Livres
421 402
Membres
337 837

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Pierre Corneille

Auteur de 31 livres
ajouté par Miss Naboo 2009-08-18T17:20:28+02:00

Biographie

Né en 1606 à Rouen dans une famille de moyenne bourgeoisie, Corneille connaît très tôt le besoin impérieux d'ascension sociale. En effet, passionnément épris de la jeune Catherine Hue, il ne peut l'épouser faute d'une dignité suffisante. Deux offices achetés en 1628 font de lui un avocat chargé de défendre les intérêts du roi et qui pourrait en être récompensé par l'anoblissement. Mais c'est grâce au succès du Cid que Corneille reçoit en 1637 son quartier de noblesse. En 1641, Richelieu intervient pour favoriser son mariage avec une jeune aristocrate, Marie de Lampérière. Mais, en 1664, Louis XIV révoque les lettres de noblesse accordées depuis 1630. Et ce n'est qu'en 1669 que Corneille obtient enfin confirmation de son anoblissement.

Corneille se montre un homme à la piété réelle mais jamais puritaine. Chez les jésuites où il est élevé, il apprend à écrire les vers latins dont le rythme se retrouve parfois dans ses tragédies. C'est là également qu'il découvre le théâtre car les jésuites faisaient fréquemment jouer des pièces à leurs élèves. Son goût profond de la liberté vis à vis de toutes les règles théâtrales et la souveraineté de ses personnages sont hérités de la morale moliniste, morale de la volonté individuelle, en opposition au modèle janséniste de la grâce. Cette liberté d'esprit l'oppose aux tenants de la bienséance et le pousse à condamner les menaces rigoristes contre le théâtre d'un Nicole ou d'un Bossuet. Il a des amis libertins mais ne rejoint jamais le cercle des libres penseurs, trop respectueux pour cela des valeurs chrétiennes et du pouvoir royal.

Toute sa vie, Corneille mène une double carrière d'avocat et d'auteur dramatique. En quarante-cinq ans d'une carrière théâtrale commencée brillamment à 23 ans, il écrit plus de 30 pièces et connaît sous Louis XIII et la Régence une gloire que le règne de Louis XIV va progressivement ternir.

Richelieu le protège, lui accorde une pension, prend sa défense dans la querelle du Cid, et l'anoblit. Toujours fidèle à l'autorité royale, au moment de la Fronde, Corneille remplace au pied levé le procureur de Normandie, passé du côté des frondeurs, tout en manifestant dans Nicomède sa sympathie pour Condé. Mazarin et les princes révoltés se montrent tous aussi peu reconnaissants à son égard. Il se retire alors du monde théâtral pour traduire L'Imitation de Jésus-Christ. Grâce à quelques mécènes protecteurs, dont Fouquet, il revient à la scène pour connaître quelques années d'apogée: une édition in-folio (format réservé aux Anciens) de ses oeuvres paraît en 1664, manifestant sa consécration. Louis XIV le dote, comme tous les gens de lettres, en 1663 mais oublie de lui verser sa pension. Le roi espère par sa politique de mécénat inféoder les auteurs, mais Corneille est trop indépendant et trop peu à la mode pour demeurer un phare à la cour du Roi-Soleil. Bientôt on lui préfère Racine et on ne le reconnaît plus que comme le "vieux Corneille", auteur vénérable mais tombé en désuétude. Il meurt en 1684 à l'âge de 78 ans.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
275 ajouts
Or
714 ajouts
Argent
815 ajouts
Bronze
1 007 ajouts
Lu aussi
2 579 ajouts
Envies
341 ajouts
Pas apprécié
256 ajouts
PAL
665 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.87/10
Nombre d'évaluations : 990

18 Citations 696 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Pierre Corneille

Sortie Poche France/Français : 2017-05-18

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par RidleyDuchannes 2018-05-02T11:25:31+02:00

Une superbe pièce avec un happy end et une fin ouverte.

La passion et le dévouement de certains personnages sont fascinants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emilie52 2018-05-16T08:24:46+02:00

Une grande tragédie. L'on y retrouve le thème cornélien du conflit entre amour et devoir (envers la patrie), et il est mené d'une main de maître. Les personnages sont puissants, entre le fanatisme et l'obsession de la gloire de Horace, la forte volonté et l'amour de Camille pour Curiace, les balancements de Curiace et Sabine. La tension est vive et les vers très efficaces, dévoilant une intéressante épaisseur psychologique des personnages. Une très bonne lecture, à relire sans modération !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2018-05-18T16:53:06+02:00

Sophonisbe est reine et Carthaginoise. Elle tient au pouvoir, à l'honneur - le sien et celui de sa ville. Elle les fait donc passer devant son bonheur, son amour. Sophonisbe est donc une héroïne forte, qui fait ce qu'elle veut et même ce qu'elle désire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emilie52 2018-05-21T14:31:16+02:00

Une très bonne tragédie, bien que la fin soit un peu décevante. J'apprécie la force de volonté des héros cornéliens ; on sent vraiment la détermination d'Émilie, sa recherche de gloire et son amour pour Cinna, et il en est de même pour ce dernier. L'intrigue est bien menée, on sent la tension monter, quoique la fin retombe comme un soufflé. Niveau style, je préfère Racine, mais la qualité est là, cela ne fait aucun doute.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2018-05-26T09:00:21+02:00

Si cette tragédie a pour titre Rodogune, c'est la reine Cléopâtre qui en est la véritable héroïne par sa haine face à sa rivale politique et amoureuse. Cléopâtre est présentée comme une reine inique incapable de pardonner, et comme une mère dénaturée prête à tuer ses deux fils. Cette vision de monstre féminin repousse tout comme il attire - Cléopâtre agit parce qu'elle aime le pouvoir, elle veut le conserver. Répulsion et admiration, n'est-ce pas l'un des objectifs du théâtre classique ?

Face à un tel personnage, les deux frères apparaissent en retrait, presque effacés et en retrait, ne réussissant à trancher entre l'amour, le trône, leur maîtresse ou leur mère.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie--Ange 2018-05-28T00:09:10+02:00

Quand une lecture scolaire qui vous semble une corvée se transforme en coup de coeur. c'est ce qui m'est arrivé avec ce livre. Je l'adore, ça à été pour moi une très belle découverte il y a plus de 10 ans et je ne compte plus le nombre de fois ou je l'ai relu, en intégralité ou seulement mes extraits favoris. J'aime beaucoup les personnages, leurs caractères forts, déterminés. Et cette écriture! Juste un régal à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2018-05-30T14:22:29+02:00

Comme le reconnaît Corneille lui-même, la pièce est très bien conçue dans son déroulement. En effet, au départ, j'ai compati aux souffrances de Médée, abandonnée par son mari Jason, qui n'apparaît pas comme un héros mythologique ici, mais comme un séducteur intéressé, qui séduit les princesses pour son plaisir et pour son intérêt - même s'il prouve la force de son amour à la fin de la pièce.

Mais Médée aimait Jason avec fureur, elle a tout sacrifié pour lui : son pays, son père, son frère, sa culture... Car Médée est une étrangère, elle est Scythe et non Grecque, et on lui reproche beaucoup. Et surtout, Médée est consciente de sa valeur, de ses pouvoirs, de ses exploits - Jason n'aurait pas conquis la Toison sans elle.

C'est donc à la fois une amante trahie, une héroïne dénigrée, une étrangère humiliée, qui se venge - mais aussi une mère qui ne se reconnaît plus comme telle. Que le spectacle de la monstruosité est donc fascinant, surtout quand il passe par des alexandrins de toute beauté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bibee10 2018-06-10T19:56:07+02:00

Une oeuvre intéressante, qui ne m'a pas déplu, ni charmée. L'écriture reste belle et travaillé, le contenu est correct, mais sans plus : une histoire pas tellement poignante dans mon cas. C'est probablement par le style d'écriture en vers que j'ai eu de la difficulté d'accrocher. Aussi, c'est un peu irréaliste aussi que tout cela se déroule en une journée...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ecureuil21 2018-07-10T17:31:20+02:00

Une tragi-comédie intéressante, facile à lire ...

" Rodrigue as tu du coeur ?"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MrsBlack 2018-07-11T23:30:25+02:00

Oeuvre baroque qui surprend le lecteur. Je l'ai trouvée intéressante, voir même plaisante. Après l'avoir lue, j'ai pu voir une représentation de Marion Bierry, que je recommande tout comme la pièce.

Afficher en entier

Dédicaces de Pierre Corneille
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 9 livres

Larousse : 9 livres

Gallimard : 8 livres

Hatier : 5 livres

Hachette : 4 livres

Flammarion : 4 livres

Bordas : 3 livres

Pocket : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode