Livres
520 427
Membres
536 330

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Kate Brian

2 899 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2009-12-15T23:04:42+01:00

Biographie

Nationalité: Americaine

Biographie :

Kate brian est l'auteur, sous un pseudonyme, de nombreux romans pour adolescents.

Après des études d'anglais et de journalisme, elle a travaillé pendant quatre ans dans une maison d'édition.

Elle a ensuite décidé de se consacrer exclusivement à l'écriture et a déjà publié des dizaines de romans aux Etats-Unis.

Elle vit dans les environs de New-York

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
2 118 lecteurs
Or
2 798 lecteurs
Argent
1 663 lecteurs
Bronze
1 161 lecteurs
Lu aussi
1 668 lecteurs
Envies
3 495 lecteurs
En train de lire
58 lecteurs
Pas apprécié
94 lecteurs
PAL
1 554 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.29/10
Nombre d'évaluations : 1 996

9 Citations 1 403 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Kate Brian

Sortie France/Français : 2017-06-21

Sortie USA/English : 2014-07-22

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Emeline-1 2020-06-22T19:58:34+02:00
Campus, Tome 7 : Ambition

Plein d'intrigue et de secrets tout ce que j'aime

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emeline-1 2020-06-22T19:59:48+02:00
Campus, Tome 8 : Révélations

Je ne m'attendait pas à ce rebondissement, très bon livres plein de suspens

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sarah_books 2020-06-24T16:55:15+02:00
Campus, Tome 10 : Soupçons

J'ai encore passé un agréable moment

Spoiler(cliquez pour révéler)cette série devrait s'appeler «qui essaie de tuer Reed» parce que franchement, c'est bizarre qu'autant de monde veuille la voir disparaître

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emeline-1 2020-06-25T15:36:04+02:00
Campus, Tome 9 : Paradis perdu

Un livre un peu différent des autres mais avec une fin qui donne très envie de lire la suite! Je ne m'attendait pas du tout à ça!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emeline-1 2020-07-07T22:27:34+02:00
Campus, Tome 10 : Soupçons

Ouaw... Je n'ai pas d'autre mots! Je ne m'attendais pas du tout à ça et j'ai adorer ;

Afficher en entier
Campus, Tome 11 : Société secrète

Plein de rebondissement du début à la fin! Tellement hâte de voir ce qui va se passer avec Noëlle dans le prochain tome

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emeline-1 2020-07-16T22:12:23+02:00
Campus, Tome 12 : Disparue

Le suspense et de plus en plus prononce, ce tome était captivant et différent des autres, j'ai adorer, un peu perdu par la fin et les révélations, beaucoup de question reste en suspens mais j'ai hâte de lire la suite!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loor 2020-07-26T17:59:11+02:00
Mélanie et les sept frères McGowan

J'ai beaucoup aimé cette lecture quasiment autant maintenant qu'il y a 10 ans lors de ma première lecture ! !

Les personnages sont très attachants ! Mélanie est loin d'être le stéréotype de la fille de 16 ans et c'est très agréable ! ! De plus, elle a une sacré personnalité pour pouvoir survivre avec 7 mecs ! !

J'aurais adorée avoir une suite Spoiler(cliquez pour révéler)surtout que la fin est ouverte. A la fin l'auteur laisse suggéré que les 2 ados peuvent avoir des sentiments pour Mélanie. Et vu qu'au début du roman elle craqué un peu sur le plus grand. . .

A nous d'imaginer la suite.

Afficher en entier
Campus, Tome 1 : Bienvenue à Easton

Reed Brennan est une adolescente de quinze ans qui vient tout juste d’être acceptée à la prestigieuse académie d’Easton grâce à son talent pour le sport et ses notes (entre autres). C’est une opportunité unique qui s’offre à elle : sa famille a du mal financièrement parlant, elle vient d’une école publique et est une élève boursière. Autrement dit, elle n’a rien à voir avec la plupart des autres étudiants, riches. Mais peu lui importe. Elle a toujours voulu intégrer cet établissement où tout n’est que paillettes et destins tout tracés, et son rêve est enfin sur le point de se réaliser. Seulement, avant même de se poser un peu et de trouver ses marques, son chemin croisera celui de Thomas Pearson — un garçon aussi beau que populaire — et des filles Billings — l’élite que tous veulent côtoyer —, rien que ça ! Le coup de foudre sera immédiat et Reed, qui n’a jamais vraiment eu d’amies, va décider de tout faire pour intégrer leur bande.

Commençons par parler de la jeune fille qui nous sert d’héroïne. Reed, de son petit nom, a quitté sa Pennsylvanie pour atterrir dans un endroit qu’elle juge parfait. Si les premiers chapitres m’ont permis de m’attacher à elle et à sa façon de penser, j’ai vite déchanté. Rapidement, elle va laisser tomber ses études (qui ont quand même coûté un paquet d’argent) pour atteindre le nouvel objectif qu’elle s’est fixé : faire partie du gratin de son école. À partir de là, j’ai souvent levé les yeux au ciel parce que la lycéenne motivée a laissé place à une gamine superficielle qui envoie bouler ceux qui s’intéressent à elle uniquement pour fréquenter ramper aux pieds de quatre pestes qui la prennent de haut et l’utilisent comme paillasson. Je le sais, elle cherche à trouver sa place, mais pourquoi accepte-t-elle de se faire mener par le bout du nez alors que d’autres aimeraient rester à ses côtés ? Elle agit comme un véritable mouton, adopte une attitude détestable, utilise la technique du léchage de bottes, cherche à devenir quelqu’un qu’elle n’est pas, se plaint en disant qu’elle ne peut pas rentrer à la maison et qu’elle doit tout faire pour rejoindre les Billings, se fait marcher dessus chaque jour qui passe.. En fait, j’ai eu l’impression qu’elle n’avait plus aucun respect pour elle-même. Thomas, en ce qui le concerne, m’a plu dès le début. Je l’ai trouvé mystérieux, intriguant et distant. Puis, d’un coup, bim — je passe les détails — on se rend compte qu’il cache des choses. Pour ce qui est de Noëlle Lange, Kiran Hayes, Taylor Bell et Ariana Osgood, je suis mitigée (même si cette dernière me semble plus intéressante, à voir). À plusieurs reprises elles ont adapté un comportement respectable voire protecteur vis-à-vis de Reed. Cependant, à d’autres moments, elles n’étaient que des garces qui profitaient de leur position. Finalement, Constance Talbot, la colocataire de l’héroïne, aurait mérité un développement plus poussé.

Ce premier tome me laisse perplexe. J’ai aimé et en même temps, pas vraiment. Vous voyez où je veux en venir ? Beaucoup disent qu’il y a des similitudes avec l’univers de Pretty Little Liars (aka ma série favorite jusqu’à ce que je découvre la saison 7 et que ça déglingue tout), néanmoins, je n’en ai pas eu l’impression. Peut-être que ça viendra avec les prochains opus ? D’ailleurs, j’espère que la mentalité de Reed évoluera et qu’elle remettra enfin certaines paroles / actions en question. Sinon, j’ai trouvé que le style de l’autrice n’était pas désagréable. C’est fluide, les chapitres défilent et on ne voit pas le temps passer. Concrètement, c’est un bouquin qu’il faut lire quand on cherche quelque chose de simple, pas prise de tête, pour faire passer le temps. Je ne suis pour l’instant pas super emballée mais je garde espoir pour le deuxième tome, que je vais m’empresser de découvrir puisqu’il m’attend bien sagement dans ma pal. Merci aux éditions page Turners pour l’envoi de ce livre et pour la confiance qui m’a été accordée. ♥

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lisly 2020-09-19T12:39:52+02:00
Campus, Tome 1 : Bienvenue à Easton

http://lislysworld.fr/campus-tome-1-bienvenue-a-easton/

Bon, soyons clair dès le début. Soit les histoires à la Pretty Little Liars, Gossip Girl et compagnie c’est votre truc et le roman va vous plaire. C’est mon cas et la chronique qui suit est écrite dans cette optique.

Par contre si vous n’appréciez pas les histoires superficielles de lycée, jeunesse dorée et outsiders qui tentent de se faire une place et je vous conseille de faire demi-tour car Campus risque malheureusement de ne pas vous plaire.

Jenny Humphrey, sors de ce corps !

Reed m’a beaucoup fait penser à la petite blonde de Gossip Girl. Elle a le même désir de s’intégrer parmi l’élite de son lycée et si on peut la comprendre au tout début, ça tourne à l’obsession lorsqu’elle continue à s’obstiner alors même que les filles Billings lui font subir toutes les crasses possibles et imaginables.

Dans ce premier tome, l’héroïne change peu à peu pour finalement devenir une toute autre personne. Influencée par ses nouvelles « amies », elle va devoir commettre des actes qu’elle regrettera au début, puis de moins en moins…

J’avoue avoir eu un peu de mal avec le personnage par moment. Ce qui me gêne principalement, c’est la façon dont elle se place au-dessus des autres filles de son dortoir dès leur rencontre. Elle trouve Constance agaçante dès le début alors que cette dernière tente de l’aider gentiment à chaque fois que c’est possible et même si je peux comprendre qu’elle ne supporte pas Missy, elle ne fait absolument aucun effort pour se rapprocher des autres membres de la bande.

Les filles Billings

Objet de fascination de Reed (et par défaut du lecteur puisque le roman est écrit à la première personne), les mystérieuses filles Billings sont au centre de cette histoire. Elles restent assez difficiles à cerner (encore une fois, probablement parce qu’on suit tout ça du point de vue de Reed), tant dans leur personnalité que dans leurs motivations.

Noëlle, qui mène la bande, souffle sans cesse le chaud et le froid. Elle semble impulsive mais calcule tout et à l’air facile à mettre en colère. Ariana est souvent décrite comme « éthérée » mais n’est pas plus approfondie que ça. Bien qu’elle soit celle qui fait entrer Reed dans la bande, elle n’est pas franchement amicale pour autant. Kieran est dans son petit monde à elle de privilèges alors que Taylor semble peut-être la plus gentille des quatre, même si sa supposée intelligence se résume visiblement à comprendre le fonctionnement des profs plus que le contenu des cours…

La romance

Parce qu’évidemment, dans Campus il y en a une et que évidemment on la voit venir dès le deuxième chapitre et de trèèèèès loin. Thomas est beau, mystérieux (Reed a décidément un attrait pour le côté obscur de la force XD), populaire et dès le premier jour, il ramasse son emploi du temps alors qu’elle le fait tomber. On comprend bien que c’est plus le type bad boy que prince charmant et ça donne évidemment lieu à des hauts et des bas dans la romance.

Conclusion

Un premier tome qui ne se contente pas d’être introductif et qui nous plonge dans le quotidien fascinant d’Easton. Les clichés sont là et il faut le savoir mais le roman n’en reste pas moins une lecture agréable et sans prise de tête !

Afficher en entier

Dédicaces de Kate Brian
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Bayard Jeunesse : 13 livres

Simon & Schuster Children's : 12 livres

France Loisirs : 7 livres

Pocket jeunesse : 4 livres

Simon & Schuster : 3 livres

Disney-Hyperion : 3 livres

Gallimard Jeunesse : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array