Livres
455 255
Membres
404 690

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Terry Pratchett

Royaume-Uni Né(e) le 1948-04-28
Royaume-Uni 2015-03-12 ( 66 ans )
1 772 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par njfok 2012-03-20T16:22:30+01:00

Biographie

Le plus grand humoriste anglais depuis P.G. Wodehouse est un auteur de fantasy : est-ce l'effet du hasard ? Terry Pratchett est né en 1948 dans le Buckinghamshire ; nous n'en savons pas davantage sur ses origines, ses études ou sa vie amoureuse. Son hobby, prétend-il, c'est la culture des plantes carnivores. Que dire encore de son programme politique ? Il s'engage sur un point crucial : augmentons, dit-il, le nombre des orangs-outans à la surface du globe, et les grands équilibres seront restaurés. Voilà un écrivain qui donnera du fil à retordre à ses biographes !

Sa vocation fut précoce : il publia sa première nouvelle en 1963 et son premier roman en 1971. D'emblée, il s'affirma comme un grand parodiste : La face obscure du soleil (1976) tourne en dérision L'univers connu de Larry Niven ; Strata (1981) ridiculise une fois de plus la hard SF en partant de l'idée que la Terre est effectivement plate.

Mais le grand tournant est pris en 1983. Pratchett publia alors le premier roman de la série du Disque-Monde, brillant pastiche héroï-comique de Tolkien et de ses imitateurs. Traduites dans plus de 30 langues, Les Annales du Disque-Monde ont également donné lieu à nombre de produits dérivés ainsi qu'à des adaptations télévisées.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.09/10
Nombre d'évaluations : 470

7 Citations 808 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Terry Pratchett

Sortie France/Français : 2018-06-21

Les derniers commentaires sur ses livres

Les annales du Disque-Monde, tome 2 : Le huitième sortilège

Ce deuxième tome de la série culte "les disques-monde" ne m'a malheureusement pas plu.

Cette série est très bien notée et je pense que la suite est bien meilleure, mais je n'arrive pas à accrocher aux personnages, à l'histoire, ni à trouver le texte drôle. L'écriture est hasardeuse, fouillis et très difficile à suivre, les traits des personnages sont forcés et l'humour est vraiment intégré d'une telle manière qu'on pourrait croire que l'auteur nous dit "eh, tu as vu ce gag? Trop drôle non?". Je n'ai pas réussi à finir ce livre, j'abandonne donc la série, pour le moment.

Parce que je suis convaincue que cette série reste une série culte et très intéressante à lire, j'y retournerai le jour où ma pile de livre aura bien diminuée et peut-être qu'à ce moment, je saurais aimer l'écriture de Pratchett!

Afficher en entier
Les Annales du Disque-Monde, tome 20 : Le Père Porcher

Ah, que je l’aime, celui-là !

J’adore quand la Mort est de la partie, ce type est génial, sa répartie est légendaire, alors quand j'ai vu qu'il était le principal protagoniste de celui-ci, j'en ai ricané d'avance. Puis, c’est vrai, quoi, qui mieux que lui pouvait sauver la nuit du Porcher ? Et j’ai aussi été ravi de retrouver Suzanne et son sang-froid, les mages et leurs conjectures, ainsi que la Mort aux Rats et ses « COUIII. » plus ou moins obligés. Tout se passe toujours comme prévu, avec eux...

Alors, certes, on est d'accord que ce n’est pas vraiment de saison, mais, franchement, il n’y a pas de saison pour se faire plaisir avec un bon Pratchett. Avec Père Porcher, on est si rapidement happé dans l'histoire qu’on en oublie vite qu’il n’y a pas de sapin dans le séjour. Et, comme le cours des choses fait encore des siennes, on ne sait bientôt plus où donner de la tête entre toutes ces entités qui se matérialisent soudain, de l’oh bon dieu à la fée Bonne Humeur qui en manque cruellement.

Comme de juste, je me suis éclaté et je ne peux que vous le recommander. OH. OH. OH.

Afficher en entier
Les Annales du Disque-Monde, tome 11 : Le Faucheur

Encore un excellent tome sur le personnage de la Mort, et du coup, forcément, c'était génial ! ^^ (Les Mages aussi sont très présent).

C'est fou comme le personnage de la Mort est peut être le plus touchant et le plus humain de tous, on dirais un petit garçon qui découvre le monde, c'est génial !

Afficher en entier
Les annales du Disque-Monde, tome 1 : La Huitième Couleur

Une parodie en Fantasy d'un monde plat porté par une tortue et quatre éléphants gigantesques ou se déroulent les aventures épiques d'un touriste bien naïf à la malle encombrante et un mage raté qui joue les héros malgré lui ...

Sacré imagination remplie d'ironie et de jeux de mots qui m'ont fait sourire plus d'une fois.

Célèbre série écrite par un auteur de talent si appréciée par tant de lecteurs.. et pourtant j'ai eu l'impression à maintes reprises que l'histoire manquait de construction comme si l'auteur se piquait un bon délire et le couchait par écrit sans lui donner de liens, c'est comme si on passait d'une scènette à l'autre, du coup en pleine lecture je me disais mais ou est passée l'épée magique ? Pourquoi on entend plus parler du jeu des dieux ?

Conclusion il faut se laisser entraîner par le courant de ce monde déjanté qui reste une sympathique distraction.

Afficher en entier
Les Annales du Disque-Monde, tome 10 : Les zinzins d'Olive-Oued

Une assez bonne histoire, un peu longue, avec une critique du cinéma. Mais elle ne m'aura fait sourire que quelques fois.

J'ai bien aimé les animaux savant et Lazzi, et les aventures des trolls. J'ai aussi trouvé intéressant l'évolution et la manipulation de Planteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Skritt 2019-03-20T20:34:54+01:00
La longue utopie

Récit de science-fiction peut-être même visionnaire, non pas dans le côté fantastique du passage d’un monde à l’autre, mais sur le reste du récit. En effet, La Longue Utopie peut se lire autant seul, isolé, que dans la suite que Pratchett et Baxter ont écrit ensemble. Pour faire court, des personnes ont l’immense pouvoir qu’ils tiennent secret de se déplacer d’un monde à l’autre, parallèle. Ce pouvoir a été par la suite « commercialisé » et aujourd’hui, l’homme fait ce qu’il sait faire de mieux, coloniser. Mais une famille atterrit dans l’un des mondes qui présente des particularités.

Le récit est long à s’installer, avec parfois j’ai trouvé beaucoup de difficultés, mais certainement parce que je ne connais pas les romans précédents. Et malgré que le style est vraiment fluide et intéressant, ce n’est que sur le dernier tiers que l’histoire se décante pour aborder immédiatement un dénouement passionnant, avec les explications que nous attendions.

Je reste sur un avis mitigé. L’écriture est bien ciselé, le récit quant à lui, prend du volume un peu tardivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milie_Baker 2019-03-25T18:07:18+01:00
De bons présages

Un très bon roman, complètement déjanté et différent de tout ce que l'on peut lire d'habitude. L'histoire m'a naturellement fait penser à la série "Supernatural", ce qui m'a fait encore plus apprécié le livre.

Il y a beaucoup de personnages présentés, mais ils ont tous une action qui va avoir des répercussions sur le futur et le moment "T" de l'histoire. Les auteurs ont réussi à glisser beaucoup de blagues et de moments gênants et drôles à la fois dans le roman malgré son ton plutôt dramatique (l'Apocalypse, la fin du monde tout ça tout ça).

Une lecture très plaisante, qui m'a fait rire et m'a emmené dans un univers que j'ai beaucoup apprécié. Je vais me pencher sur les autres livres de ces deux auteurs avec curiosité !

Afficher en entier
Les annales du Disque-Monde, tome 3 : La huitième fille

La chronique complète : https://la-choupaille-lit.blogspot.com/2019/03/les-annales-du-disque-monde-tome-3-la.html

Un tome plein de punch et de drôleries, et mine de rien l'occasion pour Pratchett de dénoncer deux-trois non-sens. Voir certains protagonistes se dépêtrer dans leur immobilisme absurde est jouissif, Mémé Ciredutemps dynamique et cynique comme on aime et le bourdon pas sans rappeler un certain coffre avec des jambes. Dommage pour l'indigestion de blagues que je frôle presque systématiquement. Le tome est en dessous des deux précédents, mais rien de dramatique.

Afficher en entier
Les annales du Disque-Monde, tome 1 : La Huitième Couleur

Le concept à l'origine de cette série tient déjà du pur génie: les aventures d'un monde en forme de disque posé sur 4 éléphants posés sur une tortue géante qui navigue dans l'espace, et l'absurdité qui s'en dégage en dit déjà long sur ce qu'on va lire.

Mon manque de connaissance en littérature parodique m'oblige à le comparer avec ma référence du genre pour l'instant, à savoir le Guide du Voyageur Galactique. Si les blagues sont en générale un peu moins drôle, je trouve que le sens du rythme est bien meilleur chez Terry Pratchett que chez Douglas Adams, et il se sert des transitions entre les chapitres comme un levier qui fait ressortir tout le décalage des situations.

Je pense aussi que l'idée derrière le personnage de Deux-Fleurs est brillante, puisque plutôt que de faire une simple parodie de la fantasy, l'auteur décide aussi de le comparer avec notre réalité, et quoi de mieux pour illustrer un contraste entre deux mondes qu'un touriste?

L'intrigue, bien que très sympathique, ressemble un poil trop à un assemblage de nouvelles, et ne s'illustre pas particulièrement par son originalité. De même, les personnages tombent parfois un peu trop dans la caricature.

Il ne faut pas oublier que c'est le premier roman des Annales du Disque Monde, et que donc Terry Pratchett aura énormément de temps pour s'améliorer: si vous décidez donc comme moi de les lire dans l'ordre de parution, servez vous de ce premier tome comme d'une introduction sympathique, mais ne vous attardez pas dessus et précipitez vous sur la suite!

Afficher en entier
Les annales du Disque-Monde, tome 2 : Le huitième sortilège

Un livre bien meilleur que le précédent, et qui corrige nombre de ses défauts. On reprend presque sans interruption avec l'intrigue du précédent, ce qui me fait penser que les deux tomes pourraient être réunis en un seul, mais c'est un autre sujet.

Terry Pratchett est toujours aussi drôle, il maîtrise toujours aussi bien l'écriture, et le Disque Monde et Deux-Fleurs forment toujours un duo/contraste incroyable, pas de nouveautés de ce côté là.

Cependant, cette fois ci, l'intrigue s'enchaîne en une fois, sans ellipse très significative, ce qui est assurément un bon point pour l'harmonie du roman. Les personnage développent une profondeur inattendue, notamment les deux protagonistes principaux que sont Rincevent et Deux-Fleurs, qui sortent de la caricature pour avoir de vraies personnalités bien construites.

Je ne m'étais pas vraiment rendu compte de mon attachement pour eux jusqu'à que j'arrive aux dernières pages: quelle ne fut pas ma surprise quand je me suis rendu compte que j'étais triste d'avoir fini ce livre!

Cette tristesse reste relative puisque je sais que d'autres tomes suivent, mais tout de même, c'était un sentiment assez marquant pour que la série passe de ma liste or à diamant.

Afficher en entier

On parle de Terry Pratchett ici :

Liste de romans à visée humoristique
2013-06-15T17:52:36+02:00

Dédicaces de Terry Pratchett
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

L'Atalante : 86 livres

Pocket : 85 livres

J'ai lu : 20 livres

Doubleday : 4 livres

Au Diable Vauvert : 2 livres

Flammarion : 2 livres

Doubleday Children's Books : 2 livres

HarperTorch : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode