Livres
436 542
Membres
362 043

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rouge rendez-vous



Description ajoutée par anonyme 2015-06-30T17:15:18+02:00

Résumé

Marina Orchère est une femme d'affaires riche et puissante, à l'appétit dévorant. Mais depuis peu, les jeunes mâles qu'elle s'offre à prix d'or ne parviennent plus à la satisfaire. Entre son angoisse de vieillir, sa peur des sentiments et les fantômes de son passé qui ressurgissent là où elle ne les attend pas, Marina craint de perdre pied. Lorsqu'elle rencontre David, un quadragénaire un peu paumé, elle ressent enfin cette excitation qu'elle craignait avoir perdue. Mais l'attirance suffira-t-elle à les réunir, eux que tout oppose? Marina parviendra-t-elle à faire taire son passé ou au contraire fera-t-elle la paix avec ses démons? Et quelle peut bien être la signification de cette étrange peluche verte ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 12 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par RevesetImagines 2016-03-18T14:10:46+01:00

La nouvelle venait de tomber. De Templeuve. Les nausées allaient ainsi peut-être disparaître. Débarrassée, la voilà délestée du passé. Madame mère était morte, enfin, pour de vrai ! Le mauvais conte de fées prenait fin ! Depuis deux jours, Marina ruminait cette nouvelle. Son équipe s’occupait des formalités. La formalité était le mot exact qu’il fallait utiliser pour ce… cette chose, la mort de Pauline. Puis le courrier arriva.

Mes petites feuilles à la violette.

Voilà ce qui était inscrit sur l’en-tête de ce courrier aux effluves de violette. Encore un taré qui veut me faire découvrir un parfum de son invention ! Ou un admirateur, bref un autre taré, qui veut me faire rêver avec ses déclarations nunuches ! Les secrétaires de Marina ne s’occupaient que de la correspondance professionnelle. Tout ce qui semblait être personnel lui était remis avec la plus grande discrétion. Cette lettre lui procura immédiatement un léger frisson sans comprendre pourquoi. Oui, sans doute un taré. Seulement, elle ne put s’empêcher de lire la suite. Et puis ce titre qui faisait remonter étrangement l’odeur de mort, de mort ranimée par l’appel de Templeuve. Ce con de directeur de mouroir ! Elle était sûre qu’on allait encore lui demander de l’argent… Mais bon tout cela n’était que la rançon du succès, il fallait faire avec… D’ailleurs, elle aimait faire avec ! Ses yeux effleurèrent donc le feuillet.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Artemyss 2017-04-14T16:42:15+02:00
Or

Je voulais sortir un peu du fantastique pour approcher un autre univers, un autre style et je ne l'ai pas regretté. Ce récit était agréable à lire et sans prétention: idéal quand on ne veut pas se prendre la tête.

Pour moi, ce livre a rempli son contrat même si je n'en garde pas un souvenir mirobolant : ce n'était pas le but.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par S-A-William 2017-04-05T16:24:53+02:00
Bronze

Une lecture très agréable en suivant Marina et David avec leurs qualités mais surtout leurs nombreux défauts.

J'aime la plume et l'histoire secondaire qui en découle, même si j'aurai aimé que le contrat continue un peu plus longtemps. :D

Bref, j'ai passé un bon moment avec cette histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaFeedelaLune 2016-06-02T09:09:43+02:00
Pas apprécié

Je n'ai vraiment pas aimé ce roman. Aucune originalité, aucune créativité, et je ne parle même pas du style complètement creux, si ce n'est mauvais, des répétitions et autres maladresses. Ce n'est pas possible, ce roman a été édité tel quel sans aucun travail ! Bref, voilà de l'argent jeté par la fenêtre. Prendre tous les clichés du genre, combiné à une écriture médiocre, ce n'est pas ça, écrire un roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par listout 2016-05-19T00:33:07+02:00
Pas apprécié

Je n'ai pas aimé. Editer un livre c'est bien, mais faudrait-il veiller à ce que le contenu soit écrit en "français". Le nombre de répétitions dans certains paragraphes, c'est vraiment "cata". Les constructions de phrases sont à revoir. Ce roman ne devait pas être édité en l'état et méritait une relecture professionnelle. C'est dommage parce que le fond de l'histoire est intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RevesetImagines 2016-03-18T14:10:29+01:00
Or

Je vais débuter par un petit mot sur la couverture. J’ai apprécié de voir cette silhouette féminine de dos. On y décèle de la sensualité mais aussi du mystère. Par contre la couleur uniformément rouge est peut-être un peu lourde… mais ce n’est que mon avis.

Ce récit met en scène deux personnes que tout oppose. Une femme, Marina, quadragénaire refusant de vieillir, femme d’affaires à la poigne de fer, cumulant les aventures avec des toys boys. Un homme, David, cinéphile quadragénaire, porté sur la boisson et le cannabis, simple employé dans une station service dans un quartier peu réputé, et sexy comme un diable. Leur point commun : un passé torturé et douloureux.

La liaison entre ces deux personnes, si au début sera purement sexuelle, deviendra plus profonde avec le temps. Les masques se fissureront et les cicatrices commenceront à guérir. Je craignais de lire un roman purement érotique. Si l’érotisme est présent (plus sous une forme sensuelle), il y a une histoire derrière. L’auteur passe d’un personnage à l’autre nous dévoilant des facettes de personnalités, des épisodes du passé. Le lecteur peut avoir de la compassion pour la belle Marina en lisant les lettres de sa mère. Puis la page suivante, il peut la trouver hautaine, froide et mauvaise. Autour de David et Marina, gravitent plusieurs protagonistes, tous ayant un rôle dans la vie de l’un et de l’autre. Si du côté de David on trouve des amis faisant quasiment parti de sa famille, du côté de Marina, on ne trouve que des collaborateurs et des employés. Je n’ai pas eu de réel attachement avec les personnages hormis David mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier le récit.

J’ai aimé cette double intrigue concernant le passé de David et celui de Marina. J’ai trouvé que l’équilibre était juste dans la relation du couple. David parait être plus attaché que Marina et envisage rapidement une véritable relation et un futur commun. Pour Marina on sent de suite qu'il lui est impossible de quitter "son monde". J’ai eu l’impression que l’un était le baume de l’autre, et vice versa. L’auteur a su faire paraître des émotions justes (ni trop, ni pas assez). Concernant la fin, même si une question reste sans réponse, j’ai apprécié ce que j’ai lu. Juste que j’aurais préféré ne pas avoir cette vérité sur le frère de David. Je n’ai pas vu l’intérêt de cette scène (j'aime le côté torturé de David et son sentiment de culpabilité).

Ce fut une lecture agréable dont la mise en scène est soignée et mettant en avant une certaine magie de l’amour avec son pouvoir de guérison.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dismoikitulis 2016-02-23T14:31:41+01:00

Bon... Allons-y... Lors de la foire du livre de Bruxelles, ma moitié désire m'offrir un livre. Nous nous arrêtons à un stand, avant la sortie. Mon regard attiré par cette seule couverture qui ne parlait ni de gnomes, ni de fantastique (je possédais déjà les Gynestet) ni de créatures surnaturelles, ni... La couverture ne m'a pas posé problème vu le titre et la collection "osé". Jusque là, ça va... Petit résumé du premier chapitre, 8 pages pleines... pleines de: était, étaient (40X) avait, avaient (32X) sans compter les répétitions d'autres verbes aussi plats et dépourvus de personnalité. La conjugaison est exécrable (3 temps différents dans une même phrase...) et inappropriée, plusieurs paragraphes vides de sens, j'ai dû les relire à plusieurs reprises... , des mots mal employés (pas à leur place ou pas le bon sens) L'attitude, les pensées, le vocabulaire et les actes du personnage principal ne cadrent pas du tout avec la description "chic" qui en est faites au début. Et cela n'a rien à voir avec ses penchants sexuels... Alors question, je termine ce livre ou pas? Vu que j'ai mis 2 jours pour lire un chapitre? à qui la faute? L'auteur trop pressé d'être édité? L'éditeur qui ne fait ni relire ni corriger? C'est triste car une réputation se bâtit sur tous ces éléments...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Philippe-Sombreval 2015-08-18T18:52:50+02:00

Je vois sur ce mur, une attaque sur la couverture du livre...

Que lui est-il reproché exactement?

La compo est correcte, le choix des couleurs est dans le ton (il faudra que je la note, celle-là) du livre.

Alors si c'est au niveau esthétique, je vous rappelle humblement que les goûts et les couleurs sont une affaire personnelle et ne doivent nullement entraver le travail d'un éditeur. ;-)

Bonne journée. ;-)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Philippine 2015-07-22T13:05:41+02:00
Lu aussi

Pas apprécié non plus.... Ce n'est vraiment ma tasse de thé. Rapports mère/fille exécrables. Le pompiste en mal d'amour qui se tape tout ce qui bouge et cette impression de déjà lu est dérangeante. Comme d'autres je n'ai pas adhéré à cette couverture. Quelle erreur éditoriale! Si on ne me l'avait pas prêté ce livre ne m'aurait jamais attirée. Ecriture simple mais pas assez construite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nostralife 2015-07-22T12:58:10+02:00
Pas apprécié

Bon avant toute chose.....Qui a choisi cette horrible couverture? Comment l'Editeur a pu accepter cette diffusion....Quant au contenu? Mouais, une histoire comme beaucoup d'autres où se mêlent la vision "cul cul" d'un homme et d'une femme bien différents. Et puis il y a cette mère, tellement détestable....J'ai pas accroché. 6/10

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2015-07-17T12:34:15+02:00
Argent

Je remercie Emilie Ansciaux, ainsi que la maison d'édition Livr's éditions pour l'envoi de ce livre, dans le cadre de notre partenariat.

Marina, 46 ans est une femme d'entreprise à qui tout réussi, enfin presque tout. Elle est riche, belle et séduisante et recherche l'amour avec un grand A. Bien que les débuts de cette femme dans le récit ne la montre pas recherchant de suite cet idéal masculin, elle est plutôt décrit comme une femme qui sait ce qu'elle veut : comme assouvir ses fantasmes, prendre du plaisir avec une certaine catégorie d'hommes.

Mais ce n'est pas qu'une simple femme à hommes. Elle a un passé dont elle ne veut pas parler, un passé dur qui la façonné de cette manière : légère hautaine par moment. Je l'ai trouvé froide à d'autre, mais en creusant bien, il ne s'agit que d'une façade pour se cacher et ne pas montrer ce qu'elle ressent vraiment.

La rencontre avec David, 38 ans, un simple pompiste va changer sa vision des choses. Lui aussi cherche le véritable amour, mais un passé qui n'est guère reluisant. C'est un homme qui a quelques travers, comme fumer - et je ne parle pas de cigare ou cigarette – mais pensant à cette présence, il se sent différent, comme un adolescent. Pourtant, il n'est pas un homme à avoir des obsessions : les femmes passent dans son lit et n'y restent jamais. L'alternance de point de vue, entre celui de Marion et de David apporte un petit plus à cette histoire. Les voir l'un après l'autre, avec leurs pensées, leurs idées, leurs envies et fantasmes... montre tout de même qu'il y a un fossé entre ces deux adultes.

Et puis, il y a cette histoire avec la mère de Marion, cette femme qui se retrouve dans un centre pour personne dépendante depuis quelques années. Entre la mère et la fille, ce n'est pas un fossé qui les sépare, mais un gouffre si profond que pour le traverser il faudrait des mois entiers pour voir ce qui se passe au bout. Des lettres arrivent, qui racontent la vie de cette mère, vu par elle-même. On se demande où cela va nous mener et pourquoi entre les deux il y a un tel rejet. Bien entendu d'autres personnages sont présents, comme Coralie, Pauline, Franck... qui apportent de quoi alimenter le récit.

Ce que j'ai moins aimé, c'est la couverture rouge, les détails ne se voient pas, la femme de dos se tenant droite si, mais pour le reste difficilement identifiable.

Beaucoup d'énigmes à résoudre, peut-être un peu trop à mon goût, entre les passés des personnages, les lettres et les autres mots/maux dont j'ai gardé secret exprès. Mais une belle écriture, une lecture fluide et une sensualité qui reste soft. N'empêche, l'histoire du nounours vert m'a travaillé un bon moment, jusqu'à ce qu'enfin la fin nous révèle le tout ! Une lecture agréable en somme, même si elle est à l'opposé de ce que je lis habituellement.

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/rouge-rendez-vous-yannick-dubart-a118192544

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 12
Commentaires 10
Extraits 3
Evaluations 9
Note globale 6 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode