Livres
463 952
Membres
423 764

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Roger Zelazny

725 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par panda 2009-12-22T11:40:31+01:00

Biographie

Roger Joseph Zelazny (13 mai 1937 à Euclid, Ohio, États-Unis - 14 juin 1995 à Santa Fe Nouveau-Mexique, États-Unis) est un auteur de romans fantastiques et de science-fiction. Il a obtenu durant sa carrière 6 prix Hugo et 3 prix Nebula.

Roger Zelazny est né aux Etats-Unis, à Euclid, dans l'Ohio, fils unique de Joseph Frank Zelazny, immigré polonais, et de Josephine Flora Sweet, américaine d'origine irlandaise. Au lycée, il devient rédacteur en chef du journal de son école et devient membre du 'Creative Writing Club'. En automne 1955, il entre à l'université de Case Western Reserve et en sortira avec un B.A. (équivalent d'une licence en France) en littérature en 1959. Il est ensuite admis à l'université Columbia à new York, où il se spécialise dans le théâtre élisabéthin et jacobéen, obtenant un M.A. (équivalent Master 1) en 1962. Entre 1962 et 1969 il travaille pour la sécurité sociale de Cleveland, dans l'Ohio, puis à Baltimore, dans le Maryland, passant ses soirées à écrire de la science-fiction. Il passe progressivement de courtes nouvelles à de plus longues, pour finalement écrire des romans en 1965. Le premier mai 1969 il démissionne pour devenir écrivain professionnel et se concentre par la suite à écrire des romans afin de maintenir des revenus satisfaisants. Pendant cette période, il est un membre très actif de la 'Baltimore Science Fiction Society', une association qui comprenait des écrivains comme, entre autres, Jack Chalker, Joe et jack Hadelman.

Zelazny a été marié deux fois, la première fois en 1964 avec Sharon Steberl (avec qui il divorce en 1966, sans avoir d'enfants), puis en 1966 avec Judith Alene Callahan. Avec Judith il a deux fils, Devin et Trent, ainsi qu'une fille, Shannon. A sa mort, les deux époux étaient séparés et Zelazny vivait avec l'auteur Jane Lindskold.

Il est publié pour la première fois dans le fanzine Thurban, en 1953, pour une partie de l'histoire "Conditional Benefit", et sa première publication professionnelle, et première vente, s'effectue avec la nouvelle d'heroix fantasy "Mr. Fuller's Revolt" (Literary Cavalcade, 1954). Ses débuts en tant qu'écrivain professionnel ont lieu avec les publications simutanées de "Passion Play" (Amazing, août 1962) et "Horseman!" (Fantastic, août 1962). Sa première histoire à être reconnue est "Une rose pour l'ecclésiaste", publiée dans "The Magazine of Fantasy and Science Fiction", avec une couverture de Hannes Bok.

Roger Zelazny était également membre de la "Swordsmen and Sorcerers' Guild of America (SAGA)", un groupe d'auteurs d'Heroic Fantasy fondé dans les années 60, et dont certains textes faisaient partie des anthologies de Lin Carter, intitulées "Flashing Swords".

Roger Zelazny est mort en 1995, à l'âge de 58 ans, d'une insuffisance rénale faisant suite à un cancer du côlon. Certaines sources mentionnent de manière incorrecte un cancer du poumon.

(il a obtenu en 1966 le prix Hugo pour Toi, l'immortel à égalité avec Dune de Frank Herbert).

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
779 lecteurs
Or
1 089 lecteurs
Argent
740 lecteurs
Bronze
387 lecteurs
Lu aussi
396 lecteurs
Envies
693 lecteurs
En train de lire
15 lecteurs
Pas apprécié
44 lecteurs
PAL
649 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.65/10
Nombre d'évaluations : 176

0 Citations 257 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Roger Zelazny

Sortie Poche France/Français : 2018-01-18

Les derniers commentaires sur ses livres

Le cycle des Princes d'Ambre, tome 1 : Les Neuf Princes d'Ambre

Une lecture ancienne, dont je me souviens avec beaucoup de plaisir. Une univers stupéfiant, riche en merveilles et d'une cohérence parfaite. Un style truculent qui vous emporte du début à la fin. Des intrigues tortueuses et passionnantes. J'adore.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eurylia 2018-12-10T21:51:16+01:00
Le Songe d'une nuit d'octobre

Une histoire finalement assez peu en adéquation avec sa quatrième de couverture puisque les personnages mentionnés ne sont pas si explicitement nommés et qu'il n'est nulle part question de steampunk dans le récit (non, il ne suffit pas de situer un livre à l'époque victorienne pour en faire un roman steampunk...), heureusement pour moi, j'ai acheté le livre uniquement sur base de l'auteur, de la référence à Lovecraft et surtout de sa couverture. Petite mention d'ailleurs sur le livre en lui-même que je trouve magnifique. La couverture est très belle et le papier d'excellente qualité.

Quoi qu'il en soit, je me suis vraiment prise au "jeu". J'ai adoré suivre le point de vue de Snuff et des autres animaux. Certaines références lovecraftiennes m'ont manqué mais mon bagage m'a été suffisant pour passer un bon moment même si je pense que je relirai cette petite histoire avec plaisir après m'être replongée dans les œuvres du reclus de Providence.

Un bon roman pour découvrir la plume de Zelazny qui m'a donné envie d'approfondir l’œuvre.

Afficher en entier
Le Cycle des Princes d'Ambre, Tome 4 : La Main d'Obéron

Encore un tome avec pas mal de rebondissements avec cette fratrie qui tisse des liens et les défont pour obtenir le pouvoir, et tout est bon pour y parvenir, tellement, qu'en tant que lecteur on fini par douter de tout le monde et à devenir encore plus suspicieux que le héros, Corwin.

La fin comme à chaque fois se termine sur un élément qui étonne et nous donne envie de connaître la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kid_A 2019-01-23T19:30:40+01:00
24 vues du Mont Fuji par Hokusai

Ce court roman intriguant et poétique tient plus de l'ultime quête intérieure que du roman de science-fiction. Même si les rouages des évènements amenant à l'histoire sont développés rapidement, j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre le voyage de Mari à travers des estampes d'Hokusai.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kid_A 2019-03-12T15:39:30+01:00
Route 666

Une œuvre courte et agréable à lire. Cependant j'ai trouvé que le développement des personnages était trop rapide au cours de l'intrigue. Le retournement psychologique de Tanner par exemple est trop rapide et donc peu crédible. Il en est de même pour Cornelia qui disparaît aussi vite qu'elle est arrivée.

Le contexte est certes souvent extrême dans cette œuvre mais le traitement manque parfois de profondeur.

Afficher en entier
Le cycle des Princes d'Ambre, tome 5 : Les Cours du Chaos

Je vais m'arrêter pour l'instant au 5eme tome qui termine vraiment bien le premier cycle avec toutes les infos importantes sur l'avenir proche des persos et cela me convient.

J'ai bien aimé suivre Corwyn et la relation de cette fratrie peu commune, complots, trahisons, tentatives de meurtres et j'en passe ...

Les mondes parallèles sont bien imaginés et les ombres originales même si parfois, comme dans ce tome j'ai trouvé ces passages un peu longuets alors que j'aurai préféré la dernière bataille plus décrite.

Cela reste une bonne lecture que j'ai apprécié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bluenn 2019-03-30T10:23:18+01:00
Le Songe d'une nuit d'octobre

Ma chronique complète: https://ombrebones.wordpress.com/2019/03/30/le-songe-dune-nuit-doctobre-roger-zelazny/

Pour résumer, le songe d’une nuit d’octobre est un texte qui plaira autant aux amateurs de Lovecraft qu’aux novices. Il propose une histoire sympathique et prenante racontée du point de vue d’un chien, ce qui change de nos habitudes. C’est un bon divertissement qui ne restera pas indéfiniment dans ma mémoire mais que j’ai été contente de découvrir.

Afficher en entier
Le Songe d'une nuit d'octobre

Vous cherchez une lecture détente ? Le Songe d'une nuit d'octobre propose, sur un ton humoristique, une plongée à l'époque victorienne. Sous ses airs "d'économie stylistique", les références sont délicieuses, créant un mélange de personnages littéraires ou autres grandes figures, autour de la mythologie lovecraftienne.

.

Ne vous fiez pas au titre : si la traduction française fait directement référence à Shakespeare, là s'arrête le rapprochement. Cependant, Le songe d'une nuit d'octobre propose un large panel avec son mélange de références du XIXème siècle (de Jack l'Eventreur au Docteur Frankenstein en passant par Sherlock Holmes), le côté humour façon murder party et aventure, des éléments fantastiques et de weird fantasy lovecraftienne, un soupçon de sorcellerie avec le personnage de Jill et les artefacts utilisés lors de la dernière phase du Jeu. Ce court roman ajoute une belle touche d'amitié, avec les liens et unions qui naissent entre les familiers et même entre plusieurs joueurs, issus de camps adverses.

.

chronique entière : http://maude-elyther.over-blog.com/2019/04/roger-zelazny-le-songe-d-une-nuit-d-octobre-editions-actusf-collection-helios-fevrier-2019.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kadeline 2019-05-24T15:27:58+02:00
24 vues du Mont Fuji par Hokusai

24 vues du mont Fuji, par Hokusai est un court roman où l'on suit une femme qui décide d'aller voir en vrai les spots où le peintre Hokusai s'est posé pour faire ses estampes. C'est un voyage en solitaire pour faire le point et pour fuir quelque chose. Au vu du thème, on a un récit majoritairement contemplatif et introspectif mais pas uniquement. La cause de la fuite s'insinue petit à petit, en laissant plané un doute sur sa réalité et la santé mentale de l'héroïne. Quand on obtient le fin mot de l'histoire, la raison de la fuite est juste une grosse claque. C'est une excellente lecture, très bien écrite où tout est très bien dosé. Si je dois mettre un petit bémol, il concerne le lien texte/peinture : j'aurai bien aimé que les peintures soient dans le texte mais c'est pour chipoter car les descriptions sont très parlantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elhyandra 2019-06-10T07:57:31+02:00
Le Songe d'une nuit d'octobre

L’intrigue :

Dans une banlieue de Londres, plusieurs personnages ont de curieuses activités nocturnes et tout ceci nous est rapporté par…un chien. Snuff, notre narrateur est le compagnon de Jack qui garde des Choses dans divers endroits de sa maison et qui récolte des « ingrédients » chaque soir du mois d’octobre comme ses comparses pour le Jeu afin d’accomplir un rite la nuit de Samhain au moment de la pleine lune. Chaque joueur a un compagnon et ils se renseignent entre eux pour savoir de quel camp sont chacun des joueurs, on rencontrera donc un hibou, une chatte, un serpent, une chauve-souris, un rat, un loup-garou etc et ce joyeux petit monde nous emmène dans un jeu de piste plein de références de la pop culture anglaise.

— Va chercher, Snuff !

Au ton de sa voix, j’ai compris qu’il réclamait son poignard. Je suis allé le chercher et nous sommes partis. La chance n’était pas avec nous. Du moins, pas complètement. Il a bien trouvé les ingrédients qu’il recherchait, mais les choses ont failli tourner à la catastrophe. Nous avons été découverts.

Qui est qui ?

Les personnages ne sont jamais nommés clairement dans le récit mais des indices permettent de les situer plus ou moins facilement selon votre érudition dans le genre fantastique littéraire et cinématographique. Ainsi, Jack qui zone dans les bas-quartiers de Londres à la recherche d’ingrédients est assez facile à situer de même que le Comte (Dracula) et le Bon Docteur (Frankenstein). D’autres nous donnent un peu plus de fil à retordre, le Grand Détective sera démasqué si vous connaissez l’amour de Sherlock Holmes pour le violon et son sens aigu de l’observation, Jill la folle est peut-être Floppy le Redoux ? Pour Morris et MacCab par contre je donne ma langue au chat. N’oublions pas les Anciens Dieux dont une tentacule nous fera penser au Ctulhu de Lovecraft.

En bref, j’ai bien aimé découvrir l’histoire racontée par les animaux c’est un angle original par contre j’ai trouvé qu’il y avait un peu de longueur en milieu de récit avant que les choses se mettent bien en place et que le rythme reprenne. Les clins d’oeil divers sur les personnages connus sont un moyen astucieux pour faire participer le lecteur façon petit quizz culturel, sauras-tu retrouver de qui on parle ???

Afficher en entier

On parle de Roger Zelazny ici :

Guide de l'âge d'or : les maîtres
2017-02-18T18:35:11+01:00

Dédicaces de Roger Zelazny
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Denoël : 73 livres

Gallimard : 30 livres

J'ai lu : 12 livres

Pocket : 8 livres

Wildside Press : 3 livres

Presses pocket : 3 livres

Open Road Media Sci-Fi & Fantasy : 2 livres

Opta : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode