Livres
472 984
Membres
446 320

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Feydeau : pièces courtes, monologues, vaudevilles et comédies



Description ajoutée par frani 2011-05-25T12:52:57+02:00

Résumé

C'est le mouvement qui constitue le véritable secret de Feydeau. L'auteur en était d'ailleurs parfaitement conscient puisqu'il y voyait " la condition essentielle du théâtre et par suite le principal don du dramaturge ". C'est pourquoi il était impitoyable pour les acteurs qui ne respectaient pas le tempo qu'il avait expressément prévu pour tel ou tel passage de ses pièces. Ce mouvement rapide est suscité par l'abondance frénétique des péripéties qui, modifiant sans cesse la situation du héros, le font passer constamment de la terreur au soulagement et vice versa. [...] D'où l'impression d'un fatum comique qui s'acharne sur eux sans qu'ils puissent s'y opposer davantage que les héros d'Eschyle ou de Sophocle en proie à la haine des dieux.

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs

Extrait

TOUDOUX (assis face au public, prenant machinalement les cartes et jouant de côté tout en parlant) : S’il faut s’occuper de ce que dit... (jouant) le monde ! Pique...

DE CHAMPRINET : Evidemment, il faut s’en occuper ! J’ai le roi... vous comprenez que ça m’embête... je coupe... si on dit de ma fille... atout, atout... qu’elle a eu un enfant au bout de huit mois... roi de carreau ; dame de coeur... Le roi et la vole : trois points. (Poussant les cartes du côté de Toudoux.) A vous !... On peut se moquer de l’opinion des gens...

TOUDOUX (tout en battant les cartes) : Oh ! ça !... (Il fait couper.)

DE CHAMPRINET (coupant) : On peut s’en moquer, mais il faut tout de même compter avec elle.

TOUDOUX (tout en donnant les cartes) : Vous comprenez, n’est-ce pas, que si, dans la vie, il faut toujours penser à ce que dira un tel ou un tel !... alors !...

DE CHAMPRINET (prenant les cartes) : Evidemment, il faut y penser !... j’ai le roi !... (Jouant.) Coeur !

TOUDOUX : Oui, oh !... je coupe !...

DE CHAMPRINET : Voilà ! ah ! tout ça est très embêtant ! (Répondant à la carte jetée par Toudoux.) Je coupe !... atout, atout et atout... J’ai gagné !... Vous me devez cinq louis.

TOUDOUX (restant bouche bée avec sa dernière carte en l’air) — Comment "je vous dois ?..." [...]

LÉONIE EST EN AVANCE SCÈNE VIII

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Un recueil des oeuvres de Feydeau dans divers genres tant les monologues que les vaudevilles ou les pièces courtes.

Je vais parler en général sur chaque genre.

Au niveau des pièces courtes, j'apprécie sur la longueur et je trouve que Feydeau a réussi à créer une intrigue complète en si peu de temps. Je m'explique, il arrive à nous expliquer et à rendre cohérent sa pièce sans qu'on soit largué ou un bourrage d'informations d'un coup. Bref, très intéressant et distrayant et hilarant. Cependant, les pièces courtes restent des vaudevilles mais réduites en un seul acte.

Après les monologues, alors là chapeau, bon cela m'ennuie car 3-10 pages avec qu'un seul personnage qui parle, c'est ennuyant. Cependant, il réussit à nous plonger dans une pièce car le personnage raconte ses péripéties, change de ton, imite... Je pense que cela est très dur pour un comédien de faire les monologues de base alors là, encore +.

Enfin au niveau des vaudevilles, Feydeau est réputé pour être le maître dans l'art des vaudevilles. J'ai juste adoré ces vaudevilles, j'ai pris énormément de plaisir tant au niveau de l'intrigue, que sur des situations cocasses, que sur les personnages. Il a énormément de talent.

Mention spécial pour L'âge d'or car il raconte des éléments du passé imaginaires sur un fond historique par exemple Louis XV avec Madame de Pompadour ou bien la Reine Margot et Henri IV. De plus, le moment où c'est dans les années 2000 (à savoir que la pièce se situe au XXème siècle il me semble) est très intéressant. En effet, Feydeau est un visionnaire par exemple avec l'émancipation de la femme.

Pour conclure, un pur régal de lire Feydeau car il excelle dans son art et c'est intéressant car les vaudevilles appartiennent au théâtre. Donc cela permet de varier les plaisirs si on lit du théâtre. De plus, on découvre ou on perfectionne les codes d'un bon vaudeville.

Afficher en entier

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 1
Extraits 1
Evaluations 1
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode