Livres
477 813
Membres
458 822

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Alfred De Musset

France Né(e) le 1810-12-11
France 1857-05-02 ( 46 ans )
3 782 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Né à Paris en décembre 1810, Alfred de Musset entre au Lycée Henri IV à neuf ans, et vit une adolescence de dandy dissipé. Il obtient le premier prix de dissertation française au concours général et se passionne pour le théâtre (1827). Reçu au baccalauréat (1828) il fréquente le cénacle chez Victor Hugo et chez Nodier. Précoce et brillant, il publie à l’âge de dix-neuf ans Contes d’Espagne et d’Italie, son premier recueil poétique, et remporte un succès immédiat. Blessé par l’échec retentissant de sa pièce La Nuit Vénitienne (1830), il prend ses distances avec la scène. Il perd son père en 1832, victime de l’épidémie de choléra et en 1833, entame une liaison amoureuse avec Georges Sand. Il part la même année pour l’Italie. Sa liaison tumultueuse avec Georges Sand s’envenime en raison de l’aventure de celle-ci avec M. Pagello, le docteur qui soigne Musset à Venise. Il met fin à leur liaison, blessé par cet échec sentimental. En 1838, il est nommé bibliothécaire au Ministère de l’Intérieur, ce qui lui permet d’avoir une vie décente. Alors qu’il n’a pas encore trente ans, il arrête progressivement d’écrire, comme s’il avait déjà dit « tout ce qu’il avait à dire ». Sa santé se détériore et son état dépressif s’accentue. En 1845, il reçoit la Légion d’honneur, en même temps que Balzac. Lorsque paraît à la Comédie Française Un Caprice, le public découvre émerveillé un grand auteur dramatique (1847). C’est le début de sa notoriété d’auteur dramaturge. En 1848, il perd son emploi de bibliothécaire mais est élu à l’Académie Française en 1852. Le 2 mai 1857, il meurt à Paris à l’âge de quarante-sept ans. Il n’est conduit au Père Lachaise que par une trentaine de personnes, puis est enterré, selon son vœu, à l’ombre d’un saule.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
313 lecteurs
Or
618 lecteurs
Argent
754 lecteurs
Bronze
803 lecteurs
Lu aussi
2 098 lecteurs
Envies
492 lecteurs
En train de lire
42 lecteurs
Pas apprécié
196 lecteurs
PAL
583 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.82/10
Nombre d'évaluations : 1 069

10 Citations 571 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Alfred De Musset

Sortie Poche France/Français : 2017-06-18

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par celibook 2019-07-26T09:52:44+02:00
On ne badine pas avec l'amour

J'ai vraiment pas apprécié le style de la pièce, le fait de l'avoir étudié en cours n'a surement pas aidé à son appréciation.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DocteurIsis 2019-08-13T11:45:40+02:00
Lorenzaccio

Un classique de la littérature à lire pour sa culture. L'histoire est sympathique et les personnages sont attachants.

Afficher en entier
On ne badine pas avec l'amour

On ne badine pas avec l'amour m'a plu dans un premier temps. En effet, comme toute pièce de théâtre, elle a été simple à lire et assez addictive. Cependant, je n'ai pas réellement apprécié sa lecture. Le personnage de Camille m'a, effectivement, assez irritée par son comportement, ses changements d'humeur. J'ai trouvé en elle un personnage hautain qui pense pouvoir librement jeter quelqu'un sans subir de conséquence. Ainsi, elle a décidé de faire souffrir cette pauvre Rosette au lieu de répondre de ses actes. D'un autre côté, Perdican n'a pas été mieux. Pourtant, à la lecture, je l'ai perçu comme étant un jeune homme qui ne veut que faire le bien autour de lui ; et qui essaie, tant bien que mal, de faire le moins de dégâts possibles. Ce qui est loupé... Comme le montrera cette fin désastreuse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Azza9 2019-08-26T13:52:16+02:00
Lorenzaccio

Encore une fois, nous retrouvons un personnage double, tourmenté et en proie à la mélancolie, qui se questionne beaucoup sur ce qu'il fait. Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu une œuvre de Musset, et j'ai eu le plaisir de retrouver le style élégant et le personnage masculin si touchant dans sa tourmente. Lorenzaccio est en effet un jeune homme menant double jeu, jouant la débauche et l'ironie pour atteindre son but, ce qui le met aux bans de la société. L'intrigue de cette pièce est bien menée, même si certaines scènes, notamment de l'acte V, semblent superflues. Le talent d'écriture d'Alfred de Musset fait que j'ai cependant dévoré ce drame, confortablement assise dans un fauteuil (théâtre dans un fauteuil) !

Afficher en entier
On ne badine pas avec l'amour

C'est un plaisir de revisiter cette littérature intemporelle..Que du plaisir. C'est agréable à lire le style de Musset est fluide et pas trop marré par son époque.

Toutefois je dois reconnaitre q'il vaut mieux voir la pice au théatreque de la lire ! C'est évidemment fait pour ça !

Afficher en entier
La Confession d'un enfant du siècle

La confession d'un enfant du siècle : est un livre passionnant ! Pour faire une image un peu rapide : La Mme Bovary homme !!! Personnellement je trouve facile de lire des romans du 19ème siècle car le style est exigeant et le plus-que parfait du subjonctif souvent présent. L'écriture de Musset est parfaite .Ce livre est écrit quand Alfred de Musset a l'âge de 26 ans et qu'il se remet de sa déception avec Georges Sand. A lire pour voir comment il faut souffrir pour aimer. Mais pour cet auteur la torture de l'âme est le carburant de ses écrits.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LadyEnjolras 2019-10-12T10:55:38+02:00
Lorenzaccio

Contrairement aux avis des Booknautes, je n'ai pas trouvé la pièce très passionnante et accrocheur. Je m'attendais à quelques choses de poignant qui reste inoubliable. En revanche le personne principal est un héros différent des héros habituels. L'histoire est bien plantée au cœur de Florence qui est elle-même presque un personnage.

Pièce à lire au moins une fois dans sa vie pour la culture mais aussi pour le plaisir pour les grands amoureux de théâtre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na09 2019-10-14T23:04:13+02:00
Les Caprices de Marianne

Bonne pièce que j'ai apprécie lire. Elle est très courte mais on comprends très vite les déboires amoureux de Cœlio.

Afficher en entier
La Nuit vénitienne

[La Nuit vénitienne]

 

Rien d'exceptionnel dans cette pièce, si ce n'est son histoire

L'écriture, loin d'un grand Musset, est toujours plaisante sans jamais atteindre les sommets d'expression dont il est capable. L'intrigue est peu développée, facile à suivre mais sans grand intérêt — et presque décevante sur la fin. Les personnages sans grand caractère.

Ce qui fait tout l'intérêt de cette pièce tout juste moyenne, c'est son histoire, ou plutôt son devenir littéraire. Véritable échec à la représentation, elle brouille Musset avec le monde de la scène, qui signe son « adieu à la ménagerie » et se lance dans un projet profondément novateur : un théâtre dans un fauteuil, c'est-à-dire pour la première fois un théâtre qui ne se joue pas, mais se lit. C'est cette influence sur l'oeuvre dramaturgique de Musset qui m'a poussé à lire la pièce.

 

Une lecture... agréable, mais qui intéresse plus pour la place de l'oeuvre dans l'histoire littéraire que pour ses qualités propres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na09 2019-11-06T22:36:09+01:00
On ne badine pas avec l'amour

Une bonne pièce que j'ai apprécié de lire. Certains personnages sont détestable mais ça donne vie à l'histoire. L'écriture est fluide ce qui permet d'apprécier la lecture.

Afficher en entier

Dédicaces de Alfred De Musset
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 15 livres

Larousse : 10 livres

Flammarion : 8 livres

Hachette : 8 livres

Pocket : 7 livres

Bordas : 5 livres

LGF - Le Livre de Poche : 4 livres

Librio : 3 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array