Livres
515 348
Membres
528 798

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Michel Houellebecq

1 110 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par panda 2009-08-19T13:48:58+02:00

Biographie

Michel Houellebecq, de son vrai nom Michel Thomas, est un écrivain français né le 26 février 1956 (acte de naissance) ou en 1958 à la Réunion. Ses romans les Particules élémentaires et Plateforme sont considérés comme un ton nouveau dans la littérature française. Il est d'ailleurs assimilé au mouvement dit d'anticipation sociale.

Son père, guide de haute montagne, et sa mère, médecin anesthésiste, se désintéressent très vite de lui, tandis que naît une demi-sœur. Dans un premier temps, ce sont ses grands-parents maternels, en Algérie, qui le prennent en charge. À six ans, il est ensuite confié à sa grand-mère paternelle Henriette, communiste, dont il a adopté le nom de jeune fille comme pseudonyme.

Il suit les classes préparatoires aux grandes écoles au lycée Chaptal de Paris, avant d’intégrer en 1975 l’Institut national agronomique Paris-Grignon (INA P-G). À l'Agro, il fonde l'éphémère revue littéraire Karamazov pour laquelle il écrit quelques poèmes et entame le tournage d'un film intitulé Cristal de souffrance. Il en sort diplômé en 1978 avec une spécialisation (fortuite) en « Mise en valeur du milieu naturel et écologie ».

Il sera ensuite élève de l’École nationale supérieure Louis Lumière, en section cinématographe - option prise de vues, dont il sortira avant d'obtenir son diplôme en 1981. Cette même année naît son fils Étienne. Il connaît ensuite une période de chômage, et un divorce qui engendrera une profonde dépression nerveuse.

Il débute en 1983 une carrière en informatique chez Unilog, puis au Ministère de l'agriculture, où il restera trois ans (cette période sera racontée dans Extension du domaine de la lutte) et enfin à l'Assemblée nationale. Il cotoie à cette époque Marc-Édouard Nabe, dont il est voisin d'immeuble. Mais les deux écrivains en devenir ne peuvent que constater leurs divergences esthétiques.

Ses deux premiers recueils de poèmes, parus en 1991, passent inaperçus. L’ensemble des thèmes des livres à venir y sont déjà traités : solitude existentielle, dénonciation du libéralisme à l'œuvre jusque dans l’intimité des individus. Les deux recueils poétiques suivants seront primés (Prix Tristan Tzara 1992 et Prix de Flore 1996), mais c'est par la prose que l'auteur accédera au succès public.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
180 lecteurs
Or
388 lecteurs
Argent
347 lecteurs
Bronze
302 lecteurs
Lu aussi
372 lecteurs
Envies
304 lecteurs
En train de lire
36 lecteurs
Pas apprécié
176 lecteurs
PAL
361 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.49/10
Nombre d'évaluations : 379

9 Citations 187 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Michel Houellebecq

Sortie France/Français : 2019-01-04

Interview

Vidéo ajoutée par Virgile 2017-08-23T21:27:14+02:00

Les derniers commentaires sur ses livres

Extension du domaine de la lutte

J'ai beaucoup aimé ce roman, on retrouve les thèmes chers à l'auteur, mais avec un petit twist de fin que j'ai bien apprécié

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rebillard 2020-01-07T18:18:52+01:00
Plateforme

Si on n'a pas encore lu "Plateforme", on est un peu infirme quelque part. En suivant Michel, le héros du roman, on visite notre société derrière le projecteur que tient pour nous Michel Houellebecq. On participe à la passion qui noue Valérie et Michel et au bonheur de leur vie de couple parisien. L'angoisse se mêle au plaisir dans un hédonisme total. Qui va les conduire à la rencontre tragique d'un destin qui vient - de façon incroyablement prémonitoire - percuter l'actualité du monde réel à Bali.

Afficher en entier
Configuration du dernier rivage

Pourquoi déteste-t-on Houellebecq? Son air de chien battu? Son non physique? Et pourtant il a un regard sur le noir de la vie qui vous transperce comme un coup de poignard, ce n'est pas de la déprime, c'est de la vie...Je n'étais pas tres amateur mais en lisant ses livres , je me suis habitué à son style, à ses fantasmes j'apprécie de plus en plus cet auteur !

Afficher en entier
La Possibilité d'une île

C’est le premier roman de Houellebecq que je lis : j’ai bien aimé l’histoire et son style d’écriture simple. Mais certains passages tiraient en longueur. La réflexion sur la vie éternelle m’a quand même beaucoup plu et je pense que je continuerai à lire d’autres ouvrages de cet auteur !

Afficher en entier
La Possibilité d'une île

Le seul personnage que j’ai vraiment apprécié est Fox. Non que le livre ne soit pas intéressant, le personnage de Daniel 1 est complexe sans avoir vraiment d’intérêt dans certains partis, cependant on voit son évolution qui est très intéressante. Quant aux autres Daniel je suis sceptique sur leurs rôles dans l’histoire. Pour finir la fin était compliqué à lire dans le sens où il n’y en a pas vraiment fin, plus on lit plus on se demande comment il va se finir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fanfan80 2020-03-11T22:39:06+01:00
Soumission

Bof, bof... On a tellement parlé de ce livre, il a tellement fait polémique... Je reste sur ma faim. Beaucoup de digressions souvent sans aucun intérêt, tous les passages sur Huysmans (dont je n'avais jamais entendu parler) m'ont lassée... Seule la fin m'a un peu interrogée et m'a mise mal à l'aise...

Après la lecture de ce livre, je me demande où se situe Houellebecq et ferait-il le même choix que ce professeur de la Sorbonne si peu sympathique ?

Je ne pense pas relire de sitôt un livre de cet auteur car je n'ai pas été fan de son style.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sebastien86 2020-03-13T17:21:39+01:00
Soumission

N'ayant pas lu ce roman à sa sortie, je m'y penche maintenant car il est toujours d'actualité...Cela pourrait devenir réalité et il est donc fondamental de rester tolérant ,et respectueux, les uns envers les autres , croyant ou non !

En complément , il convient de visionner aussi le film "TIMBUKTU " d' Abderhamanne Sissako. C'est un roman magistral et profond, qui se lit d'une traite, une satire féroce des enrobages métaphysiques, intellectuels et esthétiques sous lesquels se déguisent les pires des motivations, et un avertissement lancé à tous. L'installation sournoise et opportuniste de la veulerie, de la vénalité et de l'exploitation des femmes en normes politiques, hiérarchiques et sociales, au nom de la recherche du confort masculin. Un texte que chacun devrait lire et méditer incessamment.Jubilatoire. Ouvrage a prendre au deuxième degrés. Un des meilleurs livre de Houellebecq. Une étude sociologique plutôt fine et décomplexée.Excellent roman satirique qui fait penser par exemple aux oeuvres de Swift. On ne prend pas une seconde au sérieux le canevas du roman : la France "soumise" à la "Charia" en 2022. Il s'ensuit que l'histoire, par moments profonde, est surtout drôle, parfois grinçante;. Par dessus tout à la différence des nombreux écrivains français éminents dont les bouquins sont avant tout rasoirs ou lassants qui tombent des mains , ce livre se dévore. comme on dit aux US c'est un ""page turner" : un tourne-page.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par passiondulivre88 2020-04-23T14:34:30+02:00
Plateforme

Un de mes préférés dans la bibliographie de Sieur Houellebecq.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par passiondulivre88 2020-04-29T18:24:41+02:00
Sérotonine

Surprenant (quoique chez Houellebecq...), dérangeant, entêtant, enivrant. Un bon cru même si ce n'est pas le meilleur roman de l'auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Antiigone 2020-06-02T14:00:52+02:00
La Possibilité d'une île

Une énième lecture de ce livre qui me poussera à chaque lecture toujours plus loin dans l'introspection. Sans aucun doute, "Le possibilité d'une île" de cet auteur que j'aime tant se classe dans mon top 3.

La plume singulière, cynique, drôle et pleine de vérité de Michel Houellebecq nous plonge dans le quotidien de Daniel à différentes époques de sa vie. D'abord comique de spectacle en mal d'amour, ce dernier se verra embarqué dans un stage organisé par le culte élohimite où sa curiosité le poussera à y prendre part, jusqu'à participer à la fin de l'espèce humaine telle que nous la connaissons, louée par ce culte à la fois étrange et terre à terre. Avec des passages de narration à la première personne du singulier, Daniel nous racontera son récit de vie jusqu'à son éternel recommencement.

A travers une analyse aiguisée et très bien documentée, pour se placer au plus près d'une réalité sans fards, comme il sait si bien le faire, Houellebecq interroge sur le sens que l'on peut donner à sa vie, à travers les âges. Daniel est confronté à son vieillissement, dégradant son image, abaissant ses capacités, et à sa finitude. Comment y faire face ? Comment continuer à vivre ? Comment pallier à la dégradation de la chair et de l'esprit, tant pour soi-même que pour celles et ceux que nous côtoyons ? Je pense qu'au cours d'une vie, tout le monde est amené, à un moment ou à un autre, à y réfléchir.

Et si le culte élohimite - cela aurait pu être n'importe quelle religion, culte, croyances, là n'est pas la question, mais cette "secte" a été choisie par l'auteur pour servir au mieux le récit - , dans lequel ce Daniel si rationnel se complaira malgré lui, avait tout compris et proposait une solution idéale qui réside à rendre l'Homme immortel ? Mais qui et sur la base de quels critères pourrait accéder à cette vie éternelle ? Là est aussi une question et Daniel devra bien y répondre. Ce culte de la jeunesse - car ceux qui meurent approchent la vieillesse de trop près et ne préfèrent pas s'y confronter, quitte à mourir pour renaître un corps semblable, mais neuf - est très bien mis en scène à travers les croyances des élohimistes et les réflexions de Daniel.

D'ailleurs, tout le processus scientifique pour accéder à cette immortalité - le clonage, où même la mémoire est répliquée - est très bien expliquée et cohérente. On pourrait presque croire que, dans quelques années, cela deviendra possible. L'auteur nous laisse le bénéfice du doute... ou bien l'espoir, selon chaque point de vue.

L'auteur nous offre aussi une analyse aiguë des relations sociales et de leur évolution dans le temps et l'espace. La psychologie des personnages complexes de ce roman est approfondie et les émotions bien décrites. Daniel me fait ressentir ce vide qui l'habite parfois, mais aussi ses rares moments de joie, à chaque lecture, alors que la fin prône un certain néant des sentiments.

On notera aussi la grande place accordée à l'amour, ce sentiment si étrange et controversé dans ce roman. Amour intense, sexuel, tendre, rageur, désespéré, ou au contraire rempli d'espérance, Daniel s'y confrontera avec plus au moins de fureur, jusqu'à considérer l'amour que lui montre son chien Fox comme le plus pur.

Ainsi, comme il est annoté en quatrième de couverture, ce livre pose cette question existentielle si actuelle et pourtant intemporelle : "Qui, parmi vous, mérite la vie éternelle ?"

En résumé, ce roman est, selon moi, un chef d'oeuvre de la littérature. Il allie une analyse sociétale poignante, des réflexions philosophiques sur le sens de l'existence et une histoire proche de la science-fiction, avec un personnage humain ("trop humain ?", comme dirait Nietzsche cité plusieurs fois dans l'ouvrage). Le tout est agrémenté de poèmes de l'auteur (On retiendra "Voilà ce sera toi" et "La possibilité d'une île", figurant dans le recueil "Configuration du dernier rivage").

Afficher en entier

Dédicaces de Michel Houellebecq
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 13 livres

Flammarion : 12 livres

Gallimard : 3 livres

Librio : 3 livres

Fayard : 1 livre

Weidenfeld & Nicolson : 1 livre

Picador : 1 livre

Dumont Buchverlag : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array