Livres
614 903
Membres
712 854

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Arturo Pérez-Reverte

Auteur

579 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par 21la 2012-06-17T21:51:04+02:00

Biographie

Arturo Perez-Reverte est né à Carthagène, Espagne, en 1951. Il a été grand reporter et correspondant de guerre pendant vingt et un ans. Ses romans sont des succès mondiaux, et plusieurs d'entre eux ont été portés à l'écran. Il partage aujourd'hui sa vie entre l'écriture et sa passion pour la mer et la navigation. Il est membre de la Real Academia Espafiola de las Letras

Il fut reporter de guerre durant une vingtaine d'années (1973-1994), de Chypre au Liban en passant par les Malouines, d'abord pour le quotidien Pueblo (pendant douze ans), puis pour la télévision espagnole (TVE) pendant neuf ans. Il a également fondé une revue intitulée Defensa. Il se consacre aujourd'hui exclusivement à la littérature.

Il a commencé sa carrière de romancier en 1986.

Il est membre de l'Académie royale espagnole depuis le 12 juin 2003.

Son travail de journaliste

Durant sa carrière journalistique, Arturo Pérez-Reverte se spécialise dans la couverture des conflits armés pour la presse écrite, la TVE ou la radio. Il a notamment couvert la guerre de Chypre, diverses phases de la guerre du Liban, la guerre d'Érythrée (pendant laquelle il se perdit plusieurs mois, et survécut grâce à ses amis guerrilleros), la campagne de 1975 dans le Sahara, la guerre des Malouines, la guerre du Salvador, la guerre du Nicaragua, celle du Tchad, la crise de Libye, les guérillas au Soudan, la guerre du Mozambique, celle d'Angola, le coup d'État de Tunis, etc.

Parmi les derniers conflits qu'il a vécus, on compte la révolution roumaine (1989-1990), la crise puis la première Guerre du Golfe (1990-1991), la guerre de Croatie (1991), et la guerre de Bosnie (1992-1994).

Depuis 1991 il tient une page d'opinion dans le magazine XLSemanal, un supplément du groupe Correo distribué dans 25 journaux espagnols et devenu une des sections les plus lues de la presse espagnole avec plus de 4.500.000 lecteurs.

Son œuvre

Dans une œuvre à mi-chemin entre policier et roman historique, à la fois enlevée et très érudite, Arturo Perez-Reverte documente le lecteur aussi bien sur la restauration des peintures du Moyen Âge ou les subtilités du jeu d'échecs (Le Tableau du maître flamand, Grand prix de littérature policière 1993) que sur la genèse des romans de Alexandre Dumas (Club Dumas). Nombre de ses titres figurent parmi les ventes à succès des librairies et il est actuellement traduit en 34 langues.

Fin 1996 paraît la série des Aventures du Capitaine Alatriste, qui devient aussitôt une des séries littéraires les plus populaires, avec des tirages très importants. Le héros est un personnage comparable à D'Artagnan, Pardaillan ou le Capitaine Blood.

Alatriste incarne un capitaine espagnol des Tercios de Flandres. Une figure humaine, avec ses grandes vertus et ses nombreux défauts, minutieusement située dans le temps (17e) et dans l'espace, entourée de personnages historiques et protagoniste des plus grands exploits de son époque.

Arturo Pérez-Reverte se souviendra d'ailleurs de son héros lors de son discours d'intronisation à l'Académie Royale Espagnole intitulé "La parole d'un brave du 17e"

L'auteur a également reçu le Prix Jean Monnet de littérature européenne du département de Charente en 1997 pour La Peau du tambour

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
148 lecteurs
Or
336 lecteurs
Argent
234 lecteurs
Bronze
164 lecteurs
Lu aussi
229 lecteurs
Envies
249 lecteurs
En train de lire
15 lecteurs
Pas apprécié
39 lecteurs
PAL
340 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.68/10
Nombre d'évaluations : 279

5 Citations 139 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Arturo Pérez-Reverte

Sortie France/Français : 2022-09-08

Les derniers commentaires sur ses livres

La Patience du franc-tireur

Un éditeur met Alejandra Varela, spécialiste de l'art urbain, sur les traces de Sniper, graffeur de renom, promoteur d'actions de rue à la limite de la légalité - (certaines trop risquées ayant entrainé des morts) - que personne ne semble avoir vu à l'œuvre et dont personne ne connaît le visage ou le lieu ou il se trouve.. La recherche conduira la protagoniste de Madrid à Lisbonne, et de là à Vérone et Naples dans sa tentative de déchiffrer quel est l'objectif visé par l'action du chasseur solitaire.

Pérez-Reverte a visiblement enquêté sur le monde du street-art. C'est ce qu'il y a e plus intéressant dans le livre surtout si comme moi vous n'y connaissez rien. Il utilise assez bien le jargon du milieu et montre correctement sa manière spéciale d'être et d'agir . Un de mes amis qui si connaît et qui a lu le livre m'a dit que de ce côté là il approuvait.. Par contre il a émis des réserves sur le fameux Sniper, dont Reverte a voulu faire une sorte de Banksy, mais dont le personnage finalement manque de profondeur .. Il a également voulu peindre (jeu de mots) une sorte d'être supérieur du graffiti et du Street art, qui se sert de son art en lui donnant une haute signification sociale et un gôut morbide pour la dénonciation. C'est pratiquement un super héros . L''histoire, elle est en dessous du niveau attendu d'un livre de Reverte, mais quand même, la lecture est divertissante . Il y a a aussi des réflexions sur la valeur de l'art moderne, le caractère illégal du graffiti, l'importance de vendre ou de ne pas vendre. En général avec des arguments assez basiques mais ce n'est pas un livre destiné à des experts en quoi que ce soit. Bref, si vous lisez le livre sans avoir trop de connaissances sur le sujet concerné, vous apprendrez des choses intéressantes en passant un moment agréable et ça se lit vite . Ceci dit c'est quand même un Reverte mineur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Henri-1 2021-05-18T14:07:50+02:00
Falcó

Ici, le style de Reverte qui a écrit des romans bien plus forts ne m'a pas emballé. c'et efficace et distrayant comme un bon roman de gare; Mais , le cadre et les détails recréés à partir des premiers mois de la guerre civile espagnole sont très réussis. Qu'un livre parvienne à éveiller l'intérêt de quelqu'un pour approfondir une période importante de l'histoire récente c'est déjà un bel objectif atteint. Pour tous ceux qui aiment la fiction historique, je pense que c'est une bonne lecture.

L'intrigue est un peu trop légère. Mais il y a de bons moments. Les personnages sont des archétypes qui font penser aux romans d'espionnage ses années 50. C'est peut-être ce que souhaitait l'auteur, un roman d'espionnage à l'ancienne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biquet 2021-07-17T11:45:08+02:00
Linea de Fuego

Quelle brique ! !Qué tocho !

La guerre d’Espagne décrite des deux côtés. Plus exactement c’est la description des 10 premiers jours de l’offensive de l’Ebre en été 1938. L’auteur situe sa narration à Castellets del Segre sur l’Ebre.

Côté fasciste/factieux, il y a les carlistes catholiques jusqu’à la moelle (Requetés), les phalangistes, des légionnaires résidus de toutes les guerres intestines européennes, des mercenaires stipendiés, des troupes marocaines (askari)

Du côté des Rouges ; il y a ce qui reste de l’armée régulière, les brigades internationales, la dernière levée d’adolescents (Quinta del biberón), les communistes encadrés par Moscou, les anarchistes

C’est un relevé des actions un peu comme le faisait Hemingway dans « l’Adieu aux Armes ». Il parle par ailleurs de ce grand prédécesseur et de l’algarade qu’il eut avec Dos Passos.

Il utilise beaucoup de dialogues, met en scènes des fraternisations entre les deux camps et même de séduction.

Il fait allusion aux exécutions sommaires de prisonniers gradés par les phalangistes, d’anarchistes par des commissaires politiques communistes. C’est donc une description de la guerre d’Espagne vue de l’intérieur. Cela se fait autour d’un certains nombres de personnages récurrents.

Un peu répétitif mais peut-on demander à la guerre de changer de style.

La conclusion ménage une ultime surprise : c’est basé sur des témoignages de protagonistes.

Para quien no es un español nativo, la abundancia de palabrotas coloquiales que no están en los diccionarios hace que la comprensión a veces es difícil.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vincent_de_Nissac 2022-01-06T19:04:52+01:00
Sabotage

Fin de la trilogie falco, toujours aussi bien écrit par perez reverte

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sorah 2022-03-29T10:02:41+02:00
La Reine du Sud

Pfiou quel roman ! Quelle femme cette Theresa Mendoza !

Ce roman nous emmène dans les rouages des transporteurs de drogue du Mexique, à l'Espagne et le Maroc.

C'est l'histoire d'une femme qui va se retrouver embarquer dans une vie qu'elle n'a pas choisie, mais qui fera tout pour survivre dans ce monde dangereux où donner sa confiance à la mauvaise personne, où une mauvaise décision, peut tuer à tout moment.

Et on peut dire que la pauvre n'aura pas une vie facile. Les épreuves qu'elle subira feront d'elle la femme solitaire, se refusant de s'attacher à qui que ce soit, mais douée d'une vive intelligence. À force d'observation de ce monde particulier, elle en tirera les leçons pour survivre et s'élever afin d'atteindre le sommet.

C'est vraiment un personnage d'une grande complexité et extrêmement bien construit. Je n'avais pas vu venir la fin et c'est là que l'on prend toute la dimension de cette femme.

L'écriture est fluide, parfois poétique dans les disgressions de Theresa ou les descriptions, parfois énergique et brutale comme ce monde des narcotrafiquants.

Un très beau roman que j'ai adoré !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Versipellis 2022-04-18T16:00:13+02:00
Le Maître d'escrime

Un roman qui fait penser à un Dumas, dans l'Espagne de la seconde moitié du dix-neuvième siècle. J'ai aimé être plongée dans l'ambiance de la salle d'escrime.

Afficher en entier
Le Tableau du maître flamand

Une restauratrice d'art, à l'occasion de la remise en état d'une oeuvre de Pieter Huys, découvre qu'un mystère entoure le tableau et plus précisement la partie d'échec qui s'y déroule. Elle décide alors d'enquêter avec son entourage sur cette enigme de 500 ans dont les répercussions se traduiront en meurtre dans le temps présent. La trame de l'enquête est plutôt originale, les personnages bien pensés. L'ouvrage présente cette particularité de se présenter presque comme une succession de tableau lui même, avec force couleur mais aussi une sorte de statisme et parfois un manque de consistance dans les actions ou les réactions des protagonistes. Au final il n'en reste pas moins que l'oeuvre est distrayante.

Afficher en entier
Le Tableau du maître flamand

"Sur la toile, peinte il y a cinq siècles, un seigneur et un chevalier jouent aux échecs, observés depuis le fond par une femme en noir. Détail curieux : le peintre a exécuté ce tableau deux ans après la mort mystérieuse d'un des joueurs et a tracé l'inscription "Qui a pris le cavalier ? " également traduisible par "Qui a tué le cavalier ? "

Tout cela n'éveillerait que des passions de collectionneur si des morts violentes ne semblaient continuer la partie en suspens sur la toile.

Et c'est ainsi que l'histoire, la peinture et la logique mathématique viennent multiplier les dimensions d'une intrigue elle-même aussi vertigineuse que le jeu d'échecs ...

Un thriller atypique, riche et complexe, qui réjouira les amateurs du genre et séduira les autres."

Excellent roman que j'ai apprécié lire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wedel09 2022-04-26T07:55:03+02:00
Club Dumas

"A-t-on réellement découvert un chapitre manuscrit des Trois Mousquetaires ?

Quel rapport y-a-t-il entre le chef-d'œuvre de Dumas et ces Neuf Portes du royaume des ombres, livre diabolique dont l'auteur fut brûlé l'année même de la mort de d'Artagnan ?

Telles sont les questions auxquelles Corso, chercheur de livres rares pour collectionneurs fortunés, tente de répondre en butant sur des cadavres, de Tolède à Sintra, puis chez les bouquinistes de Paris et au bord de la Loire, suivi par d'étranges sosies de Milady ou de Rochefort...

Comme il l'a fait avec Le Tableau du maître flamand, Arturo Pérez-Reverte nous entraîne ici, avec une érudition et un brio, dans une aventure où la réalité semble n'être qu'une des versions possibles de la fiction."

C'est le second roman de Arturo Pérez-Reverte que je lis et que j'apprécie autant que le premier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Henrxy 2022-05-27T14:45:18+02:00
Eva

Eva est le deuxième volet de la série Falcó. Qu'il vaut mieux lire dans l'ordre. Nous nous retrouvons en pleine guerre civile, en 1937. A cette occasion son supérieur l'envoie en mission à Tanger, ou se trouve un navire républicain qui transporte une partie de l'or que l'espagne républicaine veut envoyer à Moscou. Dans cette ville fascinante gouvernée par des gouvernements étrangers avec une population marocaine et étrangère à parts égales et avec toutes sortes d'espions espagnols et étrangers de tous les côtés.Pour aider Falcó dans sa mission, entre autres, son ami et partenaire dans d'autres missions, Paquito Araña homosexuel et tueur redoutable. La mission confiée est de récupérer les 30 000 kilos d'or qui se trouvent sur le navire républicain Mount Castle, qui espère mettre le cap sur Odessa, en Union soviétique. Près de lui, dans le même port, se trouve le destroyer des nationalistes, , prêt à l'arrêter dès qu'il quittera le port et entrera dans les eaux internationales. Parmi les espions du côté républicain, et passagère du bâteau piégé il y a Eva Rengel ou Eva Neretva, déjà rencontrées dans Falcó dans le premier tome de la série, et bonne partie de l'intrique repose sur l'attirance et la répulsion mêlés qui semblent les attirer l'un l'autre. Cette histoire d' "amour" très réussie pimente l'histoire là ou dans ce genre de roman elle a plutôt tendance à la plomber...Il y aura aussi des meurtres, des bagarres, des tortures, des coups de couteau, des fusillades, des négociations, des rendez-vous clandestins, des messages cryptés... Le rôle joué par les deux capitaines des deux navires rivaux sera important. Eva est une nouvelle aventure pour Lorenzo Falcó, un espion fasciste, aventurier, cynique, scélérat, coureur de jupons, mercenaire courageux et politiquement incorrect créé par Arturo Pérez Reverte qui, comme toujours, sait parfaitement mêler réalité et fiction.

Afficher en entier

Dédicaces de Arturo Pérez-Reverte
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Seuil : 23 livres

Points : 12 livres

Alfaguara : 6 livres

LGF - Le Livre de Poche : 3 livres

JC Lattès : 2 livres

Le Livre de Poche : 1 livre

Plaza & Janés : 1 livre

DEBOLSILLO : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode