Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par livine

Extraits de livres par livine

Commentaires de livres appréciés par livine

Extraits de livres appréciés par livine

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Le ranch de la pleine lune...
Dans le Colorado, le ranch de la pleine lune est un haut lieu de tourisme équestre. On y pratique une équitation éthologique héritée des chuchoteurs américains. la famille Scott accueille des vacanciers pour des séjours de randonnée à cheval dans une nature encore sauvage. Mélany ne vit que pour les chevaux. Mieux que personne elle sait leur parler et les écouter, entre Mélany et les chevaux c'est une histoire de respect et de confiance.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 30-05-2015
Sedela est désespérée, Ivan, son ami d'enfance, veut épouser une femme indigne de lui. une intrigante qui le trompe et n'en veut qu'à sa fortune. Très épris il ne se rend pas compte du piège qui lui tendu. Comment l'empêcher de courir à sa perte? Comment le mettre en garde sans qu'il soupçonne Sedela d'être au courant de sa liaison? La jeune fille a une idée se faire passer pour le fantôme de Lady Constance. Le fantôme d'une très jeune femme, aussi blonde et mince qu'elle qui n'apparaît qu'en cas de danger.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
Linda et Mingo fuient la forêt...Les couleurs se font de plus en plus chatoyantes au fur et à mesure de leur progression vers la vérité que recherche Linda. Les forces obscures, elles se teintent de pourpre et de sang...Linda va finalement rejoindre son double dans la forêt, silhouette entraperçue à travers les arbres...Une fille sauvage sauvage qui lui ressemble terriblement. Ses inquiétudes non formulées, ses peurs incomprises, trouveront leur réponse dans la découverte de sa propre nature. si elle peut être une petite apeurée, elle peut être aussi une créature libre et sauvage beaucoup plus courageuse qu'elle ne le soupçonnait.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 29-05-2015
Beau et terriblement séduisant, l'inconnu qu'elle vient de sauver in extremis de la noyade trouble Lila au plus au point. Qui est cet homme ? Et que faisait il en pleine mer, tandis qu'un violent orage éclatait au dessus des Tours, la demeure familiale des Calhoun? Il prétend avoir perdu la mémoire et l'ignorer... Lila ne peut pourtant s'empêcher de se demander s'il ne cherche pas à la manipuler. Il ne serait pas le premier à essayer de s'introduire dans le manoir afin d'y dérober le fabuleux collier d'émeraudes de Bianca Calhoun, l'aîeule de la famille. Un bijou que Lila et ses soeurs n'ont jamais vu, mais dont désormais elles ont la certitude qu'il a été caché ici autrefois. Alors doit elle proposer l'hospitalité à son beau naufragé ou au contraire le faire déguerpir très vite? Incapable de choir Lila se jure de tout faire pour garder la tête froide en présence de cet homme que déclenche en elle une foule de sentiments nouveaux.Mélange incontrôlable d'inquiétude et de folle attirance
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 29-05-2015
Garou-garou a peur de tout. des crapauds qui font des bulles dans l'eau, des minuscules araignées et même des escargots. Mais ce qu'il déteste par dessus tout, c'est se retrouver tout seul chez lui, le soir, dans le noir. Heureusement Noémie la blonde va l'aider...
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 29-05-2015
Eugène le cantonnier fait sa ronde, quand il trouve la tombe des Lefort, des notables de la région, descellée et le couple mort depuis des années, en train de se quereller entre les tombes. Le récit du cantonnier émeut la ville et la police, mais pas les enfants Lefort qui le font passer pour fou. Une enquête est ouverte, mais alors qu'un loup a été aperçu aux abords du cimetière, Eugène est retrouvé égorgé. Muriel Lacan parapsychologue est appelée sur les lieux et se fait aider dans son enquête par son complice de toujours, Michel Fabre, agent de la PJ. La mort d'Eugène va faire ressurgir de vieilles histoires de vengeance familiale, et propulser sur le devant de la scène le médecin Merlieux pour qui les sciences ocultes n'ont aucun secret.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 25-05-2015
Londres, Régence. le père d'Esme, un homme cruel et violent, a prévu de la marier à un vieil aristocrate dans le seul but de servir ses intérêts. C'est oublier le caractère impétueux de sa fille qui, lorsqu'elle devine ses intentions, décide d'échapper à l'union qu'il veut lui imposer. Comment? En ruinant sa réputation, en provoquant un scandale, par tous les moyens.... Et très vite, une solution apparaît clairement dans l'esprit d'Esme, ou plutôt un visage. Celui du capitaine John Radwell, son séduisant voisin, un incorrigible débauché dont on ne compte plus les conquêtes. Aussitôt, Esme fuit la demeure familiale et s'introduit chez le célèbre capitaine, convaincue qu'un libertin tel que lui ne pourra pas résister.
Avez vous apprécié cet extrait ? -1
Quand Sara McMillan tombe sur le journal intime d'une certaine Rebecca, elle est à la fois choquée et fascinée. l'inconnue mène une vie débridée. happée par sa lecture, Sara se passionne pour Rebecca et cherche à la retrouver. Une curiosité qui va la plonger dans un abîme de plaisirs et de danger.
Désormais tandis que Chris et Mark font tous deux partis de sa vie et qu'elle est persuadée qu'il est arrivé quelque chose de très grave à Rebecca, Sara est perdue, ne sachant plus qui ou que croire. Pourra t'elle faire confiance à ces deux hommes ténèbreux ou connaîtra t'elle, elle aussi, une fin tragique?
Avez vous apprécié cet extrait ? -1
Cupide, brutal, le laird Erik McQuade passe son temps à guerroyer. Il méprise les femmes et refuse de doter sa fille unique Bronwyn. Pour être sur qu'elle ne se mariera pas, il n'hésite pas à compromettre sa réputation, proclamant devant la cour du roi d'Ecosse qu'elle a été déshonorée par leur voisin, Cullen McJames. Outré, ce dernier saisit vite l'intérêt qu'il peut trouver à une union entre les deux clans ennemis. Avec l'appui du roi, il enlève Bronwyn et lui met le marché en main: soit elle l'épouse soit elle portera bientôt leur bâtard. Mais Bronwyn McQuade n'est pas du genre à se laisser imposer quoi que ce soit.
Avez vous apprécié cet extrait ? +4
date : 24-05-2015
"Vous êtes en train de mourir, voulez vous vivre?" Quand un inconnu débarqué de nulle part, lui pose cette question, Peter est à l'agonie. Envoyé par son père, chercher du secours pour sa soeur mourante, il se retrouve pris au piège par une meute de chiens sauvages qui ne tardent pas à lui ôter tout espoir de survie. Aux portes de la mort, Peter est contraint d'opter pour la seule lueur d'espoir qui lui reste : accepter l'aide de ce mystérieux sauveur. Pourtant il est loin de se douter de ce qui l'attend au bout de cette main tendue. En effet, quelle sorte d'individu, ou plutôt de créature, peut donner la vie alors que la mort était certaine quelques secondes auparavant,
Avez vous apprécié cet extrait ? -1
Hannah...., murmura t'il en me caressant du regard. Tu me rends fou.
Les joues en feu, je battis des cils.
Il se pencha, et de ses lèvres, frôla la naissance de mon oreille, jusqu'à l'arrondi de mon menton.
J'eus un long frisson, il rit et attira ma tête contre lui afin d'embrasser mes cheveux et d'en inhaler l'odeur.
- Va t'en vite, sinon je ne réponds plus de rien, m'avertit-il, aussi fébrile que moi.
Avez vous apprécié cet extrait ? +3
Travis me regarda
- je sais que je deviens un peu dingue dès qu'il s'agit de toi poulette, mais je fais des efforts. Je t'assure. Je veux pas tout foutre en l'air.
- Alors évite de le faire
- C'est difficile pour moi, tu sais. J'ai tout le temps l'impression que tu vas te rendre compte que je suis un connard et me quitter. Quand tu dansais, hier, j'ai grillé des dizaines de mecs en train de te mater. Ensuite, tu vas au bar, et je te vois remercie ce type pour ta bière. Et puis l'autre niais qui t'attrape, sur la piste ...
- Mais tu ne me vois pas donner des coups de poing à chaque fois qu'une fille t'adresse la parole. Je ne peux pas rester cloîtrée dans l'appartement tout le temps. Tu dois prendre sur toi pour te contrôler.
- Je vais y arriver. Je n'ai jamais eu envie d'avoir une copine, poulette. Ce que j'éprouve pour toi, c'est très nouveau. J'ai pas l,habitude, je ne sais pas comment réagir. Si tu veux bien être patiente, je te jure que je vais changer.
Avez vous apprécié cet extrait ? +7
date : 24-05-2015
Quand Daemon apparut soudain à côté de moi, je hurlai. Je voulus le frapper mais il évita aisément mon coup.
- putain tu fais ça pour m'énerver, c'est ça?
-qui, moi, (il arrondit les yeux d'un air innocent.) A quelle heure est ce que vous dînez?
- 18 heures. (je montai les marches du perron) mais tu n'es pas invité.
- comme ci je voulais manger avec toi, rétorqua t'il
Je lui fis un doigt d'honneur sans me retourner.
- je te laisse jusqu'à 18h30 pour arriver chez nous, après je viens te chercher.
- ok, ok
Avez vous apprécié cet extrait ? +2
la main droite de Lily jaillit, non pas pour une gifle mais pour un coup de poing en bonne et due forme. Rule stoppa son poing en plein vol et riposta ... pas par une gifle, mais par un baiser, sur sa bouche.
Elle le mordit.
Rule retint un cri mais ne retira pas ses lèvres. Non, le salopard émit un petit rire. Il frotta sa lèvre ensanglantée contre les siennes. Lentement. Doucement. Puis lui lécha la lèvre inférieure.
Lily, elle ne bougeait pas. Elle en était incapable. C'était comme ci il l'avait paralysée. Immobilisée et tremblante, Lily sentait son être vibrer au son d'une nouvelle musique silencieuse.
Avez vous apprécié cet extrait ? +11
date : 24-05-2015
Je pressentais que ce que je m'apprêtais à dire était stupide et que j'allais le regretter une fois dissipés les effets de l'alcool, mais les mots se précipitaient déjà hors de ma bouche.
- le soir où nous nous sommes embrassés au PUB Mac Dégueu, tu as toi même dit que ça avait été comme de rouler une pelle à une sœur. Merde, je suis fichue.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Plus tard, allongés l'un contre l'autre je posai ma tête sur son ventre. Il me berçait doucement. Dans l'excitation du moment et la découverte de nos corps respectifs, toute gêne entre nous s'était effacée.
- c'était comme tu l'imaginais ? Demandai je .
Il se mit à rire, faisant rebondir ma tête.
- presque. Je croyais....non rien.
- mais si dis moi, qu'est ce que tu croyais?
- non, je ne te le dirai pas, tu vas rire.
- je te promets de ne pas rire. Dis moi.
Il me caressa les cheveux, lissant les mèches derrière mes oreilles.
- bon d'accord. Je ne pensais pas qu'on faisait ça face à face. Je croyais que ça se passait par derrière. Comme les chevaux....
Avez vous apprécié cet extrait ? +22
je les regardais, complétement captivée par ce spectacle. La fine volute du désir s'embrasa dans mon ventre, une sensation aussi malvenue qu'elle était familière.
Il était magnifique.
D'un air absent, je portai les doigts à mes lèvres puis me pétrifiait en prenant conscience que j'étais cachée dans son salon en train d'épier par une porte ouverte un homme en train de faire l'amour, alors qu'une semaine plus tôt j'avais décidé qu'il était mon ennemi mortel, j'étais complètement bouleversée.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0