Livres
614 902
Membres
712 835

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Karen Marie Moning

Auteur

Etats-Unis Né(e) le 1964-11-01 ( 57 ans )
5 984 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par 21la 2012-07-23T11:08:38+02:00

Biographie

Nationalité : États-Unis

Né(e) à : Cincinnati (Ohio) , le 01/11/1964

Biographie :

Moning est diplômé de l'Université de Purdue avec un baccalauréat dans la société et la loi. Avant de devenir un écrivain à plein temps, elle a travaillé comme barman, un consultant en informatique, et un spécialiste de l'assurance

Karen Marie Moning est un écrivain américain, spécialisée dans les romans d'amour paranormaux.

Ses romans ont été nominés à trois reprises pour les prestigieuses RITA Awards et The highlander's touch a été élu en 2001 Meilleur roman d’amour paranormal. Son tout premier roman, Beyond the Highland mist, a reçu le prix Romantic Times du Meilleur Time-travel historique.

Tous les romans de Karen Marie Moning mettent en scène de séduisants highlanders, elle est d’ailleurs fan de la série télé du même nom.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
10 551 lecteurs
Or
9 306 lecteurs
Argent
4 592 lecteurs
Bronze
2 388 lecteurs
Lu aussi
2 748 lecteurs
Envies
8 860 lecteurs
En train de lire
250 lecteurs
Pas apprécié
322 lecteurs
PAL
6 366 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.43/10
Nombre d'évaluations : 7 274

4 Citations 3 528 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Karen Marie Moning

Sortie France/Français : 2023-01-01

Dernier livre
de Karen Marie Moning

Sortie France/Français : 2019-10-02

Sortie Canada/Français : 2019-10-02

Sortie USA/English : 2017-01-17

Les derniers commentaires sur ses livres

Chroniques de MacKayla Lane, Tome 1 : Fièvre noire

Ce premier tome est juste wow ! C'est complétement fou ! J'adore ! L'histoire est incroyable ! J'adore ce travail d'enquête ! Et même si, d'une certaine façon, il ne s'est pas passé grand-chose, c'est génial et super prenant ! Hâte de voir ce que réserve la suite !

Afficher en entier
Chroniques de MacKayla Lane, Tome 2 : Fièvre rouge

C'était super ! Mieux encore que le premier tome car il se passe plus de chose ! J'aime beaucoup Mackeyla et je suis super intriguée à propos de Barrons (ce mec a quelque chose… !) Hâte de voir ce que donne le troisième tome, j'espère que tout va se bousculer dedans !

Afficher en entier
Chroniques de MacKayla Lane, Tome 3 : Fièvre Faë

Mais...Mais...Qu'elle est cette fin !! ??? C'est inhumain de finir là-dessus !! Vraiment quoi !

Encore un tome fantastique ! Les choses se bousculent en plus (cette finnnn).

Barrons est toujours cet être à la fois insupportable mais aussi sexy et mystérieux et je n'ai qu'une hâte : qu'il dévétisse Mac XD

Afficher en entier
Chroniques de MacKayla Lane, Tome 4 : Fièvre fatale

Je risque de me répéter mais wow, wow quoi ! Tous les détails et les éléments qui sont dedans, c'est impressionnant ! Cette lecture est vraiment immersive. Et cette subtile tension qui règne entre Barron et Mac ! Une pépite ! (Bien que je la trouve un poil trop légère XD). À ce stade, je me demande comment l'autrice va conclure tout ça étant donné qu'il ne reste plus qu'un tome !! Avec tout ce qu'il reste encore en suspens, je me demande comment ça va être possible !

Afficher en entier
Les Highlanders, Tome 1 : La Malédiction de l'Elfe Noir

J'ai dévoré les 200 premières pages, alors j'étais partie pour vraiment bien classer ce roman : même si les personnages m'agaçaient parfois, ça allait, je commençais à m'attacher à eux...

Puis j'ai déchanté. C'est allé de pire en pire. J'en suis même venue à vouloir abandonner une première fois, puis il s'était passé quelque chose qui m'avait fait m'accrocher, donc j'ai continué.

Au final, vers 280 pages, j'ai abandonné et j'ai lu la suite en diagonale.

Déjà, la vulgarité est très, très présente. Bon, ça encore, ça peut m'amuser, mais le coup de l'homme si bien gâté par la nature, que le roi des Faës lui-même est jaloux, parce que sa reine éprouve du désir pour cet humain... Franchement, c'est assez drôle. Cela permet de lancer l'histoire et j'avoue que ça m'a amusé puisqu'on voit bien que même les "dieux" ont un égo surdimensionné. Mais par rapport à Hawk... stop, au bout d'un moment. On a compris.

Du coup, Adrienne est choisie par Adam pour l'envoyer en 1515 (si je ne me trompe pas sur l'année), parce qu'elle serait à-même de résister à Hawk. Il a quand même fallu aller chercher une femme venant de plusieurs siècles plus tard ! Il n'y en avait pas une seule avant, dans l'univers entier, qui croirait également à la magie, qui aurait pu lui dire non ? Je sais pas, par exemple, quelqu'un qui ne serait même pas attiré par les hommes ? Non, non. Et même, il y a forcément pleins de femmes qui ne voudraient pas de lui. Mais non, la légende raconte que c'est impossible. D'ailleurs, au final, même Adrienne le désire. Donc ça casse tout. Puis même si elle lui dit "non", au final, elle n'est pas vraiment écoutée. Mais je reviendrai là-dessus.

Petite parenthèse : Shakespeare est cité, pour donner un côté poète à Hawk, le rapprocher d'Adrienne, etc... Sauf que Shakespeare n'était même pas né. Un petit peu de recherches n'aurait pas été de trop.

Venons-en à Adrienne. Elle m'a un peu agacée au début, elle était très, très entêtée, mais ça me faisait surtout sourire. Et puis, il ne fallait pas oublier qu'elle venait d'une époque du futur, où les actes et les paroles d'hommes de néandertal des lairds ne sont plus de mise. Sauf qu'au final, elle ne s'entête même pas pour ça. Elle s'oppose à Hawk parce qu'il est "trop beau". Je comprends bien qu'elle a été traumatisée par un homme de ce genre, dans le futur, mais... ? Il y a TELLEMENT d'autres raisons de ne pas vouloir de lui ! Mais non, c'est cette raison-là qui revient. Déjà, je commençais à être lassée, à partir de là.

Au début, j'ai essayé de me dire (pour justifier les actions de Hawk) qu'il s'agissait justement d'une vieille époque, que le roman lui-même a aussi été écrit il y a un moment et que depuis, certaines choses, notamment l'idée du consentement, ont évolué. Mais quand même ! La notion de viol était déjà établie depuis longtemps, à la fin des années 90 !

Du coup, le comportement de Hawk s'empire et même Adrienne, qui vient d'une époque où ce genre de choses n'est pas approuvé, ne dit rien, elle lui en veut parce qu'il est un homme "trop beau". Si, de temps en temps elle s'énerve un peu contre son attitude, mais c'est vite balayé par "Oui mais il est quand même irrésistible", ce qui gâche le message. Surtout que je m'attendais à ce que du coup, Hawk apprenne avec elle comment être respectueux par rapport à ce que elle, elle sait, mais rien du tout. Adrienne est très butée, mais pas pour les bonnes choses. Alors à ce moment-là, je me suis dis que le roman véhiculait un mauvais message.

D'ailleurs, tout le monde semble penser qu'Adrienne est une femme cruelle, méchante, envers le pauvre petit Hawk qui lui fait du chantage sexuel, parce que quand même, il l'aime et elle, elle ne veut pas de lui. Sans parler de Grimm, que j'aimais bien au début, puis qui a littéralement pété un câble sur elle en lui reprochant absolument tout, alors que son ami était blessé, allant jusqu'à l'empêcher de voir son mari, et de ne transmettre absolument aucun de ses messages de rétablissement à Hawk. Il dit que c'est à cause d'elle qu'il est blessé, parce qu'il s'est jeté devant une flèche pour elle. De 1) elle n'est pas coupable des actes du meurtrier, de 2) Grimm le lui reproche parce que Hawk l'aime, ça veut donc dire que Hawk, en homme "plein d'honneur" (comme tout le monde le décrit), n'aurait pas tenté de sauver une autre femme ? Ou même une autre personne ? Parce qu'il ne serait pas amoureux ? Et de 3) il lui reproche d'être là. Alors que c'est à cause de lui que c'est Adrienne qui a été choisie, et aussi à cause d'Adam. Adrienne, elle menait sa vie vant qu'ils ne débarquent !

Mais il est vrai qu'Adrienne est très, très méchante hein, en ne voulant pas coucher avec Hawk ! D'après Grimm, en tout cas. D'ailleurs, Hawk et lui s'accordent à dire que du coup, elle l'humilie. Euh... d'accord ? Hawk qui disait au début qu'il courtiserait sa femme dans les règles de l'art, qu'il ne la forcerait pas, qu'il voulait lui laisser le choix, se met tout à coup à dire qu'en refusant ses manières de rustre et d'aller dans son lit (il ne cherche même pas à la séduire en apprenant à la connaître, non, il veut "éveiller" le plaisir en elle, d'abord. Ben oui, c'est le plus important, apparemment !), elle l'humilie, qu'elle le défie. Au final, il change même d'avis en disant qu'un jour, elle ira dans son lit, de gré ou de force. Alors qu'il était présenté comme un laird protecteur, plein d'honneur et tout le barda.

Du coup il lui en veut, il dit qu'il veut s'éloigner, mais pense en s'éloignant, qu'il va lui faire des enfants ? Plusieurs fois, dans le récit, les personnages se contredisent ainsi d'une phrase à l'autre. Au points qu'on se demande ce qu'ils veulent faire, du coup.

Alors ça commence par du chantage. Si Adrienne veut son café une fois par jour, elle doit l'embrasser, puis les services demandés en échange sont censés aller de pire en pire. Elle est pas sympa parce que pour se venger, elle prononce le prénom d'Adam (grand rival - qui n'en est même pas un -, aux yeux de Hawk), afin qu'elle puisse le repousser. Alors que franchement, elle a eu raison. Et j'ai bien ri, d'ailleurs.

Vraiment, je n'ai pas aimé le fait qu'Adrienne passe pour la fautive 95% du temps, alors qu'elle n'avait rien demandé de base, qu'on lui demande de céder à un homme comme lui parce qu'il serait "un bon coup" et qu'il est "gentil et plein d'honneur". De base, elle ne voulait même pas de quelqu'un, elle a été forcée de se marier. Et ce n'est pas parce que tu es peut-être tombée sur un des moins pires, que tu dois accepter ça.

Surtout qu'elle n'a même pas de choix. Soit elle est censée lui céder physiquement de peur des représailles plus tard ou d'y être forcée de toute manière, soit... ben elle y est forcée. Pour Hawk qui dit qu'il laisse toujours le choix, je n'en ai pas l'impression. La pauvre.

Et autre chose qui m'a fait bouillir : il pense que la pièce d'échec qu'elle avait en arrivant à cette époque, est ce qui permettrait à Adrienne de retourner chez elle. Et... il la fait brûler. Malgré les supplications d'Adrienne, qui est en larmes. Il se dit que du coup, elle va le haïr de lui avoir enlevé tout échappatoire pour pouvoir la retenir, mais ensuite, il lui en veut de le haïr. Et il culpabilise en plus ! Alors que pendant qu'il allait à la forge pour faire brûler la pièce, il n'a pas arrêté de se dire qu'il ne fallait pas le faire. Il fallait peut-être t'arrêter, dans ce cas, si tu savais comment ça allait finir, Hawk ?

Et au final... Adrienne ne lui en veut même pas longtemps. Non mais là... Même pas parce que l'auteure dit qu'elle est à bout ou autre, mais parce que Hawk lui manque. Autant j'aurais pu comprendre qu'elle baisse les bras parce que juste, c'est trop pour elle, que ça lui aurait causé un énorme choc, mais non.

Elle en vient même à être contente de le voir, un jour, alors qu'il l'a séquestrée dans une pièce et ne revient que pour abuser d'elle ? Mais pareil, c'est pas dit que ce serait à cause d'une sorte d'emprise, non. Mais parce qu'elle s'est rendue compte qu'elle l'aimait depuis longtemps. Voilà, voilà... C'est sûr qu'être enchaînée, cagoulée et de ne pas avoir le choix, ça fait nous rendre compte qu'on aime quelqu'un depuis des mois.

Il ose se montrer très brutal alors que c'est sa première fois, parce qu'il est trop content d'être le premier homme qu'elle connaît intimement. Du coup, il se laisse submerger. Heureusement que l'auteure dit que la douleur s'en va très vite, c'est déjà ça de gagné pour elle ! Autant d'irrespect de la part de Hawk, au cumul, c'est impensable, pour un homme qui est décrit comme une bonne personne. Et je n'arrive pas à croire que ce soit Adrienne qui soit blâmée dans tout ça.

Et son excuse pour l'avoir cagoulée alors qu'elle l'a supplié de pas la lui mettre, en larmes ? Que du coup ça lui permettait de profiter de ses autres sens et d'ouvrir son cœur. Waouh. Quelle excuse !

En plus de cela, Hawk se présente une fois après avoir bu une potion lui permettant d'être froid et détaché, afin qu'il puisse apporter le plus de plaisir possible à Adrienne (une demi-douzaine de fois en plus ! Si, si, c'est précisé ! Quel homme !), afin de ne pas perdre le contrôle lui-même et de faire durer les choses. Sauf qu'Adrienne a l'impression d'être face à un étranger (à raison !) et en est choquée. Un point de plus pour son traumatisme. Et un point de moins encore pour Hawk, qui est en train de creuser, là. Lui qui est si "intelligent" ne devrait pas comprendre que c'est pas une bonne idée, ça ? Et après, il s'en étonne.

Je me disais vraiment que le message sur le viol, le consentement, était très mal véhiculé. D'autant plus que par son passé, Hawk a clairement été violé, mais que personne ne considère ça comme tel (pas même Adrienne ! Qui en plus fait une blague dessus plus tard ? Mais pardon ?). Excusez-moi mais ce n'est pas parce qu'il a satisfait des femmes très belles, que ça compense ? Surtout qu'il ne voulait pas avoir ces relations ! J'ai cru à un moment qu'il osait enfin penser que ce n'était pas normal, mais ce n'est pas vraiment développé. C'est dommage.

Et enfin, Adam. J'ai vu qu'il y avait un tome sur lui, et là encore je me dis qu'il y a un problème. Le gars a voulu violer Adrienne plusieurs fois, a même changé son visage une fois en hypnotisant Adrienne, pour qu'elle l'embrasse, mais au final... Au final Adrienne passe du temps avec lui ? A un peu peur de lui rapidement, l'envoie bouler, mais ne voit pas réellement le problème ? Sa peur aurait pu être accentuée. Et Adam a pris trop d'importance. J'avais l'impression que nous, les lecteurs, devions être en dilemne devant Hawk et Adam, en nous demandant lequel serait choisi, la courtiserait. Mais Adam agit comme un enfoiré dès le départ, si bien que ce n'est même plus possible de vouloir le choisir lui, de toute façon. Et pareil, lui non plus n'est pas content qu'elle veuille lui résister. Lui qui critique Hawk qui s'énerve quand c'est pareil pour lui et qui ose dire que "ça fait partie du jeu" (déjà, Adrienne est un jeu), et que normalement, l'honneur doit être de mise. Enfin, l'honneur, tu connais pas non plus, Adam.

Hawk dit qu'il laissera Adrienne choisir entre les deux, mais après il lui interdit de le voir, puis pense que si elle y va, il les tuera tous les deux. Enjoy.

De plus, il y a énormément de malentendus parmi le trio Adam-Hawk-Adrienne, qui sont fait exprès pour l'intrigue, sauf que ça ne tourne qu'autour de ça, tout le temps, que le trope est trop répété au point d'en devenir sans intérêt

Il y a eu un moment qui m'a fait sourire dans tout ça, c'est quand Adrienne essaye de récupérer son chat.

C'est dommage parce que ce roman partait bien, j'étais prise dedans, puis ayant adoré "Les Chroniques de MacKayla Lane" je savais que j'aimais l'écriture de l'auteure. Mais ça ne l'a pas fait avec moi.

Afficher en entier
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée

Je ne regrette aucunement d'avoir attendu si longtemps afin de replonger dans ce récit trépidant , j'ai pris le temps de le lire et je dois dire que ce tome ci est encore une fois une réussite .La fin du tome précédent laissait Mac et Jada dans une situation critique ... Au début de ce tome ci , la situation est encore plus catastrophique : je n'avais pas vu ce retournement de situation!

Un nouveau point de vue apparait dès le début du livre et je l'ai adoré tant il apparait comme un psychopathe. Spoiler(cliquez pour révéler)La dualité Mac /Sinsar Dubh que l'on pourrait comparé à une personne ayant plusieurs personnalités qui coexistent m'a surprise ! L'idée est juste géniale . On observe dans ces moments de prise contrôle de l'histoire toute sa cruauté pour parvenir à ses fins, son mépris envers la race humaine et Mac et ses folies de grandeurs . Le livre est insatiable et s'en est effrayant! D'ailleurs concernant ce personnage , l'autrice nous laisse une note sur la dangerosité de côtoyer ce type de personne et donc de sortir de cette relation toxique . Pendant une bonne partie du roman une seule question subsiste comment sauver le soldat MacKayla Lane ? Puis plus tard , une autre se pose également comment sauver le monde ? Et puis il y a les autres personnages que l'on aime retrouver dans cette série . Le couple Mac/Barrons est encore plus fort et plus fusionnel qu'auparavant : c'était un régal de suivre leur échange et leur rapport de force . Jada qui redevient enfin Dani ,la découverte de son premier amour , son désir de rechercher son ami disparu ... Ryodan cet être énigmatique dont on découvre un pan de son histoire malheureusement trop courte et son potentiel futur amour avec une certaine personne. Il y a tant d'autres personnages dont j'aimerai parler mais dont je laisserai le lecteur découvrir leur sort.

Ce livre ressemble à s'y méprendre à une deuxième conclusion à la saga première du nom Fièvre. J'ai tout aimé dans cet ouvrage et je ne sais pas comment l'autrice va réussir à faire avancer son récit dans le futur .

Une chose est certaine c'est que j'espère que la traduction de la suite de cette série ne se fera pas trop attendre .

Afficher en entier
Chroniques de MacKayla Lane, Tome 1 : Fièvre noire

Un tome assez introductif je pense, un peu de longueur mais l'histoire a l'air vraiment cool.

Afficher en entier
Chroniques de MacKayla Lane, Tome 1 : Fièvre noire

N'étant pas la cible de l'urban fantasy je suis sans doute mal placée pour juger de façon objective ce livre. Il est de meilleure qualité que bien des romans de ce genre que j'ai pu essayer de lire. L'histoire est plus originale et la fin est assez palpitante. Cependant je n'arrive pas à m'identifier aux personnages qui ne sont pas à mon goût et qui restent dans les clichés de ce genre. Mais pour les amateurs ils trouveront certainement en cette saga une série de qualité.

Afficher en entier
Chroniques de MacKayla Lane, Tome 1 : Fièvre noire

Tout d’abord je ne connaissais pas le travail de l’auteure et j’adore , on est sur de la fantasy je dirai même je pense de l’urban fantasy , ça se passe à Dublin ( l’inculte que je suis pensé que c’était en Allemagne 😂 ) , on y parle de principalement de Faë. Non pas les faës de la sage du prince cruel , avec oreilles pointues et tout le tralala , non non non ! Là ce sont différents faës ou plutôt de monstres difformes et mauvais . Il y a les gentils et les méchants mais on est principalement dans les méchants dans ce premier tome .

MAC va débarquer en Irlande après que sa sœur aîné se soit faite assassiner et que le meurtrier n’est pas été retrouvé , elle décide donc d’enquêter d’elle même , toute seule comme une grande fille mais elle ne sait pas où elle a été mettre les pieds . Elle va se découvrir elle , elle va découvrir des secrets de famille et des aptitudes qu’elle n’aurait jamais, même dans ses rêves les + fou , espérait acquérir .

Elle finira par tomber sur Jericho , ce libraire qui va l’aider dans sa quête . Pour l’instant ce Jericho est un mystère ! Il ne dit rien sur sa vie , sur sa nature . On ne sait pas trop qu elle est réellement son but et son rôle par la suite . J’ai hâte d’en découvrir + à ce sujet .

Bref si je dois résumé ce tome 1 je dirai que l’aventure est là , que le mystère y est également , que cette fin est incroyablement dingue , je me retiens de ne pas faire suite directement au tome 2 hein 😵ET ! Avec un Slooooooww burn , qui , a mon avis va être très très très très …..long 😂

Je pense clairement que ce livre est fait pour tout le monde. Pour les lectrices de romance , comme du reste. Je vous le recommande

Et je lui donne une jolie note de 9/10 ❤️

Afficher en entier
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 5 : High Voltage

Cela fait un moment que ce tome végétait dans ma biblio. Le nombre de pages à lire en vo et l'inquiétude de galèrer avec un nouveau vocabulaire propre à chaque auteur,e, me faisait toujours retarder le moment fatidique, heureusement le fait de connaître l'univers m'a permis de ne pas m'y perdre.

Difficile de parler de l'histoire arrivée à ce niveau dans la série sans spoiler tout lecteur potentiel.

Si l'intrigue pêche par son manque d'envergure, le plaisir de retrouver Dany et les Neuf vaut son pesant de concentration et d'exclamation désespérée " Mais c'est quoi déjà ce mot ?" Ou " j'ai rien pigé à cette phrase, ça ne veut rien dire " ^^

Seule critique, cette facilité d'augmenter toujours les pouvoirs des héroïnes par Karen Marie Moning et elle n'est pas la seule.... de super puissante, Dany devient super supra puissante ×10. Est-ce nécessaire ? Ne vaudrait il pas mieux parfois baisser un peu ce surenchérissement pour les rendre un peu moins sensationnelles, ce n'est que mon humble avis, et cela ne m'empêchera pas de m'acheter le dernier tome et finir ainsi la série des Fièvre avec une certaine nostalgie.

Afficher en entier

On parle de Karen Marie Moning ici :

[Challenge] Urban Fantasy et Bit-lit
2016-04-23T11:00:10+02:00
Dis-moi comment tu lis...
2015-09-15T19:05:38+02:00

Dédicaces de Karen Marie Moning
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 31 livres

Delacorte Press : 6 livres

J'ai lu Pour Elle : 5 livres

Dell : 3 livres

delacort : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode