Livres
478 118
Membres
459 484

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Louisa May Alcott

1 890 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par panda 2009-11-21T16:22:41+01:00

Biographie

Louisa May Alcott (29 novembre 1832 à Germantown en Pennsylvanie - 6 mars 1888 à Boston) est une romancière américaine, connue surtout pour son roman Little Women ou Les Quatre Filles du docteur March.

Élevée par un père éducateur et philosophe, et par Henry David Thoreau, elle a aussi pour maître Ralph Waldo Emerson. Elle écrit des contes dès son plus jeune âge et, dès seize ans, elle rédige son premier livre, Fables de fleurs. Elle publie également un livre sur son expérience d'infirmière durant la Guerre de Sécession, et un premier roman en 1864. Trois ans plus tard, elle accepte de diriger un journal pour enfants et de composer une histoire à l'intention des jeunes lectrices, Little Women ou Les Quatre Filles du docteur March, parue en 1868, tableau de la vie américaine dans la seconde moitié du XIXe siècle. Le livre remporta un si vif succès qu'elle en publia une suite Good wives ou Les filles du Docteur March se marient en 1869.

Deux autres livres existent également: Le rêve de Jo March et La grande famille de Jo March.

Ses modèles étaient ses parents, ses sœurs, ses amis de la Nouvelle-Angleterre et d'Europe.

Elle s'était peinte fidèlement, dit-on, sous les traits de Jo.

Son journal intime et sa correspondance ont également été publiés. Au début de sa carrière, parallèlement à ses livres pour les enfants, Louisa May Alcott a également écrit des romans noirs gothiques sous le pseudonyme de A. M. Barnard.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
236 lecteurs
Or
447 lecteurs
Argent
439 lecteurs
Bronze
312 lecteurs
Lu aussi
651 lecteurs
Envies
567 lecteurs
En train de lire
33 lecteurs
Pas apprécié
31 lecteurs
PAL
333 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.75/10
Nombre d'évaluations : 473

2 Citations 274 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Louisa May Alcott

Sortie France/Français : 2018-11-08

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Quatre Filles du docteur March

Ce roman, c'est le livre de toute ma vie.Je l'ai découvert à l'âge de huit ans lorsque mon oncle me l'a offert, je l'ai lu deux ou trois fois de suite.Un an ou deux plus tard je trouve un très vieux exemplaire de "Les soeurs March" le même roman qui appartenait à ma mère, depuis je collectione les editions du roman, j'en ai une dizaine d'exemplaire et je l'ai lu une bonne quarantaine de fois donc c'est dire à quel point je l'aime, je pense que je ne m'arrêterai jamais de le lire, de regarder les films et les séries inspirés du livre.D'aileurs un film sort l'an prochain avec Emma Watson, une de mes actrices favorites, je ne rate aucun de ses films.

Tout au long de ma vie, je me suis identifiée aux soeurs tour à tour mais ma favorite reste Jo.

C'est une tranche de vie, une famille de quatre soeurs passionée de theâtre, des filles généreuses, drôles, qui s'aiment et se chamaillent, qui grandissent et évoluent.

Il y a de l'amour, de l'humour et aussi de la tristesse, beaucoup de rebondissements.C'est un livre culte et gratuit en numérique sur tous les sites marchands (Amazon,Fnac...)

Afficher en entier
Les Quatre filles du Docteur March (Manga)

j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre et en plus cela m'a donné envie de lire l'original. merci et bravo pour ces dessins supers beaux

Afficher en entier
Les Quatre filles du Docteur March (Manga)

Butée comme j'étais je refusais de lire ce roman. Du coup, j'ai préféré commencer par le "classique en manga". Et quelle découverte !

Je me suis surprise à rire, à pleurer et à espérer. Cela me donne envie de lire le roman, voir le dessin animé et tout ce qui entour l'univers. Je ne pensais vraiment pas aimer cette histoire, et pourtant...

Afficher en entier
Les Quatre Filles du docteur March

Depuis toute petite, je suis une fervente admiratrice de Meg, Jo, Beth et Amy. Le manga de mon enfance de Fumio Kurokawa et Nobushiki Yamazaki y est bien sûr pour beaucoup puisque j’ai découvert ces personnages grâce à lui, dans les années 80. Et comme j’adore les classiques, je n’ai pas hésité à me lancer.

Certes le livre a un tout autre rythme que le dessin animés. Mais pour autant, je ne me suis pas ennuyée. Ce premier tome raconte une année dans la vie de ces jeunes filles.

Nous sommes en pleine guerre de Sécession et le père des filles March est parti rejoindre les soldats en tant qu’aumônier. Chaque chapitre est une anecdote et par la même occasion, une petite morale. Rappelons que ce livre a été publié en 1869. Les jeunes filles de l’époque n’avait que peu de perspectives à part se marier. Cependant, il est intéressant de découvrir que les jeunes gens avaient alors de belles valeurs qui semblent avoir un peu disparues aujourd’hui.

Meg, la fille aînée, ne rêve que de belles choses et d’un beau mariage. Ses parents ayant subit un revers de fortune, elle n’hésite cependant pas à aller travailler pour assumer ses propres frais et aider sa famille. Douce et jolie, elle adore ses soeurs mais a bien du mal à comprendre Jo.

Celle-ci est l’opposé de Meg. Elle ne rêve que de courir dehors avec les garçons mais surtout, elle veut être écrivaine. Bruyante, enjouée et emportée, elle entre aussi dans de grosses colères. Mais elle reste attachante d’autant qu’elle fait preuve d’un féminisme flagrant et dérangeant pour l’époque.

Beth est la choucou. Terriblement timide, elle n’aime pas sortir de chez elle. Elle ne rêve d’ailleurs que de rester chez ses parents toute sa vie pour les choyer et ainsi rester dans son cocon. Elle a aussi le coeur sur la main et fait preuve d’une grande générosité. Peu à peu, grâce à la musique et son gentil vieux voisin, elle va un peu plus s’ouvrir.

Enfin Amy et la petite dernière. Elle ne rêve que de peinture et souhaiterai être une grande artiste. Un peu capricieuse et centrée sur elle-même, cette année qui arrive va lui apprendre à être moins égoïste et à grandir.

Quatre jeune filles totalement différentes mais unies par un amour fort et une solidarité à toutes épreuves. J’ai vraiment passé un excellent moment à lire ce livre qui se lit vraiment rapidement. J’espère un jour avoir l’opportunité de lire la suite

Afficher en entier
Les Quatre Filles du docteur March

Un de mes livres préférés... Il apprend beaucoup sur la vie... Je l'ai lu étant gamine, je viens de le relire. Avec les années il ne perd pas de son charme.

Afficher en entier
Les Quatre Filles du docteur March

Un avis couci couca, car pour moi se fut une lecture en deux temps. J'ai eu du mal à rentrer dans cette histoire familiale du XIXe siècle ; car exigences de l'époque obligent, le langage et l'attitude des jeunes filles pourraient être qualifiés de "culcul", de nos jours. Mais je dois avouer qu'au fil des pages et des péripéties rencontrées par la famille March, je me suis attachée à chacun des personnages, trouvant les morales contenues dans chaque chapitre, pleines de bon sens et de douceur ; nous rappellant tour à tour ce qui fait vraiment sens dans l'existence humaine. Néanmoins, galvanisée par ma lecture, une nouvelle déception apparue dans les dernières pages du roman. En effet, j'ai trouvé que l'autrice marquait une fin trop brusque à son ouvrage, et j'aurais aimé avoir un épilogue focalisé sur le futur des March, savoir si oui ou non les jeunes filles et jeunes garçons avaient réalisés leurs rêves, les découvrir en adultes, mais ce n'est que mon humble avis. Je discerne donc un 3,5/5 à cette lecture qui m'a plu pour sa douceur, mais déçue pour ses omissions au niveau de l'intrigue.

Afficher en entier
Les Quatre filles du Docteur March (Manga)

Ce manga m’était tombé dessus par hasard et je m’étais suis dit que se faire un classique dans cette version pouvait n’en être que meilleure.

Je connaissais ces éditions pour avoir lu leur adaptation de Sherlock Holmes (dont je n’aimais pas le nez !).

Little Woman, dans la V.O raconte le destin croisés d’une famille de femmes : la mère et ses quatre fille qui attendent le retour du mari/père, médecin dans l’armée nordiste (aumônier dans la V.O).

Évidement, au premiers abords, on pourrait trouver le récit nunuche et pétri de bons sentiments avec ces 4 sœurs qui, dans un premier temps, voulaient s’offrir des cadeaux pour Noël, décident de mettre leurs économies en commun pour acheter des cadeaux à leur mère.

Nos quatre filles sont gentilles, bien élevées, serviables, aident les plus pauvres alors que leur père, ayant aidé un ami dans ses affaires s’est retrouvé entraîné dans une faillite et malgré tout ça, elles n’ont pas la haine.

Oui, le récit est très moralisateur car Jo sera punie d’avoir boudé sa petite soeur, Amy, toutes auront à payer le prix de ne pas avoir donné un coup de main à la tendre Beth, toutes se diront à un moment donné qu’on ne les y reprendra plus, mais au lieu d’être indigeste, le récit est agréable à lire car on s’attache vite aux filles, surtout à Jo, le garçon manqué.

Il y a de la tragédie aussi, dans ces pages, il faut bien un peu de drame, mais on ne sombre jamais dans le mélo et tout cela reste bon enfant puisque le but du jeu est de nous faire passer un message, moralisateur, certes, mais les messages sont souvent moralisateurs.

Les personnages sont bien détaillés et ne sont pas figés car Amy la petite peste peut devenir plus douce, Jo peut tenter de contrôler ses colères et le grand-père de Théodore « Laurie« Laurence, leur voisin, peut aussi laisser entrevoir son cœur.

Il y a moyen de se retrouver dans un peu chacune des filles, pas une précisément, mais un peu dans les quatre en même temps. Tout le monde y trouvera son compte, même les garçons qui peuvent s’identifier à Laurie, le jeune voisin qui apprécie fort la compagnie de Jo.

En plus, pour une œuvre publié en 1868 à l’origine, je la trouve tout de même assez avant-gardiste car en plus de mettre en scène principalement des femmes, il s’attache à leurs pensées et nous parle des aspirations totalement différentes des quatre filles, dont une voudrait être écrivain !

Une jolie chronique familiale qui fait du bien au moral, une histoire avec ses moments drôles, amusants, dramatiques, ses leçons de vie, sa morale, le tout en évitant l’écueil de la nunucherie ou du mélodrame guimauvien.

En une année, nos quatre filles ont évolués, ont grandi, ont appris, ont tiré des leçons de leurs comportements et ont mûri.

Un classique à découvrir, en manga ou en roman.

Afficher en entier
Les Quatre Filles du docteur March

Une jolie histoire de 4 soeurs toutes aussi différentes les unes des autres. Un roman pour toute la famille.

Afficher en entier
Les Quatre Filles du docteur March

Les quatre filles du Dr March est une histoire à la fois touchante et drôle avec laquelle j'ai passé de bons mais aussi de durs moments. En passant par les plus grandes joies des personnages à leur moments de faiblesse.

J'ai aimé la façon dont l'auteure nous a raconté l'histoire des sœurs en se plaçant en tant que narratrice. Car de cette façon, on peut vraiment avoir une vue d'ensemble des personnages sans en délaissé un. Et bien que ce soit un classique, on y retrouve plus des vocabulaires que l'on utilise quotidiennement et non des vocabulaires désuets ce qui est un plus car il serait dommage de passer à côté d'un livre par défaut de langage.

Concernant l'histoire, tout réside dans la simplicité et le réalisme. Comme je l'ai dit, nous suivrons le quotidien des sœurs March et c'est vraiment ce qui va se passer. Du matin au réveil à la nuit au coucher du soleil. Les situations dont elles feront face sont des situations auxquelles nous même nous pouvons être exposées. De ce fait, on peut se projeter à la place du personnage, intégré le décor qui est important lors d'une lecture.

Bien qu'elle soit simple, son charme demeure dans ces personnages qui sont extrêmement fabuleux et décrit à la perfection. Des personnages plein de vie et qui ne manquent pas d'humour auxquels on peut facilement s'identifier et s'attacher.

Pour moi, ce livre s'adresserait surtout aux enfants et aux pré-ados, ados aussi pourquoi pas (ce qui expliquerait pourquoi tant de gens qui l'ont lu en étant adulte n'ont pas apprécié leur lecture ou n'ont pas pu rentré dedans ).

Il aborde toute sorte de thèmes et regorge des leçons de morale qui sont très importantes.

Vanité, égoïsme, oisiveté, jalousie et plus encore seront abordés ainsi que le bonheur du partage, de l'entraide, l'amitié, la reconnaissance ...

Qu'en ai je pensé ?

Il faut absolument conseiller ce livre aux parents et aux enfants.

J'ai apprécié ma lecture bien que certains passages et descriptions me paraissaient interminable. Un point qui m'a fait crisser un peu les dents : quelques fois tout semblait se résoudre si rapidement et aussi facilement que ça m'a semblé vraiment bizarre ( haha ou suis-je habituée à quelques engueulades et mauvais regards avant de se réconcilier ? ?)

Et enfin, il m'a vraiment été facile d'entrer dans la peau des personnages (surtout Jo, la cadette tout comme moi ?) peut-être parce que j'ai deux sœurs et quelques situations m'ont été très familières, ça m'a vraiment montré à quel point avoir des sœurs peut être casse pied et formidable en même temps ?

Bon je vais m'arrêter là parce que ça devient trop long.

Afficher en entier
Les Quatre Filles du docteur March

Une oeuvre intemporelle, ce livre m'a marqué car selon les époques où je l'ai lu je me retrouvais dans les différents personnages. Je trouve que c'est un livre avec beaucoup de valeurs dont l'amour, la famille, la patiente et la solidarité entre autre.

Afficher en entier

Dédicaces de Louisa May Alcott
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Hachette Jeunesse : 4 livres

Hachette : 3 livres

Gallimard Jeunesse : 3 livres

Casterman : 2 livres

Puffin : 1 livre

Penguin Books Ltd : 1 livre

Calmann-Lévy : 1 livre

Hetzel : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array