Livres
473 178
Membres
446 735

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Joseph Kessel

1 909 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par ninanina 2009-08-21T16:57:51+02:00

Biographie

Joseph Kessel (10 février 1898, Clara, Entre Ríos, Argentine - 23 juillet 1979, Avernes, Val-d'Oise) est un aventurier, journaliste et romancier français.

Joseph Kessel est né à Clara (Argentine), le 10 février 1898. Fils de Samuel Kessel, médecin juif d’origine lituanienne qui vint passer son doctorat à Montpellier, puis partit exercer en Amérique du Sud, Joseph Kessel vécut en Argentine ses toutes premières années, pour être emmené ensuite de l’autre côté de la planète, à Orenbourg, sur l’Oural, où ses parents résidèrent de 1905 à 1908, avant de revenir s’installer en France.

Il fit ses études secondaires au lycée Masséna, à Nice, ensuite au lycée Louis-le-Grand, à Paris. Infirmier brancardier durant quelques mois en 1914, il obtint en 1915 sa licence de lettres et se trouva engagé, à dix-sept ans, au Journal des Débats, dans le service de politique étrangère.

Tenté un temps par le théâtre, reçu en 1916 avec son jeune frère au Conservatoire, il fit quelques apparitions comme acteur sur la scène de l’Odéon. Mais à la fin de cette même année, Joseph Kessel choisissait de prendre part aux combats, et s’enrôlait comme engagé volontaire, d’abord dans l’artillerie, puis dans l’aviation, où il allait servir au sein de l’escadrille S.39. De cet épisode, il tirerait plus tard le sujet de son premier grand succès, L’Équipage. Il termina la guerre par une mission en Sibérie. Ainsi, quand le conflit s’acheva et que Kessel, dès qu’il eut atteint sa majorité, demanda la nationalité française, il portait la croix de guerre, la médaille militaire, et il avait déjà fait deux fois le tour du monde.

Il reprit alors sa collaboration au Journal des Débats, écrivant également à La Liberté, au Figaro, au Mercure, etc. Mais, poussé par son besoin d’aventure et sa recherche des individus hors du commun, où qu’ils soient et quels qu’ils soient, il allait entamer une double carrière de grand reporter et de romancier. Il suivit le drame de la révolution irlandaise et d’Israël au début de son indépendance ; il explora les bas-fonds de Berlin ; au Sahara, il vola sur les premières lignes de l’Aéropostale, et navigua avec les négriers de la mer Rouge.

Son premier ouvrage, La Steppe rouge était un recueil de nouvelles sur la révolution bolchevique. Après L’Équipage (1923), qui faisait entrer l’aviation dans la littérature, il publia Mary de Cork, Les Captifs (Grand Prix du roman de l'Académie française en 1926), Nuits de princes, Les Cœurs purs, Belle de jour, Le Coup de grâce, Fortune carrée (qui était la version romanesque de son reportage Marché d’esclaves), Les Enfants de la chance, La Passante du Sans-Souci, Le Lion, ainsi qu’une très belle biographie de Jean Mermoz, l’aviateur héroïque qui avait été son ami. Tous ces titres connurent, en leur temps, la célébrité.

Kessel appartenait à la grande équipe qu’avait réunie Pierre Lazareff à Paris-Soir, et qui fit l’âge d’or des grands reporters. Correspondant de guerre en 1939-40, il rejoignit après la défaite la Résistance (réseau Carte), avec son neveu Maurice Druon. C’est également avec celui-ci qu’il franchit clandestinement les Pyrénées pour gagner Londres et s’engager dans les Forces Françaises libres du général de Gaulle.

En mai 1943, les deux hommes composaient les paroles du « Chant des Partisans », voué à devenir le chant de ralliement de la Résistance, et Kessel publiait, en hommage à ses combattants, L’Armée des Ombres. Il finirait la guerre, capitaine d’aviation, dans une escadrille qui, la nuit, survolait la France pour maintenir les liaisons avec la Résistance et lui donner des consignes.

À la Libération, il reprit son activité de grand reporter, voyagea en Palestine, en Afrique, en Birmanie, en Afghanistan. C’est ce dernier pays qui lui inspirerait son chef-d’œuvre romanesque, Les Cavaliers (1967).

Entre-temps, il avait publié un long roman en trois volumes, Le Tour du malheur, ainsi que Les Amants du Tage, La Vallée des Rubis, Le Lion, Tous n’étaient pas des anges, et il ferait revivre, sous le titre Témoin parmi les hommes, les heures marquantes de son existence de journaliste. Consécration ultime pour ce fils d’émigrés juifs, l’Ac

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
222 lecteurs
Or
486 lecteurs
Argent
390 lecteurs
Bronze
347 lecteurs
Lu aussi
602 lecteurs
Envies
377 lecteurs
En train de lire
28 lecteurs
Pas apprécié
120 lecteurs
PAL
494 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.45/10
Nombre d'évaluations : 409

6 Citations 298 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Joseph Kessel

Sortie France/Français : 2017-01-12

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par lavande41 2019-05-02T14:04:36+02:00
Les Mains du miracle

Ce livre est d'une finesse impressionnante. Basé sur une histoire vraie très méconnue. De plus, il est d'une intemporalité phénoménale ce qui rend le livre très captivant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rebillard 2019-05-13T00:16:28+02:00
Les Mains du miracle

Une très belle histoire d'un homme que l'on aurait eu envie de croiser sur son chemin: le médecin d'Himmler. Témoignage passionnant ! L'exploit d'un médecin qui a réussi à sauver de nombreuses vies, en soignant Himmler. Incontournable. Doit être lu et relu par tous ceux qui ont eu à souffrir de près ou loin par les exactions des nazis. De plus avec Kessel c'est une leçon de langue française et par les temps qui courent ce n'est pas superflu. Superbement bien écrit, c'est du Kessel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rebillard 2019-05-13T00:25:43+02:00
Le Lion

Non seulement Kessel fait voyager le lecteur de par la splendeur de ses descriptions, mais l'histoire fascinante nous tient en haleine jusqu'au bout, brise le coeur, nous fait sentir de la joie, de la colère, tout à la fois. On a l'impression d'être avec King, avec Patricia, et de n'être également qu'un arbre, spectateur de cette histoire merveilleuse. entourage. En quelques lignes, on est au pied du Kilimandjaro, à contempler le paysage. C'est un peu basique comme sentiment, mais il est réel. Kessel nous emporte, et l' histoire magique du Lion et de la petite fille a tout pour nous faire rêver qu'elle puisse un jour nous arriver à nous. Joseph Kessel nous comble de son talent de narrateur. Le Lion est un roman d'une rare beauté, une oeuvre majeure, un livre qui laisse des traces et qui vous permet de pénétrer une histoire d'amour magnifique. Magnifique mais cruelle, à l'image de la nature sauvage des grands parcs d'Afrique. Il est un roman d'amour qui retrace une relation simple et complexe à la fois, entre une petite fille un lion et les hommes qui composent leur entourage.

Le tout sous le regard de Joseph Kessel, qui nous comble de son talent de narrateur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cjustmoua 2019-07-08T22:30:12+02:00
L'Armée des ombres

Très belle découverte. On redécouvre cette période dure de l'occupation pendant la 2nde guerre mondiale.

L'auteur nous donne un petit aperçu de ce qu'était la vie des résistants et des français qui les soutenaient.

C'est un livre parfois difficile à lire mais également beau quand on voit le courage que certains ont pu avoir.

Je recommande vivement cette lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MarcelleV 2019-07-26T00:01:29+02:00
Le Lion

Ce grand et beau "best seller", indémodable et réédité sans cesse depuis plus de cinquante ans, ne s'adresse en fin de compte pas tellement aux enfants ou aux jeunes adolescents, en tout cas pas exclusivement, mais aussi aux adultes. Il s'agit d'une histoire puissante et tragique, d'une toute autre profondeur que les récits sur les bêtes africaines des Mahuzier ou les reportages sur la vie des animaux. Cependant, l'habitude est désormais consacrée de mettre ce beau livre entre les mains des plus jeunes (comme on le fait avec "le grand Meaulnes" d'Alain-Fournier, qui leur est pourtant impénétrable le plus souvent... tandis que sa relecture à l'age adulte est une extase).

Le verbe de Kessel est ici fort comme toujours, du même bois que ce grand personnage, juif russe émigré, compagnon de la Libération, héros de la France libre, co-auteur avec son neveu Maurice Druon du chant des partisans, académicien. Un lion!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MarcelleV 2019-07-30T23:38:15+02:00
La passante du Sans-Souci

Kessel c'est un style simple, imagé, fluide ("Un petit jour gluant, porteur de brume et de suie, s'annonçait à des signes indéfinissables."p11 "Un reflet de son enfance trop tôt ravie lui baigna le visage."p31 "Les lumières de Paris aux reflets inégaux jouaient sur son sourire qui devenait à chaque instant plus tendre, plus avide."p191) c'est un conteur hors-pair qui nous conduit où il veut, il est le narrateur, il a rencontré Elsa -où du moins il nous fait croire à cette histoire- il fut un des premiers à dénoncer le totalitarisme inique du régime hitlérien. Toujours le même. Kessel nous emmène dans ses aventures uniques et d'une époque qui nous semblent bien étrangères maintenant. Qu'il est bon de relire ce genre de littérature. emportant, juste et bouleversant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sansan83300 2019-08-22T21:48:00+02:00
La passante du Sans-Souci

un si petit livre et autant d'information, on se retrouve avec un infirme, un naïf, une hystérique et un juif dans un camp...Tous les ingrédients sont réunis pour détester Elsa et pourtant on ne comprends qu'à la fin tout son personnage, c'est une très belle découverte même si le style est lourd pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chloe167 2019-09-08T23:28:19+02:00
Avec les alcooliques anonymes

Ce reportage met en lumière le long et difficile parcours de personnes de tous horizons dans leur(s) tentative(s) de sortir de l'emprise de l'alcool. Il montre la stigmatisation dont ils souffrent mais surtout, insiste sur la solidarité qui lient les membres de l'association.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RouetN 2019-10-11T12:11:40+02:00
Belle de jour

Etonnant roman de Joseph Kessel! Il se révèle ici un explorateur d'âmes hors pair, réfléchissant avec une précision extrême aux mécanismes sombres que recèlent les meilleurs sentiments. Ce roman décrit l'histoire tourmentée de Séverine Sérizy. Joseph Kessel peint de manière admirable le difficile divorce entre le coeur et la chair, entre son vrai, immense et tendre amour pour son Mari Pierre et l'exigence implacable des sens. Le style sobre de Kessel sait s'illustrer, quand il le faut, d'images fortes qui confèrent un souffle hors pair à ce bref roman, empreint d'un génie vénéneux. "Belle de Jour", c'est le mal dont on ne peut plus se défaire, quoi qu'on tente, jusqu'à l'issue fatale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RouetN 2019-10-11T12:16:22+02:00
Les Mains du miracle

Histoire étonnante, incroyable mais vraie ! Une très belle histoire d'un homme que l'on aurait eu envie de croiser sur son chemin: le médecin d'Himmler. Très bien écrit, c'est du Kessel. L'exploit d'un médecin qui a réussi à sauver de nombreuses vies, paradoxalement , en soignant Himmler:

Témoignage passionnant.

Afficher en entier

On parle de Joseph Kessel ici :

Une rose à 10
2016-11-12T17:28:31+01:00

Dédicaces de Joseph Kessel
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 37 livres

Flammarion : 6 livres

Plon : 4 livres

Editions Tallandier : 3 livres

10/18 : 3 livres

Pocket : 2 livres

Les éditions du Sonneur : 1 livre

Editions Famot : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array