Livres
506 835
Membres
515 237

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jean-Louis Fournier

1 176 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par newmoon 2010-12-11T15:14:59+01:00

Biographie

Cinéaste, réalisateur de télévision et écrivain français

[Cinéma (réalisation)]

Né à Arras le 19 décembre 1938

Auteur prolifique, Jean-Louis Fournier a toujours su mêler humour, culture et sincérité. Entre un frère polytechnicien et une soeur éducatrice spécialisée, il choisit la voie de l'humour et devient le fidèle complice de Pierre Desproges. Il réalise ainsi les épisodes de 'La Minute nécessaire de Monsieur Cyclopède', ainsi que les captations de ses spectacles au théâtre Grévin en 1984 et au théâtre Fontaine en 1986. Mais c'est en tant qu'auteur facétieux et touchant que le public le découvre véritablement. Avec ses essais humoristiques, Jean-Louis Fournier rencontre un succès immédiat. Dans 'Arithmétique appliquée et impertinente' (1993), il apprend au lecteur à calculer le poids du cerveau d'un imbécile ou la quantité de caviar que peut acheter un smicard ! Dans un même registre, sa 'Grammaire française et impertinente' conjugue culture et absurde. Jean-Louis Fournier consacre également deux ouvrages à son enfance. En 1999, il aborde l'alcoolisme de son père dans 'Il a jamais tué personne, mon papa' et obtient le prix Femina 2008 pour 'Où on va papa ?', une évocation émouvante du handicap de ses fils

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
168 lecteurs
Or
370 lecteurs
Argent
367 lecteurs
Bronze
291 lecteurs
Lu aussi
410 lecteurs
Envies
422 lecteurs
En train de lire
16 lecteurs
Pas apprécié
51 lecteurs
PAL
248 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.33/10
Nombre d'évaluations : 460

2 Citations 328 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jean-Louis Fournier

Sortie France/Français : 2017-09-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Croquignolle 2019-11-01T20:53:28+01:00
Poète et paysan

Un jeune étudiant en cinéma transforme sa vie par amour pour sa belle et devient l'assistant "ès champ et bétail" de ses beaux-parents.

Jamais une telle histoire ne m'aurait intéressée si elle n'avait été écrite par Jean-Louis Fournier qui m'a plusieurs fois bluffée par ses talents de "décrypteur" et de "détailleur" du quotidien.

Lui seul est capable de faire poindre la poésie dans une botte de fumier.

Lui seul arrive à rendre intéressante la pousse d'un champ de patates.

Lui seul rend glamour des bottes en caoutchouc et une salopette de boulot.

Lui seul nous rend capable d'émerveillement devant une cosse de haricot.

Lui seul rend plus intéressant le dialogue d'un coq et sa poule que celui du couple des héros de ce roman.

C'est pour cela que je suis une fervente admiratrice de cet auteur !

L'émerveillement et la surprise sont au rendez-vous à chaque page.

Poète et paysan n'est pas son meilleur livre mais son style particulier m'a permis de vivre un très bon moment de lecture.

Afficher en entier
Je ne suis pas seul à être seul

Mes Chers Vous,

Les livres de Jean-Louis Fournier sont comme ces cartes postales reçues d'un ami éloigné. Il nous livre, au fil de ses récits, son quotidien, ses douleurs, ses étonnements, ses bonheurs... sa solitude.

Il faut dire que la vie ne l'épargne pas.... ses deux fils sont lourdement handicapés, sa fille décide de prendre le voile et coupe tout contact, sa femme décède.

"J'en veux à ceux qui meurent, de m'abandonner."

Jean-Louis Fournier pourrait se plaindre, tomber dans le pathos. Certains pourraient même le trouver impudique que de livrer ainsi sa vie intime aux yeux de chacun.

Et pourtant, tout semble léger, drôle, cocasse. Toute situation semble être prétexte à rire, à se moquer de soi-même, bien sûr avant toute chose.

Alors, lorsqu'il décide de disséquer ce terrible mal qu'est la solitude, c'est toujours avec autant d'auto-dérision et de sourire aux coins des yeux que Jean-Louis Fournier livre ses petites réflexions quotidiennes.

Cela aurait pu donner un livre bavard, comme un grand déballage d'un homme terriblement seul qui monologue sans fin dès qu'il trouve une oreille attentive... Bien au contraire, Jean-Louis Fournier offre un récit dans lequel il pointe à la fois les incohérences de la société et les siennes propres.

"C'est difficile de vivre sans les autres, vivre avec les autres aussi.

C'est toujours difficile de vivre."

Il n'accuse personne, n'est pas aigri, il constate juste.... Et lorsqu'on tourne les dernières pages, le lecteur n'a qu'une envie : appeler l'auteur pour continuer cette conversation pleine de petits rien et de grands touts.

"Qu'est ce que je crains le plus : être seul, être abandonné ou être oublié ?

Être oublié est peut-être le pire.

Quand je suis seul, je peux toujours imaginer que quelqu'un pense à moi.

Quand je suis abandonné, je peux toujours imaginer qu'on me regrette, qu'on a des remords.

Quand on m'a oublié, il n'y a rien à imaginer.

Comme si je n'avais jamais existé."

Grâce à son écriture fine, juste, à la fois tendre et drôle, Jean-Louis Fournier transforme la tristesse et la lourdeur de la solitude en un nuage léger et doux... lorsque la gorge se serre, que les larmes viennent aux yeux, il enveloppe le lecteur de chaleur et de douceur.

Un joli récit, à déguster, doucement, tendrement avant d'appeler cet ami, ce membre de la famille que l'on a un peu négligé et avec lequel, pourtant, on n'a tant de plaisir à partager un moment !

C.

http://cecibondelire.canalblog.com/archives/2019/11/03/37761286.html

Afficher en entier
Je ne suis pas seul à être seul

Le premier souvenir de solitude de l’auteur ? Un jour, à dix ans, lorsqu’il s’est retrouvé seul à l’accueil d’un magasin en attendant que sa maman vienne le récupérer. Il va alors s’ensuivre une succession de situations où Jean-Louis va se voir confronté à la solitude. Nous le retrouvons maintenant, alors que sa jeunesse s’est envolée pour faire place à la vieillesse, qu’il a perdu sa femme, et qui, malgré tous les moyens de communication actuels, se sent plus seul que jamais.

Ce court roman est une critique acerbe à ce sentiment de solitude, mais Jean-Louis a su aborder cette thématique délicate avec beaucoup de tact, beaucoup de tendresse et même parfois avec beaucoup d’humour. La solitude est un thème prolifique en littérature, et c’est la première fois que je la vois abordée sous cette perspective.

Je ressors totalement conquise de ce récit que j’ai lu d’une traite. L’auteur a su me convaincre tout du long. J’ai trouvé ses remarques sur la solitude très pertinentes et il nous livre une critique acerbe de notre société qui a l’air de faire peu de cas des personnes qui se sentent seules. La solitude fait peur, elle isole, elle met en retrait, mais parfois elle est recherchée également. C’est cet équilibre que va tenter de trouver Jean-Louis.

Ce roman est abordé d’une manière touchante, sans fard, mais surtout avec énormément d’humour et d’autodérision. Le ton est badin, certes, mais sous couvert de cette légèreté, il y a une réelle réflexion sur notre société. J’ai été totalement prise dans les filets de conteur de Jean-Louis Fournier. J’ai réellement été captivée.

La plume est d’une fluidité incroyable, les chapitres sont très courts, et une fois débuté, il est très difficile de lâcher ce livre. J’ai été en immersion totale avec ce que nous proposait l’auteur.

L’auteur nous livre ici une critique acerbe de la solitude, des peurs de la société actuelle face à ce mal en vogue, malgré tous les moyens de communication qui composent notre quotidien. Il le fera avec beaucoup d’humour, d’autodérision, mais toujours en livrant un message important.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-A 2019-12-23T17:34:03+01:00
Le CV de dieu

Bonne petite découverte. C'est assez court à lire et absolument pas prise de tête. Certaines réflexions m'ont fait sourire, une ou deux m'ont franchement fait rire. J'ai passé un bon moment !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par _Pollux_ 2019-12-28T15:29:22+01:00
Bonheur à gogos !

Bonheur à gogo ? Non. " Bonheur à Gogos ! "

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Twax 2020-01-08T18:37:31+01:00
Le CV de dieu

Un dimanche matin après les fêtes....3h....j'ai mal au ventre et je n'arrive plus à dormir. Je décide donc d'aller sur le canapé pour attendre que ça passe et je prend ce livre pour passer le temps et au pire, retrouver le sommeil. Mais ce petit livre m'a empêcher de retourner auprès de Morphée ce qui ne fut pas pour me déplaire. 1h30 de simplicité (ce qui peut remettre certaines idées à leurs places) et d'humour dans ce livre qui aborde la religion avec un dieu super tranquille qui ne s'est plus vraiment comment s'occuper. Je pense que j'ai lu ce livre au bon moment et qu'il m'a apporté le réconfort dont j'avais besoin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ludwigjeansebastien 2020-02-16T09:46:34+01:00
Mon autopsie

Jean-Louis Fournier a passé le cap des 80 ans. Il imagine comment va se dérouler sa mort. Il ne croit plus trop à une vie dans l’au-delà. Comme il a fait don de son corps à la science, il sait qu’il va se retrouver dans un des tiroirs de la morgue, totalement nu, dans l’attente qu’un étudiant en médecine veuille bien s’intéresser à son sort. Il est choisi par une jeune et jolie étudiante qu’il prénomme Egoïne, car elle a vite fait de s’emparer d’une de ses mains et de la détailler en osselets. Ce séjour dans l’antichambre de la mort sert de prétexte à Fournier pour faire le point sur sa vie, ses amours, ses emmerdes. Sa femme morte brutalement. Ses deux fils handicapés. Sa fille perdue de vue depuis qu’elle est devenue membre d’une secte vaguement christique. Seules consolations, ses succès littéraires, entamés dès son premier ouvrage, sa « Grammaire française et impertinente ».

Dans « Mon autopsie », l’auteur poursuit son auto-fiction jusqu’au-delà de la mort. Bien que le thème soit sinistre au possible, il parvient une fois encore à faire entendre sa petite musique impertinente et décalée. Humour et auto-dérision encore et toujours. Mais cette fois peut-être avec nettement moins de légèreté qu’à l'ordinaire. Il revient sur nombre d’épisodes déjà racontés dans ses précédents ouvrages. Seule nouveauté : une allusion à sa collaboration avec Desproges. Le style est toujours aussi magnifique, dépouillé, minimaliste et efficace. Et le lecteur retrouve cette fois encore, au fil des pages et au détour des paragraphes, nombre de pépites qui font de cette lecture un régal. « Grâce à Dieu, des mauvaises pensées, j’en aurai eu toute ma vie, elles auront été le meilleur remède à mes angoisses, elles m’auront aidé à vivre. »

« Notre société prône la modération, elle interdit déjà le sel, bientôt la vie n'aura plus de goût. Je suis parti au bon moment. »

Même s’il peut agacer avec son narcissisme ou avec sa manie de vouloir faire rire de bien tristes choses, il faut absolument lire Fournier, l’un des derniers représentants de l’esprit français.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loulou120109 2020-02-22T13:25:13+01:00
Nous sommes Charlie

Je suis déçue car je m'attendais à lire des nouvelles sauf que ce sont des lettres. Elles ont toutes un avis différentes face à l'attaque du 07 janvier 2015 contre Charlie Hbdo. Tous ces auteurs unis pour la bonne cause : rendre hommage aux victimes de la folie humaine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nymphae 2020-03-31T11:59:33+02:00
Où on va, papa ?

Un petit livre qui se lit vite mais qui nous transmet tant d’émotions! La vie en tant que parents d’enfants handicapés est difficile à supporter pour divers causes, dont certaines qu’on n’imaginerait pas tant qu’on ne les a pas vécues...

Afficher en entier
Il a jamais tué personne, mon papa

Du pur Jean-Louis Fournier avec ses phrases courtes, livre très rapide à lire. L'auteur nous raconte son enfance compliqué par son père qui aime - trop - la boisson. Ce livre m'a renvoyé à certains traits de ma vie personnelle, j'ai apprécié cette lecture :)

Afficher en entier

Dédicaces de Jean-Louis Fournier
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 18 livres

Stock : 7 livres

Anne Carrière : 5 livres

Payot : 5 livres

Rivages : 2 livres

À vue d'œil : 2 livres

JC Lattès : 1 livre

Hoebeke : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array