Livres
494 228
Membres
491 989

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

The Missing Obsession



Description ajoutée par Mihai_Diana 2019-01-18T22:29:03+01:00

Résumé

Que feriez-vous si vous vous réveilliez un matin dans une cellule, pris au piège d'un détraqué possessif et mystérieux ? Que feriez-vous si vous deviez lutter pour votre survie tout en combattant pour préserver votre esprit ?

Captive d'une pièce aux murs froids, Faustine n'a que deux possibilités : s'accrocher à la vie en se soumettant aux caprices de son ravisseur ou affronter ses tourments et ne pas être certaine de s'en sortir indemne. Mais c'est sans compter l'esprit machiavélique et retors de celui qui la retient prisonnière. Jusqu'où a-t-il l'intention de l'emmener ?

Entrez dans la pièce à vos risques et périls, vous n'êtes pas certains d'en ressortir vivants...

Afficher en entier

Classement en biblio - 236 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Idole 2019-08-17T15:13:24+02:00

— Je t’ai vue rire et aimer, pleurer et souffrir ; je t’ai vue coucher avec des sales types. Je t’ai regardée vivre, et parfois survivre, plus souvent que tu ne peux le concevoir. Je sais ce que tu aimes, ce que tu détestes, ce que tu désires. Je ne prétends pas t’aimer normalement, Faustine, mais ne me dis pas que ce que je ressens pour toi n’est pas de l’amour. Quel autre mot pourrais-tu utiliser pour qualifier ce que j’éprouve ?

Je n’ose plus ouvrir la bouche. Je pince les lèvres pour ne pas éclater en sanglots.

— Réponds-moi.

Je suis perdue au fond de ses yeux. Si la réponse n’est pas celle qu’il attend, que m’infligera-t-il ?

— Réponds-moi, insiste-t-il.

— De la folie, je parviens à souffler.

Contre toute attente, il hoche la tête. Sa main se lève et vient frôler ma joue. Je me tasse contre le mur, sans pouvoir réchapper à sa caresse. Ses doigts me semblent pourvus de griffes, près de déchirer des lambeaux de ma chair. Il se contente pourtant d’effleurer l’ovale de mon visage.

— C’est la définition que je donne à l’amour, Faustine. N’est-il pas irrationnel ? Sans fondement ? Sans limites ?

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Le moins que l'on puisse dire c'est que ce roman est ... déroutant. Il est vrai qu'en le terminant j'ai été incapable de me faire un avis concret quant à savoir si j'avais apprécié ou non cette histoire.

"The Missing Obsession" m'a rappelé deux romans. Tout d'abord "With You" de Amheliie et Maryrhage pour le côté Dark Romance et le huit clos. D'autre part, il m'a également rappelé "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" de Joël Dicker quant aux révélations et notamment concernant un protagoniste. J'ai trouvé que Faustine ressemblait beaucoup à l'un des personnages de Joël Dicker dont je tairais le nom.

Je ne peux pas nier que Angel Arekin écrit merveilleusement bien. C'est la première fois que je lis un roman de cette auteure et j'admets qu'elle a une plume vraiment magnifique et on sent tout de suite que c'est une auteure qui a du bagage et de nombreux romans déjà à son actif. Il n'y a aucune hésitation dans la plume, tout est fluide, le vocabulaire est très riche bref, un sans faute !

Là où ça pèche selon moi, c'est au niveau des longueurs. Malheureusement, j'ai trouvé qu'il y en avait beaucoup trop ! J'aurais voulu que ça avance plus par moments et que cela soit moins répétitif, notamment dans la première partie.

Concernant l'histoire en elle-même, je sais que je ne ressens pas la nécessité d'acheter ce roman en format broché, comme cela avait pu être le cas pour "With You". En terme de Dark Romance, j'ai d'ailleurs préféré ce dernier à "The Missing Obsession". D'une part parce qu'il était plus dark et d'autre part parce que la fin était tout de même beaucoup plus optimiste que celle que nous offre ici Angel Arekin.

Alors, certes, on peut saluer le fait que c'est une auteure qui ose et qui change de ce que l'on peut voir ailleurs mais tout dépend de la sensibilité du lecteur. Pour ma part, je ne suis pas friande de ce genre de fin.

Je n'achèterais donc pas ce roman en format papier et je ne compte pas le relire mais en tout cas je note tout de même dans un coin de ma tête le nom de Angel Arekin parce que je n'oublie pas que sa plume était tout de même très agréable.

Afficher en entier
Diamant

UN HUIS CLOS SAISISSANT… UN COUP DE MAÎTRE !

[THE MISSING OBSESSION] est un récit dont vous ne ressortirez pas indemnes, vous allez laisser une partie de vous à l’intérieur de cette cellule, vous allez sombrer au plus profond de l’âme humaine, emportés par un tourbillon d’émotions, manipulés une fois de plus par l’esprit retors d’Angel Arekin.

[THE MISSING OBSESSION], c’est un huis clos saisissant, c’est un coup de maître. Une histoire hors norme orchestrée avec intelligence et machiavélisme !

Etes-vous prêts à lutter contre votre esprit ? Etes-vous prêts à subir cet enfer aux côtés de Faustine ? Pousser les portes de cette cellule, à vos risques et périls.

« Tel un fantôme, il me garde prisonnière dans les entrailles de la Terre. »

[…]

Les premières heures, j’ai cru devenir folle de terreur. Chaque bruit, chaque pas, chaque mouvement m’ont tirée d’une torpeur catatonique. J’ai eu le sentiment qu’on s’apprêtait à me torturer jusqu’à l’agonie et cette pensée m’a liquéfiée de l’intérieur. J’ai vomi ma peur dans les toilettes. »

DES PERSONNAGES VIBRANTS D’HUMANITÉ !

Je ne vais pas réellement vous parler des personnages, la surprise doit être totale… Une fois de plus, Angel Arekin nous offre des personnages singuliers, absolument captivants. Une héroïne aux prises avec un choix impossible, un geôlier mystérieux qui promet bien des tourments…

Les personnages sont absolument sublimes, façonnés avec brio. Leur psychologie est ahurissante, mon dieu, je me suis laissée embrumer l’esprit par chacune de leurs interactions. Angel Arekin est très forte pour aller puiser dans l’esprit humain, elle aime explorer la psyché de ses personnages, elle aime les tourmenter et elle le leur rend bien en leur permettant d’exister.

« Je me laisse tomber dans le bassin, le visage à moitié sous l’eau, et je sens les larmes couler au milieu des gouttes. Me voilà aux prises avec un psychopathe cherchant à jouer à un jeu, dont la fin marquera la dissolution de moi-même. Rester libre et mourir ou m’asservir et tenter de survivre. Ou bien dois-je trouver un équilibre entre les deux, pour atteindre un jour la sortie de cette geôle ? »

Vous ne resterez pas insensible à la situation de nos héros. Ce roman se déroule en huis clos, ce qui accentue le côté anxiogène de l’histoire. Vous allez très vite vous attacher aux personnages, vos émotions vont être déchirées de part et d’autre. J’ai adoré Faustine et notre Anonymous, ce sont deux personnages qui brillent dans les ténèbres. Deux intelligences hors norme qui vont s’affronter…

UN SCÉNARIO ABSOLUMENT TRANSCENDANT…

Pour apprécier ce roman, vous devrez mettre de côté toutes vos certitudes, vous devrez ouvrir votre esprit et être alerte à tout ce qui va se passer…

Ce scénario, bordel ! Merde, quoi ! Désolé pour ce petit dérapage, mais vous voyez, Angel Arekin m’a encore retourné le cerveau avec ce roman, peut-être même un peu plus qu’avec ses précédents romans. [THE MISSING OBSESSION] est un récit très sombre, et on s’en rend compte dès les premières lignes. L’immersion est totale, brutale et dérangeante.

L’intrigue est intelligente, menée avec beaucoup de sadisme. C’est un peu le but me direz-vous, et c’est vrai. Ce roman, c’est une merveille, ce n’est pas un récit ordinaire, et tout dans l’intrigue est exceptionnel.

Je me suis mise dans la peau de Faustine, je voulais ressentir la moindre émotion, la peur, l’angoisse, la folie, la démesure et l’incertitude. La colère, l’envie et le doute ! C’était grandiose une fois de plus.

PSYCHOLOGIE, QUAND TU NOUS TIENS !

Peu d’auteurs peuvent se targuer de savoir manipuler l’esprit humain… Angel Arekin est maître en la matière, elle nous l’a déjà démontré avec ses romans [Sans cœur] et [Sans âme], elle a clairement besoin d’un leitmotiv pour écrire, elle aime dépasser les bornes et nous pousser au bord du précipice, ce n’est pas une nouveauté en soi, mais ici je suis restée sans voix. Mais genre, uppercut quoi, j’étais tout simplement K.O de découvrir enfin le pourquoi du comment.

Toute la psychologie de ce roman est fascinante. C’est ce genre de récits que je recherche plus que tout, cela stimule tellement mon imaginaire, cela me pousse à voir au-delà des apparences. Je me suis vraiment triturée l’esprit pour essayer de deviner là où Angel voulait en venir, peine perdue… Ce roman est imprévisible, tout comme ses personnages.

Angel Arekin a réussi à se frayer un chemin dans mon esprit, elle s’est approprié mes pensées, elle en a fait ce qu’elle voulait, me forçant à éprouver des émotions dévastatrices. Ce roman, je l’ai ressenti au plus profond de mon être, il m’a contaminé tel un poison, me plongeant dans une espèce de transe malsaine, j’ai eu l’impression de rendre les armes trop rapidement, de me laisser influencer par les paroles de notre geôlier, c’était à la fois captivant et très frustrant…

UNE DARK ROMANCE ABSOLUMENT FANTASTIQUE…

Vous vous demandez très certainement comment une romance peut-elle naître dans un tel contexte… C’est une très bonne question ! Et la réponse va vous mettre à genoux, vous êtes prévenus !

L’amour ? Qu’est-ce que c’est ? Y-a-t-il plusieurs façons d’aimer ? Angel Arekin explore le moindre recoin de cette notion d’amour… C’est particulier, le contexte historique rend les choses perturbantes mais pas moins plausibles. J’ai été tourmentée par l’attirance que j’ai ressenti pour Anonymous, c’est vrai quoi, comment est-ce possible de se sentir attirer dans de telles conditions ? Je n’ai pas de réponses concrètes, seulement des faits…

Notre autrice favorite aime nous offrir des romances qui dépassent l’entendement ! Et merci, franchement, merci pour cela. Ici, je pense que j’ai succomber à une succession de phénomènes inexplicables, j’ai tout simplement donné les commandes à mon corps et à mon esprit.

UNE PLUME SENSATIONNELLE, UN STYLE UN PEU FOU ET ADDICTIF !

La folie ? Parlons-en, non parce que voilà quoi ! Angel Arekin est folle, vous voyez un génie… Une artiste qui laisse son esprit vagabonder… A mes yeux, les artistes, quels qu’ils soient regorgent de folie… Et le plus important, c’est qu’ils la partagent avec nous, non ?

Bref, en ce qui concerne [THE MISSING OBSESSION], l’écriture de l’autrice est très riche. Le langage est tellement recherché que l’on se retrouve complètement déboussolés au milieu de ce qui se joue sous nos yeux. La manipulation mentale est totale !

J’ai tellement aimé l’ambiance de ce roman, je me suis conditionnée pour vivre cette aventure à fond, quitte à y laisser des plumes. Angel Arekin se met sans cesse en danger, elle aborde des thèmes complexes et elle les exploite à merveille. C’est vraiment sa plus grande force, elle ose quoi qu’il arrive ! J’ai été séduite par son style qui s’avère très imagé, je pense que ce roman sera perçu différemment d’un lecteur à l’autre, personne n’aura le même cheminement psychologique face à une telle intrigue. L’ampleur de cette histoire est sans limite, elle s’épanouie avec beaucoup de finesse. Plus j’y repense, et plus je jubile, plus je me dis que ce chef d’oeuvre est dément !

EN BREF :

[THE MISSING OBSESSION] est un gros coup de cœur, j’ai haït, détesté, aimé, jalousé Angel Arekin tout au long de cette lecture. Mais quel putain de génie cette nana ! Prenez garde, ce récit c’est de la dynamite, c’est psychédélique et un peu fou. C’est sombre, brillant et addictif ! Quand vous aurez ouvert la boite de pandore, vous ne pourrez plus la refermer ! Une romance hors norme qui m’aura entraînée dans une chute libre sans filet de sécurité, et c’était bon de ne rien maîtriser, de ne rien deviner… Enfin voilà quoi, maintenant c’est à vous de pousser les portes de cette cellule, attention… vous n’en ressortirez très certainement pas indemnes, ni sains d’esprit ^^

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Le_ptit_cookie 2020-03-24T18:08:21+01:00
Diamant

Une lecture qui ma bouleversé.

Ils s'agit donc d'une dark romance où l'on retrouve Faustine prisonnière dans une cellule sombre et humide par son ravisseur un homme masqué aux yeux bleu métallique. Il lui explique qu'il va tout faire pour qu'elle retrouve son amour perdu pour lui. Alors oui ça fait roman psychotique trash où on pense tout de suite au syndrome de Stockholm. Mais je vous assure que ça n'en ai rien. C'est au dessus de tout ça, c'est bien plus!! Le début du roman est prenant, on se pose des milliers de question, on a peur pour Faustine, on s'attacherait presque à son ravisseur! On essaye de déceler des indices au fur et à mesure mais c'est difficile on se perd entre les lignes et les dialogues ambiguë.

J'ai eu peur vers la moitié du livre, car la séquestration se prolongé et je m'imaginais une fin à la Roméo et Juliette. Je n'avais pas envie que ça finisse de manière banale. Mais non, loin de m'y attendre et au delà de mes espérances je me prend une claque monumentale, une chute a couper le soufle que je n'avais même pas imaginé! Et nous sommes à a peine plus de la moitié du roman! Je ne m'attendais pas à ça, ça ma retourné le cerveau à tel point que j'avais envie de tout reprendre depuis le début pour relire certains passages afin de déceler les indices qui m'ont échappé!

Je sais que le synopsis peut être effrayant, rebuter, mais cette histoire d'amour waouh elle est juste sublime, dingue. Un amour à l'état brut, douloureux, passionné, torturé mais tellement vrai et pur. C'est difficile de s'exprimer sur cette oeuvre sans vous spoiler mais ça serait tellement dommage de vous gâcher la chute. Alors s'il vous plait lisez ce roman. Si vous aimez les romances bouleversantes, foncé tête bessée, laissez vos apprioris de côté, laissez vous porter, envelopper par cette ambiance pesante qui va vous renverser. Vous verrez vous n'en reviendrais pas!

Quel talent, une histoire rudement bien menée, qui m'a mis un poids dans le cœur durant des jours. Alors alors je vous le redis mais lisez ce roman!! Ce sera avec plaisir que je vais découvrir d'autres d'heures de Angel Arekin car je suis tombé amoureux de sa plume et je rêve de revivre de telles émotions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Violette-8 2020-03-01T13:57:25+01:00
Diamant

Perturbant. Surprenant. Bouleversant.

Est-ce un nouveau coup de cœur ? Je dirais plutôt un douloureux mais magnifique coup au cœur ❤ : comprendra qui pourra…

The missing obsession est une dark romance : le genre est annoncé et avec un tel quatrième de couverture, on sait à quoi s’attendre. Des souffrances, du sexe, de la violence…etc.

Pourtant, vous n’avez aucune idée de ce qui se cache derrière tout ça !

J’ai l’habitude de lire des thrillers dark, gore, de l’horreur. Les récits sinistres, tordus, brutaux, ça ne me fait pas peur, au contraire. Mais je dois avouer que j’ai trouvé ce roman très dur, psychologiquement parlant. Il m’a retourné le cerveau ! Vous voulez savoir pourquoi ? L’auteure joue autant avec la psychologie des personnages qu’avec nos émotions.

C’est une histoire puissante. Intense. Sombre. Malsaine. Triste. Révoltante. Passionnée autant dans l’amour que dans la haine (un amour sans limite, sans barrière et une haine destructrice).

Une histoire vicieuse aussi. Mais tellement maligne. Et étonnante. Recherchée. Super bien ficelée.

C’est tout ça à la fois et encore davantage.

Voilà un livre qu’il faut vraiment découvrir par soi-même.

Un livre qui vous bouscule. Qui vous maltraite. Un livre qui vous trompe et vous emporte au bord de la folie. Un livre qui pose sa marque. Un livre qu’on n’oublie pas.

Il m’a totalement chamboulée.

Le cheminement est si bien maîtrisé...

Angel Arekin nous emporte dans le chaos et les ténèbres de son histoire, dans le cœur et dans l’esprit de ses personnages. Elle nous enfonce dans de sordides certitudes jusqu’à les faire voler en éclats. Et plus on comprend, plus nos pensées se floutent, plus notre raison s’égare. On se perd dans le labyrinthe du dieu de la confusion.

Je crois que j’ai rarement été autant secouée, au niveau émotionnel, dans un autre livre. Et c’est aussi bon que dérangeant. Au fil des pages, on voit les choses évoluer, se tinter de gris alors qu’on était parti sur du noir et blanc. Des briques viennent nous alourdir un peu plus à chaque détail que l’on apprend sur le ravisseur, sur la victime, sur le pourquoi du comment de toute cette histoire. On comprend. On souffre. On a envie de crier. On partage les peines et les douleurs, la colère et la folie, l’espoir et les envies des personnages.

Vous ne savez toujours pas ce que j’en pense au final ?

Ce qui est sûr, c’est que ce roman ne m’a pas laissée indifférente. Pour être honnête, il m’a littéralement, et surtout moralement, épuisée.

Mais j’ai adoré !!! ❤?❤

La plume est excellente. Le rythme est bon. On pourrait relever quelques répétitions, mais il me semble qu’elles servent le récit. Elles contribuent à maintenir cette ambiance oppressante et nous permettent de ressentir le stress des protagonistes.

L’intrigue est intelligente, sournoise et bien amenée.

Quant à la fin, je la trouve parfaite, en accord avec tout le reste.

J’ai refermé les dernières pages en me disant « Waouh ! Quelle superbe histoire de fous ! ». ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par _inkreadible 2020-02-29T16:28:00+01:00
Diamant

Déjà un conseil, lisez ce livre d’une traite. Ne prenez pas le temps d’en ressortir, d’y réfléchir, non. Plongez-vous y sans hésitation et sans retenue. J'ai mis plusieurs jours a débuté ce livre et autant de temps à être réellement plongée dedans. Et je dois avouer que la 1ère partie m’a fait peur. Autant au niveau de l’histoire, que des personnages, que du déroulé de l’intrigue. Plusieurs scènes m'ont donné mal au ventre ou encore envie de hurler tellement c'était horrible...

Mais, 400 pages sur le syndrome de Stockholm ? Non, évidemment que non ! Entre nous, je sentais se profiler quelque chose… Vous savez ce genre de retournement de situation/dénouement/révélation que vous attendez tellement, mais que vous redoutez tout autant ?

Vous le savez sûrement, je ne peux pas m’empêcher de me spoiler les livres (c’est plus fort que moi) et bien là, impossible d’y parvenir, d’être sûre de mes suppositions ! Alors j’ai dû attendre et me laisser dévorer petit à petit…

Mais comme je vous l’ai dit, je sentais qqchose se profiler et même si j’avais vu juste, je m’en suis pris plein la tête !

Cette histoire est sombre, brute, violente, dérangeante et pourtant si poignante. Elle soulève le cœur, nous poignarde, nous étouffe, nous angoisse et tellement plus encore. Rien n’est laissé au hasard, tout est planifié, ficelé et le rendu est bouleversant. Vraiment.

Si au début on cherche les motivations du geôlier et à sortir de ce labyrinthe d’énigmes et de mystères, on finit bien vite par comprendre qu’on n’en sortira pas indemne. Que personne n’en sortira indemne. Qui pourrait s’en sortir ? Tout dans ce livre est là pour nous manipuler, nous faire douter et redouter la suite.

Je suis admirative de la psychologie des personnages. De ce qui les lie, les uni et les détruit. De cette histoire qui est indescriptible, horrible, sacrifiée, tourmentée et infinie. Je vais m’arrêter là, parce que je ne veux surtout pas vous spoiler et pour m’y connaître, je vous l’assure : ça serait vraiment dommage !

Une dernière chose : merci Angel Arekin pour ce coup de poing, pour ces chapitres et ces pages fascinants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plume-Rose 2020-02-28T18:43:02+01:00
Diamant

Arekin est grandiose. Ok ce n'est pas nouveau mais là elle fait fort et nous emporte loin. Il lui suffit de deux personnages, une pièce, une platine vinyle, un échiquier, une bouteille et une baignoire pour nous captiver et subjuguer. Grande experte pour planter l’intrigue et nous saisir dès le prologue, injectant quelques mots, quelques éclats d’ambiance et vous êtes prisonnières de sa geôle.

Des chapitres courts qui imposent un tempo et font monter l’ambiance crescendo.

Puis l’angoisse s’évapore pour nous laisser nous nourrir de leurs échanges.

Des échanges si spontanés, spéculatifs, interrogatifs à l'allure de l'ironie Socratique. Se confrontent savoir et inconscient pour tenter d’approcher la vérité.

Arekin nous parle de nouveau d’un amour complexe, violent, un amour perverti, un amour fou, un amour parasite … L’amour ne s'habille pas que de beauté ou de pureté, il peut prendre des chemins ombragés.

J’ai lu avec vénération et guidée par la peur de laisser un seul mot m’échapper. J’ai mis du temps à comprendre que malgré ma manière de capturer tous les mots le sens se déroberait. Il faut concéder à entrer dans le sillon de cet amour et accepter avec eux leurs sacrifices. L'amour, le bel amour, l'amour noble porte des cicatrices.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carin1 2020-02-15T02:03:26+01:00

C’est superbement bien écrit !

L’intrigue nous transporte là où on ne s’y attend pas, faisant de ce roman une belle découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AA71 2020-01-24T07:18:09+01:00
Or

ce livre est une vraie merveille d'écriture ... une dark comme je les aime (même si certains passages sont trop longs et apporte peu de chose)

Une pure folie associative tant dans l'horreur vécue que l'amour mutuel

Rowan/Seth est incroyable, il endure tout de la part de Faustine qui l'aime ... à ce stade ce n'est plus de l'amour mais de la folie ! :)

Faustine a vécu une atrocité et c'est la fin ... la folie l'habite et embarque tout et tout le monde ... Un flot de sentiments partagés avec eux tout au long du livre ! à lire absolument

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EliaL 2020-01-20T14:53:57+01:00
Argent

J'ai acheté ce roman par curiosité, parce que le genre de la dark romance m'attire mais que je ressors souvent déçue. Et pour le coup, ici, je ne le suis pas, bien au contraire. Je ne sais pas si je relirai le roman, mais je n'ai pas le décrocher de la soirée. Au moment où l'intrigue pourrait s'essouffler, l'auteure parvient à donner un rebondissement, un nouvel angle à l'histoire, qui me surprend à chaque fois. La plume est superbe, l'ambiance sombre à souhait et les deux personnages... très bien maîtrisés. C'était un sujet risqué, mais bravo !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par doucine76 2020-01-02T10:58:55+01:00
Diamant

troublant, déroutant, étonnant une belle écriture et un scénario époustouflant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EkkyKnox 2019-12-30T10:25:03+01:00
Lu aussi

J'avais lu tellement d'avis positifs sur ce livre que mes attentes étaient peut-être trop grandes.

Ce livre est incroyablement bien écris, l'histoire est plus qu'originale, mais l'histoire peine à démarrer, et j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans. En revanche je comprend pourquoi beaucoup l'ont autant adoré.

De plus je saisie ce que m'a dit la personne qui m'a conseillé ce livre en disant "il a n'a pas touché mon coeur mais mon âme", tout est dit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cavaliere-de-Xy 2019-12-22T21:04:14+01:00
Diamant

Exceptionnel. Incroyable. Je n'ai rien lu de plus intense. Cest très complexe, et tellement beau.

Tres émus par ce livre, dont le scénario est incroyable. Je crois qu'on pourrait l'adapter au cinéma tellement il est dingue ce livre.

Afficher en entier

Date de sortie

The Missing Obsession

  • France : 2019-02-18 (Français)

Activité récente

Dcss l'ajoute dans sa biblio or
2020-03-03T13:08:28+01:00

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 236
Commentaires 75
Extraits 7
Evaluations 122
Note globale 8.15 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode