Livres
515 293
Membres
528 678

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Douglas Kennedy

2 598 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par newmoon 2010-12-05T16:18:14+01:00

Biographie

Romancier et journaliste américain

[Littérature étrangère]

Né à New York City, New York le 01 janvier 1955

Ecrivain d'envergure mondiale, Douglas Kennedy a certainement trouvé dans son enfance mouvementée le point de départ de son inspiration, notamment pour des romans comme 'Relation dangereuse', dont l'intrigue amoureuse rappelle étrangement celle de ses parents. En 1977, alors qu'il n'a que vingt-deux ans, il quitte l'Amérique et fonde une compagnie théâtrale en Irlande, puis une radio britannique lui achète ses pièces radiophoniques en 1980. Trois ans plus tard, Douglas Kennedy décide de se consacrer à l'écriture et tente d'en vivre parallèlement à une activité de journaliste. Il se marie en 1985 et s'installe ensuite à Londres. Cette ville anonyme et son voyage en Australie dessinent les courbes de ses intrigues. En 1994, il publie son premier roman, 'Cul de Sac', mais c'est avec 'L' Homme qui voulait vivre sa vie' qu'il acquiert une réputation internationale. 'Les Désarrois de Ned Allen', 'La Poursuite du bonheur', 'Rien ne va plus', 'Les Charmes discrets de la vie conjugale'... Douglas Kennedy enchaîne réussites et best-sellers, traduits dans de nombreuses langues, et suit un parcours sans faute. Rien ne freine les succès de ce brillant romancier à la carrière exemplaire.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
587 lecteurs
Or
1 447 lecteurs
Argent
1 251 lecteurs
Bronze
886 lecteurs
Lu aussi
1 074 lecteurs
Envies
1 080 lecteurs
En train de lire
80 lecteurs
Pas apprécié
209 lecteurs
PAL
1 694 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.41/10
Nombre d'évaluations : 1 173

4 Citations 719 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Douglas Kennedy

Sortie France/Français : 2020-06-04

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par marmotte-s 2020-06-18T08:39:49+02:00
Rien ne va plus

Dans ce roman on retrouve bien la pâte de Douglas Kennedy. Si le début est un peu long à se mettre à route on est vite captivé par l’histoire de David Armitage à qui tout réussi et qui par un « malencontreux coup du sort » va voir sa vie s’effondrer. Un bon suspens. À lire pour un bon moment de détente.

Afficher en entier
L'homme qui voulait vivre sa vie

Un début compliquer et à partir de la deuxième partie l'histoire devient plus interessante. Une fin un peu biscornue. Une lecture pour moi un peu mitigé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na_nou 2020-06-26T10:43:14+02:00
La poursuite du bonheur

Un roman bien écrit, qui entraîne le lecteur dans une histoire bien ficelée. On a envie de connaître le dénouement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mariepinal 2020-06-29T21:36:06+02:00
Isabelle, l'après-midi

Un bon Douglas Kennedy !! J'ai adoré, presque tout autant que mes premiers romans de cet auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dacotine 2020-06-29T21:52:18+02:00
Isabelle, l'après-midi

Habituée à lire Douglas Kennedy et charmée par ses romans, j'ai lu avec plaisir celui ci grâce à l'écriture fluide, mais je n'y ai pas trouvé la même intensité. Je me suis même lassée de l'histoire de cette passion dévorante entre Sam et Isabelle. Une vision de l'amour tiraillée entre version américaine et française.

http://passeuredelivres.over-blog.com/2020/06/isabelle-l-apres-midi-douglas-kennedy-belfond.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ite-Kristall 2020-07-01T10:20:38+02:00
Isabelle, l'après-midi

Chassé croisé entre deux êtres qui ne parviennent ni à se séparer ni à se retrouver. Livre terminé mais assez vite oublié finalement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tomette 2020-07-05T20:31:21+02:00
Isabelle, l'après-midi

Très partagée sur ce livre. Je n'ai pas réussi à accrocher totalement à ce récit. Du début à la fin, une sensation de connaitre le déroulement s'est imposé. Cependant, l'écriture de Douglas Kennedy est toujours aussi belle et ce livre reste incontournable dans sa bibliographie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2020-07-07T09:40:08+02:00
La femme du Ve

J'ai passé plutôt un bon moment , mais ce livre ne sera pas un souvenir mémorable : ça commence gentiment comme une comédie sentimentale , puis ça vire au roman policier ( pas désagréable ), pour finir comme une histoire fantastique maladroite. J'ai eu l'impression que l'aspect fantastique permettait à l'auteur de se sortir d'une intrigue dont il ne pouvait plus dénouer les éléments de façon rationnelle. L'élément surnaturel lui permet alors de faire advenir tous les événements nécessaires à la résolution des problèmes de son personnage principal ...ce qui m'a paru un peu trop facile et m'a laissée sur ma faim.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Danilomzb 2020-07-13T20:18:30+02:00
Isabelle, l'après-midi

Merci aux éditions Belfond et à Netgalley pour ce service presse.

« Avant Isabelle, je ne savais rien du sexe.

Avant Isabelle, je ne savais rien de la liberté.

Avant Isabelle, je ne savais rien de la vie »

Isabelle c’est cette femme que Sam, jeune américain qui passe quelques jours à Paris avant d’intégrer Harvard, va rencontrer. Une femme plus âgée, expérimentée et surtout mariée. Elle ne lui laissera que ces quelques heures l’après-midi.

Pendant 30 ans, sans jamais vivre ensemble, ils vont maintenir une relation qu’on peut qualifier d’amoureuse.

Au-delà des coups du sort et de leurs obligations respectives, ils maintiendront cette histoire d’amour mélancolique.

Ce roman m’a surprise, Douglas Kennedy est habituellement plus spécialiste de la renaissance sociale pour ses héros que de cette liaison par devers le temps.

Je n’ai pas du tout adhéré aux personnages féminins, à commencer par la fameuse Isabelle : je l’ai trouvée d’un snobisme particulièrement insupportable, quant à Rebecca… je vous laisse la découvrir vous-mêmes.

Sam lui est sympathique, il souffre d’une carence d’amour et d’une peur de l’abandon qui le desservira dans ses rapports humains. Par contre, il a un petit souci quant à la responsabilité : ce n’est pas souvent sa faute !

Leur histoire semble ressortir d’un placard au hasard des voyages ou affectations de Sam, et toujours cette impression de voir un insecte (Sam) sous le regard d’une mante religieuse (Isabelle). Quels rôles peu glorieux l’auteur donne à ces femmes, c'est limite : ce pauvre homme victime des méchantes femmes… J'ai eu envie de le secouer pour qu'il relève la tête et cesse de subir !!

C’est la première fois que je suis déçue par un roman de cet auteur, le style est parfait, le ton juste mais le fond … il fallait que ça arrive, on va dire que ce sera pour moi l’exception sur le restant de son œuvre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilou3111 2020-07-27T12:08:46+02:00
Cul-de-sac

J'aime bien cet auteur, qui arrive à nous faire vivre des descentes aux enfers qui nous semblent interminables. L'histoire est courte, rapide à lire, et bien ficelée. On ne peut s'empêcher de se demander au fil des pages si la descente finira bien par s'arrêter...

Afficher en entier

Dédicaces de Douglas Kennedy
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 20 livres

Belfond : 19 livres

Lizzie - Univers audio : 4 livres

Gallimard : 4 livres

France Loisirs : 4 livres

Arrow Books : 2 livres

Omnibus : 2 livres

Pocket jeunesse : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array