Livres
492 738
Membres
488 837

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Alessandro Baricco

1 128 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par maarloune 2011-09-15T22:25:25+02:00

Biographie

Alessandro Baricco (né le 28 janvier 1958 à Turin) est un écrivain, musicologue et homme de théâtre italien contemporain. Ses romans ont été traduits dans de nombreuses langues. Il vit présentement à Rome avec sa femme et ses deux fils.

Après des études de philosophie et de musique, Alessandro Baricco s'oriente vers le monde des médias en devenant tout d'abord rédacteur dans une agence de publicité, puis journaliste et critique pour des magazines italiens. Il a également présenté des émissions à la télévision italienne (RAI) sur l'art lyrique et la littérature. Il est un des collaborateurs du journal La Repubblica où il a publié en 2006 un feuilleton, intitulé I Barbari (Les Barbares).

En 1991, il publie, à 33 ans, son premier roman « Châteaux de la colère », pour lequel il obtient, en France, le Prix Médicis étranger en 1995. Il a également écrit un ouvrage sur l'art de la fugue chez Gioachino Rossini et un essai, L'Âme de Hegel et les Vaches du Wisconsin où il fustige l'anti-modernité de la musique atonale.

En 1994, avec quelques amis, il fonde et il dirige à Turin une école de narration, la Scuola Holden - ainsi nommée en hommage à un personnage de J. D. Salinger - une école sur les techniques de la narration, où l'on peut « apprendre à écrire » dans un premier temps ; à « écrire comme lui » dans un second temps.

Passionné et diplômé en musique, Alessandro Baricco invente un style qui mélange la littérature, la déconstruction narrative et une présence musicale qui rythme le texte comme une partition. Sa traductrice, Françoise Brun, écrit, à propos de son style : « Mais ce qui n'appartient qu'à lui, c'est l'étonnant mariage entre la jubilation de l'écriture, la joie d'être au monde et de le chanter, et le sentiment prégnant d'une fatalité, d'un destin. »

Désireux de méler ses textes à la musique pour les enrichir (puisqu'il les construit dans cet esprit), il demande au groupe musical français Air de composer une musique pour City (2001). Il s'ensuit un concert dans lequel Air joue la musique en live et Baricco lit ses textes en public.

En 2008, il écrit et réalise son premier film qui sort le 17 octobre. Il s'agit de Lezione 21

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
242 lecteurs
Or
403 lecteurs
Argent
323 lecteurs
Bronze
222 lecteurs
Lu aussi
291 lecteurs
Envies
383 lecteurs
En train de lire
15 lecteurs
Pas apprécié
55 lecteurs
PAL
283 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.59/10
Nombre d'évaluations : 389

20 Citations 210 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Alessandro Baricco

Sortie France/Français : 2018-05-17

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par bichou274 2019-07-10T21:42:14+02:00
Novecento : pianiste

Un livre absolument magnifique : lorsqu'on se plonge dans sa lecture, c'est comme si l'on s'immergeait dans un rêve éveillé. Récit impossible à caractériser (nouvelle, pièce de théatre, monologue...) ; la réelle beauté n'a pas besoin d'appartenir à des classes pour exister. Elle est là, tout simplement : juste sublime.

Je recommande donc vivement cette lecture, qui se fait sans peine : le texte n'est pas difficile d'accès, et sa qualité n'en est qu'excellente.

A lire !!! =)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cacoethes-scribendi 2019-07-18T11:16:19+02:00
Soie

J’ose à peine l’avouer : je crois que je suis passée à côté de ce petit roman… Disons que j’ai apprécié l’histoire, mais qu’elle ne m’a pas particulièrement charmée ou bouleversée.

Dans les années 1860, une petite ville du sud de la France prospère grâce à l’industrie du ver à soie. Depuis qu’une épidémie frappe les élevages habituels, Hervé Joncour est celui qui, tous les ans, traverse toute l’Europe et toute l’Asie pour acheter des vers à soie japonais, sains.

C’est durant ces voyages que notre héros goûte vraiment à la vie, malgré son amour pour sa femme (ce ne doit pas être un hasard si elle se prénomme Hélène, je viens de le réaliser) et son apparente préférence pour vie paisible.

La plume est de celle que j’aime, qui joue avec la langue. J’ai aimé le contraste entre le terre-à-terre des affaires et la poésie magiques que Hervé Joncour découvre en Asie et qu’il essaie d’instiller à son quotidien en France.

Mais, je ne suis pas sûre de bien avoir compris ce roman. Je ne sais pas si c’est une ode aux voyages pour enrichir l’esprit ou au contraire un plaidoyer pour apprendre à voir la magie dans son environnement quotidien banal.

C’est un livre que je pense relire dans quelques années, pour voir s’il me parle d’une façon différente d’aujourd’hui :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mieldrita 2019-08-10T12:03:23+02:00
Novecento : pianiste

Petit livre très étrange, facile à lire mais dont je n'ai pas plus que ça accroché à l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SallyLaDouce 2019-08-22T09:50:56+02:00
Novecento : pianiste

Je ne pensais pas lire ce livre car la couverture n'était pas très engageante. Et finalement, j'ai découvert une pépite !! Quelle belle écriture, quelle belle histoire.. Je ne connaissais pas cet auteur et j'en redemande !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mcchipie 2019-09-16T21:20:55+02:00
Soie

Les 3 premières phrases

Bien que son père eut imaginé pour lui un brillant avenir dans l'armée, Hervé Joncourt avait fini par sa gagner sa vie de façon insolite, à laquelle n'était pas étrangers, par une singulière ironie, des traits à ce point aimables qu'ils trahissaient une vague inflexion féminine.

Pour vivre, Hervé Joncourt achetait et vendait des vers à soie.

On était en 1861.

En 10 questions :

1-- Qu'est-ce qui vous a conduit à acheter ce livre ?

Je n'ai pas acheté ce livre. Lors d'une escale sur une aire d'autoroute, des romans étaient mis à disposition pour être emportés. Voilà comment "Soie" de Alessandro Barrico est arrivé entre mes mains.

2-- Quel a été votre première impression dès les premières pages ?

Je me suis laissée happée par une écriture assez poétique et fluide. On se laisse aller à assister aux voyages de ce Hervé Joncourt, voyages rythmés par une écriture assez classique.

3-- Cette impression s'est-elle confirmé par la suite ou bien a-t-elle changé?

Oui, je suis restée collée à son épaule à ce pauvre personnage, j'ai adoré ses séjours au Japons, de plus en plus hostiles et en guerre. J'ai aimé ses échanges quasiphilosophiques avec Hara Kei. J'ai tremblé lors des épisodes très sensuels de ce roman.

4-- Est-ce-que le langage utilisé ainsi que le style d'écriture vous ont plu ? Oui ? Non ? et pourquoi ?

J'ai trouvé que l'écriture assez classique et poétique allait bien avec l'époque contée, c'est à dire la fin du XIX siecle.

5-- Qu'avez-vous pensé des personnages ?

Il n'y a pas de personnage décrits réellement, il y a des personnages dont on connait le nom, dont on sait l'influence sur l'histoire, mais on ne les connait pas plus que cela, sauf le protagoniste Hervé Joncourt

6-- Quel est votre personnage préféré dans ce livre ? pourquoi ?

Il y a trop peu de personnages pour avoir un personnage préféré.

7-- Celui que vous avez détesté ? pourquoi ?

Pas plus de personnages détestés que de personnages préférés.

8-- Imaginiez-vous une fin différente ? Si oui, laquelle ?

Je n'avais rien imaginé, sauf que je ne m'attendais pas à ce que la lettre ait été rédigées par cette personne. Je ne souhaite pas spoiler, alors je ne dis pas qui a écrit!

9-- Relirez-vous un titre de cet auteur ?

Je ne sais pas encore

10-- Votre avis est-il positif ou négatif ? pourquoi (en quelques mots seulement)

Plutôt positif, sauf sur les descriptions des voyages vers le Japon qui sont des copier coller. Ca se lit facilement, avec intérêt. Mais bon au final, je garde une impression poétique, comme une chanson fredonnée. M'en souviendrai-je dans quelques années? Je ne sais pas.

http://mcchipie.over-blog.com/2019/09/soie-alessandro-baricco.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dianelangevin 2019-11-18T20:38:16+01:00
Mr Gwyn

Un livre très bizarre , mais c’est une très belle écriture. Je l’ai bien aimé .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jauke 2019-12-28T11:01:51+01:00
Homère, Iliade

Traduction moderne réussie, à lire au moins une fois

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melodie-28 2020-02-05T19:07:44+01:00
Novecento : pianiste

J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce livre ! J'ai apprécié l'humour de l'auteur et l'originalité de l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mladoria 2020-02-07T09:35:56+01:00
Soie

Première incursion chez cet auteur, dans une littérature italienne que je ne connais que très peu.

Entre l'Histoire, la grande, celle de la pébrine (maladie des vers à soie) qui ravagea les élevages dans cette moitié de 19ème siècle, enrayée par les travaux de Pasteur, on suit l'histoire, la petite cette fois, d'Hervé Joncour, sériciculteur dans ses voyages au bout du monde : comprendre à l'époque, le Japon.

Une époque où le Canal de Suez n'existe pas et où ce périple prend des mois entiers. Pour aller chercher ces fameuses larves productrices de la soie si fine qu'on a presque l'impression de ne pas la toucher quand elle vous frôle.

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, le rituel du voyage comme un exercice de style en échos au fil des pages. L'amour en toile de fond, profond, poétique et dramatique aussi. Dans ce Japon qui s'ouvre à peine au monde extérieur, si nébuleux encore. Chez lui, aussi avec la douce Hélène qui patiente saison après saison pour voir revenir son époux. Et ce secret dévoilé trop tard...

Touchante et poignante histoire dans cette ère industrielle qui commence à s'étendre. Dans un style qui ne cherche pas les fioritures, qui vous embarque pour cette centaine de pages et plus, en voyage, au pays de la soie, métaphore filée de la pensée d'Hervé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rayonnante 2020-03-26T23:10:50+01:00
La Jeune Épouse

Lecture très déroutante avec une atmosphère particulière mais pas déplaisante même s'il peut être difficile de se laisser porter par la narration et de s'accrocher aux personnages qui ne sont même pas nommés mais seulement caractérisés par leur statut au sein de la famille.

L'écriture est également déroutante notamment avec les changements de narration inattendus, ce qui demande au lecteur d'être attentif.

Afficher en entier

Dédicaces de Alessandro Baricco
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 24 livres

Feltrinelli : 4 livres

Albin Michel : 4 livres

DTV Deutscher Taschenbuch : 2 livres

Libnat : 1 livre

Corps 16 : 1 livre

Editorial Sirio : 1 livre

Rizzoli : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array