Livres
573 022
Membres
632 951

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jean D'Ormesson

Auteur

France Né(e) le 1925-06-16
France 2017-12-05 ( 92 ans )
673 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2009-10-04T21:32:50+02:00
de

Biographie

Homme de lettres et académicien français

[Littérature française]

Né à Paris le 16 juin 1925

Né d'un père ambassadeur du Front populaire et ami de Léon Blum, Jean d'Ormesson se voit dispenser une éducation privilégiée, dans le respect des valeurs traditionnelles. Evoluant dans un cadre libéral, il entame un parcours sans entrave. Elève brillant, il accumule très vite les diplômes : agrégé et diplômé d'études supérieures de philosophie, normalien... Cet érudit ne s'arrêtera pas là. Jean Lefèvre, comte d'Ormesson, embrasse une carrière de haut fonctionnaire devenant président du Conseil international de la philosophie et des sciences humaines à l'Unesco. Il s'essaie également à l'écriture : 'L' Amour est un plaisir', 'Du côté de chez Jean'. Ses oeuvres dénotent insouciance et joie de vivre. Mais c'est en 1971 que débute réellement sa carrière littéraire, avec la parution de 'La Gloire de l'Empire', Grand prix du roman de l'Académie française. Académicien, il ne néglige pas pour autant son statut de directeur au journal Le Figaro. Aspirant à un monde 'traditionnellement moderne', il insuffle à ses écrits un peu de lui et ce n'est pas pour déplaire ! Mais, il ne fait pas que parler de lui-même et transmet à la nouvelle génération des réflexions philosophiques comme 'Le Rapport Gabriel' ou encore 'Presque rien sur presque tout'. En 2003, 'C' était bien' raconte la vie de l'auteur et anticipe même sa mort. Avec 'Une fête en larme' en 2005, il tente l'originalité et, toujours en se mettant en scène, il se met à raconter son roman idéal à un journaliste. Enfin en 2006, il se laisse aller et publie 'La Création du monde', roman d'un nouveau genre pour lui et très attendu par la critique littéraire. En 2007 paraît son nouveau roman 'Odeur du temps' aux éditions Héloïse d'Ormesson, maison dirigée par sa fille.

Evene.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
163 lecteurs
Or
242 lecteurs
Argent
189 lecteurs
Bronze
122 lecteurs
Lu aussi
226 lecteurs
Envies
460 lecteurs
En train de lire
48 lecteurs
Pas apprécié
44 lecteurs
PAL
400 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.61/10
Nombre d'évaluations : 292

4 Citations 162 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jean D'Ormesson

Sortie Poche France/Français : 2021-11-11

Interview

Vidéo ajoutée par Viflyanka37 2018-04-27T08:08:14+02:00

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Jipiconvivio 2020-09-14T18:12:53+02:00
Odeur du temps

Recueillir dans la ville éternelle le dernier soupir de Pauline de Beaumont ou dormir à la belle étoile loin de ses bases en grignotant de l'herbe pour survivre, tout en se remémorant ses premières années passées dans les coursives d'un château lugubre dominé par les apparitions soudaines d'une jambe de bois.

Qui n'en a pas inconsciemment rêvé malgré certaines contraintes plutôt que de bailler aux corneilles du matin au soir dans un rationnel privé de toute transcendance bonne ou mauvaise.

Une odeur du temps permettant à toute une galerie sensitive de se révéler par la parole ou l'écrit plutôt que d'être une ressource passive ne faisant que se soumettre aux concepts son temps.

C'est par des décibels convaincants et une prose mordante que l'on finit par exister en devenant dans l'extase ou la douleur Sainte Beuve, Paul-Jean Toulet, Aragon, André Malraux et bien d'autres.

De l'atmosphère bourgeoise et feutrée de François Mauriac en passant par la métaphysique tourmentée de Jorge Luis Borges via l'imaginaire et l'ordre de Roger Gallois tout n'est qu'une abondance de lumière et de bons mots ayant permis à des privilégiés de se nourrir de leur propre différence.

Un catalogue impressionnant de critiques, d'auteurs et de poètes maintenu ou révélé par un admirable conteur profondément imprégné par la transpiration sensorielle de nombreux lettrés ayant opté pour l'élaboration d'un parcours.

Afficher en entier
Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit

il s'agit du premier livre de Jean d'Ormesson que je lis, et quelle belle découverte, j'ai vu un nombre incalculable de fois l'homme à la télé mais je n'avais jamais lu ses livres.

J'ai beaucoup aimé ses réflexions sur sa vie, il écrivait et décrivait tellement bien les choses.

Au tout cas ce livre m'a donné envie de continuer à mon plonger dans ses livres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Florence-79 2020-10-27T19:16:04+01:00
Qu'ai-je donc fait

ayant deja lu de la philosophie je me suis ennuyée avec celui la peut etre n'est pas a mon niveau (dommage)

Afficher en entier
Mon dernier rêve sera pour vous

Apres avoir lu le roman de Rebillard, je n'ai pas résisté au plaisir de relire le merveilleux livre de d'Ormesson....et mieux comprendre le rêve de son héros... le livre dans le livre ...j'adore !!! Charlotte, Pauline, Natalie, Juliette, Cordélia, Hortense et bien d'autres....autant de chapitres que de conquêtes dans la biographie romanesque de Chateaubriand. En choisissant l'auteur des mémoires d'Outre tombe Jean d'Ormesson met en relief le parcours très chaotique du ministre, de l'ambassadeur et de l'écrivain. Un homme aussi brillant qu'exceptionnel (un génie politique bien trop rare) qui a essayé de régler sa vie sentimentale à son ascension professionnelle dans une période politique instable où il n'était pas bon de se tromper de camp. C'est bien écrit, frais dans un style souple sans être pompeux. À mettre entre toutes les mains car le romanesque est là et bien là.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Helena2a 2021-01-05T12:07:11+01:00
Presque rien sur presque tout

J'ai bien aimé la démarche de réflexion proposée dans ce livre, mais je l'ai trouvée alourdie par les nombreuses listes et énumérations au cours de la lecture

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chanchandestras 2021-01-17T17:18:01+01:00
Et moi, je vis toujours

Quel style, quelle écriture : c'est magnifique, envoutant, les mots sont impeccablement bien trouvés, l'écriture est fluide et nous emporte tout au long de ces siècles d'histoire, de personnages fantastiques, de vie hors du commun. A lire absolument

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dan-1 2021-02-19T21:41:55+01:00
Et moi, je vis toujours

L’histoire racontée par Je, un livre fantastique qui vers la fin du livre Je nous demande de pouvoir nous remettre en question, nous les humains car depuis la nuit des temps nous reproduisons les mêmes erreurs que nos aïeuls, nous savons aimer mais nous aimons le pouvoir, l’argent, et, la mort. Je est dérangeant car il nous fait prendre conscience que tous les actes qui sont faits, que toutes les guerres nous les avons voulus, ne serait il pas temps de déposer les armes, et, apprendre à se connaître, apprendre avant de juger. Je ne changera pas tant que nous n’aurons pas changé, et, nous sommes responsables

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Belami77 2021-03-18T18:27:59+01:00
Saveur du temps

Fan émerveillé de Jean d’Ormesson, sa faconde, sa culture, son érudition, son charisme, j’ai entamé la lecture de « Saveurs du Temps », empressé et enthousiaste à l’idée de savourer, une nouvelle fois, son style, sa plume ainsi que de parfaire ma culture bien maigre en comparaison.

Si la forme n’a pas déçu mon attente, en revanche, je trouve que le fond, certes digne d’intérêt et très souvent empli de pertinence constitue, à mon sens, un assemblage et une suite bizarres dont, je l’avoue, je n’ai pas compris la logique. « Parce que le livre ne suit aucune chronologie », me direz-vous ; probablement, mais pas seulement…

Jean d’Ormesson qui a écrit, pendant plus de 60 ans des centaines voire des milliers de chroniques, en fait éditer, sous la forme de ce livre, 60 d’entre elles. Pourquoi celles-là ?

En disant que « cela faisait un livre » je pense que je serais outrancier et irrespectueux à l’égard de cet auteur adulé. Aussi, ne m’aventurais-je pas sur ce terrain….

Pour autant, j’ai beaucoup peiné à lire et à enclencher successivement ces chroniques aux thèmes très échevelés dans l’espace et dans le temps.

Cela ne diminue en rien mon admiration pour Jean D’Ormesson, pour son intelligence, pour son espièglerie, pour son humour et pour la joie de vivre dont il ne s’est, jusqu’à son dernier jour, jamais départi.

Afficher en entier
Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit

Un livre que j’ai apprécié pour les réflexions de l’auteur quant à la vie en général, à l’histoire de notre monde, mais surtout pour l’écriture qui est toujours très belle avec Jean D’Ormesson, lequel maîtrisait l’art de tourner ses phrases et d’utiliser les mots justes. Une belle lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nergal 2021-07-29T22:15:53+02:00
La douane de mer

La douane de mer est un livre, non désolé ce n'est pas un livre, c'est une mini encyclopédies. Tout au long de ses pages, à chaque ligne, le lecteurs ne cesse d'apprendre des choses.

Que ce soit sur l'Histoire, la géographie, la philosophie, la littérature, ce livre vous parle à la fois de tout et de rien.

Est-il nécessaire de dire que ce roman est écrit avec intelligence et subtilité lorsque l'on sait que l'auteur s'appelle Monsieur Jean D'ormesson ?

Afficher en entier

Dédicaces de Jean D'Ormesson
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 24 livres

Robert Laffont : 9 livres

Pocket : 9 livres

JC Lattès : 6 livres

Héloïse d'Ormesson : 6 livres

France Loisirs : 5 livres

Folio : 3 livres

J'ai lu : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array