Livres
454 934
Membres
403 932

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Sire Cédric

France Né(e) le 1974-10-24 ( 44 ans )
1 061 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Né en 1974 à Saint-Gaudens (Haute-Garonne), il a grandi à Saint-Geniez-d'Olt dans l'Aveyron[1]. Il a fait des études d’anglais entre Toulouse et les États-Unis puis travaillé quelques années dans le milieu de l’édition, du journalisme et de la traduction[1]. Charles Baudelaire, Edgar Allan Poe, Stephen King et Clive Barker sont les auteurs qui l'influencent le plus, il a commencé à écrire durant l'adolescence et n'a jamais arrêté depuis[1]. Il a commencé par publier ses premiers textes au sein de divers magazines et anthologies durant les années 1990 et jusqu’au début des années 2000[1]. Ses œuvres mélangent thriller, surnaturel et personnages décalés. Il se consacre aujourd’hui pleinement à l’écriture[1]. En parallèle à ses activités d’écrivain, il est le vocaliste du groupe de death metal Angelizer[1]. Les créateurs de la ligne Akiza ont sorti un tee-shirt représentant Sire Cédric, comme ils l'avaient précédemment fait pour Amélie Nothomb.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.4/10
Nombre d'évaluations : 362

0 Citations 467 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Sire Cédric

Sortie France/Français : 2019-03-21

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par eleos 2019-03-22T13:16:56+01:00
Le jeu de l'ombre

Avec cet auteur, j'ai des hauts et des bas. Et avec ce livre, c'est plutôt un haut :). Quand il se focalise en version thriller et non pas trop policier, en général ça marche avec moi. C'est un livre vraiment haletant, surtout vers la fin où on a du mal à le lâcher. j'ai particulièrement apprécié donc l'écriture du suspense, et si je n'avais pas plus ou moins deviné un peu la fin, je l'aurais mis en Diamant. Mais le plaisir n'en est pas gâché pour autant. Bref, j'ai bien apprécié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joelle-51 2019-03-24T20:58:20+01:00
Avec tes yeux

très addictif, pas de temps mort, j'ai adoré l'histoire et les personnages, j'aime beaucoup cet auteur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2019-03-31T17:36:48+02:00
Vindicta

https://aufildesevasionslivresques.blogspot.com/2019/03/vindicta-de-cedric-sire-resume-on-entre.html

Sire Cédric est mort, vive Cédric Sire !

L'auteur a changé de nom, de maison d'édition, de style littéraire (le fantastique est totalement abandonné au profit du thriller et roman noir, tournant déjà amorcé sur son précédent opus: Du feu de l'enfer).

Le roman commence sur un prologue se déroulant quelques années avant, dans un lieu où la guerre sévit...

Puis, le roman commence, à Toulouse, où Audrey, Damien, Driss et Élie ont projeté un casse...

Malheureusement, ce braquage ne va pas se dérouler comme ils le voulaient. Pire, une petite fille est morte accidentellement lors de leur fuite... Et un tueur sanguinaire se lance à leurs trousses.

Parallèlement, des meurtres atroces sont perpétués et la police se retrouve submergée entre tous ces cadavres qui pullulent, seul Olivier, fraîchement muté, va tenter de démêler tous les rouages de cette traque meurtrière.

Un thriller diablement efficace, percutant et addictif. Les personnages sont très bons, qu'on les aime ou qu'on les exècre, ils ont une puissance indéniable.

Cédric Sire nous happe dès le début dans une spirale de violence implacable, de gore par moment (on ne peut pas tout changer non plus^^) et d'émotions fortes (au niveau adrénaline et sentiments).

Les personnages sont totalement adaptés à la noirceur de la plume de l'auteur : laissés pour compte, abîmés par la vie, corrompus, trahis, en quête de rédemption, ... et l'union de tous ces êtres à la dérive va entraîner le lecteur dans un carnage surprenant et une vindicte froide et sans concession.

Vindicta est une totale réussite à mes yeux que ce soit par la plume, le rythme, l'intrigue et les personnages.

Si on peut comprendre les origines de la vindicte du roman, on n'est loin de totalement la cautionner et même le spectre vengeur respecte un certain code par moment dans l'exécution de sa vengeance.

Autant j'ai aimé Sire Cédric dans ses écrits fantastiques et horrifiques, autant j'adore la plume de Cédric Sire, plus mature, plus dense et plus incisive dans ce nouveau genre, le roman noir, qui lui sied à ravir :)

Une totale évasion coup de cœur que je vous recommande ;)

Vindicta est le premier roman à sortir dans la toute nouvelle maison d'éditions Métropolis Noir, qui inaugure avec ce roman qui donne le ton.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaudeElyther 2019-04-01T17:58:23+02:00
Vindicta

Cédric se renouvelle ici à nouveau sur une thématique que j'aime énormément : les monstres humains, le tueur semant sa vengeance. Avec "Vindicta", il nous plonge au cœur de sujets sensibles : groupe secret d'assassins militaires, différents services de police selon l'adage "chacun pour soi". De son écriture percutante, incisive et belle, Cédric ne nous ménage pas non plus, nous plongeant au cœur de cet inexorable engrenage, dans les ténèbres de cet univers viscéral. Fascination, répulsion, horreur, stress… tout un panel d'émotions et sensations fortes nous malmène, nous incite à poursuivre toujours plus en avant la lecture… pour notre plus grand plaisir !

.

chronique entière : http://maude-elyther.over-blog.com/2019/03/cedric-sire-vindicta-ed.metropolis-21-mars-2019.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zile03 2019-04-07T11:58:19+02:00
Avec tes yeux

Lecture terminée ? alors c'etait le premier livre de Sire cédric que j'ai lu et je peux dire que je suis devenue fan abdolue de son univers. J'ai adoré l'histoire et l'ecriture. Juste petite déception pour la fin? mais je suis trés difficile sur ce sujet ? cela dit j'ai hâte de replonger dans un livre de cet auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Severine-22 2019-04-07T18:30:51+02:00
Vindicta

Un thriller haletant où Sire Cédric ne nous laisse pas souffler une seconde, de l’action, du suspense, de la violence jusqu’à la dernière page.

Pas de fantastique comme dans ces précédents livres mais un tueur diabolique qui assouvit sa terrible vengeance. L’histoire est addictive, les chapitres courts s’enchaînent et je n’ai pas pu lâcher ce livre avant la fin, une fin apocalyptique, magistrale.

Un braquage qui tourne mal pour quatre jeunes, un accident tragique, la vengeance qui va en découler sera terrible.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurence-151 2019-04-09T12:36:49+02:00
Vindicta

Un petit changement de pseudo puisqu'on remarque que notre ami "Sire Cédric" devient dorénavant "Cédric Sire", ce qui ne change en rien son talent d'écrivain. Vindicta maintien le suspense jusqu'au bout. L'histoire d'une vengeance que l'on peut comprendre. Je le recommande à tous les amateurs du genre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zenodie 2019-04-09T20:37:02+02:00
De fièvre et de sang

Recommandé par une tante geniale et un collegue adorable. Comment dire je les déteste maintenant grâce à elles ma PAL va grossir avec un nouvel auteur.

Un peu d'appréhension pour un triller fantasy je me suis fait complètement avoir, les personnages sont attachants, fort, faillibles et plein de nuances. L'écriture est si fluide que j'ai pas arrêté de parler ce livre en temps que film c'est pour dire à quel point il nous emporte. Explorant l'histoire réelle d'une femme j'ai beaucoup apprecie ceci.

Quand on le commence on a de la difficulté à le lâcher. Et en plus c'est une trilogie que demander de plus!!!! ???

Afficher en entier
Commentaire ajouté par seriallectrice 2019-04-10T19:39:30+02:00
Vindicta

Le début un peu lent et "sage", ne ressemble pas vraiment à ce à quoi Sire Cédric a habitué ses lecteurs. Soit, changement de pseudo, changement de maison d'édition donc changement de style. Pourquoi pas, après tout?

Aaaaahhh, femme de peu de foi que je suis! C'est bien mal connaître cet auteur que je lis pourtant depuis plusieurs années maintenant.

Ça commence par un braquage qui tourne mal, orchestré par une bande de jeunes inexpérimentés, ça se termine dans un bain de sang à la tête duquel se situe un tueur qui est la définition même du sociopathe.

Fan de Sire Cédric, vous retrouverez bien là votre auteur préféré qui nous a mitonné un thriller aux petits oignons. Pour les lecteurs qui découvrent son univers, j'espère que vous avez le cœur bien accroché et que vous aimez les crimes sanglants. Cédric Sire se surpasse à chaque nouveau livre pour trouver de nouveaux moyens pour torturer ses personnages (et ses lecteurs).

Avec toujours sa "patte", un personnage principal torturé, borderline, à la limite de la légalité, loin des héros lisses qu'on trouve souvent dans les livres.

Bref, aucun doute à avoir, c'est bien le dernier Sire Cédric (ou Cédric Sire maintenant) qu'on a entre les mains. Et c'est certain quel que soit son pseudo ou sa ME, je resterai fidèle au poste!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elhyandra 2019-04-12T18:51:50+02:00
Vindicta

L’intrigue :

Quatre jeunes banlieusards défavorisés rêvent de la belle vie, le gros lot pour sortir la tête de l’eau une bonne fois pour toute et se casser de cette cité de béton. L’occasion se présente d’arracher le pactole à un bijoutier véreux qui ne pourra pas porter plainte lui-même au vu de la transaction suspecte, tout est prêt et devrait rouler sans accro…Sauf que…absolument rien ne se passe comme prévu et dans leur fuite éperdue, la voiture percute violemment une petite fille, Valentine, qui n’était pas l’enfant de n’importe qui, l’enfer se déchaine et les cadavres vont se multiplier sur le sillage du Slender Man, le croque mitaine des légendes urbaines.

En parallèle, on a quelques flashbacks d’un groupe de militaires créé pour tuer les cellules de Daesh en Orient et en Afrique, ils seront transformés en machines de guerre, on point de déranger les hautes sphères qui commencent à avoir du mal avec les méthodes employées…

Les personnages :

Audrey, Damien, Driss et Elie sont quatre jeunes paumés de banlieue. Audrey fuit une famille où règne la violence et l’alcool et trouve refuge chez Damien, qui lui-même aide sa mère célibataire à joindre les deux bouts avec un petit boulot alimentaire, il veille également sur son petit frère et leur espère à tous un avenir meilleur. Driss est le chauffeur de la folle équipée, grand type musculeux à la peau noire et métalleux comme son pote Elie, il soulève une question intéressante sur le racisme institutionnel. Elie a obtenu le tuyau pour un casse facile d’un bijoutier véreux, Jean Varenne, qui ne pourra pas se retourner contre eux sans se mettre les flics à dos lui-même, l’affaire parait aisée mais nos braqueurs amateurs vont tout foirer dans les grandes largeurs, l’ennemi qui va les traquer est vraiment ce qui pouvait exister de pire…

Olivier Salva, petit flic ripou et camé au cannabis, se trouve devant une bijouterie avec son collègue Marcus Fleurot dans un fourgon. Ils sont relégués tous les deux au service de surveillance, autant dire la mise au placard, suite à des affaires louches dans lesquelles ils ont trempé, c’est leur dernière chance de faire leur travail avant d’être viré de la police au moindre écart suivant. Pourtant Salva sent qu’il se prépare un truc louche avec ces 4 jeunes qui repassent plusieurs fois en voiture devant la bijouterie, son collègue lui dit de laisser couler et de faire strictement le travail prévu, surveiller la transaction entre Richard Antignac un avocat que beaucoup rêvent de coincer et Jean Varenne, le bijoutier connu pour faire un peu de trafic. L’accident va énormément culpabiliser Olivier qui va tenter de se racheter auprès de la mère de la victime en trouvant les criminels.

Le Slender Man est un personnage de légende, grand type maigre au crâne chauve et des yeux sans âme, on se doute qu’il a un lien avec les flashbacks des épisodes militaires et on se pose la question de son lien avec la petite victime, est-il le père ? Un protecteur ?

Marie Drevoski est la mère de Valentine, autrice de livres pour enfants, elle est dévastée par la mort de sa fille. On va suivre toutes ses démarches pour disposer du corps et se rendre qu’elle est incroyablement seule. Cette femme est perdue et cache également un secret sur son identité, fuit-elle un ex-conjoint violent ? Pourquoi a-t-elle toujours refusé de dire à sa fille qui était son père ? Que sait-elle ?

Une attente qui vaut le coup :

Quelque soit le sens dont on prononce son nom de plume (si vous utilisez la façon hérétique je vous regarderai mal ^^), on retrouve la patte de Sire Cé avec des chapitres très courts amenant un rythme de lecture effréné ainsi qu’une alternance entre les divers points de vue : les victimes, l’assassin et les enquêteurs. Quelques touches de gore sont également présentes, je préviens les Brigitte Bardot sensibles, le chapitre 40 est à sauter, il est dégueu, même moi j’ai grimacé. Le suspense est savamment distillé et j’ai eu mon coup de pelle derrière la tête avec l’identité de l’assassin ce qui démontre une bonne maîtrise du thriller, efficace et qui fait son job. Le livre s’ouvre sur une chanson d’Alice Cooper et vous donne une bonne idée du thème développé, la Vengeance.

Pour le plaisir de vos petites oreilles : Vengeance is mine – Alice Cooper

En bref, s’il y a bien une chose que j’aime dans les romans, c’est quand ils me font interagir avec leur contenu, j’ai grimacé, j’ai suivi les pérégrinations d’Olivier, d’Audrey et surtout du Slender Man, fascinée. Un mot : Encore !

Afficher en entier

On parle de Sire Cédric ici :

Dédicaces de Sire Cédric
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Le Pré aux Clercs : 8 livres

Pocket : 7 livres

France Loisirs : 4 livres

Editions Nuit d'Avril : 3 livres

Presses de la Cité : 2 livres

VDB : 1 livre

Oxymore : 1 livre

Edition du Riez : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode