Livres
613 938
Membres
711 314

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jean Anouilh

Auteur

9 293 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par miss-naboo 2009-08-25T21:12:17+02:00

Biographie

Né à Bordeaux en 1910, Jean Anouilh fait ses études à Paris. Attiré par le théâtre dont il a fréquenté les coulisses dès l'enfance (sa mère est violoniste), il se consacre à sa vocation d'auteur dramatique après avoir été pendant un temps secrétaire du comédien Louis Jouvet.

Inaugurée en 1932 avec L'Hermine, la série des Pièce noires (Le Voyageur sans bagages monté par Pitoeff en 1937, La Sauvage, Antigone) alterne avec les Pièces roses (Le Bal des voleurs), les Pièces brillantes (Colombe, La Répétition), grinçantes (Ardèle, Bitos, Ornifle), ou costumées (L'Alouette, Becket).

Il a reçu, pour l'ensemble de son oeuvre, le Grand prix du théâtre de l'Académie française (1980). Il est décédé en 1987.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 001 lecteurs
Or
1 404 lecteurs
Argent
1 507 lecteurs
Bronze
1 654 lecteurs
Lu aussi
4 306 lecteurs
Envies
496 lecteurs
En train de lire
36 lecteurs
Pas apprécié
380 lecteurs
PAL
500 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.24/10
Nombre d'évaluations : 2 163

4 Citations 1 207 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jean Anouilh

Sortie Poche France/Français : 2018-04-19

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Tandarica 2022-06-15T06:00:00+02:00
Antigone

Une pièce qu'il faut lire jeune. Si je la relisais aujourd'hui, croyant avoir avancé en intelligence, je lui trouverais sans doute des tonnes de défauts, j'essayerais de ramener ma philosophie, je m'attarderais même, horreur, sur sa propension à la mise en abyme, bref…

Nous avons donc Antigone, un personnage, le seul qui importe. Elle est jeune, elle est révoltée. En face de lui, elle a Créon, qui est roi, et qu'elle qualifie de « cuisinier » : le pouvoir est en effet une cuisine qui sent au moins aussi mauvais que le cadavre de ses frères Polynice et Étéocle. Pour être révolté par la cuisine en question, et percevoir le caractère existentiel de cette révolte, dont il est finalement difficile de se défaire, il faut être jeune (ou courir après sa jeunesse, phénomène sur lequel on pourrait gloser à l'infini : il y a bien aussi de vieux militants, qui pensent que les syndicats existent encore, qui passent leurs nuits debout, non?).

C'est-à-dire qu'en vieillissant, on s'est un peu fait à tout cela, surtout lorsqu'on a pris des responsabilités (cela peut souvent faire sourire) et créé sa première société offshore (on y sourit beaucoup moins). Pour une illustration concrète, penser à Daniel Cohn-Bendit : en 1968, mai 68, quelques années plus tard, « une envie de politique », pour le présent, je m'abstiens de commentaires.

Anouilh s'adressait probablement aux jeunes, justement. Pour moi, il n'avait guère de message politique réellement articulé, en dehors d'une indignation, pour employer un langage d'aujourd'hui, face à l'injustice sociale, très visible dans « La Sauvage » par exemple. En quelque sorte, il les invitait à rejeter le pouvoir et, probablement, la guerre, en espérant, sans y croire du fait de son absence d'instinct grégaire (il n'y a plus d'espoir, le « sale espoir »), qu'au lendemain de sa pièce, il se trouve quelques Ismène pour suivre le mouvement de révolte.

Mais Ismène ne viendra pas et ainsi va le monde : il laisse sur le côté ses révoltés, ses inadaptés. Comme le souligne le personnage d'Eurydice, ils ne meurent pas tous : certains restent de côté même dans les positions les plus improbables, jusqu'à ce qu'arrive ou pas l'événement (éventuellement un rien, on se sait quoi) qui fait que le « ressort est bandé ». Antigone est une pièce triste, noire, bien de nature, comme disait Anouilh, à démoraliser les troupes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tandarica 2022-06-16T17:51:20+02:00
L'invitation au château

Frédéric et Horace sont jumeaux et tous les deux amoureux de la même Diana Messerschmann, qui est très riche. Si Frédéric est un amoureux transi, Horace est plus froid et distant, ou plutôt plus coureur. Lady India, cousine des Desmermortes a une liaison avec Patrice Bombelles, le secrétaire de Messerschmann père. Madame Desmermortes a invité tout ce beau monde dans son château. Lady India essaye également de ruiner Messerschmann par la dépense, ce qui s'avère impossible. Horace corrompt Isabelle, une jeune et belle danseuse, pour le bal, afin qu'elle séduise Frédéric. Horace va jusqu'à l'embrasser pour rendre Frédéric jaloux. Il rend Diana jalouse aussi. Elle se bat avec Isabelle et la renvoie. Frédéric en est outré et renonce à elle au profit d'Isabelle. On reçoit des télégrammes sur la ruine de Messerschmann : par conséquent, Lady India l'aime à nouveau et Diana peut aimer Horace. Tout est bien qui finit bien.

Une pièce optimiste, rien à voir avec «Antigone» pour le dénouement. On retrouve les ressorts apparents, la mise en abyme (les personnages disent à la fin que tout doit bien finir). L'effet comique vient du paradoxe sur les valeurs : l'utilisation de la jalousie, l'ironie sur l'argent, considéré comme un fardeau, mais pas sérieusement bien entendu, car dès qu'il est parti, il faut le récupérer, d'ailleurs, on n'a fait que semblant de le perdre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sarachan 2022-06-16T21:58:21+02:00
Antigone

Je regrette de ne pas l'avoir lue avant, cette pièce est superbe ! On retrouve toute la splendeur du tragique grec, et j'adore le personnage d'Antigone. Le choeur, narrateur omniscient, est aussi très bien utilisé... C'est directement devenu une de mes pièces préférées !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nono110105 2022-06-29T17:39:28+02:00
Antigone

Super pièce de théâtre que j'ai lue au collège et j'en garde un très bon souvenir !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DocteurIsis 2022-07-12T11:51:33+02:00
Médée

J'ai le beaucoup Anouilh mais j'ai trouvé dommage de ne se concentrer que sur la fin de l'histoire de Médée. Le récit reste plaisant, incisif et nous fait redécouvrir avec plaisir cette héroïne trop souvent méprisée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elerinna2 2022-07-30T17:17:57+02:00
Eurydice

Autant je trouve que la réécriture d'Orphée et Eurydice est original, le style est sublime est globalement Eurydice est une pièce sympathique (même si le personnage d'Eurydice est insupportable). Par contre j'ai détesté Roméo et Jeanette, Jeanette étant dépeinte dès le début comme un personnage détestable je n'ai pas compatis une seconde à ce qu'ils vivaient, j'en ai même détesté Frédéric. En-dehors de Lucien et Julien aucun des personnages n'a trouvé grâce à mes yeux. Et osé voir dans cet histoire le moindre rapport avec le chef d'oeuvre de Shakespeare est presque une insulte au dramaturge britannique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LittleNero 2022-08-20T18:54:32+02:00
Antigone

J'ai interprété ce livre Antigone lors de mes séances de théâtre et j'ai beaucoup aimé le scénario de ce livre. L'histoire est très prenante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JustPaulInHere 2022-08-24T21:39:10+02:00
Antigone

J'ai découvert ce texte en classe de troisième, si mes souvenirs sont bons. Et j'ai été profondément marqué par le personnage d'Antigone.

J'étais pas un très bon élève, donc la plupart du temps, je ne terminait jamais les lectures imposées. Cependant, on a regardé pendant le cours la représentation du 2003 au Théâtre Marigny. Et maintenant, quand je relis la pièce, il y a certaines des tirades d'Antigone où j'entends encore la voix de Barbara Schulz.

Et c'est pire pour un des extrait du choeur de Bernard Dhéran, je pourrais encore le réciter aujourd'hui ! Et j'ai jamais essayé de l'apprendre par coeur...

Bref, pour une fois, je suis content d'avoir complété une lecture imposée !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lucie-Tavelli 2022-08-29T01:11:41+02:00
Le Bal des voleurs

Pièce qui se lit rapidement, j’en garde un bon souvenir même si elle ne vaut pas le niveau d’Antigone.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sassygirl 2022-09-01T23:48:19+02:00
Antigone

Dans l’ensemble je l’ai trouvé très bon la version de Jean Anhouil nous fait voir la mythologie grecque d’un œil nouveau, moderne et on peux se demander à la fin du livre comment l’homme se révolte face à l’injustice

Afficher en entier

Dédicaces de Jean Anouilh
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Editions de La Table Ronde : 48 livres

Gallimard : 24 livres

Flammarion : 2 livres

Avant Scène : 2 livres

Folio : 2 livres

Magnard : 2 livres

Calmann-Lévy : 2 livres

Balzac : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode