moi Six Of Crows. Pourtant j'ai toujours hésité à m'attaquer à la série Grisha. Grosse erreur de ma part et de toute personne n'ayant pas encore lu Shadow and Bone.

Ce premier tome est une mini-bombe. Certes il possède ces défauts...mais ils sont vite éclipsés par le world-building, les personnages, l'univers et le style ! Une vraie surprise qu'a été pour moi ce livre ! Et j'éspère que ce serra une révélation d'ici la fin de la série...car j'ai comme le pressentiment que la suite est encore meilleures !

" 'You're still alive,' I whispered to myself in the dark, 'You're still free' "

Je commence par les qualité de Shadow and bone :

- L'univers : Avec les Young Aduld fantasy qui sortent en vagues ces 5 dernières années, on a l'impression que nombre d'auteurs épuisent les ressources d'originalité. Pourtant, certains d'entre eux arrivent à mettre en place des univers nouveaux, impressionnants et fascinant tout en y mêlant une touche personnelle unique. Leigh Bardugo en fait partie ! Pour faire apprécier son roman de fantasy il faut savoir manipuler certaines règles, dont la façon avec laquelle les lecteurs sont introduits dans le nouvel univers. Leigh Bardugo les maîtrise parfaitement. J'ai adoré le monde des Grisha et j'ai hâte d'en connaitre d'avantage sur les différents folklores et la mythologie qui l'alimente.

- Les personnages : J'ai lu de nombreux avis disant qu'Alina était détestable et peu sympathique. Pour ma part, je me suis très facilement attachée à elle ! Dès les premières pages, j'ai ressenti une sorte de connexion entre elle et moi. Elle a certes des défauts, ces hésitations, et j'avoue que parfois j'avais parfois envie de lui dire de se réveiller un peu ...Mais cela faisait partie de son personnage. D'ici la fin de la série, son développement sera plus remarquable . Mais en général Alina est une bonne héroïne ! Avec du caractère, et une personnalité que j'ai hâte de voir se complexifier .

Le Darkling, m'a fasciné durant toute ma lecture. Je ne sais pas quoi penser de lui. Son charisme, son aura mystérieuse font de lui un personnage far de ce tome ! J'ai tellement de choses à dire sur lui, mais je préfère me taire..sinon " Spoilers en vue ". Bref, j'adore le détester. Spoiler(cliquez pour révéler)Et paradoxalement je le ship avec Alina...new OTP en vue :p

Mal est un personnage peu présent dans ce premier tome...même si je suis sure que j'aurais l'occasion d'en connaitre plus sur lui dans le prochain tome. Je l'aime bien....en tout cas pour le moment. Spoiler(cliquez pour révéler)le couple qu'il forme avec Alina est mignon, mais pas aussi intense et charismatique que celui avec Alina et le Darkling...... Sa relation avec Alina est touchante, voire émouvante dans certaines situations ! J'ai hâte d'en connaitre plus sur lui dans les prochains tomes !

Les personnages secondaires, ne sont pas que pour le décor, ils possèdent leur propre personnalité et complexité !

- Le Style : Leigh Bardugo possède une plume envoûtante, magique qui durant toute ma lecture m'a fait rêver ! Les descriptions sont sublimes et parfaitement dosées. Je voyais les lieux se défiler sans difficulté ! Le tout, tout en restant addictif !

Les petits défauts de ce livre, sont la prédictibilité de certains événements. Pour ma part, je n'ai pas été trop surprise par le tour que prenait la situation.

Bref, un très bonne surprise !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MJ0202 2018-11-09T19:49:53+01:00
Grisha, Tome 3 : L'Oiseau de feu

Points positifs :

- L’univers créé par Bardugo est original, magique et unique. Je veux mettre l’emphase sur le mot unique, puisque les romans fantastiques pour jeunes adultes de nos jours finissent toujours par se ressembler, par être du réchauffé, mais l’auteure nous présente ici son œuvre tout droit sortie de son imagination à elle, et on se sent vraiment transporté.

- L’histoire est magnifiquement bien ficelée. Je déteste quand, dans un roman, les intrigues s’accumulent, notre curiosité est piquée au maximum, et quand enfin les révélations sont faites, c’est décevant. Comme si l’auteur c’était mélangée dans ces propres intrigues, ou ne savait plus comment faire une fin qui fonctionne et qui regroupe toutes les intrigues, alors nous sert une fin bâclée et ça gâche toute le roman. Dans ce cas-ci, depuis le premier tome, toutes les allégations, tous les petits indices subtils où les petits bouts d’histoire du passé racontés ont leur rôle dans le dénouement final. Et en plus, le dénouement final est une surprise qu’on n’avait pas du tout vue venir. Ça, pour moi, c’est une auteure de talent, c’est une trilogie de grande qualité. L’auteure nous promet certaines choses au cours de notre lecture et délivre parfaitement le tout dans ce dernier tome.

Points négatifs :

- Je n’ai pas aimé la façon dont l’auteure met Alina sur un piédestal. J’ai réalisé qu’Alina n’est pas l’héroïne du roman. Elle n’est pas une sainte. Elle n’est pas super puissante. Voici son parcours : Spoiler(cliquez pour révéler)Elle découvre son pouvoir, se fait emmener au palais où elle se fait chouchouter pendant tout le premier tome. Puis, elle s’enfuit (grâce à Baghra, qui a perdu un œil pour l’avoir aidée), et se fait sauver par Mal et par Nikolai. Sans eux, elle ne s’en serait pas sortie. Ensuite, après avoir échoué à vaincre le Darkling (même avec deux amplificateurs), après que presque la majorité des gens présents au palais soient morts, elle se terre sous la terre, et est constamment protégée par tout le monde (avec tous les gens qui s’agenouillent devant elle et prient pour la « sainte »). Ensuite, après le sacrifice de Baghra pour qu’ils puissent s’enfuir (parce qu’encore une fois, Alina est inutile et ne peut rien faire au Darkling) et après la transformation horrifiante que le Darkling fait à Nikolai, Alina et les survivants s’enfuient, pendant que les loyaux soldats de la « sainte » se sacrifient. Pendant la bataille finale, Harshaw, Ruby et bien d’autres meurent au combat. Alina, face au Darkling, est encore une fois impuissante. Ce qui sauve tout le monde, c’est le sacrifice ultime de Mal. Ensuite, Mal revient finalement à la vie. Puis, Alina se sent triste pour le pauvre Darkling, (qui a tué et massacré les proches d’Alina sans modération pour servir ses intérêts) et décide qu’il mérite les mêmes funérailles que ceux qu’il a tué au combat… Finalement, afin qu’elle puisse vivre sur son petit nuage d’amour et de bonheur avec Mal, elle se sert du corps de Ruby pour faire semblant qu’elle est tombée au combat et que c’est son corps à elle, pour que tout le monde lui fiche la paix. Quand on y pense, le seul rôle d’Alina a été de transporter et d’emmagasiner le pouvoir et d’envoyer un message d’espoir pour rassembler les gens. Sans David et ses idées ingénieuses, sans le courage de Genya (qui s’est fait défigurée pour avoir aidé Alina) sans le sacrifice ultime de Mal et celui de Baghra, sans Nikolai, ses troupes et son intelligence, sans Tolya et Tamar qui l’ont protégée au coût de leurs vies et sans tous les soldats morts au combat, elle aurait échoué. Ce sont eux les vrais héros. Pas « Sankta Alina ».

Afficher en entier

On parle de Leigh Bardugo ici :

[Challenge] Les 26 livres (2018)
2018-11-12T10:13:39+01:00
[Challenge] Les 400 points (2018)
2018-05-26T21:22:16+02:00
[Challenge] Les 400 points (2017)
2017-11-29T22:49:07+01:00
Que lisez-vous en ce moment ?
2017-11-16T22:29:50+01:00

Dédicaces de Leigh Bardugo
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Milan : 8 livres

Henry Holt and Co. : 3 livres

Dial Books : 3 livres

Listening Library : 2 livres

Tor Books : 2 livres

Orion Children's books : 2 livres

Macmillan Children's Books : 1 livre

Random House Children's Books : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode