Livres
626 780
Membres
734 240

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rouille



Description ajoutée par memeJ 2021-10-09T10:42:33+02:00

Résumé

Paris, 1897.

De nouveaux matériaux découverts sur la Lune ont permis des avancées scientifiques extraordinaires. Mais tout le monde n'en profite pas ! En dehors du Dôme qui protège le centre urbain riche et sophistiqué, le petit peuple survit tant bien que mal. C'est dans une maison close sur l'un de ces faubourgs malfamés qu'a échoué Violante, prostituée sans mémoire. Alors qu'elle se démène pour trouver son identité dans un monde dominé par les hommes et les puissants, sa meilleure amie disparaît dans d'atroces circonstances. Contre la raison, la jeune femme décide de prendre part aux investigations...

Afficher en entier

Classement en biblio - 237 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par snoukette74 2018-06-12T13:42:39+02:00

Elle n’avait rien à faire ici, tout son corps le lui hurlait. Chaque jour, chaque caresse des hommes, chaque sourire d’envie qu’on lui adressait la révoltait. Sa place n’était pas dans un bordel.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Bronze

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com

--- Une couverture pleine de promesses ---

Moi qui suis très attentivement les parutions de la maison d’édition Scrineo – surtout après avoir découvert Aurélie Wellenstein et Gabriel Katz -, j’ai tout de suite été attirée par Rouille. Une couverture merveilleusement sombre, un univers steampunk, une héroïne amnésique : il ne m’en fallait pas plus pour me convaincre !

Je dois cependant vous avouer que mes attentes n’ont pas été entièrement comblées. Je m’explique juste après ! D’ailleurs, accrochez-vous, car j’ai beaucoup de choses à dire…

--- Une plume qui se cherche encore ? ---

Durant les premiers chapitres, j’ai rencontré certaines difficultés au niveau de l’écriture. Pour moi, la plume de Floriane Soulas manquait de fluidité. Certaines descriptions me paraissaient floues et des répétitions venaient s’insérer dans le texte un poil trop souvent.

Néanmoins, plus je lisais, moins ma lecture exigeait d’efforts. Est-ce parce que la plume de l’auteure gagnait en limpidité ou parce que je m’y habituais progressivement ? Un peu des deux, j’imagine.

--- Ma rencontre avec Violante ne s’est pas faite sans heurts ---

Après avoir lu le synopsis, j’étais curieuse de faire la connaissance de cette héroïne ; ce n’est pas tous les jours qu’une prostituée endosse le rôle principal. Seulement, voilà : Violante ne m’a pas totalement convaincue. Cloîtrée jour et nuit au sein des Jardins Mécaniques – la maison close la plus en vue du moment – elle n’a pas de vie en dehors de son travail. Si elle jouit de quelques privilèges, c’est uniquement parce que beaucoup d’hommes la trouvent à son goût. Pourtant, elle semble pouvoir sortir comme elle l’entend. Première incohérence donc, que BlackWolf a également relevée (n’hésitez pas à lire sa chronique).

Ensuite, notre héroïne a, semble-t-il, reçu une véritable éducation, mais ça ne se ressent pas dans son attitude. Certes, elle a perdu la mémoire depuis quelques années déjà, mais sa personnalité est en principe restée intacte… ou pas, à l’évidence.

Enfin, pour une fille de joie, elle ne reçoit pas beaucoup de clients, alors qu’elle est censée remporter un vif succès. En bref, je n’avais pas vraiment l’impression d’avoir affaire à une prostituée – ni même à une dame de noble naissance devenue prostituée par la force des choses.

--- Une héroïne décidément bien entourée ---

Autour de Violante gravitent plusieurs individus. Pour commencer, Léon, son proxénète. Je le trouvais imbuvable au départ, mais c’est justement ce qui faisait tout l’attrait de son personnage. De ce fait, je n’ai pas apprécié son évolution, incompatible avec le milieu dans lequel il évolue, selon moi.

Quant à Jules… En fait, je l’aime bien. Une certaine ambivalence le caractérise, car même s’il a conscience de l’horreur engendrée par la prostitution, il sait pertinemment que, sans ce business, il aurait sûrement mal tourné. Le seul hic : son génie pour la technologie, qui ne colle pas avec son personnage, mais on pardonne aisément ce faux pas à l’auteure, tant on se prend d’affection pour lui.

Armand m’a par ailleurs laissée perplexe. Les mystères qui l’entourent au début du livre ont bien entendu attisé ma curiosité, mais les révélations à son sujet, trop simplistes sur certains aspects, m’ont déçue. Je pense sincèrement que Floriane Soulas n’a pas exploité tout son potentiel.

--- Comme un sentiment d’inachevé ---

On en arrive au point crucial de ma chronique : l’univers. Je trouve en effet que l’auteure n’assume pas jusqu’au bout l’ambiance sombre de son récit. Comme si elle avait peur de choquer son lectorat – ce qui est peut-être le cas. Quoi qu’il en soit, quand je me lance dans ce genre de lectures, c’est justement pour retrouver ce côté un peu glauque, un peu sinistre. Et là… non !

En découvrant la maison close où vit Violante par exemple, j’ai tout de suite senti que les choses seraient édulcorées. Pourtant, on parle bien de prostitution ! Alors, bien sûr, je n’avais pas spécialement envie de me farcir des détails sordides à la pelle, mais dans Rouille, on oublie bien trop vite que l’héroïne est une fille de joie. De même, il y a comme un décalage entre ce que l’on dit des bas-fonds de Paris – apparemment, il est dangereux de s’y aventurer… – et les décors rencontrés par nos personnages dont l’imprudence frôle l’inconscience.

En outre, le synopsis fait mention de progrès scientifiques incroyables et de voyages sur la lune. Or, pas un seul instant, l’auteure n’aborde sérieusement cette thématique. Et quel dommage ! Car les éléments permettant de créer un univers steampunk sont bien présents, mais à peine esquissés. Ils ne servent qu’à faire avancer l’intrigue, en fin de compte.

Ceci dit, le développement de l’univers n’est pas une priorité pour tous. J’imagine donc que cet inconvénient peut aisément se transformer en avantage, selon les attentes du lecteur. Je vous invite d’ailleurs à lire la chronique de Mallou14, plutôt positive, pour vous faire une autre idée de ce one-shot, si jamais il vous intéresse.

--- Mais alors, j’ai détesté ce livre ?! ---

On pourrait le penser au vu des points cités plus haut, mais en fait, pas du tout. Même si je lui reproche un certain nombre de choses, tourner les pages était loin d’être pénible. J’ai même apprécié suivre l’enquête menée par nos héros et ai été surprise par le fin mot de l’histoire. Simplement… Rouille aurait pu être tellement plus abouti selon moi, et ça me fait grincer des dents !

Cela vaut tout particulièrement pour l’intrigue et, surtout, les sous-intrigues (le double jeu d’Ayati, les progrès scientifiques d’Armand, l’offre faite par la couturière…) dont les multiples chemins se sont brutalement arrêtés, sans explications. De plus, le scénario doit également composer avec quelques incohérences et une romance parfaitement inutile, voire carrément bancale.

--- Le dénouement ne me plaît pas, encore ! ---

Sur ce point, j’ai peur de trop en dévoiler. Même lorsque les chroniqueurs se contentent de dire s’il s’agit d’un happy end ou, au contraire, d’une fin dramatique, je leur en veux déjà de m’avoir mise sur une piste. De ce fait, je ne peux décidément pas vous expliquer pourquoi. Sachez simplement que j’ai trouvé la fin en décalage avec les événements précédents et, par conséquent, peu crédible.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Schneeleopard 2022-08-17T11:56:23+02:00
Argent

C’est la première fois que je lis un livre Steam punk, et je ne suis pas déçue.

J’aime bien l’histoire. J’adore Violante : elle est indépendante, et super intelligente. C’est aussi une teigne et elle est très mystérieuse, en grande partie par son passé. On apprend à la connaître, mais comme elle se connait elle-même, c’est-à-dire pas vraiment (puisqu’elle est amnésique), et avec son désir justement de découvrir qui elle est. Tantôt Duchesse tantôt Violante, elle se bat pour avoir ce qu’elle veut, elle est très inspirante.

C’est un grand voyage dans la quête de soi, et une très bonne aventure. Pour ce qui est des personnages, j’ai bien aimé son mac, un enfoiré touchant, l’assistant de celui-ci aussi. Même si j’avais cru à un moment donné une romance, s’en ne fut pas le cas, un bon point pour l’histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pendergast 2022-07-21T13:09:30+02:00
Argent

Un bon roman avec un bon potentiel et une bonne histoire, qui auraient mérité d'être plus approfondis. De bonnes idées, qui hélas n'aboutissent nulle part, des incohérences et des facilités de "scénario" et des personnages en décalage avec leur situation. Reste une lecture sympathique dans un univers steampunk original, qu'on aurait aimé beaucoup plus abouti.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Swein 2022-04-09T13:25:31+02:00
Lu aussi

Assez déçu par cette lecture. L'ambiance est bien et le scénario aussi, mais je trouve que les personnages manquent de cohérence.

Par exemple, on commence à nous présenter Violante comme une fille mature au vu de ses tristes expériences et intelligente, puisqu'elle arrive très bien à manipuler ses clients mais dès que l'apache se pointe elle réagit comme une petite fille capricieuse, s'énervant pour un rien et exigeant pourtant des choses. Et le pire c'est que lui, qui est sensé être le caïd de la ville, ne dit rien, la laisse faire alors qu'elle bafoue son autorité devant ses hommes. Ce personnage aussi ne fait donc pas du tout peur ni n'a gagné mon respect puisqu'il se laisse marcher dessus par Violante.

Bref, des personnages inconstants en fonction du scénario (Violante qui sait jouer la comédie mais quand les enjeux sont importants fait n'importe quoi) et un méchant assez peu charismatique et louche dès le début. Pas une grande réussite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CindySB 2022-03-28T08:34:46+02:00
Lu aussi

J'ai adoré le Paris steampumk que nous présente ici Floriane Soulas, bien que je n'aurai pas aimé en arpenter les rues. Ce roman dénonce les ravages de la drogue, les insécurités en ville et les inactions ou l'impossibilité d'action des forces de l'ordre, par une histoire et un personnage pleins de mystères et de secrets. J'ai été très intriguée par Violante, entraînée tout à la fois dans le recherche de son passé, et sa quête de vengeance pour Satine, dans le monde sombre et sordide dans lequel elle vit. J'ai aussi vraiment apprécié certains des personnages secondaires, notamment Jules et le groupe des enfants perdus., et Léon qui se révèle bien plus profond qu'il ne le laisse penser aux premiers abords. Ce fût donc une bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Esmeralda1265 2022-01-28T15:15:47+01:00
Argent

L'univers de ce roman est très bien travaillé et très prenant. Je n'ai pas l'habitude de lire du Steampunk et honnêtement ce type d'univers m'a plût, c'est une très bonne découverte.

Pour ce qui en est de l'histoire, j'ai beaucoup aimé la première partie, mais la deuxième est allé trop vite à mon gout. J'aurais préféré que la résolution de l'enquête se fasse plus lentement, sur plus de chapitres plutôt que tout d'un coups. Je trouve que l'histoire aurait pu être poussé plus loin sur certains aspects comme ces traumatismes ou encore son passé. Cette fin m'a donné un arrière-goût d'inachevé...

Cela reste tout de même une lecture agréable mais loin du coups de cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marsou67 2022-01-04T09:43:14+01:00
Argent

Mon premier livre Steampunk. J'ai bien aimé l'univers, trop faiblement décrit malheureusement.

Les personnages sont attachants, avec chacun leur propre histoire et leurs tragédies.

Dommage, je trouve, que l'intrigue soit presque trop simple pour les protagonistes qui s'improvisent inspecteurs.

Une lecture divertissante, plaisante même, mais qui laisse un peu sur sa faim.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SaleGargouille 2021-12-07T16:03:05+01:00
Pas apprécié

Une aventure steampunk manquant d'audace, avec un enchaînement de situations, de clichés et de personnages déjà vus ailleurs (en mieux). En ressort alors une impression de buffet garni, où chacun pourrait y trouver son compte, mais qui s’avère tiède. Car, toutes ces inspirations, il faut être capable de les lier pour créer une histoire qui tienne la route. Malheureusement, aucun antagoniste de taille à l’horizon pour tirer les ficelles. Car sous une couche de bonne violence graphique, nos gros méchants pas beaux manquent de répondant, mais surtout de logique.

Au final, le décor steampunk semble bien délaissé. Dommage que la colonisation de la lune s’avère aussi peu utile à l’intrigue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par memeJ 2021-10-09T16:40:43+02:00
Or

Une bonne découverte !

Plonger aux côtés de Violante, dans ce Paris gangréné par une nouvelle drogue, ainsi que des disparitions et meurtres inexpliqués, a été une expérience assez inhabituelle. Ce n'est pas tout à fait le genre de steampunk que j'ai l'habitude de lire, dans le sens où ce côté justement steampunk, avec les animécas entre autres, se laisse un peu éclipser par l'enquête et la recherche des origines de Violante. Pas que ça ne gêne la lecture outre mesure, mais je trouve que certains aspects de l'univers telle l'exploitation de la Lune ou tout autre élément évoqué relevant du steampunk, auraient pu être plus approfondis. Même histoire pour certains personnages qu'il aurait pu être intéressant de développer davantage.

Bref, ce livre n'est pas tout à fait un coup de cœur, mais j'ai beaucoup apprécié ma lecture et en garderai probablement un bon souvenir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ge39 2021-09-02T16:59:34+02:00
Diamant

Hésitante tout d’abord à me lancer dans un steampunk, un genre que je ne connais pas du tout, j’étais tout de même curieuse à la lecture du résumé.

Aucun regret de m’être lancée car Rouille est un coup de cœur !

Un univers original certes ! mais des personnages tout aussi passionnants. J’ai beaucoup aimé le personnage de Violante, une héroïne à la recherche de son passé et qui aimerait fuir les jardins mécaniques, la maison close dans laquelle elle attire les regards et les convoitises. D’apparence fragile, elle fait pourtant preuve d’une détermination féroce afin de remonter les bribes de sa mémoire.

Violante se trouve au cœur d’une intrigue dans un Paris sombre et glauque. Des enlèvements et des cadavres mutilés sèment la terreur mais Violante est bien décidée à mener son enquête.

C’est dans une atmosphère particulièrement lugubre qu’évoluent les personnages. A la fois cruels et sans pitié, certains personnages cachent bien leur jeu.

L’intrigue est prenante, les événements s’enchainent, la tension monte. L’univers Steampunk est bien exploité (en tout cas pour moi qui suis novice dans le genre), la plume de Floriane Soulas est soignée et nous plonge avec maîtrise dans une atmosphère lourde et mystérieuse mais totalement captivante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christelle-166 2021-08-20T20:25:46+02:00
Diamant

Le premier mot qui me venait, à chaud ? Magique ! Je ressors totalement conquise par cette lecture, encore chevillée à l'univers steampunk si riche en détails qu'il ne souffre d'aucun manque d'authenticité. L'auteure nous offre une fenêtre sur les quartiers de Paris enclavés sous un dôme, et sa tour Eiffel composée de matériaux lunaires. Dans ses rues, les cadavres s'amoncellent tandis la Rouille fleurit pour mieux répandre son venin. On côtoie la misère, la violence, mais aussi la bonté qui éclos là où nul ne l'attendait.

Le personnage fort de Violente émeut. D'autres, moins scrupuleux, nous révoltent, toujours avec une subtilité propre à chacun, aux tourments qui ont fait de ces victimes, les bourreaux les plus implacables.

En tournant la dernière page, je garde au creux du ventre un subtil mélange de beauté et de cruauté, où la poésie et le macabre se complètent à la perfection.

En somme un joli petit bijou !

Afficher en entier

Dates de sortie

Rouille

  • France : 2018-05-16 (Français)
  • France : 2020-03-12 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 237
Commentaires 60
extraits 6
Evaluations 130
Note globale 7.46 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode