Livres
546 488
Membres
582 742

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

David Eddings

Auteur

1 718 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Charlie18 2012-02-19T23:03:34+01:00

Biographie

David Eddings (7 juillet 1931 - 2 juin 2009) est un écrivain américain né à Spokane (près de Seattle dans la région de Puget Sound) dans l'État de Washington. Il est décédé dans la nuit du 2 au 3 juin 2009.

Il a écrit de nombreux romans célèbres de Fantasy, dans le sous-genre de la High fantasy. Sa femme Leigh Eddings (Judith Leigh Schall) décédée en 2007 à 69 ans2, est considérée comme la co-auteure non créditée de nombre de ses romans, et est reconnue comme telle dans ses œuvres les plus récentes.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
4 320 lecteurs
Or
4 994 lecteurs
Argent
2 295 lecteurs
Bronze
1 288 lecteurs
Lu aussi
1 224 lecteurs
Envies
2 359 lecteurs
En train de lire
55 lecteurs
Pas apprécié
100 lecteurs
PAL
2 609 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.3/10
Nombre d'évaluations : 1 960

1 Citations 740 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de David Eddings

Sortie Poche France/Français : 2020-09-24

Les derniers commentaires sur ses livres

La Belgariade, Tome 1 : Le Pion blanc des présages

Super Tome1, même si on sent que l'auteur dans ce livre met l'histoire en place, prépare la suite.

Malgré tout il glisse de l'action et du rythme, ce qui n'est pas désagréable!

Afficher en entier
La Belgariade, Tome 1 : Le Pion blanc des présages

Je ressors de ce livre assez déçue. Comme dit précédemment, j’avais eu de bons échos pour ce roman, je m’attendais donc à passer un bon moment. Malheureusement, cela n’a pas été le cas.

Pendant une bonne partie du roman, j’ai eu l’impression d’être dans une longue introduction. Celle-ci est nécessaire pour découvrir l’univers créé par l’auteur. Au départ, j’ai aimé cette découverte mais à force, je me demandais quand l’action allait arriver.

J’ai lu jusqu’à la moitié du roman avant de me décider à lire la suite en diagonale. Je n’y ai pas trouvé d’éléments qui m’auraient pousser à lire plus en profondeur ce roman.

L’univers créé par l’auteur a l’air prometteur mais la lenteur du récit m’a fait lâché prise.

Je ne peux pas dire grand chose sur les personnages à part que j’ai aimé le caractère de tante Pol.

En bref, c’est une saga que je ne continuerai pas. L’univers créé par l’auteur n’a pas suffit à me convaincre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Artemissia 2020-11-16T10:23:49+01:00
La Belgariade, Intégrale 1

https://songedunenuitdete.com/2020/11/16/la-belgariade-integrale-1-de-david-eddings/

Si j’ai aimé la pléthore de personnages masculins, je dois avouer que je suis totalement fan de Polgara qui est une femme forte et très présente. Pour ce genre de récit, c’est rare de mettre ainsi un personnage féminin en avant. D’autant plus que pour l’instant, c’est bien la seule. Car si on compte les femmes de certains personnages secondaires, elles n’ont pas très grand intérêt.

Concernant la plume de David Eddings et son style, j’aime énormément ! Les descriptions sont juste ce qu’il faut pour bien se représenter les lieux. Pour ce qui est des personnages, c’est pareil. Finalement, même si Polgara sort du lot, je les ai tous aimés pour ce qu’ils sont. Et puis, j’ai apprécié aussi l’humour amené qui allège parfois le récit.

La fin du troisième tome est juste haletante et je regrette de ne pas avoir la suite, la tout de suite, maintenant. Après avoir passé presque trois semaines en leur compagnie, le retour à la réalité est… brutal.

Bref, je suis fan, je comprends l’engouement pour cette série de la fantasy classique et j’ai très hâte de lire la suite ! La Belgariade est véritablement un incontournable qu’il faut avoir lu au moins une fois dans sa vie

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Artemissia 2020-11-30T15:03:10+01:00
Le Codex de Riva

https://songedunenuitdete.com/2020/11/30/le-codex-de-riva-de-david-et-leigh-eddings/

Je ressors soufflée de cette lecture si enrichissante et ce, à bien des niveaux, et… sonnée par l’étendue de ce que j’y ai découvert. Je ne pensais vraiment pas que l’auteur avait pensé à tant de choses pour créer La Belgariade et la Mallorée. Au-delà du genre, je trouve qu’il a un autre point commun avec Tolkien : les langues. Le pouvoir des mots, lorsqu’on le maitrise est une porte ouverte vers des royaumes palpitants !

Au-delà de la genèse d’un univers, c’est une belle leçon d’apprentissage pour qui souhaite écrire un roman de fantasy bien construit que David et Leigh Eddings nous offrent avec ce Codex.

Afficher en entier
La Belgariade, Tome 2 : La Reine des sortilèges

Un second tome qui reprend les éléments que j'avais déjà énoncés dans mon commentaire pour le premier tome, à savoir un Garion naïf et insupportable, et une Pol tyrannique qu'on a parfois envie de baffer tant elle ne prévient jamais Garion sur sa véritable nature, de même la princesse C'nedra capricieuse à l'envie vient s'ajouter à l'addition (avait-on réellement besoin d'un nouveau personnage exaspérant ?! Je me le demande...) et des péripéties assez linéaires parfois.

Mais j'ai décidé pour ce tome de prendre cette histoire à la légère, c'est-à-dire de ne pas l'appréhender comme un récit épique mais plutôt comme une aventure quelque peu ubuesque qui prête à sourire.

Et c'est vrai que de ce point de vue là j'ai passé un très bon moment de lecture, je suis passé au-dessus des caractères exaspérants de certains personnages, et j'ai encore plus apprécié le plus intéressants : Silk, et Barak entre autres.

Cela a néanmoins été plus facile pour moi dans la mesure où Garion commence enfin à exploiter son potentiel et à comprendre qui il est et on voit enfin l'intrigue se dessiner.

J'attends de voir pour la suite !

Afficher en entier
La Belgariade, Tome 3 : Le Gambit du magicien

Après deux tomes très introductifs, on rentre enfin dans le vif de l'histoire avec des enjeux qui sont enfin présents.

Côté personnages, même s'il garde son caractère d'ado insupportable, Garion gagne un peu en maturité et commence à accepter son destin. Mais, mon personnage favori reste Silk qui, avec son humour cynique, apporte beaucoup de fraîcheur à l'histoire. Un nouveau personnage fait aussi son apparition dans ce tome-ci. Il est assez insupportable, mais utile dans l'histoire.

Par contre, j'ai été assez déçue par le combat final. On le tease pendant tout le roman et il éclipsé en 4 secondes.

Cependant, j'ai quand même de bons espoirs vis-à-vis de la suite. La série se lit toujours aussi bien et j'ai hâte de savoir comment tout cela va finir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tolomas 2021-01-12T17:23:38+01:00
La Belgariade, Intégrale 1

Commentaire rapide: c'est une très bonne histoire mais...

Commentaire détaillé: L'univers, les personnages et le fil du récit en lui même permettent déjà à la Belgariade de se différencier de son glorieux aîné (qu'il n'est pas besoin de nommer).

Garion, Polgara, Belgarath, Silk... les personnages principaux sont vraiment chouettes et bien travaillés, vivants, c'est un plaisir de les suivre.

Et heureusement d'ailleurs car le récit, et c'est son plus gros défaut, est un peu linéaire. J'ai parfois eu l'impression de lire un guide Michelin des différents pays du Ponant (et il y a plein de cartes, j'adore quand il y a des cartes!). Garion suit le sorcier Belgarath dans sa quête mais en reste la plupart du temps en retrait, très passif, pour ne pas dire à la ramasse. Et ils vont en faire des kilomètres, par moment sans but clairement identifié. Ça n'aide pas non plus que "tante Pol" et Belgarath ne lui transmettent que des bribes de savoir pendant les 3/4 de cette intégrale (composée de 3 romans). Bon sang j'ai parfois eu envie de les secouer pour qu'ils crachent le morceau à Garion (morceau que le lecteur aura fini par deviner avant le premier intéressé)!

Bref, comme l'écriture est limpide et, encore une fois, que les personnages sont sympas, ça se lit tout de même très bien. Vivement la deuxième intégrale pour voir Garion enfin embrasser son héritage.

J'espère juste que je serai un peu plus surpris lors de ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melaivy 2021-03-02T17:27:00+01:00
Les laissés pour compte

Ce roman de David Eddings n'est pas du genre fantasy comme je le croyais en le commençant.

Il est bien écrit.

Il décrit une amitié piégée entre deux jeunes hommes dont l'un traîne une relation père-fils lourde qui le mène à des comportements obsessionnels et dangereux, et l'autre est un gentil footballeur qui voulait faire des études.

La collision entre les deux commence bien mais se termine mal... David Eddings livre en même temps qu'il raconte cette histoire une analyse de la société américaine et de ses losers.

Afficher en entier
La Belgariade, Tome 5 : La Fin de partie de l'enchanteur

Et voilà le dernier tome de cette sympathique saga. Un tome un peu plus faible que les autres, l'humour est toujours là, mais tout paraît plus convenu. L'histoire louche terriblement sur le Seigneur des Anneaux, une grande bataille à l'issue incertaine, un héros qui se cherche et qui doit mener à son terme sa quête pour sauver tout le monde. Mais bon, les personnages sont attachants même s'ils sont souvent horripilants, Silk et son ironie dévastatrice apportent un peu de fraîcheur et de détente.Bref, une saga où on se plonge avec délectation et que l'on quitte à regrets !

Afficher en entier
La Belgariade, Tome 1 : Le Pion blanc des présages

Une entrée en la matière réussie...en quelque sorte.

Ici nous faisons la connaissance de Garçon, un garçon orphelin qui vit avec sa tante Pol sur le domaine d'un petit seigneur où celle-ci fait la cuisine. Au fil du temps, il se rends compte qu'il est surveillé mais n'y prête pas attention car il est plus préoccupé par ses déboires d'adolescent. Quand Sir Loup, un vieil homme qui conte les histoires des grands dieux arrive un jour, il est grand temps de partir avec tante Pol à la recherche de quelqu'un ou d'un objet. Au cours de leur périple, ils vont se joindre à un petit groupe d'hommes qui au premier abord ne payent pas de mine, mais qui s'avèrent être des gens à qui il ne faut pas chercher de noises. Ils vont tous parcourir un peu de chemin pour se retrouver à chaque fois dans le collimateur d'un espion. Mais qui est donc cet homme, et surtout quels rôles ont-ils tous à jouer dans cette histoire. Pourquoi Garion ne sent il pas à sa place? Et surtout que lui cache tante Pol, et pourquoi à t'il ce sentiment de trahison envers elle.

Bon on ne va pas se mentir, j'ai adoré l'univers que David Eddings nous dépeint. Après le début où on est noyé sous une multitude de personnages, de dieux et de prophétie, on entre vite dans le récit. En effet la plume de l'auteur est d'une fluidité parfaite, très poétique par moment et sans longueurs là où peut-être il en aurait fallut. J'ai aimé le destin du garçon qui ne nous est pas encore totalement dévoilé mais dont on en apprends un peu par-ci par-là mais j'ai surtout aimé cette quête où chacun a son rôle à jouer.

Les personnages sont tous attachants, ils ont tous leur petit truc qui fait qu'on ne veut pas se séparer d'eux.

On prends aussi plaisir à écouter Sir Loup conter les histoires des royaumes, mêlant mythologie et prophétie, mais toujours sous couvert d'anonymat. En effet ici, certains personnages ne sont pas ceux qu'ils prétendent être mais on le sais dès le départ même si les mots ne sont pas mis.

Et c'est d'ailleurs ce petit point qui me chiffonne, on voit les choses venir dès le début de leur quête avec tout les indices qui sont disséminés tout au long du récit.

J'ai surtout aimé ici le sens de la répartie des personnages et leur humour, on ne s'ennuie jamais tellement il y a de l'action. Le roman se lit très vite, surtout grâce aux nombreux dialogues qu'il comporte. J'ai vraiment hâte de retourner dans cette saga pour retrouver tous nos héros, pour voir comment va évoluer Garion maintenant un peu au courant de son histoire.

En bref, parfait pour commencer dans la Fantasy malgré le trop grand nombre de personnages qui pourrait faire perdre la tête. Mais un fantasy qui se lit très vite, très bien, avec une touche d'humour mais dont on voit les choses arriver très rapidement.

Afficher en entier

On parle de David Eddings ici :

Dédicaces de David Eddings
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 50 livres

Ballantine Books : 5 livres

Presses pocket : 3 livres

France Loisirs : 3 livres

Fleuve Noir : 2 livres

12-21 : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array