Livres
477 981
Membres
459 177

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Je suis née dans un bocal...



Description ajoutée par Capdevielle 2019-11-04T20:15:54+01:00

Résumé

En 2005, au bout de vingt années de travail dans le monde de la gestion d’entreprise, de questionnements et de déboires personnels, Isabelle ressent le besoin de changer de vie pour répondre à ses aspirations profondes. Ce livre est l’histoire de son parcours, résumée en quelques pages. Il n’est ni un exemple, ni une vérité en soi, juste le témoignage sans langue de bois d’une petite fille sensible et protégée par les siens, qui a dû s’endurcir pour survivre, apprendre à lâcher prise pour vivre, puis se faire confiance pour prendre son envol.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 lecteur

Extrait

Extrait ajouté par Capdevielle 2019-11-04T20:18:41+01:00

Le ballon s’élève doucement au-dessus des arbres, comme en lévitation. C’est une sensation agréable et inhabituelle, différente du parapente. On ne ressent pas le vent puisque porté par lui et les brûleurs au-dessus de nos têtes procurent une douce chaleur. Ça tangue un peu, mais ce n’est pas bien grave.

La vue est belle sur la vallée. Le ciel est bleu azur avec quelques traînées orangées. On passe juste au-dessus des habitations. Les gens nous saluent gentiment, ils sont à l’apéro et nous faisons l’attraction. Je crie « Bon appétit ! ». Un agriculteur nous regarde d’un air mauvais survoler son troupeau de vaches.

On monte ou descend doucement. Ce n’est pas régulier, suivant si le pilote envoie du gaz dans le brûleur, ou pas. Le vol ne sera pas très long car, dans une heure, la nuit va tomber.

Je trouve qu’on est bien bas. « Il y a un altimètre ? » « Oui, je vais l’allumer ». Excellente idée. Plutôt relax ce pilote ! Ça a l’air facile de manier cet aéronef ! Je prends des photos, je filme, on discute... et bing, la nacelle percute la cime d’un arbre et pivote sur elle-même, avant de se stabiliser. Heu, c’est normal de faire de l’accrobranche ?

Nouveau ‘bip bip’ de mes antennes. Je me tourne vers Alex et lui demande : « On a une autonomie de combien avec les bouteilles de gaz ? » - « Entre 1h et 1h30 ». Je perçois comme un blanc dans son regard. Il regarde la bouteille de propane liquide qui est contre moi et entreprend de dévisser le tuyau qui la relie au brûleur. Déjà ? Il attrape la bouteille voisine et tente de revisser le tuyau. Un immense nuage blanc s’élève en sifflant jusqu’au ballon tandis qu’Alex s’énerve. Il y a l’air d’y avoir un problème. Oups !

Je me tourne vers le sol qui se rapproche rapidement. Heureusement, le ballon descend au-dessus d’un ruisseau, entre deux bordures de forêt, sans toucher les branches. Je lance un coup d’œil vers les autres passagers qui ne bronchent pas. La voix s’emballe dans mon dos. « P…, j’y arrive pas, mes gants, où sont mes gants ? P… de m… ». Crash ou explosion ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Je viens de finir ce livre que j'ai lu d'une traite. Alors on peut dire comme on dit chez nous que : oui, depuis ta jeunesse, " elle a déroulé du câble " !!!

Cette confiance en elle, en l'Univers, cette connexion, cette complicité avec les "étages supérieurs " m'interpellent grandement et boostent mon ouverture, mon ravissement devant la Vie, devant mon Chemin qui m'étonne de jour en jour......

Bravo et Merci pour ce livre sincère qui nous amène vers l'espoir, la joie ...et quelque chose de Grand, dont on fait partie....

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 1
Commentaires 1
Extraits 2
Evaluations 1
Note globale 7 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode