Livres
447 400
Membres
387 887

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Libérées ! Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale



Résumé

« Un jour, je me suis demandée : pourquoi est-ce moi qui ramasse les affaires qui traînent ? Je n’ai trouvé qu’une seule réponse. Parce que je suis une femme qui vit avec un homme et deux enfants et que, conséquemment, les corvées, c’est pour ma gueule.

Être une femme, ce n’est pas seulement l’idéal de minceur et de cheveux qui brillent, c’est le souci permanent des autres et du foyer, c’est être sans cesse ramenée à la saleté, aux taches, à la morve. L’égalité serait déjà là, mais les femmes conservent la conviction intérieure qu’elles doivent s’occuper de tout et tout le monde, et d’elles en dernier, s’il reste cinq minutes à la fin de leur triple journée.

Cette féminisation de la sphère privée implique une autre conséquence : l’espace public est toujours masculin. Peut-on se dire égaux quand la moitié de la population adapte ses vêtements en fonction des transports et fait attention à ne pas être seule la nuit dans la rue ? Et si le combat féministe devait encore et toujours se jouer dans la vie quotidienne de chacune et chacun, chez soi, dans sa propre maison, devant le panier de linge sale ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 17 lecteurs

Extrait

Grâce à son appareil génital rangé à l’intérieur, la femme pourrait affronter le monde sans craindre de se blesser, alors que les hommes, avec leurs fragiles testicules exposés, nécessitant une certaine température pour produire des spermatozoïdes efficaces, devraient attendre sagement à la maison.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Ou comment la libération de la femme passe par le panier de linge sale.

Ce livre commence par une question existentielle de l’auteur : Que faire avec cette chaussette qui traîne par terre ? Au fil des pages, on comprend qu’au 21ème siècle, la libération des femmes n’est encore pas terminée et qu’elle doit encore continuer au quotidien.

Un documentaire sur le féminisme pas comme les autres.

Afficher en entier
Lu aussi

ce livre est intéressant, il y a carrément des passages qui m'ont révolté. D'autres qui ne m'ont pas spécialement intéressé mais il est pas mal

Afficher en entier
Or

Ce livre est très interssant. Il apprend tout un tas de chose ! étant femimiste ça va me permettre d'argumenter encore plus car il y a certain détails que je ne connaissais pas ! Les sources sont toutes citées et très interresentes. La progression et l'organsiation du livre est vraiment très bien géré. Les rapprochements à sa vie quotidienne (em même temps le livre par de là) et les exemples sont vrament parlant. Franchement je n'ai rien à redire sur ce livre et je le conseil très fortement à tout le monde et pas uniquement aux féministes qui pour la plupart connaissent une majorité des informations car ce livre peut permettre de faire prendre conscience à certaine personne de la réelle situation.

Afficher en entier
Bronze

http://sweetie-universe.over-blog.com/2017/11/essai-liberees-t.lecoq.html

Libérées est un essai féministe, écrit par une féministe qui pourrait être bon nombre d'entre nous. Titiou Lecoq est partie de la chaussette qu'elle ramassait systématiquement chez elle. Et elle s'est rendue compte que son féminisme et les principes qu'elle prônait entraient en conflit direct avec son attitude de ménagère à la maison. Elle a alors essayé de comprendre comment elle en était arrivée là et surtout, elle a cherché des solutions.

J'ai trouvé la lecture de cet essai très intéressante. Titiou Lecoq nous livre sans concession la réalité de bon nombre de ménages, en précisant bien sûr qu'elle ne parle que pour les ménages hétérosexuels. Elle part des faits personnels, dans lesquels je me suis malheureusement souvent reconnue. Elle explique qu'ils sont communs à bon nombre de ménage en donnant des statistiques diverses et variées, à travers les âges. Elle précise également les causes historiques de cette réalité actuelle. j'ai appris beaucoup de choses avec cet essai, notamment en ce qui concerne la dévolution des tâches ménagères aux femmes.

Titiou Lecoq fait ici une chose rare : elle parle avec honnêteté et humour de sa vie. Elle part de l'acceptation par défaut qui fait que socialement, c'est à la femme qu'incombe la prise en charge de la tenue du foyer. Puis elle explique sa prise de conscience. D'ailleurs, je trouve amusant que ce changement ait été causé par une chaussette, alors que c'est un élément marquant de la méthode KonMari (Marie Kondo parle dans son guide des chaussettes, décrites comme fragiles...) qui finalement est aux antipodes de la conception de Titiou Lecoq. Et finalement, il y a les actions. Je dois avouer que j'admire cette femme pour la force de caractère dont elle a fait preuve afin d'accéder à une vraie répartition des tâches. Bien que je ne sois pas aussi forte qu'elle, j'ai moi aussi envie de me lancer dans cette révolution ménagère, de lâcher du lest pour partager le maintien de l'ordre au sein de mon foyer.

Conclusion : ♥♥♥♥ Titiou Lecoq a pris la plume pour libérer la parole au sujet des tâches ménagères, expliquer les raisons de la dévolution de ces tâches aux femmes, mais aussi, et surtout, pour parler de son expérience et inviter les lectrices à changer les choses pour être enfin libérées.

Afficher en entier
Lu aussi

Tout commence avec une chaussette, par n'importe laquelle, LA chaussette qui traîne depuis une petite éternité et que monsieur se fait un malin plaisir de placer sur notre route. Cette dernière qui se retrouve souvent seul abandonné par sa moitié et qui la plupart du temps est entre le mi-propre, mi-sale.

C'est donc un essai que nous propose l'autrice et c'est une nouveauté pour m'à part que ce soit de la plume comme du contenu féministe de l'oeuvre. Et je tiens à remercier Netgalley et la maison d'édition Fayard pour leur confiance.

Alors autre que la vie de LA chaussette, nous découvrons, un contenu documenté et intéressant sur la vie de la femme au fil des ans et les taches qu'elle doit faire au quotidien. Celle obligatoire et celle qu'elle s'impose au vu de la flemmardise de l'homme, cet être qui bien que pensant faire la moitié des taches, n'en fait finalement que le tiers.

C'est avec du recul que j'ai lu cet essai. En réfléchissant au contenu et m'a propre vie ainsi que mon ressenti en fonction des points cités et du temps consacré aux tâches. Car finalement nous ne nous rendons pas compte de tous les gestes fait machinalement, ramasser LA chaussette, passer un coup d'éponge sur le plan de travail, penser au rendez vous chez le dentiste (pour son homme bien sûr), penser au contenu du frigo et j'en passe. C'est donc avec un grand recul et des statistiques que l'autrice nous met en lumière cet écart sur les tâches ménagères.

Et quel plaisir de lecture, c'est frais, pétillant et tellement drôle que je n'ai pas vu les pages défilés. Le regard posé ne montre pas du doigt tel ou tel personne, juste la stricte vérité sur les faits.

Alors oui il s'agit d'un essai, qui parle de ménage, de panier de linge sale et de féminisme, mais qu'elle bouffer d'air frais, une lecture agréable et un super moment passé en compagnie de l'humour acérer de Titiou Lecoq. Je recommande bien évidemment cet ouvrage.

Afficher en entier

Date de sortie

Libérées ! Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale

  • France : 2017-10-04 - Poche (Français)

Activité récente

Epono l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-15T17:46:29+01:00
Gargali l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-15T17:45:09+02:00
ViPe l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-14T19:38:55+02:00

Les chiffres

Lecteurs 17
Commentaires 5
Extraits 5
Evaluations 8
Note globale 8.5 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode