Livres
451 010
Membres
396 075

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Derniers Jours de nos pères



Description ajoutée par Cat&Bones 2012-01-10T16:55:58+01:00

Résumé

Londres, 1940. Soucieux de pallier l’anéantissement de l’armée britannique à Dunkerque, Winston Churchill a une idée qui va changer le cours de la guerre : créer une branche noire des services secrets, le Special Operation Executive (SOE), chargée de mener des actions de sabotage et de renseignement à l’intérieur des lignes ennemies et dont les membres seraient issus des populations locales pour être insoupçonnables. Du jamais vu jusqu’alors.

Quelques mois plus tard, le jeune Paul-Émile quitte Paris pour Londres dans l’espoir de rejoindre la Résistance. Rapidement recruté par le SOE, il est intégré à un groupe de Français qui deviendront ses compagnons de cœur et d’armes. Entraînés et formés de façon fantasque aux quatre coins de l’Angleterre, ceux qui passeront la sélection se verront bientôt renvoyés en France occupée pour contribuer à la formation des réseaux de Résistance. Mais sur le continent, le contre-espionnage allemand est en état d’alerte…

Alors que l’on croyait tout savoir de la Seconde guerre mondiale, voici qu’un fait nouveau vient bouleverser la France : l’histoire véridique mais encore inconnue du SOE, où comment un service composé, entre autres, d’amateurs est devenu l’une des pièces maîtresses de la guerre dans son ensemble, de l’action de la Résistance française plus particulièrement, et dont l’existence même, digne d’un secret d’Etat, a longtemps été tenue secrète pour tout ce qu’elle impliquait. C’est ainsi que soixante-cinq ans après les faits, Les derniers Jours de nos pères, est un des premiers roman à raconter l’histoire du SOE, à revenir sur les véritables relations entre la Résistance et l’Angleterre de Churchill et à poser une question jusque-là taboue : et si les Anglais avaient été les véritables artisans de la victoire alliée ?

Une révélation historique. Une révélation littéraire.

Prix du Roman des écrivains Genevois

Les derniers jours de nos pères, roman, 336 p. Editions de Fallois et l’Age d’Homme

Afficher en entier

Classement en biblio - 285 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par clem95 2018-10-08T20:02:02+02:00

Seigneurs, aie pitié de nos âmes. Nous sommes couvert de cendres et de suie.

Nous ne voulons plus tuer.

Nous ne voulons plus nous battre.

Que sommes-nous devenus, nous qui étions Hommes et qui ne sommes plus rien ?

Où irons-nous désormais ? Nous ne serons plus jamais les mêmes.

nous ne serons plus jamais des Hommes, car les Hommes, les vrais, n'ont jamais haïs; ils n'ont fait que chercher à comprendre.

Seigneur, qu'ont donc fait de nous nos ennemis, en nous forçant à la bataille ? ils nous ont transformés : ils ont obscurci nos cœurs et brûlés nos âmes, terni nos yeux et souillé nos larmes. Ils nous ont changés, ils nous ont inoculé leur haine, ils ont fait de nous ce que nous sommes devenus.

Désormais, nous sommes capable de tuer, nous l'avons déjà fait.

Désormais, nous sommes prêts à tout, pour notre cause.

Retrouverons-nous le sommeil, le sommeil des justes ?

Retrouverons-nous la force ?

Pourrons nous aimer de nouveau ?

Seigneur, la haine de l'autre se guérit-elle un jour ou nous a-t-elle contaminés à jamais ? Peste des pestes, maladie des maladies.

Seigneur, aie pitié de nos âmes.

Nous ne voulons plus tuer.

Nous ne voulons plus nous battre.

Nous ne voulons plus être aveuglés par la haine; mais comment résister à la tentation ?

Guérirons-nous un jour de ce que nous avons vécu ?

Seigneur, aie pitié de nos âmes. Nous ne savons plus qui nous sommes.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

La façon dont Joël Dicker écrit ses personnages est à mon sens époustouflante. Si j'ai été impressionnée par La vérité sur l'affaire Harry Quebert, Les derniers jours de nos pères m'a malmenée tout le long de ma lecture. Malmenée dans le bon sens, j'étais embarquée dans un torrent de larmes et d'espoirs, incapable de penser par moi même, omnibulée par ce qu'il m'arrivait, ou plutôt ce qui arrivait aux personnages, bien qu'il n'y ai pas de réelle différence. Je vivais à travers eux, vivais leurs peurs, leurs détresses, leurs espoirs et leurs joies. J'ignore si c'est le contexte qui m'a plus touchée, et si La vérité sur l'affaire Harry Québert nous délivre de vrais leçons, Les derniers jours de nos pères réussit à nous les communiquer d'une façon merveilleusement implicite.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Une agréable découverte, j'ai été emportée dans l'histoire. L'univers de la guerre n'est pas celui que je préfère, mais j'ai vraiment bien aimé cette histoire se déroulant lors de la Seconde Guerre Mondiale. On s'attache aux différents personnages, que l'on prend plaisir à retrouver au fil des pages.

Afficher en entier
Bronze

Après avoir lu ses deux premiers romans, beaucoup plus actuels, j'ai été agréablement surprise de découvrir cet auteur dans un autre style. Cette histoire se déroule durant la Seconde Guerre Mondiale, entre la France et l'Angleterre et sous un angle assez original puisque sont décrites les vies d'agents des services secrets. Ainsi, on découvre une nouvelle dimension du conflit. Ce qui m'a beaucoup plus, c'est que ce roman parle davantage de la manière dont les êtres humains sont affectés par la guerre que de la guerre elle-même. Profondément touchant, ce livre raconte l'amour, l'amitié, la fraternité à travers des personnages très différents rassemblés dans un contexte tragique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par -Anna- 2018-11-25T15:41:10+01:00
Bronze

Après avoir lu les autres romans de l'auteur c'est un peu déstabilisant de découvrir sa plume dans un récit historique. Globalement je l'ai moins appréciée que dans "La vérité sur l'affaire Harry Québert" et "Le livre des Baltimore". Les 200 premières pages servent à mettre en place le contexte et j'ai trouvé que ça traînait un peu en longueur. Heureusement l'auteur rattrape le coup ensuite et j'ai finalement réussi à me plonger dans l'histoire et le parcours des différents personnages. Le fil conducteur de la Seconde guerre mondiale est assez parlant et aide à se faire une image concrète de l'atmosphère du roman. C'était une bonne lecture, même si elle a mis du temps à démarrer pour ma part.

Afficher en entier
Argent

Comparé à La vérité sur l'Affaire Harry Québert et au Livre des Baltimore, c'est sûr que j'ai moins aimé ce livre mais cela n'enlève en rien au fait qu'il soit tout de même bon !

Les thèmes sont un peu plus durs que d'habitude puisque ce livre-ci nous parle de guerre, plus précisément de la seconde et des services secrets anglais.

Les Derniers Jours de nos pères nous livre une belle dose d'émotion et cela tout en poésie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnemoneA 2018-11-03T09:41:48+01:00
Bronze

Joel Dicker reste Joel Dicker mais ce livre est un peu en dessous des autres, sans doute le theme est-il moins facile

J'ai beaucoup lu sur le thème de la guerre et des espions et j'ai trouvé la une histoire originale et instructive, bien documentée !

Ce sont ses débuts et il faut un peu d'indulgence car il a écrit ensuite 2 livres exceptionnels "L'affaire Harry Quebert / Clan des Baltimore"

Afficher en entier
Or

J'ai vraiment apprécié ce livre qui m'a fait découvrir une autre Histoire ! Un livre très travaillé et très riche!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miaouss 2018-06-09T15:04:23+02:00
Lu aussi

J’avais adoré La vérité sur l’affaire Harry Quebert même s’il était lent au départ, ici malheureusement je n’ai jamais réussi à accrocher. Le sujet y est pour beaucoup je pense, la guerre m’attire moins pour un roman à enquête qu’un scandale.

La construction est très similaire également et j’ai souvent eu l’impression de relire son autre roman, ce qui ne me dérange pas forcément vu que cela fait 2 ans depuis la lecture de son fameux livre mais comme l’auteur a tendance à écrire des pavés ça devient vite lourd. Bonne nouvelle les chapitres courts permettent de rapidement flotter entre les divers rebondissements.

Je ne sais plus où j’avais lu ça mais quelqu’un disait sur ce bouquin qu’en réalité, l’intrigue ne démarrait jamais vraiment et donc ne se terminait pas non plus, c’est exactement le sentiment que j’ai depuis que je l’ai fini. On est lâché en plein milieu de la guerre, on suit un groupe de personnages qui ne sont pas vraiment développé, ils agissent comme des marionnettes et non pas comme des personnes. Le manque de profondeur se fait également ressentir, selon moi, sur toute l’intrigue, bref c’est un gros non pour cette lecture.

Pour finir, c’est lisible, sans trop de problème. Est-ce un mauvais roman ? Non mais ce n’en est pas un bon ni le meilleur de Joël Dicker.

Afficher en entier
Or

Il est évident que ça n'est pas le livre le plus abouti de Joel Dicker : c'est normal, c'est son premier !

Pour autant, le sujet met réellement bien en avant les difficultés rencontrées durant la guerre, les choix bons ou mauvais....voir terribles !!!

Pour certains, la guerre a même été une construction : ils n'étaient rien avant, ils sont devenus quelqu'un pendant.

D'autres ont disparus. Et les survivants doivent vivre avec leurs souvenirs, avec leurs choix, car même pour ceux qui défendent leur patrie, il n'est pas facile de tuer.

Le résultat me semble extrêmement positif : si l'auteur a usé par fois de ficelles un peu grosses pour que les homes se croisent et se recroisent, le roman nous apporte une belle dose d'émotion, de questions et de remises en questions.

Il apporte aussi un éclairage sur ces gens de l'ombre, qui ont su s'investir pour mieux nous défendre durant la guerre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chounet24 2018-02-20T20:56:19+01:00
Or

j'ai beaucoup aimé ce livre. Le thème est original: ce n'est pas un aspect de la 2ème guerre mondiale qui a été souvent abordé. La façon de conter de Joel Dickers est très adroite. Il m'a tenu au ventre tout le long de la lecture. Les deux autres livres de cet auteur m'ont moins accroché.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Helena2a 2018-01-21T21:24:28+01:00
Bronze

J'ai été un peu déçue de ce roman, je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire et à m'attacher plus que ça aux personnages, et j'ai trouvé le style d'écriture parfois un peu pompeux. Cependant, l'histoire en elle-même est très bien réfléchie

Afficher en entier

Date de sortie

Les Derniers Jours de nos pères

  • France : 2015-03-11 - Poche (Français)

Activité récente

ju03 l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-04T20:40:35+01:00
coiby l'ajoute dans sa biblio or
2019-01-17T17:42:27+01:00

Les chiffres

Lecteurs 285
Commentaires 51
Extraits 25
Evaluations 76
Note globale 7.78 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode