Livres
535 721
Membres
562 082

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Kate Brian

Auteur

2 765 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Lilou 2009-12-15T23:04:42+01:00

Biographie

Nationalité: Americaine

Biographie :

Kate brian est l'auteur, sous un pseudonyme, de nombreux romans pour adolescents.

Après des études d'anglais et de journalisme, elle a travaillé pendant quatre ans dans une maison d'édition.

Elle a ensuite décidé de se consacrer exclusivement à l'écriture et a déjà publié des dizaines de romans aux Etats-Unis.

Elle vit dans les environs de New-York

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
2 108 lecteurs
Or
2 775 lecteurs
Argent
1 688 lecteurs
Bronze
1 165 lecteurs
Lu aussi
1 691 lecteurs
Envies
3 458 lecteurs
En train de lire
58 lecteurs
Pas apprécié
98 lecteurs
PAL
1 599 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.27/10
Nombre d'évaluations : 2 011

9 Citations 1 407 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Kate Brian

Sortie France/Français : 2017-06-21

Sortie USA/English : 2014-07-22

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Lisly 2020-09-25T09:25:56+02:00
Campus, Tome 2 : Sur invitation

http://lislysworld.fr/campus-tome-2-sur-invitation/

Annonçons tout de suite la couleur : si j’avais apprécié le tome 1 (dans le genre lecture sans prise de tête), j’ai eu beaucoup plus de mal avec cette suite. Tout se passe très vite, Reed est déprimée les trois quarts du temps et les personnages semblent de plus en plus superficiels.

Le plan machiavélique de Noëlle

La meneuse des filles Billings a encore concocté l’un de ses fameux « tests » à l’intention de Reed et cette fois, son plan se déroule sur la quasi intégralité du roman. Spoiler(cliquez pour révéler)Elle commence par l’encourager à boire (ce que Reed accepte joyeusement sans tenir compte de ses limites) puis la pousse dans les bras d’un nouveau venu afin de prendre quelques photos compromettantes.

Elle Spoiler(cliquez pour révéler)fait ensuite un petit chantage à Natasha, la camarade de chambre de Reed à Billings, afin que cette dernière montre les photos à Reed et lui demande de fouiller dans ses affaires ainsi que celles de ses trois amies à la recherche de preuves concernant le renvoi de Leanne.

Noëlle, Taylor, Ariana et Kieran laissent volontairement Spoiler(cliquez pour révéler)de faux indices et de faux secrets à disposition de Reed pour savoir si elles peuvent avoir confiance en elle.

Tout ce plan tordu,Spoiler(cliquez pour révéler) Reed le découvre au hasard après avoir surpris Leanne et Natasha ensemble lors de la fête de l’Héritage et elle va immédiatement chercher des explications auprès de Noëlle, énervée comme jamais (normal quoi). Et là… Noëlle avance comme argument qu’il s’agissait d’un test et que maintenant que Reed l’a réussi, elles peuvent être amies. Et Reed accepte ça. Fin de l’histoire.

Entre ce plan et les mauvais tours que lui jouent ses amies Billings (nettoyer les dortoirs, préparer leurs repas), j’avoue avoir eu du mal à comprendre l’attachement de Reed à ces filles et surtout le fait qu’elle les pardonne à chaque fois. L’héroïne est de plus en plus vide et inintéressante et on a du mal à compatir.

Les amours de Reed

Thomas, le petit ami de Reed, a disparu sans laisser de message. On reprend très directement après le premier tome, quand elle vient de l’apprendre. Le soir même, les filles Billings organisent une petite fête. Il se trouve qu’à cette fête un élève d’Easton fait son grand retour : Whittaker.

Spoiler(cliquez pour révéler)Noëlle pousse immédiatement Reed dans ses bras et cette dernière, clairement bourrée, se laisse faire. Sauf qu’elle culpabilise un max en pensant à Thomas et n’est vraiment pas attirée par Whittaker, alors que lui l’est. Ajoutons à cela le fait que Constance est amoureuse de Whittaker (qu’elle connait depuis longtemps), Josh qui se rapproche de Reed (et pas de façon amicale) et on a un chouette imbroglio.

Le comportement de Reed est juste infect, Spoiler(cliquez pour révéler)même si on sent une petite réticence à l’idée de jouer avec Whittaker. Par contre, elle ne pense pas vraiment à Constance (pourtant la seule personne qui semble réellement tenir à elle à Easton). Bref, cette partie de l’intrigue n’est pas la plus intéressante.

L’Héritage

Dans Sur invitation, tout tourne autour de la fameuse fête de l’Héritage qui rassemble les adolescents du gratin américain pour une soirée ultra sélect, au point que même les filles Billings ne sont pas sûres de pouvoir y entrer. Noëlle explique assez rapidement à Reed que si elle l’a poussée dans les bras de Whittaker, c’était essentiellement parce qu’il disposait d’une double invitation pour cette fameuse fête.

Au final, j’avoue avoir eu du mal à comprendre en quoi la fête en question était à ce point considérée comme géniale. Dès qu’on oublie les cadeaux hors de prix offerts aux invités et au-delà du côté select, il ne reste plus grand-chose de très spécial…

En conclusion

Après un tome 1 léger mais entraînant, on passe à une suite pleine de dramas qui finit par perdre un peu son fil directeur. L’héroïne est de plus en plus insupportable et les filles Billings manipulatrices. J’ai moins accroché à ce tome mais comme d’habitude, je vous laisse vous faire votre propre avis !

Afficher en entier
Campus, Tome 1 : Bienvenue à Easton

je n'ai pas été particulièrement passionné pas ce livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodu17 2020-09-30T19:21:45+02:00
Mélanie et les sept frères McGowan

Un avis assez mitigé sur ce livre. Disons que j'ai souvent eu cette impression de "bâclé". Les passages s'enchainent et se ressemblent, les détails ne sont pas très travaillés. Les personnages manquent de personnalité et là encore on zappe beaucoup dessus. Finalement c'est un peu un roman où l'on pourrait penser que l'auteure n'a pas fini le travail, mais qui a du potentiel malgré tout. Même si l'histoire est vue et revue, ce type de romance (triangle amoureux, suspense dans le choix du garçon, etc.) a toujours du succès.

Bref. Lecture rapide, agréable pour passer le temps mais sans plus.

Afficher en entier
Campus, Tome 1 : Bienvenue à Easton

http://www.my-bo0ks.com/2020/10/campus-tome-1-bienvenue-a-easton/campus-tome-2-sur-invitation-kate-brian.html

Je ne fais pas souvent cela, mais aujourd'hui, je vais faire exception en vous parlant des deux premiers tomes de Campus de Kate Brian. Amis lecteur, tu peux aisément lire cette chronique car je vais parler ressenti et non spoiler le second tome. Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez sans doute déjà que ces lectures n'ont pas répondu à mes attentes. J'ai donc fait le choix de lire directement le second tome pour rapidement passer à autre chose. D'ailleurs, si je n'avais pas eu cette suite dans ma PAL, j'aurais sans doute arrêtée la casse avec le premier. Mais bon.

Campus, c'est l'histoire de Reed. La jeune fille n'a qu'une envie, faire sa rentrée à Easton. Il faut dire qu'elle en a longtemps rêver. Les filles de Billings font la loi et Reed voudrait bien rejoindre ce club très sélect mais elle va vite comprendre que les apparences sont parfois trompeuses.

Lorsque j'ai commencé ma lecture de Campus, je dois dire que j'étais assez enthousiaste. L'héroïne semblait assez réfléchit et pas superficielle pour un sous. J'avais un bon feeling et j'avoue que la longueur (en l'occurrence très courte) des chapitres, fait qu'on avance assez vite. Cependant, j'ai vite déchantée.

A vrai dire, je n'ai pas bien compris les choix de l'auteure. En 2020, le harcèlement scolaire et tout ce qui va avec sont des sujets ultra importants et enfin abordés dans les romans comme il se doit. Il est d'ailleurs primordiale de bien faire comprendre jusqu'au où peut aller le harcèlement et ne pas donner une bonne image de cela dans les fictions. Et là, problème majeur à mes yeux, à travers ses personnages, Kate Brian nous donne l'impression que les filles Billings, riches, pestes et qui détiennent littéralement le pouvoir en usant de toutes les magouilles possibles pour arriver à leur fin sont le summum de ce qu'il faut faire.

Comprenez moi bien, en lisant le résumé de Campus, je me suis dit que l'histoire allait présenter cette élite, certes intrigante et assez tentante pour l'héroïne mais je pensais que justement, cette dernière allait ouvrir les yeux (rapidement) et ne pas se laisser embobiner / marcher sur les pieds / bouffer par les fameuses Filles Billings. Eh bien non.

Pire encore même, Reed se faire rabaisser, traiter de "lèches-vitres" durant tout le roman, insulter, bref vous l'aurez compris, les filles Billings n'y vont pas par quatre chemin. Mais notre héroine va tout de même les trouver, je cite : gentilles avec elle et surtout vouloir faire partie de leur groupe.

Et comme si cela ne suffisait pas, plus j'avançais dans ma lecture et plus je la trouvais aussi superficielle, hautaine et franchement détestable. Ses pensées vis-à-vis de ses camarades (hors Billings) sont juste hyper mauvaises. Comme si elle n'avait pas le temps pour des filles "normales". Même son histoire d'amour naissante m'a laissé de marbre... C'est dire.

Honnêtement, plus j'avançais et plus j'avais envie de secouer Reed. Comme je vous le disais, heureusement que les chapitres étaient courts et que, avouons-le, le mystère autour de leurs manigances est assez intéressant, car j'aurais sans doute refermer le livre au tout début si je n'avais pas la sensation d'avancer un peu.

Du coup, lorsque j'ai terminé ce premier tome de Campus, le constat était sans appel. Je n'ai absolument pas aimé. J'ai vu de très bon retours sur cette série, la comparant à Gossip GIrl (que j'ai pourtant adoré), ou Pretty Little Liars (que je n'ai pas aimé), mais j'avoue ne pas comprendre l'engouement pour ce roman.

J'ai donc, dès le lendemain, décidé de laisser sa chance au second tome mais là aussi, j'avais envie de m'arracher les cheveux. L'héroïne est toujours aussi naïve et pro-Billigns et comment dire que trop c'est trop. Enfin, les love-story de notre héroïne ont été la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

En conclusion, je n'ai absolument pas aimé ces deux premiers tomes de Campus. La morale de l'histoire est à des kilomètres de ce qu'elle devrait (pour moi) et l'héroïne est aussi superficielle et opportuniste que le groupe auquel elle veut appartenir...

Afficher en entier
Campus, Tome 1 : Bienvenue à Easton

https://booksbookmarks.wordpress.com/2020/10/17/campus-t1-kate-brian/

Depuis que la maison d’édition Bayard ont réédité les couvertures de cette saga populaire, je me suis dit qu’il était temps de me lancer à force de lorgner dessus depuis leur sortie.

En commençant ce livre, j’ai été surprise de la rapidité à laquelle il se lisait. Je l’ai lu à une vitesse vertigineuse. Les chapitres sont courts, l’écriture et le travail éditorial sont aérés et j’ai apprécié ce côté-là. Or, c’est la seule chose positive que je trouve dans ce roman puisque je n’ai pas adhéré au schéma de l’histoire et je vais ainsi vous expliquer pourquoi ci-après.

En effet, au début, j’aimais beaucoup ma lecture, de par l’addictivité mais aussi car l’histoire m’intriguait, tout était fait pour que j’aime, puis le fait que cela se passe dans un campus me tentait beaucoup. Nouer de nouvelles amitiés et découvrir de nouveaux horizons, puis démarrer une histoire d’amour, je vous le dis, c’était déjà parti pour être une superbe lecture. Mais j’ai un peu déchanté quand j’ai vu que l’héroïne agissait de manière assez naïve, égoïste et stupide la plupart du temps. J’avais l’impression qu’elle acceptait de tout faire pour être populaire, y compris de mettre des bâtons dans les roues de ses propres amis ou connaissances sympathiques au bon vouloir des populaires qui la traitent comme un chien pour qu’elle fasse leur sale boulot. J’ai eu l’impression que l’héroïne se laissait marcher sur les pieds, était influençable et en un sens, j’avais l’impression qu’elle était parfaite dans le rôle d’une personne populaire méchante car elle ne « valait pas mieux » que ces individus en s’avilissant à faire tout ce qui lui était demandé. Je n’ai pas apprécié ce côté-là et j’aurais mieux aimé que justement, elle ne se laisse pas faire et ne veuille pas devenir populaire à tout prix vu comment elle devait être traitée pour en arriver jusque là. Leur tenir tête aurait été un meilleur choix scénaristique selon moi. Je n’ai tout simplement pas compris son caractère assez immature et n’ai pas pu m’y attacher correctement. Ceci dit, peut-être que l’auteure a voulu nous dépeindre ce personnage à dessein pour dénoncer ces « sororités » en campus qui font la loi ainsi que les personnes qui font tout pour obtenir la meilleur chambre. En effet, cela aurait donc pu s’avérer intéressant, mais une note en début de roman m’aurait ainsi été bénéfique aha.

Au niveau de la romance, je n’y ai pas non plus succombé, je l’ai trouvée beaucoup trop rapide et, curieusement, j’ai trouvé le petit ami de Reed plus sensé qu’elle. Il essayait de la raisonner alors qu’il faisait lui-même partie du camp des populaires en lui avertissant de ne pas trop changer ce qu’elle était, mais elle ne l’écoutait pas, et je ne les trouvais pas si bien assortis pour ainsi dire. La relation était trop peu approfondie pour moi et ce fut dommage car il y avait du potentiel.

En bref, je pense que cette lecture m’aurait davantage plu quand j’avais 14 ans, et c’est bien dommage car le rythme de lecture était addictif, mais cela n’est pas suffisant pour me donner envie de lire la suite. Je le conseille tout de même pour ceux qui aiment les mystères et la compétition assortie de coups bas à foison en campus universitaire sous fond de petite romance.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loor 2020-10-25T07:53:01+01:00
Une princesse peut en cacher une autre

L'histoire est sûrement dû déjà vu mais elle reste divertissante et amusante.

Les personnages sont très attachants avec un caractère bien trempé ! !

J'ai apprécié de passé du point de vue de Carina a Julia en changeant de chapitre.

Afficher en entier
Shadowland, Tome 3 : Enfer et paradis

Spoiler(cliquez pour révéler) Je suis la seule qui aurait voulu qu’elle finisse avec Joaquin ou...?

Afficher en entier
Shadowland, Tome 3 : Enfer et paradis

Ce livre m’a fait passé par une multitude d’émotions. Je l’ai ADORÉ.

Quant au triangle amoureux Spoiler(cliquez pour révéler) j’aurais tant voulu qu’elle finisse plutôt avec Joaquin et c’est tellement cruel pour lui, même si Tristan n’a aucune raison de se faire rejeter

L’histoire est surprenante et l’intrigue est fantastique. Que de rebondissements. On en apprend toujours plus et on n’est beaucoup étonné.

Je vous le conseille fortement. Ça faisait longtemps que je n’avais pas ressenti ça pour un livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emi-mz 2021-01-07T13:35:40+01:00
Campus, Tome 2 : Sur invitation

Un peu angoissant cette série quand même, ça reste une série high school mais les perso sont quand même ambigu/ambivalent et c'est ça le plus intéressant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emi-mz 2021-01-07T13:36:32+01:00
Campus, Tome 3 : Intouchables

Sombre sombre tout ça, parce que ces jeunes sont tous capable d'avoir fait ça, j'aime ce mystère

Afficher en entier

Dédicaces de Kate Brian
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Bayard Jeunesse : 14 livres

Simon & Schuster Children's : 12 livres

France Loisirs : 7 livres

Pocket jeunesse : 4 livres

Simon & Schuster : 3 livres

Disney-Hyperion : 3 livres

Gallimard Jeunesse : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array