Livres
541 152
Membres
572 259

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Samantha Shannon

Auteur

647 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par lelette1610 2019-11-02T16:22:58+01:00
de

Biographie

Nationalité : Royaume-Uni

Né(e) à : Hammersmith , le 08/11/1991

Biographie :

Samantha Shannon a grandi à Ruisseauville, ouest de Londres.

Elle est diplômée de littérature anglaise de l'Université d'Oxford en 2013.

Elle a d'abord commencé à écrire à l'âge de quinze ans, quand elle écrit son premier roman, Aurora, qui reste inédit.

Bone Season (2013) a été traduit dans une vingtaine de langues.

blog de l'auteure:

http://samantha-shannon.blogspot.com/

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
231 lecteurs
Or
214 lecteurs
Argent
114 lecteurs
Bronze
47 lecteurs
Lu aussi
40 lecteurs
Envies
1 327 lecteurs
En train de lire
75 lecteurs
Pas apprécié
19 lecteurs
PAL
688 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.12/10
Nombre d'évaluations : 325

0 Citations 170 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Samantha Shannon

Sortie Poche France/Français : 2021-04-07

Dernier livre
de Samantha Shannon

Sortie Poche France/Français : 2021-02-03

Les derniers commentaires sur ses livres

Bone Season, Tome 1 : Saison d'os

Ayant adoré le Prieuré de l'Oranger, c'est tout naturellement que je me suis jeté sur la nouvelle saga de Samatha Shannon et une nouvelle fois je n'ai pas été déçue ! J'avais entendu dire que la première partie du livre était corsé car l'auteur nous plonge direct dans son univers avec pleins de termes spécifiques. Mais moi ça ne m'a pas posé le moindre problème, j'ai immédiatement accroché à cette dystopie et j'ai vraiment hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Le prieuré de l'oranger (partie 1)

Mon avis lecture : dans cette première partie j'ai eu l'impression de me retrouver encerclée par l'ambiance de Game of Thrones, en particulier pour les dragons de la dynastie Targaryen, et l'univers de The legend of Zelda : Breath to the Wild également pour ces créatures mythiques et éblouissantes. J'en ai pris plein les yeux, c'était un vrai régal. Cette histoire est vraiment passionnante même s'il est vrai qu'avec de nombreux personnages nous pouvons nous embrouiller au début, mais au fur et à mesure nous en venons à avoir hâte d'en apprendre davantage sur chacun d'eux. Chaque protagoniste a un rôle clé qui, j'en suis quasiment sûre, vont tous se retrouver au même endroit à un moment donné. Les complots, les croyances, les manigances et les coups dans le dos sont présents et captivants dans cette première partie et j'ai vraiment hâte de connaître la suite et son dénouement. Il se passe tellement de choses que notre esprit est plein de questions quant à l'avenir des personnages et nous prenons aussi peur pour eux. La plume de l'auteure nous plonge dans un voyage littéraire éblouissant, elle est fluide et profonde, elle parvient à nous transmettre un panel d'émotions fortes. Je suis complètement conquise et je suis impatiente de lire d'autres ouvrages d'elle !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melaivy 2021-02-14T15:17:51+01:00
Le Prieuré de l'oranger

Lu (dévoré) en une journée, ce roman m'a beaucoup plu.

Un univers bien construit, une plume fluide qui vous entraîne à ne pas lâcher votre liseuse, des personnages attachants / énervants / intriguants / dont on veut connaître la suite de l'histoire...

Des héroïnes "badass" mais pas irréelles, des personnages grandissant avec leurs fêlures et leur parcours initiatique de la chenille à l'imago.

Beaucoup de points de vue différents à suivre.

Ça m'a un peu fait penser à la série Tobin de Lynn Flewelling.

Bref, un pavé passionnant à finir.

Afficher en entier
Bone Season, Tome 1 : Saison d'os

J'ai bien aimé ce tome mais j'ai une préférence quand même pour le prieuré de l'oranger qui avait été un coup de coeur pour moi.

Mais on a un univers totalement inventé et original que j'ai beaucoup apprécié et des personnages auxquels on s'attache.

Le seul petit point c'est le début il m'a perturbé car on a un langage argo de la rue mais c'est très bref juste à peu près 65 pages où s'est écrit comme ça après plus aucun soucis.

Concernant la nouvelle elle permet de connaître les personnages avant les événements du tome 1 et notamment Nick.

J'attends le tome 2 la suite promet de l'action.

Afficher en entier
Bone Season, Tome 1 : Saison d'os

https://bookshowl.blogspot.com/2021/02/the-bone-season-tome-1-saison-dos.html

J'avais décidé de ne plus lire de dystopie, mais après mon coup de cœur pour Le prieuré de l'oranger, j'avais quand même envie de lire d'autres livres de l'auteure. Ce genre avait finit par me lasser, je trouvais que toutes les histoires se ressemblaient, mais je dois dire que j'ai été vraiment surprise par The Bone Season !

Pourtant, le livre commence de façon classique. Nous découvrons une société autoritaire qui tourne autour de la persécution et la traque des clairvoyants, des humains aux étranges pouvoirs ésotériques. Paige, le personnage principal, en est bien entendue une et travaille pour l'une des organisations secrètes de clairvoyants. Les thèmes classiques de la dystopie (la différence, la rébellion, le gouvernement qui surveille toujours plus ses citoyens...) sont tous là et j'ai donc trouvé ce début vraiment lent et pas très intéressant, surtout que l'auteure nous bourre tout de suite le crâne avec toutes les particularités des clairvoyants et j'avoue avoir été un peu perdue.

Mais malgré les précautions prises par Paige et la protection de son organisation, notre héroïne va être capturée. Et j'étais loin, très loin ! d'imaginer la suite de l'histoire. Paige, après quelques jours enfermée où elle est torturée, est emmenée à Oxford où nous découvrons la vérité sur Scion, l'organisation qui dirige le pays : ce n'est pas eux qui tirent les ficèles, mais d'étranges créatures quasi divines, les rephaïm, qui, en échange de leur protection, demandent à Scion de leur livrer leurs clairvoyants.

Alors oui, le rythme est parfois inégal, oui certaines situations sont vraiment prévisibles (j'ai tout de suite su pour l'histoire d'amour) et j'ai trouvé que le livre manquait vraiment de descriptions (tous les lieux demeurent vraiment flous dans ma tête) mais je ne m'attendais vraiment pas à autant aimer ! Malgré le récit à la première personne (ce que je déteste) j'ai tout de suite adoré Paige, je suis tombée amoureuse du gouverneur et j'avais envie, comme Paige, d'aider tous ses compagnons clairvoyants qui ont tous un passé si horrible.

Au final, si le livre prend son temps, c'est pour mieux nous plonger dans l'univers et mieux surprendre le lecteur. A partir du chapitre 17, qui m'a vraiment stressé, je n'ai plus réussi à m'arrêter de lire !

Ce livre est vraiment très, très différent du Prieuré de l'oranger. Cela se voit que c'est son tout premier livre mais j'ai vraiment aimé l'histoire et je pense que la série ne peut que s'améliorer ! Les autres tomes vont arriver cette année chez De Saxus, mais moi c'est en anglais que je vais continuer de les lire.

J'ai également pu lire la nouvelle The Pale Dreamer et je pense que la lire juste après avoir lu le tome 1 est une mauvaise idée. Il y a énormément de choses que l'on sait déjà et qui du coup rendent la nouvelle vraiment ennuyeuse. Je pense que cette nouvelle est parfaite à lire juste avant le tome 2 si le souvenir du tome 1 est un peu lointain, elle vous permettra de vous souvenir des éléments importants.

Afficher en entier
Le prieuré de l'oranger (partie 1)

Gros coup de cœur !

Ça faisait longtemps qu’un ouvrage de fantasy ne m’avait plus embarquée comme ça. Et même si je suis frustrée de devoir attendre pour lire la suite, cette première partie est un énorme coup de cœur !

Au niveau de l’histoire, on suit différents personnages dont les destins vont plus que probablement s’entremêler. Ead, Tané, Loth et Roos serons donc vos guides dans ce monde divisé par les croyances, certains étant partisans du Sans-Nom, d’autres de la Vertu, d’autres encore des dragons,... Chacun d’entre eux va se retrouver confronté à des difficultés qu’il fera tout son possible pour surmonter...

L’univers est riche, avec son lot de légendes, de croyances et de religions. L’autrice crée un telle « personnalité » à chaque reinaume que l’univers paraît bien réel. Ce degré de description est tel qu’il me rappelle un peu celui de Game of Thrones.

Concernant les personnages, je les trouves extrêmement bien écrits. Chacun a ses qualités et ses faiblesses, et l’autrice parvient parfaitement à jongler entre les deux pour créer des personnages très réalistes, avec une personnalité complexe. Même quand ils agissent mal, on ne peut pas vraiment les détester, parce qu’on connaît leurs passés, ce qu’ils ont vécu avant d’en arriver là.

Notez également que la plume de l’autrice est assez riche. Non seulement elle gère parfaitement l’équilibre entre dialogues et descriptions, mais elle parvient aussi à utiliser un langage à la fois un peu plus complexe, et pourtant facilement compréhensible.

Bref, je n’ai qu’une chose à dire : lisez-le !

Afficher en entier
Bone Season, Tome 1 : Saison d'os

Dès les premiers chapitres, j'ai très vite accroché. On est tout de suite plongé dans un nouvel univers très intéressant, mais malgré tout un peu difficile à suivre. La dystopie est en effet assez complexe à saisir puisqu'au lieu de nous être narrée par Page, nous la comprenons à travers ses yeux, mais sans véritable explication. Nous recevons donc au début une grande quantité d'informations, mais par la suite nous comprenons tout de même pas à pas les ressorts de cet univers.

L'histoire m'a pour autant très vite intriguée, et j'ai beaucoup aimé être plongée si vite dans l'action. L'histoire a su me surprendre et nous propose un déroulement que je n'aurai pas pu anticiper, je m'arrête donc ici pour ne rien spoiler. Je peux malgré tout vous dire que la suite et surtout la fin sont très bien menée, et j'ai vraiment eu du mal à poser mon livre.

J'attends maintenant la suite avec impatience !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lisly 2021-02-26T09:14:48+01:00
Le Prieuré de l'oranger

https://lislysworld.fr/le-prieure-de-loranger-de-samantha-shannon/

J’avoue qu’il a pas mal traîné dans ma pile à lire à cause de sa taille : pas que j’aie peur de me lancer dedans mais je voulais avoir du temps pour l’apprécier, ne pas le lire pendant une période de rush ou trop vite entre deux services de presse. Bon, finalement je l’ai lu pendant une période de rush au niveau des cours mais c’est un détail XD.

Le prieuré de l’oranger est indéniablement un coup de cœur. Pas non plus un gros coup de cœur, pour des raisons que je détaillerai dans cette chronique, mais un coup de cœur tout de même.

Sororité et women power

C’est un fait assez connu concernant Le prieuré de l’oranger : il met en lumière des héroïnes fortes mais aussi des amitiés entre femmes, fait plutôt rare dans la fantasy de ce type (entendez façon Seigneur des anneaux).

J’ai adoré les personnages de ce roman. Ead est mon grand coup de cœur pour sa force ses rêves, sa franchise et sa droiture d’esprit. J’ai aussi beaucoup aimé Tané. Samantha Shannon s’amuse à créer des similarités entre les lignes de ces deux personnages et j’attendais avec impatience leur rencontre tout au long du roman : elle ne m’a pas déçue.

Comme on s’y attend, le roman est aussi plutôt diversifié en ce qui concerne la sexualité des personnages. Pour toutes ces raisons je vais sûrement beaucoup le recommander autour de moi !

Un univers complexe

A travers Le prieuré de l’oranger, Samantha Shannon offre un univers complexe, divisé comme l’indique le résumé. Un univers de fantasy avec des dragons, de deux types différents, dans lequel la religion divise avec beaucoup d’efficacité l’est et l’ouest.

En fait, c’est la complexité dudit univers qui va d’ailleurs expliquer la taille du roman : les 300 premières pages sont là pour nous l’introduire, qu’on en comprenne les subtilités.

Mais j’avoue avoir trouvé l’univers presque trop détaillé. Je comprends qu’on puisse rentrer dans ce niveau de détail pour une saga mais pour un one-shot, j’avoue que ça ma freinée et que c’est d’ailleurs la principale raison pour laquelle ce n’est pas un gros coup de cœur. Ce n’est pas le fait d’être complètement larguée au début qui m’a gênée (j’avais déjà expérimenté ça avec Six of Crows et le Faiseur de rêves par exemple et j’avais adoré) mais le fait que cette perplexité face aux codes de l’univers dure un bon moment.

Alors bien sûr, il y a de l’action durant cette première partie du roman mais elle ne m’a pas transportée. Ce n’est que plus tard que j’ai véritablement réussi à rentrer dans le récit et à l’apprécier, et je trouve un peu dommage que la période nécessaire pour appréhender l’univers soit aussi longue…

Par contre une fois qu’on est dedans, l’action devient omniprésente et c’est un plaisir de voir les pièces du puzzle si patiemment dessiné par l’auteure s’assembler pour former un tableau magique et mener à un final parfait !

Une histoire de religion

Un de mes péchés mignons, de sont les romans qui traitent d’une religion en l’analysant, qu’elle soit fictive ou non. Alors je peux vous dire que j’ai été ravie sur ce point. Le prieuré de l’oranger nous amène au cœur d’un conflit justement créé par la religion, et analyse de façon intéressante les trois religions principales de l’univers que l’on découvre.

J’ai aimé que les personnages à travers lesquels on découvre le récit aient des points de vue différents avec des religions différentes. Si au début du récit on a souvent la haine de l’étranger et que le mot « hérétique » revient beaucoup, tous sont ensuite amenés à remettre en question leurs croyances et en ressortent grandis.

En conclusion

Un excellent roman de fantasy qui est en train de s’inscrire progressivement dans les classiques du genre et qui le mérite amplement. Je vous recommande ce roman, mais veillez à avoir du temps devant vous pour le lire et même si les premières pages sont un peu longues, persévérez car la suite le vaut carrément !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ein_Buch 2021-02-27T18:31:11+01:00
Le Prieuré de l'oranger

Un livre aussi bon que sa couverture est belle.

J'ai beaucoup aimé la complexité du monde très complet qui est décrit au fil des pages. Les croyances opposées qui régissent les différents territoires.

J'ai également beaucoup apprécié les personnages. C'est un vrai plaisir de les voir évoluer à mesure que le récit avance. Je me suis attachée à tous.es. Ils/Elles sont fort.e.s sans être invincibles, font de leur mieux sans pour autant être parfait.e.s et sont prêts à se remettre en question.

Au final, le grand combat qu'on attend n'est pas si important. Comme on dit, ce n'est pas la destination qui compte, mais le chemin parcouru.

Je vous recommande ce livre ! N'ayez pas peur de son nombre de pages, elles sont la promesse de rebondissements incroyables !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par maidele 2021-03-03T13:15:46+01:00
Le Prieuré de l'oranger

Bon déjà, je dois remercié un.e amie.e de m'avoir conseillée (très) chaleureusement ce livre (on pourrait presque dire que je n'ai pas eu le choix x) ), mais au final, je suis très contente de l'avoir lu.

C'est le premier livre de Samantha Shannon que je lis, et j'en lirais certainement d'autres.

Et pour une fois, commençons par parler de ce livre en tant qu'objet. Car en plus de la couverture absolument magnifique (et le dos, et la quatrième de couverture), il faudrait également parler de la couverture rigide qui fait plaisir. Mon seul problème avec ça était que cette brique (comme on l'appelait affectueusement) était d'une taille tellement conséquente qu'il était pour moi difficile à le tenir par moment. Mais c'est un qu'une petite gène.

Commençons donc.

Je dois avouer que j'ai eu du mal à le commencer. C'est notamment dû au fait que je n'avais pas beaucoup de temps pour le lire, que je devais lire d'autres livres en même temps, mais voilà, il m'a fallu une centaine de pages pour être plongée dedans.

Et ça mène au problème principal de ce livre, selon moi ( qui fait que je l'ai mis en or et pas en diamant) : on est plongé directement dan l'histoire, avec peu d'explications, et surtout vraiment beaucoup, beaucoup de noms propres. Il faut donc vraiment s'accrocher et compter sur le fait que l'autrice nous expliquera tout plus tard (ce qu'elle fait, je vous rassure). Mais personnellement, j'ai un peu de mal à me lancer dans des romans quand ils sont comme ça.

Bref, le mauvais ayant été mentionné, passons aux bons points :

L'univers crée est exceptionnel, et fait probablement parti de l'un des univers les plus complexes que j'ai jamais lu, en particulier pour un one-shot. Il mériterait presque une suite pour qu'on continue d'y évoluer. La religion, l'histoire, la politique, la géographie, les personnages et leurs familles... Tout est travaillé avec minutie et on croit en ce monde.

Les personnages sont nombreux,et même si ça rend le tout un peu compliqué par moment, les personnages sont très bien écrit, avec une vraie évolution (coucou Niclays) et tous différents.

Notons d'ailleurs la modernité qu'on lit à travers chaque page : en fantasy, il est très rare d'avoir des couples gays/lesbiens, et encore moins de la part de personnages principaux. Et Samantha Shannon est arrivée et a tout renversé sur son passage, pour notre plus grand plaisir. Spoiler(cliquez pour révéler) Je tiens notamment à dire qu'Ead et Sabran sont les meilleures je les aime d'amour.. Notons également que tous les personnages ne sont pas blancs, et c'est le détail qui fait plaisir (je pense notamment à Tané,qui est décrite comme ayant des traits asiatiques).

Quand à l'intrigue... Évidemment, tout tourne autour de la menace causée par le Sans-Nom, mais l'autrice ne se content pas de ça : la position d'une reine et son devoir d'enfanter, les relations entre différents royaumes et reinaumes, les différences causées par les religions... Tout cela est abordée et c'est juste excellent.

Bref, un classique en devenir, féministe et moderne à souhait que je ne peux que conseiller.

Afficher en entier

Dédicaces de Samantha Shannon
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Bloomsbury : 7 livres

J'ai lu : 5 livres

de saxus : 3 livres

Bloomsbury U.S.A. : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array