Livres
520 990
Membres
537 045

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Fred Saberhagen

162 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Biographie

Fred Thomas Saberhagen est un auteur américain de science-fiction né le 18 mai 1930 à Chicago et mort le 29 juin 2007 à l'âge de 77 ans.

Né en 1930 à Chicago, Fred Saberhagen est surtout connu en France pour le cycle de science-fiction des "Berserkers". Mais il est aussi l'un des grands maîtres de la terreur et a été choisi par Coppola pour écrire son "Dracula". Il collabora à l'Encyclopædia Britannica (de 1968 à 1973) pour laquelle il écrivit l'article sur la science-fiction. Il apparaît en tant qu'auteur pour la première fois dans Galaxy en 1961. Son œuvre majeure est la série de romans et nouvelles Berserker (les berserkers sont des machines programmées pour détruire soit toute vie, soit certaines formes de vie) L'une de ces nouvelles, où un berserker est envoyé dans le passé pour tuer la future mère d'un guerrier et empêcher celui-ci de naître, a sans doute inspiré le film Terminator. Fred Saberhagen a aussi écrit des romans fantastiques sur le très célèbre Comte Dracula ainsi que le tout aussi célèbre Sherlock Holmes.

Wikipédia.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
34 lecteurs
Or
88 lecteurs
Argent
46 lecteurs
Bronze
29 lecteurs
Lu aussi
74 lecteurs
Envies
106 lecteurs
En train de lire
2 lecteurs
Pas apprécié
4 lecteurs
PAL
91 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.35/10
Nombre d'évaluations : 69

0 Citations 35 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Fred Saberhagen

Sortie France/Français : 2007-11-30

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-04-15T14:52:51+02:00
Le Dossier Holmes Dracula

Alors qu'il est de retour à Londres, le comte Dracula se retrouve amnésique suite à un coup reçu à la tête, et est retenu prisonnier dans un endroit où d'étranges expériences semblent être en cours. Il va donc consacrer ses efforts à retrouver son identité et à se venger de ceux qui l'ont attaqué.

Pendant ce temps, de son côté, Sherlock Holmes essaie de faire la lumière sur la disparition d'un certain John Scott, parti étudier la peste à Sumatra et qui a été aperçu à Londres et de comprendre le lien qui existe avec un cadavre retrouvé près de la Tamise complètement vidé de son sang.

L'auteur prend donc pour point de départ l'affaire dite du "rat géant de Sumatra" qui fait partie des Untold Stories, histoires dont Watson parle, mais ne nous racontera jamais.

Alternance ici aussi entre les chapitres consacrés à Dracula et ceux consacrés à Holmes et narré par son Boswell, j'ai nommé Watson.

Frustrant, cette alternance, car, autant j'avais envie de lire le récit de Dracula, autant j'avais hâte de savoir comment Holmes allait remonter jusqu'à lui.

Malgré tout, c'est cette frustration qui fait une partie du charme du livre qui pour moi, reste dans mes annales des "bons pastiches holmésiens".

Alors, à ma gauche, une enquête policière avec Holmes et à ma droite, un récit qui est plutôt du côté du fantastique, puisque nous avons Dracula. Attention, le récit est assez court... un peu plus de 200 pages et pas plus...

Par contre, la majeure partie des assertions faites par van Helsing sont (apparemment) fausses et Dracula ne craint pas les symboles religieux et peut ,dans une certaine mesure se mouvoir à la lumière du jour.

Là, ça m'a cassé un peu le mythe... Mais j'ai compris en lisant, ensuite, "les confessions de Dracula" (j'aurais dû le lire avant... hem).

Par contre, le comte semble parfois dépassé par les évènements et se révèle un bien piètre stratège. Venant de lui, c'est assez peu usuel et perturbant.

Autre point noir : l'histoire des scientifiques déchus et décidés à faire payer Londres en menaçant les autorités d'une épidémie de peste est maladroitement amenée, bancale et n'a d'intérêt que de nous remettre en présence de personnages du roman de Stoker.

Pour moi, c'est le seul défaut et le reste de l'histoire est très bien.

Il est à lire, mais comme je vous le signalais plus haut, il vaut mieux commencer par le commencement et débuter par "les confessions de Dracula" pour comprendre tout le mythe revisité.

Sans cela, vous serez comme moi et vous ne comprendrez pas pourquoi certains "gentils" du roman de Stoker sont devenus des "méchants" ici... ça faussera toute l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2019-05-10T11:57:12+02:00
Les confessions de Dracula

Ah ça oui, c'était l'autobiographie que j'attendais...

En lisant "Dracula" de Bram Stoker, j'avais éprouvé de l'amitié pour le comte Dracul que l'on dépeignait comme un monstre assoiffé de sang ! Bon, je ne l'aurais pas invité chez moi en lui disant "Viens boire un cou" (non, pas de faute d'orthographe, juste un jeu de maux).

Oui, dans ce livre, Dracula remet les pendules à l'heure et ça fait du bien.

Le pauvre, est tout simplement la victime d'un d'un malentendu stupide.

Notre cher comte se retrouve donc poursuivit par une horde de chasseurs de vampire autoproclamés et aveuglés par un sordide fanatisme de destruction devant un phénomène qu'ils ne peuvent comprendre. Bande de sauvages, va !

Non, le Comte Dracula n'est pas celui que l'on croit, il est capable de ressentir des sentiments et même de le prouver en tombant éperdument amoureux de la belle Mina Harker.

A une époque où je lisait la saga des vampires d'Anne Rice qui sortait de tous les sentiers battus, Saberhagen a repris le livre de Stoker et nous a donné la véritable version.

De plus Fred Saberhagen ne s'en est pas arrêté là car ce roman fait parti d'une longue saga, dont il est le premier volet, composée de six volumes entièrement dédiés à l'illustre vampire qu'est devenu au fil du temps le Comte Dracula.

Tous ne sont pas d'excellente facture comme celui là... Hélas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mona2021 2019-08-22T11:19:55+02:00
Dracula

J'ai adoré ce livre qui est un basique pour moi

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Flolergo 2020-01-05T12:50:59+01:00
Les confessions de Dracula

Histoire du Comte du point de vue du Comte ou comment Dracula remet les pendules à l'heure.

Point par point, il démonte les accusations dont il a été l objet.

Tout cela avec une touche d'humour.

Je suis seulement au milieu du livre mais il est très prenant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alexandra19 2020-01-05T14:14:14+01:00
Dracula

le début avec les descriptifs jusqu'au château, j'ai vraiment bien aimé. un peu long avant la fin mais le récit se lit bien.

Afficher en entier
Les Berserkers, tome 1 : Les Machines de mort

Les berserkers, les machines de mort :

Il s'agit du premier tome, publié en 1967, d'une série qui en compte 8.

Dans un prologue de 2 pages, l'auteur nous pose l'univers : Les humains ont essaimés dans la galaxie, ont rencontré une race pacifique, les carmpans (qui ne feront qu'une très brève apparition dans ce tome) et après une période pacifiée, le temps de la colonisation, ont recommencé à s'armer. Bien leur en a pris car sont apparus les berserkers, d'antiques machines, crées par quelques seigneurs de guerre probablement disparus depuis, vouées à l'anéantissement de toute vie.

Les berserkers, du nom des guerriers de légendes nordiques fait pour tuer, sont des vaisseaux sphériques de 50 km de diamètre, au nombre de plusieurs centaines, intelligents, retors et prêts à toutes les ignominies pour accomplir leur mission de mort.

Ce premier tome n'est pas un roman mais un ensemble de 10 nouvelles, plus ou moins longues, explorant les relations conflictuelles entre les berserkers et l'humanité.

Ce format entraîne de nombreuses redites assez désagréables et une forte impression de décousu avec un mélange des genres entre sf militaire et sf plus classique. L'univers décrit reste assez flou et les personnages, changeant à chaque nouvelle, n'ont pas le temps de prendre de la consistance.

Le tout forme une trame sur plusieurs années du combat contre les berserkers. de la lutte de l'humanité pour sa survie.

Malgré toutes ces critiques,le style assez fluide et agréable n'est pas trop daté (probablement grâce à une absence salvatrice de détails) et l'histoire, même si elle manque un peu de punch pour le sujet abordé, reste intéressante à lire.

J'attend mieux du tome suivant : frère assassin

Afficher en entier
Les Berserkers, tome 2 : Frère assassin

Cet ouvrage, publié en 1969, fait suite à Les Berserkers : les machines de mort.

Ce livre, contrairement au précédent, est un véritable roman et non une anthologie de nouvelles sur le thème des Berserkers, les machines dévouées à la destruction de toute vie. Il se concentre sur une seule planète, Sirgol, qui grâce à une anomalie unique (et pas très bien expliquée), permet l'exploration temporelle et dans une certaine mesure, le voyage dans le temps.

Les berserkers, qui ne seront représentés dans ce roman que comme des machines à dimension humaine ou animale (en lieu et place de vaisseaux de 50 km de diamètre), vont se servir de cette faille pour tenter d'anihiler l'histoire de l'espèce humaine sur cette planète qui grâce à cette faille temporelle, existe depuis 21.000 ans.

Divisé en trois parties, on explorera les temps préhistoriques, le médiéval et l'équivalent du 17ième siècle avec un clone de galilée.

Le mélange, bien dosé, entre l'époque des "Modernes" et l'exploration temporelle est assez réussi et nous a indéniablement fait penser à La Patrouille du temps.

Il manque peut-être un peu d'explications quant au fonctionnement de l'organisme chargé du temps (les opérations du Temps), la théorie et la technologie rendant tout cela possible, mais ce n'est absolument pas rédhibitoire.

Un petit roman qui tranche, selon moi, en qualité avec le premier tome et qui donne envie de se plonger dans la suite: la planète du berserker

Afficher en entier
Les Berserkers, tome 3 : La Planète du berserker

Assez inintéressant.

Publié en 1982, ce troisième tome fait suite à Les machines de mort et Frère assassin.

500 ans se sont écoulés depuis que Carl Karlsen a défait les berserkers (mais pas annihilés) dans l'essaim de pierres (publié dans le premier tome).

Un groupe de dilettante part à la chasse (illégale) à bord de leur vaisseau spatial sur la planète Mont-Thor qui, suite aux attaques des berserkers, a régressé à un niveau pré-technologique.

Sur cette même planète, est organisé un combat à mort à la gloire du Dieu Thorun, qui attire nos chasseurs. Mais il y a du berserker là-dessous.

Le premier tome était un recueil de nouvelles, le second un roman en trois parties. Ce tome est un court roman (à peine 200 pages) à part entière, ce qui n'en fait pas pour autant une réussite. J'ai trouvé les personnages assez inconsistants, les descriptions des combats sans saveur, l'intrigue faiblarde, la fin téléphonée. Sans parler du style vieillot, mais c'était déjà le cas pour les deux premiers tomes.

Bref, une lecture clairement non-indispensable, d'autant qu'elle n'est pas nécessaire pour la compréhension de la série.

Afficher en entier
Les Berserkers, tome 4 : Le Sourire du berserker

A nouveau des nouvelles.

Ecrit en 1979, soit 3 ans avant le tome 3 (La planète du Berserker), ce quatrième tome est un recueil de 10 nouvelles.

Il est fondé sur le même modèle que le tome 1 (Les machines de mort), bien que les nouvelles soient plus disparates. On ne retrouve aucun personnage d'une histoire à l'autre (contrairement au tome 1) et le véritable point commun de chaque récit est le Berserker (ce qui dans un sens est assez logique).

Toujours la même trame, un humain ou un groupe d'humain, qui finit par battre la machine grâce à une spécificité humaine (amour, intuition, musique etc...)

Les histoires sont assez sympathiques à lire, distrayantes et suffisamment variées pour ne pas générer un sentiment de redite (en dehors d'un rappel systématique et assez agaçant à chaque histoire, de la nature des berserkers et de leur combat immémorial contre la vie).

Bref, Pas mal.

Une anthologie regroupant les quatre premiers volumes de la série existe sous le titre de : Les berserkers : vol.1

Afficher en entier
Les Berserkers, tome 1 : Les Machines de mort

Un assemblage hétéroclite de nouvelles portants sur des machines de guerre spatiale destinées à tuer. Une lecture facile pour un intérêt moyen !.

Afficher en entier

Dédicaces de Fred Saberhagen
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

L'Atalante : 10 livres

Pocket : 7 livres

TEMPS FUTURS : 4 livres

Presses pocket : 1 livre

Fleuve Noir : 1 livre

J'ai lu : 1 livre

Gallimard : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array