Livres
535 365
Membres
561 489

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Daniel Pennac

Auteur

Maroc Né(e) le 1944-12-01 ( 76 ans )
6 349 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Mellana 2018-08-12T12:28:59+02:00

Biographie

Daniel Pennacchioni est le quatrième et dernier garçon d'une famille d'origine corse et provençale. Son père est un polytechnicien devenu officier de l'armée coloniale, ayant atteint le grade de général en fin de carrière et sa mère, femme au foyer, est une lectrice autodidacte. Il passe son enfance au gré des garnisons paternelles, en Afrique (Djibouti, Éthiopie, Algérie, Afrique équatoriale), en Asie du Sud-Est (Indochine) et en France (notamment à La Colle-sur-Loup). C'est son père, féru de poésie, qui lui donnera très vite le goût des livres, qu'il dévore dans la bibliothèque familiale ou à l'école.

Il raconte dans Mon frère, paru en 2018, ses relations fortes avec son frère aîné Bernard Pennacchioni, disparu prématurément en 2007.

Sa scolarité fut désastreuse. Dans Chagrin d'école, il prétendit avoir mis un an à assimiler la logique et la complexité du caractère « A » ; son père, militaire, général, ne s'en serait toutefois pas inquiété, affirmant que son fils maîtriserait parfaitement l'alphabet au bout de vingt-sept ans. Cancre, il se dit victime d'une dysorthographie enfantine. Ces versions plus ou moins romancées de ses difficultés scolaires ne l'empêchèrent pas de décrocher son baccalauréat puis une maîtrise ès lettres à Nice.

Adulte, il travailla comme chauffeur de taxi et illustrateur, avant de devenir en 1969 professeur de littérature de secondaire d'abord au collège Saint-Paul à Soissons, puis à Nice, et enfin à Paris. Il y enseigna notamment au lycée privé Paul-Claudel d'Hulst ; c'est de cette expérience qu'il s'inspira pour écrire Comme un roman. Il coupa son patronyme (Pennacchioni) en Pennac par peur d'embarrasser son père en signant son premier écrit en 1973 "Le service militaire au service de qui", un pamphlet sur le service militaire. En 1979, désespérant de la transformation de son quartier d'adoption de Belleville, à Paris, il réalisa un séjour de deux ans au Brésil, avec sa première femme Irène Pennacchioni-Léothaud qui y avait décroché un contrat de professeur dans l'Université fédérale du Ceará, séjour qui serait la source de son roman Le Dictateur et le Hamac. Il revient en France et commença à écrire pour les enfants. Avec Tudor Eliard, un dissident roumain, il proposa deux ouvrages dans le genre burlesque : Les Enfants de Yalta (1976) et Père Noël (1978).

Tout en continuant son métier de professeur. Il finit par proposer en 1985 Au Bonheur des Ogres à la Série noire. C'est ainsi que Benjamin Malaussène et ses amis de Belleville firent leur entrée dans la littérature. En 1995, il arrêta son métier de professeur pour se consacrer entièrement à la littérature.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 355 lecteurs
Or
2 787 lecteurs
Argent
2 273 lecteurs
Bronze
1 812 lecteurs
Lu aussi
3 732 lecteurs
Envies
1 044 lecteurs
En train de lire
91 lecteurs
Pas apprécié
343 lecteurs
PAL
1 235 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.51/10
Nombre d'évaluations : 2 456

5 Citations 1 540 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Daniel Pennac

Sortie France/Français : 2018-04-05

Sortie Poche France/Français : 2020-09-03

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Roxye 2020-11-03T10:19:34+01:00
Au bonheur des ogres

J'ai passé un bon moment à lire "Au bonheur des ogres". Le style d'écriture est original, mais agréable à lire et les personnages sont attachants. J'ai vu que ce livre faisait parti d'une saga et qu'il y avait une suite à la vie des héros, mais je ne pense pas être tentée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par StephanePiers 2020-11-08T15:38:51+01:00
L'Œil du loup

L'œil du Loup est le tout premier roman que j'ai lu et terminé en entier lorsque j'étais petite. C'était il y a plus de 20 ans maintenant et j'en garde un très beau souvenir. Je l'ai lu et relu plusieurs fois et je trouve l'histoire toujours aussi belle. Le film d'animation est très beau également et fidèle au roman. Je vous le recommande vivement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lecteur_Fouineur 2020-11-23T22:13:53+01:00
La Fée carabine

J'ai lu pour vous le premier chapitre de la première partie afin que vous vous fassiez votre opinion.

Retrouvez cet extrait sonore de quelques minutes afin de l'acheter ou l'emprunter en connaissance de cause.

--> https://youtu.be/y4GVZYPNLp4

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Squeletor 2020-11-24T18:44:15+01:00
Des chrétiens et des Maures

Toujours un plaisir de retrouver la Tribu et la plume inimitable de Pennac. Qu'une chose à dire : Plus ! C'était trop court !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par maidele 2020-11-25T10:37:34+01:00
Comme un roman

Un livre que je n'aurais pas penser lire un jour, mais qui a été une agréable surprise. Je ne peux qu'applaudir ce que Daniel Pennac affirme dans son livre, notamment le fait que la lecture est avant tout pour le plaisir, et n'est pas réservée à une certaine élite. J'aurais aimé lire ce livre au lycée, et j'aimerais que des profs lisent ça plus souvent. Un livre décomplexant et facile à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jessica-Lumbroso 2020-11-28T13:09:10+01:00
Au bonheur des ogres

J'ai rarement vu une aussi grande touche d'humour subtile dans un roman. Premier volume de la saga Malaussène, il reste pour moi un roman mythique à lire absolument. L'histoire est bien plantée, l'écriture magnifique. Ça se passe en plein Paris, au cœur d'une famille complètement dégantée et attachante, sept personnages avec leur caractère bien trempé, une famille qui s'agrandit de volume en volume. Ce roman à des allures de roman policier. J'en ai ri, complètement subjuguée.

Incontestablement, un de mes livres préférés (avec les suivants de la saga).

Benjamin à tout du parfait bouc-emissaire. C'est d'ailleurs le métier qu'il exerce au sein du Magasin, à pleurer devant les clients pour leur faire abandonner leur plainte. Et ce don de bouc lui vaut d'être soupçonné par la police, suite à l'explosion des bombes dans le supermarché.

Mais Benjamin, c'est surtout un frère de famille aimant : véritable papa-poule pour sa sœur Clara ; qui doit gérer les incertitudes sentimentales de sa sœur Louna, qui a pourtant quitté le foyer familial ; sans compter l'excentricité de la dernier de ses sœur, Thérèse, voyante à ses heures ; et qu'il lui faut en plus de ça canaliser Jérémy, son petit frère, véritable casse-cou ; et gérer les cauchemars d'ogres-Noël du petit dernier, Le Petit. Sans parler de son chien épileptique, Julius le Chien, qui le suit à la trace. Ou de sa mère qui brille par son absence, mais qui est pourtant très attachante dans sa naïveté.

Mais Benjamin, c'est aussi une famille, une autre : celle de la rue, celle de Belleville. C'est la famille Ben Tayeb, qui les ont tous élevé et vu grandir alors que leur mère était en énième vadrouille sentimentale ; mais c'est aussi Stojilcovitcz, son ami de toujours, toujours de bons conseils ; Loussa, le sénégalais spécialiste de littérature chinoise ; Marty, le médecin de famille, et Laurent, le docteur que Louna a épousé ; ou encore Nourdine, Simon le Kabyle et Mo le Mossi, qui seraient prêts à soulever tout Belleville pour protéger les Malaussène. Mais c'est aussi l'inspecteur Coudrier, le seul, l'unique inspecteur, qui durant l'ensemble des volumes de la saga, protègera Benjamin, envers et contre tous, contre les preuves qui l'accusent, contre la profession qui veut sa peau...

Mais Benjamin, c'est surtout Tante Julia, Julie Corrençon, l'amour de sa vie, celle qu'il prend la main dans le sac à voler dans le Magasin, avant la toute première explosion. Ces explosions qui l'acculeront devant la justice, mais qui lui permettront d'agrandir sa famille déjà bien encombrante...

Bref, vous l'aurez compris, Au bonheur des ogres, c'est le premier petit bijou d'une saga complètement délirante, aux personnages aussi atypiques qu'attachants, et à l'intrigue lourdement bien menée. Un petit chef d'œuvre dans ma bibliothèque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lempika23 2020-11-28T20:59:30+01:00
L'Œil du loup

Je me souviens avoir du lire ce livre au collège et j’en garde un très jolie souvenir. C’était bien raconté et l’intrigue m’avait beaucoup plu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Squeletor 2020-12-10T12:43:47+01:00
Aux fruits de la passion

Plus que l'histoire, c'est la recette parfaite de cette saga et le style inimitable de Pennac qui font de chacun des tomes une réussite. Une véritable friandise littéraire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PowLeen 2020-12-23T19:18:48+01:00
Comme un roman

J'ai beaucoup aimé ce livre, j'espère me souvenir de son contenu plus tard!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Percabeth13_01 2020-12-27T23:14:57+01:00
L'Œil du loup

Un excellent roman jeunesse qui m'a beaucoup marquée lorsque j'étais en primaire.

Je recommande chaudement.

Afficher en entier

On parle de Daniel Pennac ici :

[Challenge] 1, 2, 3... Soleil !
2020-08-08T20:46:40+02:00
[Challenge] Les 26 livres (2020)
2020-06-25T15:09:59+02:00
Young Romance & Jeunesse dorée
2020-06-17T01:34:58+02:00
[Challenge] Communautaire 2020
2020-03-03T17:33:22+01:00

Dédicaces de Daniel Pennac
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 37 livres

Gallimard Jeunesse : 12 livres

Pocket : 2 livres

Nathan jeunesse : 2 livres

Pocket jeunesse : 2 livres

Casterman : 1 livre

Lucky Comics : 1 livre

Hoebeke : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array