Livres
565 302
Membres
618 422

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

A. Zavarelli

Auteur

1 316 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par barzoi 2019-04-23T11:45:07+02:00
de

Biographie

A. Zavarelli is a romance book junkie, cat lover, and traveler when plagued by intense cases of wanderlust. She likes all things chocolate, books that come with warnings, and pretty much any kind of characters that are dark and gritty. You can find more about her on her website. http://www.azavarelli.com/

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
943 lecteurs
Or
1 351 lecteurs
Argent
880 lecteurs
Bronze
488 lecteurs
Lu aussi
527 lecteurs
Envies
1 196 lecteurs
En train de lire
48 lecteurs
Pas apprécié
39 lecteurs
PAL
1 082 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.85/10
Nombre d'évaluations : 1 418

0 Citations 494 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de A. Zavarelli

Sortie France/Français : 2021-09-30

Dernier livre
de A. Zavarelli

Sortie France/Français : 2021-09-13

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par VoluptueusementVotre 2021-09-06T20:16:48+02:00
Le Diable du campus

https://www.ddchroniques.fr/2021/08/le-diable-du-campus-a-zavarelli/

Les relations entre prof et élève ne sont pas vraiment ma tasse de thé, car elles me mettent souvent mal à l’aise. Toutefois, chaque sortie d’A Zavarelli est pour moi un petit évènement et je ne pouvais pas manquer celle-ci. Je me suis dit que s’il y avait bien quelqu’un capable de me faire aimer ce genre d’histoire d’amour c’était bien elle, mais force est de constater que quand je n’aime pas et bien je n’aime pas.

Et c’est là que cet avis va être difficile à rédiger pour moi puisque je ne dois pas me laisser déborder par mes émotions, souvent portées justement par les réticences que j’ai sur ce sujet précisément. Je vais donc essayer de m’en tenir au fait, car il est indéniable que les lecteurs appréciant ce genre seront plus que comblés par ce que leur offre l’autrice. En effet, j’ai trouvé que l’histoire est bien menée et que les multiples rebondissements sont pertinents et apportent de la consistance au texte.

D’ailleurs, Stella n’aurait jamais pu envisager le dixième de ce qu’il l’attend durant cette dernière année de lycée. Très rapidement prise en grippe par une bande d’élèves tous plus privilégiés les uns que les autres, elle se retrouve abandonnée, prise au piège de la pression que ses parents exercent, tiraillée par ses envies et ses projets d’avenir. Seulement voilà, un certain professeur fait son apparition dans sa vie et menace de faire s’écrouler le peu de santé mentale qu’elle s’évertue à garder.

” Je la pousserai plus fort que je n’ai poussé personne avant elle et elle s’accrochera pour tenir bon dans la tempête que je déchaînerai sur elle. “

De son côté celui que tout le campus surnomme le diable sexy est tel une montagne de glace, que dis-je un iceberg contre lequel il ne vaut mieux pas s’écraser. De son passé, il ne garde que de la culpabilité et une envie de se venger de cette sombre soirée qui l’a à jamais changé. Et il se fait un devoir de mettre ses plans à exécution depuis plusieurs années à Loyola, pensant ne se sortir de ce cauchemar qu’une fois arrivé au bout de sa vengeance. Mais voilà, rien ne se passe comme prévu et il se retrouve coincé, obsédé par la jeune femme incendiaire qui lui fait face, ne se rendant pas compte que son existence est sur le point de basculer.

” Il y a quelque chose d’absolument authentique en elle et je suis attiré comme un papillon de nuit. “

La relation qui naît sous nos yeux n’est pas de tout repos. Oubliez tout de suite les fleurs, les grandes déclarations et autres actes romantiques, car vous ne trouverez rien de tout cela ici. Non, durant ce texte vous allez croiser de la moquerie, des humiliations, un couple torturé qui ne sait plus comment s’aimer. Des pertes de contrôle, une dépendance malsaine, un duo dysfonctionnel, mais l’ensemble marche et nous porte vers un épilogue prévisible, mais rassérénant.

“Chaque jour, je me surprends à la dévisager, à lire ses expressions et à observer sa façon de bouger. J’ai gardé toutes ces choses en mémoire et je ne veux jamais les oublier. “

Le diable du campus est un bon livre pourvu que l’on aime ces romances comme je vous le disais. Je pense sincèrement qu’il est bon, juste qu’il ne me correspondait pas. Toutefois, la lecture provoque bon nombre d’émotions et la morale que l’on en retire au final c’est que rien n’est sur dans la vie, mais que nous n’en avons qu’une alors il ne tient qu’à nous de la vivre pleinement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rebellev 2021-09-17T02:20:23+02:00
La Bête

Je remercie Grey Eagle Publication pour m'avoir envoyé ce roman. Et franchement, le résumé me rendait curieuse de le découvrir...

L'histoire reprend celle de Isabella Rossi, star américaine de la chanson. Tout ce qu'elle a toujours voulu faire de sa vie , c'est chanter. Mais quelque part en cours de route son art s'est transformé en marketing, et le marketing en spectacle car elle est devenue la marionnette de Luke, son gérant d'artiste.

Dés les premières pages, j'ai réussi à me plonger dans l'histoire de A. Zavarelli. On intègre une partie de la vie de Bella et on apprend à la connaitre. On découvre comment elle tombe jour après jours dans l'abime, qu'est devenu sa vie. Comment l'affaire de son père attire encore plus d'attention sur elle et pas que positive. En plus d'être déchirée car cette figure paternel qui déjà ne lui a jamais donné l'attention qu'elle aurait voulu à tout simplement disparu de la surface de la terre sans rien laisser d'autre derrière mise à part Javier Castillo. Bella est convaincu que Javi est la réponse et c'est la seule piste qu'elle dispose pour continuer, elle doit à tout prix le trouver.

Javier Castello, le monstre, le psychopathe, le vengeur, le harceleur, le tueur, l'instrument de son père, qui travaille pour Ray, le père de Isabella depuis ses 10 ans car il est spécial. Il a finalement l'opportunité d'assouvir sa vengeance contre l'agence et qu'elle plus belle vengeance que de détruite ce que Ray aime le plus ... sa Bella.

J'ai toujours beaucoup aimé le style de l'auteure, il y a toujours beaucoup de scènes très chaudes et piquante.

En général, l'histoire est bien même si à mon avis il y a beaucoup de zones grises qui manquent d'éclaircissement. Mais peut-être était-ce le but de cette Dark romance de nous laisser dans le noir.

Ce roman traitent de sujet tel que le kidnapping, le meurtre et plus... il y a quelques scènes assez ”gore" qui pourrait offenser à plusieurs nivaux les âmes sensibles. Tenez-le-vous pour dit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par pezou_ma 2021-09-17T11:28:14+02:00
La Bête

La maison d'édition m'a fait part de ce roman et le résumé m'intriguait. J'avais hâte de découvrir cette histoire! Ce roman nous parle de la belle Isabella, chanteuse et marionnette de son agent Luke. Les premiers chapitres nous en apprennent plus sur la vie d'Isabella, on s'aperçoit rapidement qu'elle n'est pas heureuse... Son père a disparu et personne ne peut l'aider à le retrouver. La seule personne qui pourrait avoir des renseignements est Javier Castillo. Elle doit le trouver à tout prix. Javier Castillo est la bête, le monstre psychopathe, un instrument de Ray (le père d'Isabella). Il y voit une opportunité de se venger de Ray en s'en prenant à Isabella. J'ai trouvé ce roman plutôt chouette, quelques points restent dans l'ombre mais cela ne m'a pas dérangé. Cette dark romance aborde le kidnapping, le meurtre et quelques scènes assez ”gore" qui pourrait offenser à plusieurs nivaux les âmes sensibles.

J'ai envie de vous dire: "Foncer le lire, si vous aimez le style de l'auteur!"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 2010fatou 2021-09-19T00:54:08+02:00
La Bête

Il n'y a décidément pas de preux chevalier dans cette revisite de La Belle et la Bête. J'espère qu'il y aura une suite (traduite) parce que je ne peux pas me contenter de cette fin Spoiler(cliquez pour révéler)le tome 2 sera-t-il sur River ou sur le garçon Je ressors de l'histoire avec plein d'autres questions,pas assez de réponses ou trop de flou

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chantal3121 2021-09-19T07:57:31+02:00
La Bête

Bon je suis déçue soit cette histoire n'est pas terminée, soit Ashleigh avait un train à prendre. On est plantée dans histoire et tout est déjà en place. Du coup pas le temps de s'attacher aux personnages, si on peut dire, parce que il y a du boulot, c'est franchement pas abouti. Décevant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VoluptueusementVotre 2021-09-19T12:49:34+02:00
La Bête

https://www.ddchroniques.fr/2021/09/la-bete-a-zavarelli/

La couverture, le titre, tout dans ce roman fait penser au célèbre conte que l’on connaît. Si effectivement quelques petites touches y font un rappel, il ne m’a pas vraiment semblé lire une adaptation, loin de là même.

Et ce que je tiens à dire en premier lieu c’est qu’en recevant ce livre, un avertissement y était joint. Je me disais qu’il était normal que la maison d’éditions prévienne lorsqu’une Dark Romance se retrouvait entre nos mains, mais je ne pensais absolument pas que l’autrice arriverait à me repousser si loin dans mes limites. C’est bien simple certains passages ont été si durs à lire que j’ai dû faire plusieurs pauses afin de ne pas flancher. Vous allez peut-être vous dire que j’exagère, que ça ne peut pas aller si loin que cela et pourtant, je me suis retrouvée à lutter contre ce texte pour ne pas le mettre définitivement de côté.

” La rage consume tout ce qui est bon, ne laissant que l’amertume dans son sillage.”

En effet, les faits exposés sont loin d’être anodins et ils ressemblent sans nul doute à ce que vous avez déjà pu lire par le passé pour peu que vous soyez adepte du genre. Toutefois, les rapports qu’entretiennent Isabella et Javier dépassent l’entendement et j’ai personnellement eu beaucoup de mal à y trouver des notes positives. Ce n’était pas par dépit mais sincèrement je ne pensais pas lire une histoire de la sorte un jour.

” Les belles choses sont faites pour être détruites. “

Pour commencer, le conditionnement de Javier, les horreurs qu’il a vécues et la personne qu’il est devenu font qu’il ne peut pas être autre chose que cet être empli de rage que l’autrice nous expose. Au plus profond de lui-même, de ses pensées à ses agissements, tout concorde avec ce qu’il a enduré et qui l’a formaté. C’est un monstre, un vrai, un homme dont on ne souhaiterait jamais croiser le regard. Je n’ai ressenti aucune compassion en lui ni pour lui d’ailleurs, au point qu’à aucun moment je n’ai réussi à m’attacher à ce colosse. Et ce n’est pas ce qu’il fait subir a Bella qui a changé la donne.

” Cet homme est mon tourmenteur, ma plus grande source de douleur et de peur. Mais d’une certaine manière, il est aussi devenu mon sanctuaire. “

Je vous le disais, leur relation m’en a fait voir de toutes les couleurs, toutes plus sombres les unes que les autres. Un dégradé de noirceur qui m’a fait mal au cœur. A Zavarelli a rendu si réel son texte, ce qu’elle a fait de ses personnages est si éprouvant que j’ai continué malgré mes difficultés à lire, à retenir mon souffle et à prier pour que tout s’arrête. Si certains de mes espoirs ont été entendus, la plupart ont été dévastés si vite que je me suis retrouvée les bras ballants, ne sachant plus quoi faire de moi.

Jusqu’au bout, l’autrice a gardé sa ligne de mire. Jusqu’à la dernière ligne elle fait monter la pression et ajoute des événements qui menacent de tout faire basculer. Les deux épilogues consécutifs sont particulièrement, j’allais dire touchant mais ce n’est pas le mot exact. Disons que l’on observe certaines facettes des protagonistes que l’on avait pas encore vu et qu’ils me confortent dans le fait qu’il y a bien un avant et un après pour chacun d’entre eux.

La bête est un livre à ne pas prendre à la légère. Il ne doit pas être ouvert en pensant y trouver du bon. Il est violent, féroce, sauvage. Isabella et Javier n’ont rien d’un couple ordinaire et trouve leur plaisir dans un amour qui nous dépasse. Néanmoins, si vous êtes prêts à assister à la naissance d’une histoire torturée, à faire la connaissance de deux personnes brisées, alors je n’ai aucun doute sur le fait que ce roman est le roman parfait pour vous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par adeleh 2021-09-20T00:54:08+02:00
La Bête

Une revisite de "La Belle et la Bête" inattendue, et véritablement originale.

Mais j'ai aussi le souvenir d'une série américaine "Le caméléon" dont le garçon Jarod est intégré aussi dans un programme de recherches.

Toutes sortes de sentiments nous animent tout au long de cette lecture.

C'est passionnant. A aucun moment l'écriture ne s'essoufle et nous tient en haleine jusqu'à la dernière ligne.

Je pense que ce serait une excellente adaptation pour le cinéma.

C'est une agréable découverte de cette auteure dont je vais suivre, désormais, l'actualité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Thalin 2021-09-20T09:34:59+02:00
La Bête

J’apprécie énormément la plume de cette auteure. Encore une fois elle a fait très fort avec cette dark romance éprouvante et dont on ne ressort pas indemne.

Alors oui c’est dur, violent, cruel mais pas que…

Isabella Rossi est une jeune chanteuse de pop en devenir mais enfermée dans une vie qui ne lui convient pas. Luke, son manager est oppressant et le public n’est pas tendre avec elle. Pour couronner le tout son père, agent de « l’agence » est porté disparu.

C’est dans ce chaos que sa vie va basculer. Elle se fait kidnapper par Javier, membre également de l’agence et dont l’ancien mentor n’est autre que Ray, le père d’Isabella.

Au manoir de Moldavie, Isabella va subir un sort cruel. Javier, son tortionnaire, est un être sans âme ni cœur et va lui faire subir les pires supplices et humiliations afin de la briser et se venger de son ancien mentor.

Mais pourquoi ? Au fur et à mesure de la lecture les pièces du puzzle vont se mettre en place…

L’atmosphère du manoir nous rappelle le célèbre conte "la belle et la bête"… Les roses, la serre, les odeurs, les sous terrains… Tout est magnifiquement retranscrit par l’auteure. Dans ce contexte, Javier est le monstre, la bête révoltante.

J’espère que A. Zavarelli nous offrira un second opus avec l’histoire de River, traitre et meilleur ami de Javier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amandine-1-2-3-4 2021-09-23T15:26:45+02:00
Le Diable du campus

Très bon livre. L'histoire est prenante et les personnages sont super.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unbrindelecture 2021-09-25T09:12:28+02:00
La Bête

http://www.unbrindelecture.com/2021/09/la-bete-de-zavarelli.html

Une dark romance parfaitement réussie, avec les scènes sensuelles et la brutalité que la dark romance impose mais avec une vraie intrigue et un duo terriblement attachant malgré leurs dysfonctionnements. Isabella et Javier nous offre une aventure qui fait froid dans le dos mais qui touche au coeur aussi. Imprévisible et fluide cette histoire est totalement addictive.

Afficher en entier

Dédicaces de A. Zavarelli
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array