Livres
421 663
Membres
338 576

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Juliette Benzoni

Auteur de 118 livres
ajouté par anonyme 2016-02-09T22:42:43+01:00

Biographie

Juliette Benzoni, reine du roman historique, est morte ce week-end à l’âge de 95 ans.

Discrète, elle était pourtant l’une des romancières françaises dont les livres se vendaient le mieux.

Née Andrée-Marguerite-Juliette Mangin le 30 octobre 1920 à Paris, l’écrivaine est morte à son domicile de Saint-Mandé (Val-de-Marne), ville où elle habitait depuis l’âge de 15 ans.

Juliette Benzoni commença sa carrière comme journaliste avant de se lancer dans le roman historique au début des années 1960 avec la série des Catherine, une saga composée de six romans.

Elle poursuivra dans cette veine avec la série des Florentine (quatre romans) et des Marianne (cinq romans), Le Boiteux de Varsovie (quatorze romans), Le Gerfaut des brumes (quatre romans) ou encore Secret d’Etat (trois romans).

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2016/02/09/la-romanciere-historique-juliette-benzoni-est-morte_4862127_3382.html#283TSCuYMTbSA7MT.99

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
996 ajouts
Or
2 450 ajouts
Argent
1 255 ajouts
Bronze
885 ajouts
Lu aussi
1 285 ajouts
Envies
1 101 ajouts
PAL
1 492 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.6/10
Nombre d'évaluations : 218

3 Citations 415 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Juliette Benzoni

Sortie France/Français : 2018-06-07

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Elyas 2018-03-22T13:00:35+01:00

Un livre très intéressant et instructif, la plume de Benzoni donnant l'impression que l'Histoire prend vie sous nos yeux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alarya 2018-04-05T19:41:20+02:00

J ai beaucoup aimé ce livre , il m a appris beaucoup de chose sur le moyen age et j ai beaucoup aimé la premiere partie du livre avec le roi Baudoin IV

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cboubou 2018-04-22T09:03:42+02:00

N'ayant lu aucun autre livre de l'auteur, je trouve qu'il y a un peu trop de renvois aux aventures précédentes. Sinon l'histoire est bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elyas 2018-05-13T12:27:44+02:00

Un peu moins envoûtée par ce second tome, il y a un peu plus de longueur. Toutefois, c’est avec plaisir que l'on retrouve Fiora et ses péripéties. Mais je ne sais pas pourquoi son cher mari m'agace ^^ .

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merlin 2018-06-08T01:56:47+02:00

Heureusement qu’on aime Morosini car cette aventure n’est vraiment pas la meilleure.... On aime tout ce qui a trait à l’histoire du bijou ancien ainsi que les secrets qu’il cache. On aime également les personnages excentriques à souhait! Mais l’histoire est tellement longue...qu’on fini par perdre le fil....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ayla96 2018-06-14T09:40:54+02:00

J'ai été assez déçue par ce roman car j'ai eu le sentiment que le sujet principal - la quête de pierres précieuses afin de rendre réel une légende - a été mis de côté, est passé au second plan. L'histoire tourne principalement autour de la rencontre et l'histoire d'amour entre le personnage principal, Aldo Morosini, et une jeune polonaise, Anielka Solmanski, que j'ai d'ailleurs trouvé très énervante.

Pour quelqu'un qui aime l'eau de rose et les histoires chevaleresques, il appréciera sûrement ce roman. Mais ce n'est malgré tout pas le sujet auquel on s'attend en lisant le résumé... !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amnesia-x 2018-06-21T16:18:36+02:00

Je dois dire que plus j'avance dans cette saga, plus j'adore ! Les personnages sont passionnants et la retranscription de l'époque nous plonge au cœur du roman comme si on venait de faire un bond dans le passé. Dans ce tome, le Prince Aldo Morosini accompagné de son fidèle acolyte français Aldabert Vidal-Pellicorne se rendent en Autriche afin d'y retrouver la trace du troisième joyaux « l'Opale de Sissi », nouvelle quête lancée par le très énigmatique Simon Aronov « Le boiteux de Varsovie ». L'antiquaire se retrouve mêlé au mystère qui plane autour de l'identité de la femme qui le détient et qui vit dans l'ombre et le passé de son Altesse l'Impératrice d'Autriche, Reine de Hongrie, Elisabeth de Bavière « Sissi ». Le Prince Morosini est partagé entre sa quête et le mystère qui l'entoure et Venise où il doit faire des allers-retours afin de régler un problème personnel qui se cache sous les traits de la Polonaise Anielka. Cette jeune femme est bien décidée à se mettre sur la route de l'antiquaire alors qu'il pense ne plus jamais la revoir. Elle désire à nouveau recevoir ses faveurs mais bien plus encore et décide de s'installer dans la demeure du Prince à Venise. Ceci ne se passe pas sans accrochage car les employés du Palais sont pourvus d'une âme des plus loyales et inflexible et sont très attaché à leur Prince. J'ai retrouvé aussi avec grand plaisir Lisa Kledermann, qui était connue sous le prénom de Mina et qui était la secrétaire dévouée du Prince mais suite à des révélations, des sentiments non avoués ou mal interprétés, leur route s'était séparée. Dans cette saga, on est transporté dans des péripéties où se mêlent action, mystère, convoitise, trahison, amour et amitié tout cela sous fond historique, c'est palpitant !

Spoiler(cliquez pour révéler)Ici je parlerais d 'Anielka qui m'insupporte avec ses airs de sainte nitouche alors qu'elle se joue perpétuellement du Prince et de ses sentiments. Heureusement, celui-ci a enfin vu claire en son jeu et à force de découvrir des révélations plus accablantes les unes que les autres sur la jeune femme, il n'arrive plus à la voir comme un ange innocent et se rend bien compte qu'elle n'est pas la femme fragile qu'il avait cru. A la fin je pensais que son mariage avec cette traîtresse ne verrait pas le jour mais malheureusement ce ne fut pas le cas et maintenant j'espère qu'une chose c'est qu'Aldo puisse se défaire le plus rapidement possible de ce mariage qui le lie de façon abjecte à la polonaise qui ne mérite pas de vivre comme une Princesse sous son toit. Le pire c'est quand Lisa se rend à Venise pour apporter la fameuse Opale de Sissi, retrouvée sur le corps de la pauvre Elsa, noyée dans la cascade d'Ischl et qu'elle découvre avec stupéfaction Aldo marié à la fille qu'elle lui avait expressément demandé d'éviter comme la peste car elle pensait, à juste titre, que la jeune femme lui causerait du tort. On a tous compris en lisant ce tome qu'Elsa est éprise du Prince Aldo et on voyait bien qu'un rapprochement opérait entre ces deux personnages mais l'intrusion forcée de la polonaise dans la vie de l'antiquaire a tout gâché et c'est bien dommage. Je souhaite vivement qu'ils se retrouvent dans le prochain tome afin d'éclaircir ce malentendu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ninegar 2018-06-26T10:27:11+02:00

j'en garde un très bon souvenir, l'histoire est prenante et l'intrigue est bien construite.

Dans l'ensemble c'est un bon roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merlin 2018-06-26T21:13:34+02:00

Cette lecture aura eu l’avantage de m’en apprendre davantage sur l’époque du règne de Napoléon que je ne connaissait pas si bien. Pourtant, que de longueur, de détours, de détails... Chose rare, j’ai peiné à me rendre jusqu’au bout...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amnesia-x 2018-06-30T11:33:26+02:00

C'est avec une petite pointe de nostalgie que je termine cette saga. C'est toujours difficile de finir les séries qu'on adore et bien souvent je fais traîner le dernier tome afin de toujours en garder un de côté sauf que j'ai fais ainsi avec beaucoup trop de saga et je me rends compte qu'à force de les faire traîner, on perd le fil de l'histoire et on est moins dedans. Cette série « Le boiteux de Varsovie » a été riche en rebondissement, j'ai vécu une véritable aventure à travers les tomes, palpitante où les personnages s'y mouvaient de façon intrigante pour certains, émouvante pour d'autres ou encore habile et judicieuse pour les derniers. « L'épopée » du Prince Aldo Morosini se termine comme je l'espérais mais à l'inverse la mort tragique de deux personnages m'a attristé, l'une attachée au Prince d'une loyauté sans faille était très émouvante. Dans ce volume on glisse sur un versant légèrement surnaturel à cause de l'histoire du dernier joyaux, un rubis au passé sanglant rempli d'amertume et d'horreur, le plus tragique des 4 joyaux, où la mort attend tous ceux qui désirent se l'approprier. Juliette Benzoni a l'art de nous conter l'histoire à travers ces romans, décrivant les époques, les événements marquant ainsi que l'architecture, mobilier, œuvres d'art et le raffinement des toilettes qui nous transporte dans un décor romanesque tellement réaliste qu'il fait rêver. Je remercie la mère d'une amie qui m'avait donné cette saga quand j'étais à la recherche de bouquin pour mes challenges, grâce à sa gentillesse j'ai passé un agréable moment de lecture. Je n'avais pas l'habitude de ce genre de récit, qui a tort, je pensais lourd et ennuyeux mais ça s'est avéré tout le contraire.

Spoiler(cliquez pour révéler)La mort d'Aronov le boiteux de Varsovie est une vraie tragédie, lui qui s'est donné corps et âme pour retrouver les joyaux maudits afin de restituer le pectoral du Grand prêtre pour le rendre à Israël qui grâce à la restitution de ses biens retrouverait sa terre ancestrale. Le pauvre n'a pas pu mener à terme son voyage et doit passer la main à Aldo et Adalbert pour mener à bien sa mission. La mort tragique de Cecina, la cuisinière et nourrice du Prince Morosini m'a attristé. Elle a réussi à sortir son « petit » Aldo des griffes de la garce Polonaise Anelka mais a dû se donner la mort également afin que ce dernier ne soit pas inquiété par la suite. Il lui a fallu du cran pour mener à bien sa quête mais elle l'a fait pour son Prince qui était comme un fils pour elle et grâce à son sacrifice Aldo s'est vu définitivement débarrassé des manigances cruelles et vicieuses de la sublime polonaise, aussi sublime que son âme était laide. Evidemment la mort de cette dernière n'est que justice ainsi que celle de toute sa famille. Et pour finir je suis contente que le Prince Morosini ai pu se réconcilier avec Lisa Kledermann jusqu'à la prendre pour épouse. Ces deux là étaient fait pour vivre ensemble puisqu’ils sont animés d'une passion commune pour les pierres anciennes au passé tumultueux. A eux deux ils vont vivre d'amour et d'aventure.

Afficher en entier

On parle de Juliette Benzoni ici :

Dédicaces de Juliette Benzoni
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 91 livres

Plon : 32 livres

France Loisirs : 25 livres

J'ai lu : 14 livres

Éditions Perrin : 8 livres

VDB : 7 livres

Julliard : 6 livres

Bartillat : 6 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode