Livres
475 862
Membres
454 142

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Chants de Felya



Description ajoutée par x-Key 2016-02-26T18:29:43+01:00

Résumé

Aux confins de l’univers se commettent les pires atrocités. Sur Felya, une planète d’extraction minière, la puissante compagnie Felexport exploite toutes les ressources à sa portée : minérales, animales, végétales... et humaines. Pour les tribus indigènes, divisées, toute résistance est vaine. Que peuvent des lances contre des tanks ? Elles passent sous le joug de Felexport les unes après les autres : les hommes rejoignent les rangs de son armée, les femmes ses bordels. Puni pour avoir enfreint les coutumes de son peuple, le jeune Lorin doit prouver son attachement aux siens. Dans sa quête, il va rencontrer Soheil, de la tribu des tailleurs de sel. Tous deux vont devoir mettre de côté leurs différences s’ils veulent survivre aux épreuves qui les attendent. La rébellion, l’espoir attendu par toute la planète, n’est peut-être pas loin…

Une fresque de science-fiction qui n’est pas sans rappeler les œuvres de Stefan Wul et de Jack Vance.

(Source : LGF - Le livre de poche)

Afficher en entier

Classement en biblio - 8 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Maks 2016-07-28T16:49:25+02:00

Lorin entendit sans l'écouter le sermon du prêtre, pendant que ce dernier répandait de l'eau bénite sur le canon de son fusil. Puis le médecin le fit sortir.

-Te voilà baptisé, dit-il à Lorin.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Vance 2018-03-30T18:07:29+02:00
Lu aussi

Avec cette planetary romance haute en couleur et riche de possibilités, Genefort a su me séduire en optant pour un style agréable faisant la part belle aux très nombreux néologismes créés pour décrire la faune et la flore de cette planète, mais aussi et surtout en restant concentré sur ses personnages principaux (Lorin sur les deux premiers volumes, puis sa fille Lyane) autour desquels se construit un univers fascinant. Rappelant davantage Jack Vance que Marion Zimmer Bradley, les trois romans, tout en proposant des aventures parfois haletantes, semblent presque se refuser à se transcender en quête épique, comme si l'auteur se réservait pour une oeuvre de plus grande envergure qui engloberait cette trilogie et les autres romans ayant pour cadre les "Portes de Vangk". Les notions politico-économiques sont toutefois bien présentes, sous-tendant finement les péripéties de ces êtres qui finiront rattrapés par leur destin et comprendront à quel point ils sont sur le point de faire basculer l'équilibre d'un monde entier.

Plaisante et délassante, parfois passionnante, cette intégrale se lit très vite et se savoure au gré des visions et senteurs exotiques d'une planète aussi terrifiante qu'attrayante. On sera parfois frustré par le manque d'envergure du récit et une forme d'humilité qui est tout à l'honneur de l'écrivain ; d'autres seront déçus par le refus du sensationnel ou du sordide (même si de nombreux êtres périssent ou souffrent dans ces ouvrages, Genefort ne rentre jamais dans les détails et censure violence, grossièretés ou déviances sexuelles, sans toutefois les occulter tout à fait) qui confère au livre une aura un peu nostalgique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mayartemis 2017-05-10T12:44:23+02:00
Argent

Alors que je n'avais pas beaucoup apprécié Lum'en de cet auteur, j'ai tout de même eu envie de donner une nouvelle chance à Laurent Genefort avec sa trilogie Les Chants de Felya. Les thèmes et le genre ne changent pas beaucoup (l'écologie lui tient toujours beaucoup à coeur et l'auteur nous propose une nouvelle fois un Planet Opera pour en parler) mais l'histoire et la forme du livre m'ont beaucoup plus plu. Je suis vraiment contente de ne pas être restée sur ma première déception !

Le premier tome, Le labyrinthe de chair, nous permet de découvrir et de suivre les différents peuples autochtones de Felya à travers le voyage de Lorin. Les Vangkanas, ces humains venus de l'espace pour exploiter les ressources de Felya, ont découvert un nouveau filon sous le village de la tribu. Le clan a donc décidé de partir, tous sauf Lorin qui a été puni pour s'être un peu trop intéressé aux Vangkanas : avant de pouvoir suivre les traces de son clan, il doit rester dix jours dans la lande des fumées-d'oubli pour réfléchir. Son frère, Diourk, très respectueux des règles, va l'accompagner. Mais retrouver la trace de leur clan après la pénitence de Lorin ne va pas être facile. D'autant plus que l'arrivée des Vangkanas a commencé à détruire leur planète et leurs coutumes.

J'ai beaucoup aimé ce voyage au coeur de la nature sauvage de la planète. Les nombreuses descriptions permettent de complètement immerger le lecteur et de très bien se représenter cette planète, sa faune et sa flore pourtant si différentes de ce que l'on connaît. Ce premier tome est vraiment riche et intéressant. J'ai adoré prendre connaissance des croyances du clan de Lorin, basées sur les deux soleils autour desquels tourne Felya. Croyances qui vont se confronter avec celles des autres clans que vont croiser Lorin et son frère, mais aussi avec celles des Vangkanas qui en plus de détruire leur environnement, détruisent aussi leur culture.

Les différents clans comme ceux traversant le désert à dos de crabes géants sur lesquels ils font pousser de véritables jardins, ainsi que les différents environnements que va traverser Lorin, tantôt pollués, tantôt luxuriants, m'ont énormément fait penser à l'univers de Nausicaä de la vallée du vent. Et la suite ne va qu'accentuer cet aspect.

Le deuxième tome, De chair et de fer, va nous faire découvrir l'étendue des dégâts causés par les Vangkanas. Lorin va être capturé et enrôlé comme militaire. Son amante, enceinte, a cependant réussi à fuir. Tout en suivant les ordres écoeurants de ses supérieurs, il va tenter de la retrouver et de s'enfuir à son tour.

Ce deuxième tome peut déstabiliser car il opère un changement brutal d'environnement. De la nature sauvage traversée par les autochtones, on passe à l'injustice et à la froideur des camps militaires. C'est un tome vraiment très dur qui va complètement changer Lorin. Il y a aussi un côté post-apocalyptique qui nous met vraiment devant les ravages causés par les Vangkanas. La course poursuite finale est vraiment intense et angoissante devant cette nature si polluée et meurtrie. L'auteur introduit aussi les scaras, des insectes très intelligents qui étaient utilisés pour découvrir les filons. Leur capacité d'adaptation et leur robustesse les ont rendu incontrolables et ils prolifèrent maintenant sur de nombreuses planètes minières.

Le dernier tome, Lyane, nous permet de suivre la fille de Lorin. Lyane est très attachée à la nature et ne revient à Mohmedine, une cité, qui relève cependant plus du bidonville, édifiée près d'un complexe de raffinage, uniquement pour passer l'hiver. A peine arrivée, elle apprend que des gens sont à sa recherche : ils ont entendus des choses à propos d'elle et des scaras, et veulent l'étudier. Lyane va devoir fuir.

Ce troisième tome est celui qui m'a le moins plu. Encore une fuite, le récit s'essouffle et la fin est un peu facile selon moi. Ce dernier tome n'a pas vraiment d'intérêt et ne boucle rien du tout. On s'attache cependant beaucoup à Lyane, dommage cependant que le style de l'auteur soit beaucoup trop descriptif et indirect. En général, il ne transmet pas beaucoup d'émotions, on ne ressent rien lors de la mort d'un personnage ou lors des séparations, et c'est bien dommage. Ce livre en devient presque un essai anthropologique car son style tient plus du documentaire que du roman.

Les Chants de Felya est donc une magnifique fresque, un voyage exotique rendu extrêmement riche et intéressant par l'imagination de l'auteur. Si je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages à cause du style très froid de l'auteur, j'ai cependant été passionnée par l'univers créé et les aspects très engagés développés par Laurent Genefort.

http://bookshowl.blogspot.fr/2017/05/les-chants-de-felya-integrale-laurent.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2016-08-01T11:09:42+02:00
Argent

Cet intégrale regroupe la trilogie de Felya, Felya planètes indigène envahie par les colonies minières (je vous rassure la ressemblance avec le film Avatar s'arrête ici).

Le tome 1 : "Le labyrinthe de chaire" nous transporte dans une tribu primitive obligée de fuir le village pour échapper aux autorités minières qui veulent leur imposer leurs lois. On suivra particulièrement dans cette histoire un adolescent et son frère (qui sont tous 2 à la limite de passer à l'âge adulte) ainsi qu'une jeune fille mystérieuse aux yeux arc en ciel.

C'est un très bon récit ou l'action et la réflexion se mêlent harmonieusement dans des paysages très intéressants et un bestiaire assez fouillé, le récit passe très vite et les personnages sont intéressants.

Le tome 2 : "De chaire et de fer" nous met directement au cœur de l'action avec notre personnage principal du premier tome mais cette fois il est rendu en esclavage et la seul manière de poursuivre sa quête est de s'engager dans l'armée des colons dans la section des "indigènes".

Un deuxième tome assez bon également (même si je préfère le premier tout de même), ici c'est action action action, poursuites, traque et guerre qui finiront par mener le lecteur à une fin assez surprenante.

Le tome 3 : "Lyanne" retrace un pant de l'adolescence de la fille de notre héro, qui, poursuivie par les colons et par les autorités religieuses par le biais de mercenaires doit quitter son bidonville afin de ne pas finir en rat de laboratoire suite à des rumeurs sur son patrimoine génétique. Elle suit pour vivre les conseils de sa mère sur un enregistrement qui est le seul bien qu'elle possède en plus de son animal de compagnie (une sorte de poule géante pouvant être montée, clin d'œil je pense aux Chocobos de Final Fantasy).

Elle va devoir beaucoup voyager dans les su erber décor de Felya (avec son herbe mauve et ses deux soleils), la fin sans être trop surprenante m'as plue mais le récit complet de ce troisième et dernier tome m'as semblé ne jamais finir et m'a moins captivé mais à le mérité de nous apporter des précisions et réponses sur les deux premières parties de l'intégrale.

Pour conclure je dirais que c'est un récit intéressant et qui comblera les lecteurs de SF comme de Fantasy, Laurent Genefort nous offre une plume facile à lire et cohérente ainsi qu'un univers qui sans prétention réussi à égaler des séries de SF bien plus connues.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Chants de Felya

  • France : 2013-10-31 (Français)
  • France : 2016-03-16 - Poche (Français)

Activité récente

cabibel l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-30T19:27:40+01:00

Les chiffres

Lecteurs 8
Commentaires 3
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 5.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode