Livres
599 874
Membres
682 439

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Cantatrice chauve



Description ajoutée par anonyme 2009-08-08T17:23:29+02:00

Résumé

Qu'importe que la cantatrice soit chauve puisqu'elle n'existe pas ! Dans cette petite "anti-pièce", première oeuvre dramatique de Ionesco, il n'est fait référence que deux fois à la cantatrice chauve, personnage dont on ne sait rien et qui n'apparaît jamais. Il s'agit bien là d'un Nouveau Théâtre, celui qui donne naissance à des pièces sans héros, sans sacro-sainte division en actes, sans action, sans intrigue, avec en guise de dénouement la quasi-répétition du début, et dont les traditionnelles retrouvailles sont remplacées par une parodie de reconnaissance d'une invraisemblance ahurissante. Les personnages, tout droit sortis d'un manuel de langue, ne s'expriment que par clichés, disent une chose pour aussitôt affirmer son contraire, trouvent une jubilation idiote à employer proverbes et maximes tout en les pervertissant sans même s'en apercevoir... Cependant, très vite, le langage s'"autonomise", se libère de toute contrainte, et l'on assiste avec plaisir au divorce du sens et du verbe. Il en résulte un petit chef-d'oeuvre comique, traité sur l'absurde, variation sur la bêtise et paradoxalement éloge du pouvoir du langage .

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 969 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Didie6 2014-11-21T18:32:32+01:00

MME SMITH : Hm, hm.

Silence

MME MARTIN : Hm, hm, hm.

Silence

M. MARTIN : Hm, hm, hm, hm.

Silence

MME MARTIN : Oh, décidément.

Silence

M. MARTIN : Nous sommes tous enrhumés.

Silence

M. SMITH : Pourtant il ne fait pas froid.

Silence

MME SMITH : Il n’y a pas de courant d’air.

Silence

M. MARTIN : Oh non, heureusement.

Silence

M. SMITH : Ah, la la la la.

Silence

M. MARTIN : Vous avez du chagrin ?

Silence

MME SMITH : Non. Il s’emmerde.

Silence

MME MARTIN : Oh, Monsieur, à voter âge, vous ne devriez pas.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Je dirait c'est une critique du fait que l'on parle pour parler, c'est triste (je precise Ionesco se revendiquait de l'avant-garde et non de l'absurde). Un de mes scene prefere et qui m'a beaucoup touché est celle où Mr et Mm Martin se voient et ne se reconnaissent pas, je dirait que ça pourrait faire penser à des couple desquelle on entend parler ils vivent au meme endoit la meme piece, mais ne se connaissent pas vivent chacun leurs vie sans jamais se connaitre.

Afficher en entier
Argent

Un livre assez amusant qui nous prend souvent au dépourvu. J'ai cru que je trouverai le style un peu lourd, mais ça n'a pas du tout été le cas.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par jodieM 2022-05-04T15:59:32+02:00
Argent

J'ai découvert Ionesco avec la pièce Rhinocéros que j'ai adooooooré et que j'ai même mis dans mes lectures de l'année. Bien qu'absurde, le message de cette pièce est incroyablement vrai ! Je m'attendais un peu à retrouver la même chose dans celle-ci... Pas du tout ! Absurde ? vous avez dit absurde ? comme c'est absurde !! Encore aujourd'hui, il est difficile de converser et de se faire comprendre car “Entre Ce que je pense, Ce que je veux dire, Ce que je crois dire, Ce que je dis, Ce que vous avez envie d'entendre, Ce que vous entendez, Ce que vous comprenez... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même...” !

Tout ça pour dire qu'il y a une chance sur dix pour que l'on soit synchro dans notre conversation ! donc 9 chances sur 10 pour qu'à l'inverse notre conversation soit vide de sens !! Pas si absurde que ça au final ... Et, à propos de la cantatrice chauve ? Elle se coiffe toujours de la même façon !

La pauvre... contrairement à elle, je ne chercherai pas davantage à comprendre cette pièce ni le titre !!! je ne veux pas y perdre pas mes cheveux !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blog_Oceane 2022-03-16T17:19:10+01:00
Lu aussi

J'avais lu Rhinocéros d'Ionesco au lycée pour le BAC et je n'ai clairement pas aimé. Quelques années plus tard, je relis Ionesco en me disant que je vais peut-être l'apprécier à sa juste valeur étant donné les études littéraires qui m'ont permis de le côtoyer.

Je dois dire que j'ai davantage apprécié La Cantatrice chauve que Rhinocéros mais cela ne m'a pas non plus permis de dire "j'adore". Il me semble évident que le théâtre de l'absurde n'est pas ma came car je trouve cela trop bizarre, trop spécial à mes yeux.

Néanmoins, cette pièce ou plutôt anti-pièce comporte toutes les caractéristiques du théâtre de l'absurde avec l'abondance de quiproquos, de silence, de manque de communication...

Au fond, les phrases sont totalement illogiques, les personnages parlent pour ne rien dire, entre autres, sont une marque absurde de la part d'Ionesco pour critiquer la bourgeoisie anglaise. En effet, il leur reproche d'être trop parfait, trop rigide mais ils oublient le contact humain, l'amour, etc.

Pour conclure, La Cantatrice chauve m'a permis de (re)découvrir le théâtre de l'absurde qui n'est pas ma came. Cependant, cette pièce m'a rabiboché avec Ionesco que j'ai longtemps fui et trouvé trop bizarre alors que cette absurdité, ce désordre ne l'est pas forcément puisque cela permet de critiquer la bourgeoisie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Serpent_a_Plumes 2022-03-11T19:09:22+01:00
Lu aussi

Un livre qui m'intriguait énormement et que je ne regrette pas d'avoir lu. Théâtre de l'absurde, on ne sait absolument pas où l'on va mais ça se lit vite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Celia_P 2022-02-21T14:35:00+01:00
Lu aussi

Je comprends l'humour et les procédés très aboutis sur l'absurde utilisés mais cela ne m'a pas cependant touché.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ViovioBouquine 2022-02-03T12:15:23+01:00
Argent

Je suis une grande amatrice de théâtre absurde, et la Cantatrice Chauve est l'une de mes oeuvres préférées dans ce registre. Elle est aussi agréable à lire qu'à voir jouer.

On y retrouve tous les éléments délectables du genre : l'effet de répétition, les dialogues tournant en rond, l'arrivée de personnages impromptus, les quiproquos et dialogues de sourds... Je l'ai lu plusieurs fois et m'en délecte à chaque fois !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alienor44 2022-01-23T11:14:25+01:00
Argent

Dans cet illustre chef-d'oeuvre, l'esprit de dérision prend le contre-pied de la tradition. Une série de sketches désopilants jusqu'au dénouement tonitruant et digne des surréalistes, telle est la pièce dont nous étudions les secrets en la remplaçannt dans la tradition de l'antitraditions, de la modernité en évolution de l'antitradition, de la modernité en évolution;

C'est désormais, dans un format élégant et maniale la version de référence de la Catatrice chauve.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par shoushou_ 2022-01-02T20:07:43+01:00
Argent

Les personnages parlent pour combler le vide, avoir le sentiment d'exister et lutter contre le néant : une représentation de la condition humaine. On est face au vide des relations mondaines et une tragédie de l'identité. J'adore les " anti-pièces " et Eugène Ionesco se place parmi mes auteur préféré.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Terpsichore 2021-08-20T12:25:00+02:00
Argent

C'est le premier livre qui m'a fait éclaté de rire à la lecture, ça n'a aucun sens

C'est très rapide à lire (on le lit facilement en une journée) et ça donne une bonne idée de ce que ça peut donner le théâtre de l'absurde

En plus ce n'est pas ennuyeux, ça se lit bien. Une super lecture!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KmiCM 2021-04-08T11:34:15+02:00
Or

J'ai eu un immense plaisir de lire cette pièce de théatre et encore plus après avoir vue la pièce. C'est un de mes premiers coups de coeur théatral.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RoseBlanche 2021-03-14T23:00:43+01:00
Lu aussi

Je dirais que pour une "anti-pièce", c'est réussi ! Personnages interchangeables (Spoiler(cliquez pour révéler)(cf. la didascalie finale), dialogues de sourds ; on assiste ici à une réelle remise en question de la parole, de l'identité et du sens de l'existence, ainsi qu'à une véritable interrogation des capacités de la représentation scénique, conformément au Nouveau Théâtre. Ce n'est peut-être pas une œuvre qui plaît à tout le monde, mais, à mon sens, les traits d'humour qu'elle comporte ainsi que sa brièveté permettent d'offrir un exemple efficace et assez plaisant du théâtre de l'après-guerre.

Afficher en entier

Date de sortie

La Cantatrice chauve

  • France : 1993-03-16 - Poche (Français)

Activité récente

Looffy l'ajoute dans sa biblio or
2022-02-22T17:12:15+01:00
Judefch l'ajoute dans sa biblio or
2022-01-21T13:36:43+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1969
Commentaires 255
extraits 114
Evaluations 437
Note globale 6.87 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode