Livres
464 000
Membres
423 981

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Michel Houellebecq

1 033 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par panda 2009-08-19T13:48:58+02:00

Biographie

Michel Houellebecq, de son vrai nom Michel Thomas, est un écrivain français né le 26 février 1956 (acte de naissance) ou en 1958 à la Réunion. Ses romans les Particules élémentaires et Plateforme sont considérés comme un ton nouveau dans la littérature française. Il est d'ailleurs assimilé au mouvement dit d'anticipation sociale.

Son père, guide de haute montagne, et sa mère, médecin anesthésiste, se désintéressent très vite de lui, tandis que naît une demi-sœur. Dans un premier temps, ce sont ses grands-parents maternels, en Algérie, qui le prennent en charge. À six ans, il est ensuite confié à sa grand-mère paternelle Henriette, communiste, dont il a adopté le nom de jeune fille comme pseudonyme.

Il suit les classes préparatoires aux grandes écoles au lycée Chaptal de Paris, avant d’intégrer en 1975 l’Institut national agronomique Paris-Grignon (INA P-G). À l'Agro, il fonde l'éphémère revue littéraire Karamazov pour laquelle il écrit quelques poèmes et entame le tournage d'un film intitulé Cristal de souffrance. Il en sort diplômé en 1978 avec une spécialisation (fortuite) en « Mise en valeur du milieu naturel et écologie ».

Il sera ensuite élève de l’École nationale supérieure Louis Lumière, en section cinématographe - option prise de vues, dont il sortira avant d'obtenir son diplôme en 1981. Cette même année naît son fils Étienne. Il connaît ensuite une période de chômage, et un divorce qui engendrera une profonde dépression nerveuse.

Il débute en 1983 une carrière en informatique chez Unilog, puis au Ministère de l'agriculture, où il restera trois ans (cette période sera racontée dans Extension du domaine de la lutte) et enfin à l'Assemblée nationale. Il cotoie à cette époque Marc-Édouard Nabe, dont il est voisin d'immeuble. Mais les deux écrivains en devenir ne peuvent que constater leurs divergences esthétiques.

Ses deux premiers recueils de poèmes, parus en 1991, passent inaperçus. L’ensemble des thèmes des livres à venir y sont déjà traités : solitude existentielle, dénonciation du libéralisme à l'œuvre jusque dans l’intimité des individus. Les deux recueils poétiques suivants seront primés (Prix Tristan Tzara 1992 et Prix de Flore 1996), mais c'est par la prose que l'auteur accédera au succès public.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
160 lecteurs
Or
353 lecteurs
Argent
314 lecteurs
Bronze
278 lecteurs
Lu aussi
348 lecteurs
Envies
288 lecteurs
En train de lire
36 lecteurs
Pas apprécié
158 lecteurs
PAL
338 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.51/10
Nombre d'évaluations : 239

9 Citations 161 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Michel Houellebecq

Sortie France/Français : 2019-01-04

Interview

Vidéo ajoutée par Virgile 2017-08-23T21:27:14+02:00

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Particules élémentaires

Que dire de plus à part que j'ai vraiment beaucoup aimé? Les premières pages ont été difficiles, trop pointues pour moi - je suis tout sauf scientifique, vraiment à l'opposé. Mais ce livre a finalement été très prenant, je ne pouvais le lâcher que quand je n'avais pas le choix. Une double image de l'humanite plongée dans la solitude. L'impossibilite de la communication, l'absence de l'affection. Comment echapper a cette solitude? Par le sexe? - La beaute de la chair ne dure pas longtemps. Par l'intelligence? - La renomee oui, mais le bonheur en est loin. L'homme n'est ni animal, ni robot, il a un coeur qu'on oublie souvent mais qui est principal.

Voulant gérer la mort, l'homme ne fait qu'accélérer la fin. Voulant saisir l'eternite le present lui echappe. Voulant devenir Dieu il ne devient qu'esclave de sa propre solitude."Les particules elementaires" - l'avertissement lance par un prophete pour l'humanite. Il faut reagir, mais comment? C'est au lecteur de répondre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Duvallier 2019-02-28T17:09:30+01:00
Plateforme

Pas la peine d'acheter un guide Michelin rouge ou vert pour la Thaïlande, tout est dit dans ce roman de M.H.. Avec en plus les bons endroits pour se faire tripoter par des mains expertes et même plus... Récit trop long à mon goût mais très bien écrit. Je ne le garderai pas comme monument littéraire mais j'ai passé de bons moments...Pour être plus sérieux, avec sa pierre philosophale, l'écrivain-infirmier psychiatrique a choisi de toucher les lecteurs de notre grand asile. Ce roman continue de nous tenir en haleine. Bon bouquin. Houellebecq cynique à souhait. Il va au bout de son processus de vérité : il procclame la consommation sexuelle à volonté qui rend heureux et qui s'accompagne une fois n'est pas coutume de la satisfaction affective.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Granny-1 2019-03-03T08:16:22+01:00
Sérotonine

Bonjour les lecteurs ....

Alors... Avec Michel Houellebecq, ou cela passe, ou cela casse!!!

Moi, chez Houellebecq, j'aime tout ...

Sa dégaine

Son cynisme

Sa culture

Sa plume ...

Bref, si vous ne supportez pas "l'animal", inutile de lire ce billet

Ce livre raconte les mésaventures professionnelles et affectives de Florent.

Histoire d'un amour manqué, d'une carrière traînée comme un boulet.

C'est l'histoire d'un faible qui se rend compte que la société n'est pas faite pour lui.

C'est l'histoire d'une solitude ou la modernité a tout emporté, ou la solidarité n'existe plus.

C'est l'histoire de déceptions.

Bref..c 'est notre histoire

Comme toujours chez Houellebecq, il y a des mots crus ( il a coutume d'appeler "une chatte" une chatte ) mais passons au delà .. sans ces digressions, Houellebecq ne serait pas Houellebecq.

Entre rire et mélancolie, les pages se sont tournées beaucoup trop vite.

Le style est parfait, "houellebecquien" jusqu'au bout des ongles.

Il est des livres dont on voudrait que l'histoire continue encore et encore, "Sérotonie" fait partie de ceux-là

Du tout grand Houellebecq où l'auteur se livre un peu plus sur lui-même... magistral.

Décidément, Houellebecq fait partie des grands

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rebillard 2019-03-15T12:21:20+01:00
La Carte et le Territoire

Ce qui frappe dans cet ouvrage c'est que l'auteur se met en scène lui-même, complaisance à laquelle Michel Houellebecq ne nous avait pas habitué. Au premier abord tout se passe comme si il rejoignait ainsi le bataillon des post-modernes fascinés par l'auto référence, ce qui n'est d'ailleurs sans doute pas étranger au succès critique de son roman. Un Goncourt qui se lit avec plaisir! Le style est elegant, riche, bien rythme par une retrospective qui se veut presque autobiographique de Houllebecq lui-meme, a travers 2 personnages principaux: un artiste boheme et Houllebecq revisite en ecrivain associable. Le monde de l'art et le capitalisme insolant qui entretient ce microcosme surrealiste, l'amour et le materialisme, la vie, la mort : beaucoup de themes plutot serieux traites souvent avec pas mal de derision et provocation, comme le theme de l'euthanasie associe au carpes bresiliennes... et pour conclure, un regard plutot positif sur 2020, avec une France redessinee, cosmopolite et racee, comme une certaine bourgeoisie aimerait la voir évoluer

Afficher en entier
Configuration du dernier rivage

Ce n'est pas son meilleur roman. Mais il ne manque pas d'intérêt mariant prose et poésie et développant toujours les obsession sexuelles de l'auteur Pourquoi déteste t on Houellebecq? Son air de chien battu? Son non physique? Et pourtant il a un regard sur le noir de la vie qui vous transperce comme un coup de poignard, ce n'est pas de la déprime, c'est de la vie. Lisible !

Afficher en entier
La Carte et le Territoire

Ce n'est pas le meilleur bouquin de Houellebecq, mais quand vous en avez lu pas mal, vous ne vous attendez pas à que des perles. L'histoire est différente cette fois avec l'auteur lui même décrit par Houellebecq. Assez marrant et narcissique néanmoins du grand n'importe quoi...

Je suis pourtant un grand fan de l'auteur et j'attendais peu etre trop de ce nouvel opus.

Donc pour ceux qui ne connaissent pas l'auteur et qui par ce livre voulaient le découvrir, je pense qu'ils vont etre eux aussi décu et ne vont pas comprendre pourquoi cet auteur est considéré si bon

Pour les autres, qui comme moi, connaissent et ont apprécié les livres précédent je pense qu'ils vont consternés et vont finir le livre et très vite l'oublier ou le revendre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ludwigjeansebastien 2019-03-25T00:02:46+01:00
Sérotonine

Florent-Claude Labrouste, 46 ans, ingénieur agronome chargé des dossiers européens au ministère de l’Agriculture, est un être désenchanté et même dépressif qui ne croit pas en grand-chose, même pas en lui-même. Il ne survit que grâce à l’alcool et au Captorix 10 mg, tranquillisant qui a un effet négatif sur sa libido déjà en berne. Sa dernière compagne, Yuzu, froide beauté japonaise, l’a trompé en participant à des partouzes et même en pratiquant la zoophilie canine. Pour échapper à cette relation toxique, Florent prend la décision de disparaître sans laisser d’adresse. Il plaque tout et vivra d’hôtel en gîte à la ferme, tel un SDF de luxe, grâce à un bel héritage…

« Sérotonine », roman désabusé sur un quinqua en perte de vitesse, autofiction un peu sinistre (Florent-Claude étant à l’évidence un avatar de Michel Houellebecq), ne déroge pas aux thèmes habituellement traités par l’auteur. Sexe et dépression en sont les deux pôles principaux. Le héros en fin de course, devenu quasiment impuissant, passe son temps à ruminer sur ses « exploits » avec ses anciennes conquêtes : Kate, la danoise surdouée, Claire, la comédienne alcoolique toujours en quête d’un rôle, Marie-Hélène, bipolaire ou schizophrène au choix, Camille, jeune stagiaire à la DRAF ou Tam, blackette délurée… L’amour n’étant que sexuel, il ne dure que le temps de la passion, autant dire fort peu et finit en général assez mal. Pas mal de pages sur le blues, la déprime, le mal de vivre. Là, rien de nouveau dans le petit monde glauque de l’auteur. Seule originalité de cet opus : une intéressante description de la ruine programmée des petits agriculteurs au travers du personnage d’Aymeric. Une fois de plus, Houellebecq se révèle fin observateur d’une société en pleine décadence et déliquescence. Au total, un bon cru, mais pas le meilleur du maître !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Helena2a 2019-03-27T16:48:43+01:00
La Possibilité d'une île

Houellebecq fait partie de mes auteurs préférés, j'ai beaucoup aimé ce livre, cette réflexion sur la condition humaine et sur les motivations qui nous poussent à vivre

Afficher en entier
Les Particules élémentaires

Je n'ai pas pu finir ce livre. C'est certainement parce que je suis jeune, mais c'est trop cru pour moi, ça m'inspire juste du dégoût de lire la vie pathétique d'un vieux dégoûtant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mietje 2019-06-03T17:24:45+02:00
Sérotonine

J'ai lu ce livre qui m'a été prêté. Je ne suis pas une fanne de Houellebecq mais ce livre m'a quand même intéressé. Ce livre ne fait pas partie de ma bibliothèque

Afficher en entier

Dédicaces de Michel Houellebecq
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 13 livres

Flammarion : 12 livres

Librio : 3 livres

Gallimard : 1 livre

Fayard : 1 livre

Weidenfeld & Nicolson : 1 livre

Gollancz : 1 livre

7 Art Editions : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode