Livres
594 014
Membres
671 283

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Wild Child



Description ajoutée par Luxnbooks 2021-04-14T17:37:40+02:00

Résumé

Eddie est un lutteur hors-pair.

Battu pendant toute son enfance par son père, il écume sa rage sur le ring.

Un jour, il explose et s’en prend à l’arbitre. Sa vie bascule. Il est exclu de son lycée et risque la prison.

Mais Sunday, l’organisateur des plus grands combats illégaux du pays, a repéré depuis longtemps le talent de Mac, et souhaite qu’il rejoigne ses combattants.

En échange : la richesse et la liberté.

Eddie rentre alors dans un monde de violence et de fureur, un univers sans pitié soumis à la loi du plus fort.

Pour l’entraîner, il est confié à Khadjee, une jeune adolescente qui évolue dans ce milieu depuis sa plus tendre enfance.

Elle connaît les combats et les lutteurs mieux que quiconque.

Si elle n’était pas une femme, elle serait, elle aussi, sur le ring.

Ensemble, ils vont tenter de survivre et de ne pas laisser leurs démons prendre le contrôle.

Afficher en entier

Classement en biblio - 15 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Khiad 2021-04-22T10:38:29+02:00

Empêcher un chien de se battre ne tue pas en lui la rage de combattre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par LaChroniquedesPassions 2021-07-11T14:29:06+02:00
Lu aussi

Moi qui ne suis pas attirée par la violence, j'ai voulu quand même découvrir ce roman qui en fait un personnage à part entière. Celle-ci est tour à tour l'ennemi et ensuite l'ami d'Eddie, le héros de Wild Child. Cette rage dans lequel le héros s'est construit m'a subjugué dans le traitement que l'auteur en a fait.

Ainsi Eddie est décrit tout d'abord de manière très factuelle comme une brute, un monstre qui ne parle qu'avec ses poings. ET pourtant...

Le postulat de départ fait place à mille variations. On ne naît pas violent, on le devient. A partir de là, le regard du lecteur est dans l'obligation de remiser son jugement et de comprendre le parcours de ce jeune homme qui ne sait communiquer qu'au travers des coups.

Ce monde rude sera l'occasion d'un parcours initiatique pour Eddie dont il n'a même pas conscience. Il rencontrera Khadjee et son oncle qui vont l'aider à trouver la rédemption après avoir toucher les limites de la violence.

Est-ce que j'ai aimé ?

Je ne peux pas avoir un avis tranché. J'ai aimé ce roman dans le sens où c'est l'étape charnière d'un individu qui se retrouve à un moment de la vie ou il peut trouver la rédemption comme se perdre.

J'ai aimé cela tout comme les personnages secondaires qui vont l'aider à trouver un autre sens à sa vie. Il y a une forme d'entre aide entre Eddie, Than et Khadjee. Ils portent haut, le mot amitié et ils nous donnent une belle leçon de vie.

J'avoue cependant que vu ce qu'il porte, j'aurai aimé un personnage plus développé. Autant je n'aime pas les introspections qui s'étalent sur des pages et des pages, autant j'aurais aimé en savoir un peu plus sur ce qui nourrit Eddie. Je suis restée sur ma fin à ce niveau là.

La fin est optimiste mais elle ne m'aura pas permise de trancher quant au sentiment qui l'emporte pour cette lecture. Je dirais simplement que Wild Child est un roman à part qu'on aura du mal à classer. En cela, c'est très positif car son originalité en fait un livre qui ne ressemble à nul autre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Helene-66 2021-05-24T16:33:37+02:00

[SERVICE PRESSE]

Wild Child de Neil Connelly

Je remercie chaleureusement Babelio.com et Bayard Editions pour ce service presse.

Mon résumé :

Edward MacIntyre est un adolescent au passé difficile. Lutteur dans l équipe de son lycée, un faux pas lors d un match le propulse dans un univers fait de voyous, de combats illégaux et de violence gratuite.

Edward est aujourd hui un adolescent qui canalise sa rage lors des combats de lutte inter-lycées. Enfant battu par son père, ce dernier a défigurée sa mère avant d être arrêté et emprisonné. Depuis, Eddie nourrit une haine sans borne pour son parternel.

Pourtant il peut se montrer attachant et attentif envers sa mère. Malheureusement, après avoir blessé l arbitre lors d une match au lycée, Eddie n a pas d autres solutions que d accepter la proposition de Sunday, un bookmaker qui dirige des combats illégaux. Sur ces rings de fortune, pas d arbitre et tous les coups sont permis. Entraîné et logé par Kadjee, une lycée d origine thaïlandaise, son oncle Than et le pitt-bull Rosie, Eddie devient Wild Child .

Mon ressenti final :

Un roman intense et noir.

Je ne vais pas mentir, le démarrage de la lecture à été laborieux et plusieurs fois, j ai pensé abandonner. Le roman se met en place doucement, difficilement et j étais trop impatiente d entrer dans le vif du sujet.

Eddie m est apparu, au début, un peu mollasson et j ai eu du mal à l imaginer devenir un combattant de l ombre. Le premier sursaut d intérêt est arrivé lors de ce fameux combat et de son geste envers l arbitre. Alors nous faisons connaissance d une partie de la bande de voyous qui vont offrir à ce gosse, une opportunité d utiliser sa rage pour se remplir les poches. Cependant, nous imaginons bien que rien n est aussi simple.

Les débuts d entraînements avec Kadjee mettent en place le futur d Eddie et l histoire commence à prendre forme, à la façon de Karaté Kid . La fan inconditionnelle que je suis est restée dubitative concernant la différence flagrante entre Eddie et Daniel (personnage de KK). Mais en réalité, au fur et à mesure de ma lecture, devant l intensité des combats de ce môme, couplés à cette vie de famille qu il s est créée avec Kadjee et Than, j ai éprouvé une bouffée d empathie pour ce gosse complètement paumé, persuadé qu il fait ce qu il faut pour s en sortir. Même si les scènes de combats sont prenantes, je n ai pas su y trouver la rage qu Eddie dit éprouver pour son père et qui constitue un moteur pour lui.

Tout au long de ce roman, on voit ce gamin s enfoncer dans l illégalité, à cause d une enfance brisée. Pour autant, il reconnaît certaines limites à ne pas franchir, notamment grâce à Kadjee, qui n hésite jamais à le remettre dans le droit chemin sans pour autant lui faire la morale. J ai trouvé qu Eddie puisait en elle, tout le positif qu elle pouvait lui apporter.

J ai fini par me laisser convaincre, puis embarquer dans cette descente aux enfers d un ado largué, sans repères, jouet de voyous sans aucune considération pour lui. L argent facile, les combats, les paris, tout cela n aura tout de même pas broyé Edward MacIntyre, dont j ai apprécié l humour et la très grande preuve de maturité dont il fait preuve à la fin de ce roman.

Pour vous confronter à Wild Child, c est ici : https://amzn.to/39WLl3q

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Unbrindelecture 2021-05-24T09:19:35+02:00

http://www.unbrindelecture.com/2021/05/wild-child-de-neil-connelly.html le récit offre une histoire touchante et profonde, une histoire qui ne peut laisser indifférente. Empreinte de beaucoup de violence, les combats décrits sont très immersifs et prenants. Mais le cheminement de Eddie nous happe et on ne peut qu avoir envie ce qu il advient de lui à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lapommequirougit 2021-05-19T16:47:40+02:00
Argent

https://lapommequirougit.com/2021/05/18/wild-child-neil-connelly/

Dès le résumé jai été intriguée par lunivers proposé. Parler de combat clandestin, dun adolescent perdu, etc. Cétait un sujet qui ma directement donné envie de lire ce livre.

Eddie, cest un adolescent et lutteur hors pair. Il est doué dans ce quil fait. Surtout dû au fait quil garde en lui énormément de choses, ce quil fait ressortir par de la violence. Il a été battu toute son enfance par son père et de ce fait, sa rage ressort sur le ring.

Pourtant, un jour, il ne va pas aimer la manière de se comporter dun arbitre et il va dérailler. Il va sen prendre à ce dernier, le frapper. Ce qui devait arriver, arriva. Il va se faire exclure de son lycée, risque la prison Sa vie seffondre. Pourtant, un jour, un homme frappe à sa porte. Alors quil est à deux doigts dêtre arrêté par la police, celui-ci lui propose une échappatoire. Cela fait un moment quil la repéré et il lui propose de participer à des combats illégaux. Il lui promet la richesse et la liberté. Bien évidemment, Eddie ne peut refuser une offre pareille !

Dès les premières lignes, jai été directement séduit par le style décriture de lécrivain. Il nous plonge directement dans lunivers et dans la rage débordante dEddie. Jai adoré le fait quon soit introduit dans lunivers des combats illégaux, y découvrir les différentes facettes, etc.

De plus, je trouve les personnages vraiment bien travaillés. Que cela soit Eddie ou même Khadjee, les deux me touchant autant lun que lautre.

Pour finir, lintrigue est vraiment prenante. On se doute bien que tout cela va déraper, que la vie de rêve proposé à Eddie nest quun leure. Il entre dans un monde sans pitié et il nest pour eux quun objet pour augmenter leurs profits, ils ne se soucient pas de lui en réalité. Cest ce qui rend justement lhistoire très prenante, on veut voir comment cela va se terminer.

En bref, un titre qui ma beaucoup plu. Autant par le sujet abordé que par les personnages mis en avant. De plus la plume est réellement addictive. Une histoire qui je lespère, vous tentera et vous plaira autant quà moi !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coetseslivres 2021-05-16T17:04:53+02:00
Argent

Je reconnais volontiers que ce livre a beaucoup de qualités : une écriture agréable, une histoire remplie à la fois de colère, de noirceur, de violence mais aussi d’amitié et d’espoir. les personnages sont touchants, aussi bien Eddie que Khadjee, remplis de rage mais aussi d’une volonté de s’en sortir. J’ai beaucoup apprécié le fait que l’auteur en fasse un duo d’amis, une « équipe » liée par un sentiment presque fraternel, plutôt qu’un couple.

Le milieu dans lequel ils évoluent m’est complètement étranger et les notes en fin d’ouvrage ont été très utiles pour comprendre les termes spécifiques aux combats. Les scènes sont je pense assez réalistes, et donc quelque peu violentes, peut-être un peu trop pour certains lecteurs.

Mais malgré ces bons côtés, je ne suis pas arrivée à rentrer dans l’histoire. Je ne suis pas parvenue à m’identifier, à m’accrocher aux personnages, à m’imaginer les choses. Sans doute un milieu, un univers qui ne me convient pas et n’est pas fait pour moi ou alors tout simplement n’était-ce pas le bon moment pour le lire.

Je vous invite à vous faire votre propre opinion. Si cet univers de combats vous plait, sans doute apprécierez-vous l’histoire bien mieux que je ne l’ai fait.

Je vous souhaite une bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luxnbooks 2021-05-11T21:07:28+02:00
Bronze

J'ai découvert ce roman lorsqu'il m'a été proposé par Babelio pour en faire la chronique et le résumé m'intriguait suffisamment pour accepter de découvrir un roman inconnu. J'ai toujours un peu l'appréhension de ne pas apprécier le style de l'auteur, et j'ai été frappé par la fluidité du récit. Les chapitres sont plutôt courts donc on les enchaîne sans grand effort. Je suis un peu plus mitigée concernant mon appréciation de l'histoire et les personnages.

Eddie McIntyre a eu une enfance traumatisante et malgré l'amour de sa mère, il a grandi dans la violence et c'est désormais un jeune homme rongé par la colère, amateur de combat il se sert de cette haine pour exceller dans l'équipe de lutte de son lycée. Seulement après plusieurs rappels à l'ordre lors de compétitions, il dérape et commet un acte avec de terribles répercussions et se voit renvoyer du lycée et convoquer au tribunal pour répondre de ses actes.

Contre toute attente, on lui propose une alternative où il va pouvoir combattre sans se soucier des règles et où tous les coups sont permis. C'est dans ce contexte qu'il fait la connaissance de Khadjee une jeune femme chargée de l'entraîner afin qu'ils puissent être préparés aux futurs combats. Hébergée par sa coach Eddie va faire la connaissance de Than un personnage qui la bouleverser et lui apprendre des techniques de combat et surtout à temporiser sa colère.

Comme on pouvait s'y attendre avec ce genre de proposition, il va découvrir que l'homme qui lui a tendu la main n'est peut-être pas la solution à ses problèmes et on va le voir prendre les mauvaises décisions. Eddie n'est pas un personnage facile à apprécier et on le voit s'enfoncer dans ses choix et aggraver sa situation, je me suis demandé jusqu'où il allait sombrer et quel allait être l'élément déclencheur. Sans grande surprise le récit tombe un peu dans le cliché des combats illégaux et on est loin de la rédemption attendue.

On enchaine les combats sans émotions et on assiste à un déferlement de rage sans qu'Eddie catalyse sa colère et c'est finalement la seule émotion qu'il transmet. Son passé est survolé, son présent peu aboutit et son futur pas construit. On reste en surface sans aller au bout des choses et c'est frustrant, car finalement on ressort de cette lecture en ayant le sentiment frustrant, comme il manquait des étapes et que l'on n'avait pas assistées à toutes les scènes.

Malheureusement je suis assez mitigée par cette lecture, ça manque de profondeur et j'aurais apprécié découvrir le chemin parcouru d'Eddie, avoir le sentiment d'être dans sa tête, avec les raisonnements qui vont avec et un semblant d'émotion autre que la colère. A aucun moment il semble perturbé ou troublé par ce qui lui arrive et au moment où il décide de prendre sa vie en main et bien on a l'impression d'être passé à côté du déclic, pour finalement voir le récit s'accélérer et ciao bonsoir c'est la fin. Si vous l'avez lu, je serais curieuse de découvrir votre avis, car c'est peut-être moi qui suis passé à côté.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-5lB

Afficher en entier
Commentaire ajouté par enairolf 2021-05-11T15:25:33+02:00
Or

La chronique entière se trouve sur mon blog https://enairolf.home.blog/2021/05/11/wild-child-de-neil-connelly/

J’ai eu l’occasion de pouvoir lire ce roman grâce à une opération Masse Critique Privilégiée. J’avais très envie de découvrir ce roman qui était dans ma wishlist. Je l’avais déjà repéré et il me tardait vraiment de pouvoir découvrir cet univers. Je remercie donc énormément Babelio et les éditions Bayard pour l’envoi de ce roman. Une lecture que j’ai lu en une après midi et que j’ai vraiment beaucoup apprécié.

La couverture nous met directement dans le bain, elle nous montre la couleur avant même que l’on lise la première page. Rien que là j’étais ravie. J’ai vraiment beaucoup aimé la couverture. Par contre, une fois le nez dedans, je n’ai jamais su le lâcher. J’ai été littéralement happé par cette histoire. J’ai énormément aimé cette lecture que j’ai dévoré en une après midi. C’est pour vous dire à quel point il est addictif! Je n’ai pas vu le temps passer tant j’étais absorbé par ce roman. Et c’est ce genre de romans que j’aime pas dessus tout lire, ceux qui sont difficile à lâcher, ceux qu’on lit si vite qu’on ne voit pas le temps passer, ceux qui te font oublier tout ce qu’il y a autour de toi. Wild Child est ce genre de roman.

Je découvre la plume de Neil Connelly avec ce roman. Et je dois dire que j’ai vraiment beaucoup aimé la découvrir. Elle représente tout ce que j’aime dans une lecture. Les chapitres ne sont pas très long, j’ai une véritable aversion pour les chapitres trop longs c’est terrible, ils sont ni trop courts ni trop long. La longueur parfaite pour moi. C’est super fluide, vraiment on ne voit pas les pages défiler! A chaque fois que je me concentrais sur le numéro de page, j’étais surprise de voir que j’avançais aussi vite! Et c’est également super addictif! A chaque fin de chapitre, on lis le suivant pour découvrir ce qu’il va se passer. Jusqu’à la dernière page, on est tenu en haleine par le roman. Et ça c’est absolument parfait.

On va suivre le personnage de Eddie, un jeune homme lutteur hors pair. Il se bat sur les rings pour évacuer toute la rage et la colère qu’il ressent envers son père. Eddie a passé toute son enfance à subir les coups de son père.. Sauf qu’un jour en plein combat, il finit pas exploser et s’en prend à un arbitre.. Suite à ça, il est exclu du lycée et risque la prison. Sa vie bascule complètement à partir de ce jour là. Sunday, l’organisateur des plus grands combats illégaux du pays, a repéré Eddie et son talent depuis bien longtemps déjà.. Il souhaite l’engager et lui promet la plus belle des récompenses : la richesse et la liberté. Il n’en faut pas plus à Eddie pour accepter. Lui qui souhaite mettre sa mère à l’abri, cette proposition tombe à pic. Eddie rentre alors dans ce monde où la loi du plus fort règne. Il est confié à Khadjee, une jeune adolescente qui est chargée de l’entrainer. Elle s’y connait en combat, si bien que si c’était un garçon elle serait sur les rings. Ensemble ils vont donc tenter de survivre dans ce monde de requins..

J’ai adoré l’univers de ce roman. Le monde des combats est fascinant mais je dois dire que le fait que les combats soient illégaux, ça apporte vraiment un petit truc en plus. On ressent l’adrénaline durant notre lecture. On se pose des questions, vont-ils se faire repérer par la police ou encore va t-il arriver quelque chose de grave aux différents personnages? Toutes ces questions qui nous taraudent durant toute notre lecture. Et puis découvrir les combats illégaux c’est une première pour moi. Je n’ai jamais lu de roman qui parle de combats tout courts d’ailleurs. Mais j’ai vu une série et c’est vrai que c’est un thème qui me plait vraiment beaucoup. Et je trouve qu’ici le thème est vraiment bien amené et bien traité! C’est un vrai plaisir à lire.

J’ai adoré le personnage de Eddie. Il m’a vraiment énormément touché par son histoire. Il en a clairement bavé durant son enfance suite aux maltraitance qu’il a subi. Il fait tout pour aider et protéger sa mère. C’est un personnage qui ne montre pas grand chose de lui, qui se cache derrière une carapace alors qu’en vérité il a un coeur gros comme ça. Il m’a vraiment beaucoup beaucoup touché. J’ai adoré le voir avec Khadjee, en fait c’est quand il est avec elle qu’il est véritablement lui même. J’ai adoré découvrir le lien qu’ils forment ensemble, l’amitié se créer au fil des pages. Au fur et à mesure que l’on avance dans le roman, on voit leur lien se renforcer. Ils sont devenus un soutien infaillible l’un pour l’autre. D’ailleurs, j’ai adoré Khadjee également. Je trouve cette jeune femme tout bonnement incroyable. Malgré son jeune âge, elle a un bon nombre de responsabilités sur les épaules et je la trouve vraiment très forte. J’ai adoré le personnage de Than, un personnage si bienveillant, si apaisant, si touchant. J’ai adoré voir le lien qu’il a tissé avec Eddie. C’était vraiment hyper touchant. Je dois avouer qu’à la fin j’ai eu le coeur brisé mais je n’en dirais pas plus..

Ce one shot m’a vraiment beaucoup plu. J’ai adoré l’ambiance du roman, la plume de l’auteure, les différents protagonistes, le thème des combats. Tout était vraiment très plaisant. De plus, ça se lit vite, ça se lit facilement, c’est super fluide et addictif. Que demandez de plus? Le rythme est bien manié en plus de ça, on a des moments plus calmes et des moments hyper intenses. C’est touchant, c’est émouvant et l’action est présente. Vraiment une hyper belle découverte que je recommande chaudement!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LuCioLe79 2021-05-08T09:04:13+02:00
Bronze

Je tiens tout d’abord à remercier Bayard et Babelio pour l’envoi de ce roman dans le cadre d’une masse critique. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce roman mais j’avais hâte de le découvrir. C’est un roman qui change vraiment de ce que je lis d’habitude, ici c’est un univers sans pitié où les choses sont loin d’être légale. Eddie est plein de rage depuis son enfance, il en veut à son père, il le hait pour ce qu’il a fait. C’est ainsi qu’un animal fou est au fond de lui et attend de sortir pour se défouler. C’est ce qu’il fait lors d’un tournoi de lutte et il se retrouve à avoir des ennuis en risquant la prison. Il se fait alors approcher par un homme qui lui propose d’y échapper et de participer à des tournois pour gagner tout un tas d’argent et surtout la liberté. Il se laisse tenter c’est alors qu’il atterrit chez Khadjee, qui va l’entraîner, et son oncle Than. Il se prend d’amitié pour ces deux-là et il a l’impression de revivre avec eux, d’avoir trouver en quelque sorte une famille ce dont il n’avait pas eu depuis plusieurs années. Eddie n’est pas un méchant en soit, il a malheureusement un passé compliqué qui l’a façonné avec de la haine. Il tient à sa mère comme à la prunelle de ses yeux, il veut qu’elle soit heureuse, la voir sourire c’est tout ce qui lui importe. Il a malheureusement l’impression d’avoir échouer, de l’avoir déçue et il faut qu’il vive avec cela. En plus, l’accord qu’il a passé avec Sunday n’est pas spécialement le meilleur plan qu’il a trouvé … Certes, il se fait de l’argent mais il en paye le prix dans un sens. Il doit faire des tâches qu’il n’aime pas, des choses qu’ils trouvent vraiment mal mais il n’a pas le choix. Ce gars est un pourri et il doit faire ce qu’il dit sous peine d’avoir des représailles sur sa mère ou encore Khadjee. Je pensais vraiment que ces deux-là se rapprocheraient amoureusement mais finalement je me suis bien trompée ! C’est plus une histoire de très forte amitié, ils sont liés ensembles depuis qu’il a atterrit sur son canapé. Eddie n’a malheureusement pas fait que des bons choix mais tout cela lui ouvre les yeux et il trouve sa rédemption en faisant ce qu’il fait. Il y a des passages vraiment forts dans ce roman ce qui ne nous laisse pas indifférent.

En résumé, Wild Child est un bon roman mais ce n’est pas spécialement min style. Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, je l’ai dévoré mais ce n’est pas un gros coup de cœur. Les deux personnages sont attachants et c’est beau de voir comment ils s’en sortent finalement ensemble. Il manque un petit quelque chose dans l’histoire pour que le lecteur soit passionné plus par celle-ci. En tout cas il est très bien écrit, l’auteur décrit à la perfection les combats, on s’y croirait réellement par moment ! Une bonne découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khiad 2021-05-06T12:07:05+02:00
Or

Je voudrais tout d'abord commencer par remercier la Masse Critique Privilégiée Babelio ainsi que les éditions Bayard pour l'envoi de ce livre.

Concernant la couverture, justement, je la trouve tout à fait de circonstance pour ce livre. J'aime les craquelures sur le titre qui ramènent aux souffrances des personnages, les poings serrés prêts à se battre ainsi que cette couleur rouge qui prédomine, facilement assimilée au sang et à la colère.

Concernant la plume, Neil Connelly a complètement su me séduire avec la sienne. Elle est fluide et agréable, écrite à la première personne, rythmée selon les phases d'action ou non, pleine de noirceur, de violence et de colère, mais aussi d'amitié et d'amour filial. C'est un très beau mélange qui marche très très bien et qui nous fait tourner les pages sans avoir envie d'arrêter.

Eddie MacIntyre (oui bon, d'accord, j'ai tout de suite pensé au catcheur Drew McIntyre lol) est un adolescent difficile. Son père, aujourd'hui en prison, l'a battu durant toute son enfance et passait aussi ses nerfs sur sa femme. Aujourd'hui, toute cette rage contre ce père qu'il ne peut assouvir, Mac l'extériorise sur les tatamis lors de ses tournois de lutte, dans lesquels il excelle.

Malheureusement, il l'extériorise un peu trop et a la réputation d'être violent, agressif, grossier, provocateur... En bref, ce joli bébé de cent dix-sept kilos est autant ingérable qu'insupportable. On le ressent tout de suite lorsque se déroule son premier match dans le livre. Son but n'est pas simplement de gagner, mais aussi d'humilier son adversaire. Malgré les rappels à l'ordre de l'arbitre, il n'en fait qu'à sa tête et, lorsque la sanction tombe, il s'en prend physiquement à ce dernier... Tous ses rêves d'aller dans une fac avec un bon club de lutte s'envolent alors.

Suite à son écart de conduite, il risque la prison. C'est là qu'il est approché par Blalock, un homme qui travaille pour Sunday, le plus grand organisateur de combats clandestins du pays. Ce dernier lui propose de rejoindre leurs rangs. En quittant sa vie actuelle, en disparaissant, il échapperait ainsi à la prison, gagnerait bien sa vie et vivrait en totale liberté (tout en étant en cavale, ce qui est assez paradoxal).

Vous devinerez bien entendu qu'il accepte la proposition. Il sera alors logé chez Khadjee et son oncle Than. L'adolescente sera son entraineuse et apprendra à Mac toutes les subtilités du métier. Cette dernière a beau être jeune, elle n'a rien a envier à ses homologues masculins et Mac pourra compter sur son entraînement intensif pour tenter de survivre à ces combats illégaux.

Même si nous étions mal partis tous les deux, j'ai finalement beaucoup aimé le personnage de Mac qui est plus complexe qu'on ne le croit dans les premières pages. Il est fragilisé par son passé, rongé par la rage ressentie envers son père et par une vengeance que la justice, en l'envoyant en prison, l'empêche d'assouvir. Mais l'angoisse d'être comme son père, un être uniquement constitué pour la violence, est un sujet qui revient souvent sur le tapis.

En vérité, Mac est quelqu'un de bien, avec un grand cœur et un bon sens de l'humour, qui reste proche de sa mère qu'il est conscient de faire souffrir avec son comportement. Mais parlons-en justement, de son comportement, car ce dernier change beaucoup. Je pense que c'est dû au fait qu'il n'avait pas réellement d'adversaire à sa hauteur dans les tournois de lutte du lycée, ce qui pouvait expliquer son comportement hautain, agressif et provocateur (même si ça ne l'excuse en rien). Seulement, ses adversaires seront tout autre à l'avenir et, même s'il garde cette petite pointe bravache, cette étincelle de provocation et une certaine agressivité combative, il n'a plus le temps de combattre pour humilier. Maintenant il doit combattre pour survivre à ses opposants qui ont beaucoup plus de pratique et de technique que lui !

Khadjee est aussi un personnage que j'ai beaucoup aimé. Elle paraît forte, déterminée et sûre d'elle, mais elle aussi cache des blessures liées à son passé. J'ai adoré sa relation avec Mac, sa façon de le remettre en place lorsqu'il fanfaronne un peu, de le guider dans son apprentissage (la lutte encadrée par un arbitre est très différente des combats clandestins où tous les coups sont permis jusqu'à ce qu'il n'y en ai plus qu'un seul debout), de lui lancer des piques avec humour, surtout sur ses coups de pieds. Je pense que c'est grâce à elle et à Than que l'adolescent se redécouvre et arrive à avoir envie d'avancer. En inversement je pense aussi.

Concernant les combats en eux-mêmes, il ne faut pas vous inquiéter, vous n'aurez pas affaire à de la boucherie. Certes, il y aura tout de même du sang (après tout tous les coups sont permis !) et un peu d'acharnement, mais les combattants ne sont pas là pour réduire l'autre en steak tartare sanguinolent, parce que sinon il n'y aurait bientôt plus personne pour se battre ! lol

Il n'empêche qu'ils sont plutôt bien décrits et, certaines fois, j'ai eu l'impression de me retrouver devant un match de catch. Ce qui n'est pas une critique, bien au contraire. ^^

Il se trouve que je suis une grande amatrice de catch (enfin je l'étais je n'ai plus trop le temps en ce moment mais... RANDY ORTON IS THE BEST OF THE WORLD ! ! ! ), ce qui fait que je connaissais le nom de certaines prises, de certains mouvements et que j'arrivais facilement à en visualiser d'autres. Cependant, pas d'inquiétude pour les non initiés, les techniques, prises et autres styles de combats sont expliqués dans un glossaire à la fin du livre.

Un dernier mot concernant la fin, j'ai beaucoup aimé comment se termine ce livre, à la fois dans l'espoir en l'avenir, mais aussi dans la justice et l'amitié.

En résumé, je me suis complètement laissée embarquée par les aventures de Mac et de Khadjee, de leurs découvertes et compréhensions mutuelles, de leurs blessures, de leur passé, de leurs espoirs, de leurs combats pour ne pas sombrer et des combats de Mac tout court, que ce soit face à ses adversaire ou contre lui-même et la violence qui l'anime. J'ai aimé en connaitre un peu plus sur le milieu des combats clandestins où l'argent domine tout, comme partout. La violence également. Elle est très présente lors des combats, ce qui est normal vu le thème, mais aussi dans le passé de Mac, alors attention si c'est quelque chose que vous avez du mal à supporter. Personnellement, ça ne m'a dérangée, et il ne faut pas non plus oublier ce que roman est un young adult, donc la violence est quand même maîtrisée.

Un page-turner que j'ai eu du mal à lâcher et que je vous conseille fortement.

http://booksfeedmemore.eklablog.com/wild-child-neil-connelly-a207628404

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ridley 2021-05-01T22:33:55+02:00
Bronze

La couverture, très mystérieuse, m'a tout de suite attiré. J'étais très heureuse de voir Babelio me proposer ce livre ! Je remercie l'équipe ainsi que Bayard pour l'envoi de ce livre.

A la suite d'un combat de box très violent, le combat de box de trop, Eddie McIntyre se voit obliger de faire face à la menace d'une condamnation judiciaire. Contre toute attente, c'est aussi à ce moment-là qu'un homme va se présenter à lui et lui faire une proposition : rejoindre une organisation de combats illégaux.

Rempli de colère, Eddie n'hésite pas bien longtemps à accepter la proposition. Il ne se doute pas qu'il va se lancer dans une longue quête de lui-même au fin fond de l'enfer...

Au début ce n'était pas gagné ! En effet je ne réussissais pas à ressentir de l'empathie pour le personnage principale, Eddie. Il était très, voire trop, agressif.

Je me disais qu'il me manquait certains éléments pour tenter de le comprendre. Enfin on sait que ses parents se sont séparés...mais cela n'explique pas réellement son comportement exécrable.

Au final c'est une fois qu'il est allé trop loin, que Eddie va trouver la force de la rédemption et surtout grâce à une organisation de combats illégaux.

Grâce à cette organisation, il va faire la connaissance de Than...et de Khadjee. Ces deux personnes vont l'aider à se débarrasser de ses démons.

On suit le parcours d'Eddie McIntyre. Jeune homme un peu paumé qui se cherche sans le savoir. C'est à travers les combats clandestins qu'il va se trouver...

Même s'il est apparu un peu plus sympathique au fil de la lecture, j'ai tout de même trouvé que Eddie manquait un peu de profondeur. Il me manquait quelque chose pour vraiment apprécier pleinement ce personnage et sa quête de lui-même.

Je sors donc assez mitigée de cette lecture.

Afficher en entier

Les gens aiment aussi

Date de sortie

Wild Child

  • France : 2021-04-21 (Français)

Activité récente

Khiad le place en liste or
2021-04-24T14:33:17+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 15
Commentaires 11
extraits 9
Evaluations 6
Note globale 7.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode