Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par CelinaLbk

Extraits de livres par CelinaLbk

Commentaires de livres appréciés par CelinaLbk

Extraits de livres appréciés par CelinaLbk

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 25-07-2018
Ils avaient tous leurs manies, des trucs qu’ils faisaient quand ils avaient besoin de réfléchir. Quand Connor ruminait, ses sourcils s’agitaient ensemble jusqu’à ce qu’ils aient l’air de faire une étrange danse d’accouplement aviaire sur son front.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 24-07-2018
— Je suis Riley. Cinquième de la dynastie des Morgan… trop loin pour tuer et prendre en charge le royaume…
— Sacrément trop paresseux aussi, affirma Kiki avant de poursuivre son appel téléphonique.
— La virago qui parle au téléphone est ma jumelle, Kiki. Je suis presque sûr que nous avions un triplet plus vieux, mais il était sur son passage et elle l’a mangé dans l’utérus. Moi, elle m’a trouvé indigne de son attention.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 31-03-2018
Grover Constructions se tient sur Second Street, partageant son parking avec un dentiste. Depuis son bureau, Nick profite pleinement de la vue d'enfants en pleurs traînés par leurs parents jusqu'au cabinet du dentiste. Ça a un petit côté agréable, lorsqu'il se fait vraiment chier et qu'il a déjà compté une douzaine de fois les agrafes de son agrafeuse, de se dire que certains ont une journée pire que la sienne.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Il était le beau-frère honoraire, en charge de la famille pendant l’absence de Lon. Ce qui faisait qu’il était la seule famille qu’Olivia pouvait contacter.
Donc, il fit ce que chaque homme faisait en cas d’urgence. Il a appelé sa mère.
Avez vous apprécié cet extrait ? +2
S’efforçant de retrouver un semblant de machisme, il se leva, épaules en arrière, et la suivit. Arrivés à la salle d’examen, elle s’écarta et le laissa entrer, puis ferma la porte à moitié. Il lui afficha un sourire de travers.
— Est-ce qu’il me faut mettre une blouse ?
— Non, il suffit d’enlever votre haut. Le docteur trouve rarement des cœurs en dessous de la ceinture.
Il éclata d’un rire… sonore.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 03-10-2017
Ash se tourna vers Dex, un grand sourire étirant ses lèvres devant l’expression horrifiée de son visage.
— Ton deuxième prénom c’est Justice ?
Dex secoua la tête à l’intention de Sloane.
— Pourquoi me ferais-tu ça ? Je croyais que tu m’aimais.
— Je suis désolé, couina Sloane. Ça m’a échappé !
Ash éclata d’un rire puissant.
— C’est le truc le plus drôle que j’aie jamais entendu !
Il était plié en deux, riant si fort qu’il fut bientôt en larmes.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
date : 18-07-2017
La plupart des hommes craignaient d’être gays. Lui, il avait peur d’être hétéro.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 18-06-2017
Troy regarda les arbres, avec un frisson.

— Là-dedans ?

— Je sais, ce n’est pas tout confort.

— Et si…

C’était ridicule, mais il devait demander.

— Et si quelque chose me mord les fesses ?

Brian resta impassible pendant quelques secondes, avant que ses épaules ne tressautent. Et avant qu’il ne cille.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
— Je serais plus que ravi de rester sur ton canapé…

— Tu te souviens de Rose et Jack sur le radeau ? me demande-t-il en souriant. Je te ferai de la place.

Une des phrases les plus dégoulinantes de l’histoire des gestes romantiques, mais ça fait se serrer ma cage thoracique et je me sens tout drôle.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
J'existe écrit par Elea Cain
date : 05-04-2017
— Éhan…

Ce n’est pas tant le chuchotement de Jacy que la façon dont sa main se pose sur ma joue qui me sort de mes pensées.

— C’est pas grave, dit-il. T’es là, toi.

Je hoche la tête. Oui, je suis là, et je ne partirai pas. Jamais sans toi.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Les yeux bleus rayonnants, souriant comme un idiot, Alec repoussa les couvertures et présenta fièrement son fils tout rose et tout ridé. Personne ne dit rien jusqu’à…

— Bordel de merde !

Les mots s’échappèrent de la bouche de Noah avant qu’il ne s’en rende compte.

— Il… commença Dylan, l’air encore plus abasourdi qu’auparavant. Il a une tête d’alien en forme de cône.

— Ça va aller, souffla Noah, posant une main réconfortante sur son épaule.
Avez vous apprécié cet extrait ? +4
Maddock déboula dans la pièce, les narines évasées, ses yeux sombres les clouant sur place. Derrière lui, la porte s’ouvrit, et Dex se précipita. Il se jeta dramatiquement devant Sloane.

— Mais papa, je l’aime !

Maddock leva les yeux au ciel.

— Ouais, très bien, Pocahontas. Hors de ma vue.

— Mince.

Dex se retourna et tapota la joue de Sloane.

— Je suis désolé, bébé. Tu es tout seul, dit-il en déposant un doux baiser sur ses lèvres. Je t’aime.

Puis il détala comme si la pièce était en feu.

— Lâche ! cria Sloane.
Avez vous apprécié cet extrait ? +25
- Pourquoi pleures tu, Leïos ?
- Je ne pleure pas.
- Non ?
- Non.
- Alors qu'est-ce que c'est, si ce ne sont pas des larmes ? l'interrogea tendrement Bias en effleurant ses cils de l'index.
Leïos détourna instinctivement la tête.
- Ce sont des fragments d'amour qui s'échappent.
Avez vous apprécié cet extrait ? +3
date : 09-11-2015
« Chaque parcelle de mon corps.
Game over.
C’est elle, mon putain de drapeau à damier. »


Avez vous apprécié cet extrait ? +4
date : 04-11-2015
On dirait qu’elle a envie de frapper quelque chose. Ou quelqu’un. Bordel, elle est magnifique.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1