Livres
473 037
Membres
446 424

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La femme du Ve



Description ajoutée par Soph2222 2015-12-29T20:50:34+01:00

Résumé

Jeté hors de chez lui par sa femme, loin de sa fille et renvoyé de son poste de professeur d’université, Harry Ricks n’a plus grand-chose à perdre. Réfugié à Paris, ses seules perspectives sont d’aller au cinéma et de tenir le plus longtemps possible avec ses maigres économies. Sans le sou, il découvre bientôt, lui l’intellectuel américain, une ville sordide, celle des marchands de sommeil, des clandestins et des combines louches. Aussi, quand il rencontre Margit, femme élégante et sensuelle, il plonge avec délice dans le jeu de séduction dont elle édicte les étranges règles. Un jeu troublant, plein de plaisirs, de mystères, et, ce qu’Harry ignore encore, de dangers…

Il y a encore quelques mois, Harry Ricks était professeur dans une université américaine et menait une vie tranquille avec sa femme et sa fille.

Aujourd'hui Harry survit tout juste dans une chambre de bonne crasseuse à Paris, au fin fond du Xème arrondissement, et n'a plus aucun contact avec sa famille.

Alors qu'il croit toucher le fond, la passion fait irruption dans sa vie : elle s'appelle Margit, elle est hongroise et sensuelle. Et très énigmatique : Harry ne devra pas lui poser de questions sur son travail, son passé, sa vie, et ne pourra la voir que deux fois par semaine, à dix-sept heures, dans son appartement du Vème.

Comme envoûté, Harry accepte. Mais bientôt se produisent autour de lui d'étranges coïncidences...

Un nouveau cauchemar savamment orchestré par un Douglas Kennedy plus machiavélique que jamais. Un roman noir surprenant dans un Paris inattendu et crépusculaire hanté par les ombres de Simenon et Bunuel.

Afficher en entier

Classement en biblio - 461 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par anonyme 2014-02-28T18:03:14+01:00

Parfois, on est obligé de se demander s’il n’existe pas une sorte de force surnaturelle qui intervient au dernier moment pour rétablir la justice, quand les hommes sont incapables de la faire triompher…

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Un roman étrange et mystérieux, envoûtant. Une curieuse spirale infernale et diabolique. On suit le protagoniste principal dans sa descente aux Enfers, possédé, envoûté par cette mystérieuse femme. L'intrigue est originale, le dénouement laisse perplexe...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Severinette 2018-12-04T09:42:10+01:00
Argent

Un roman bien écrit avec un personnage principal attachant et une intrigue mystérieuse qui nous plonge dans un Paris de plus en plus inquiétant. J'ai vraiment adoré l'atmosphère de ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angelique0209 2018-01-28T13:25:35+01:00
Argent

J'ai beaucoup apprécié ce livre, il sort un peu du commun, j'ai bien aimé le style d'écriture de Douglas Kennedy, j'ai bien aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wiise_Giirl 2018-01-07T21:53:32+01:00
Or

C'est sans grande conviction que j'ai débuté ce roman. Ce fut pour moi une belle révélation.

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère de ce roman, auquel je me suis accroché dès les premières pages

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Serafima 2017-09-04T03:03:46+02:00
Bronze

Encore un très bon Douglas Kennedy, avec tous les ingrédients qui font sont succès, j'ai beaucoup aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marmotte-s 2017-05-22T10:01:00+02:00
Bronze

Que vous dire de ce roman qui m’a déçu. Une histoire qui pour moi n’est pas rationnel et qui part dans un délire onirique. Je n’ai pas reconnu le style de Douglas Kennedy. Pour moi un roman qui n’ai pas le meilleur de cet auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KwoL25 2016-10-29T15:13:09+02:00
Argent

Je suis fan des romans de Douglas Kennedy mais je n'a pas bien accroché avec celui-ci, trop bizarre à mon goût. L'auteur m'avait habituée à mieux, beaucoup mieux!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pauline-dga 2016-08-11T08:59:37+02:00
Argent

Lecture mitigée. Tout au long du livre je n'ai pas compris ou l'auteur voulait m'emmener, l'ambiance et le côté troublant du livre m'ont laissé pantoise. En revanche à la dernière ligne j'ai trouvé ce livre très ingénieux. Ce n'est pas un livre que je relirai, et malgré ma lecture mitigée je me souviens de l'histoire comme si je l'avais lu hier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ann33 2016-05-07T22:00:52+02:00
Or

Pour moi c'est le meilleur roman de Douglas Kennedy.

J'adore les côtés sombres, mystérieux et troublant de ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Missnefer 2016-04-02T18:19:15+02:00
Lu aussi

Euh par ou commencer !

En tout premier lieu , dire que le changement d'univers, après m'être immergée dans la douce ambiance romantique de la Maison d' Hôtes de Debbie Macomber, est un doux euphémisme.

Parce qu'ici, bien que l'auteur nous offre une virée dans Paris la plus belle capitale du monde et la plus romantique qui soit , c'est dans un tout autre univers et ambiance qu'il nous plonge

Celui des clandestins, des marchands de sommeil , des petits boulots illégaux pour survivre.

Une ambiance glauque, triste et si réaliste de la vie. Donc oui nous évoluons dans le monde réel tant et si bien que pendant un moment nous occultons le versant fantastique de cette histoire. Je l'avais tellement oublié que dans la deuxième partie je dois avouer que je me suis perdue, prise , enfin, par un rythme plus soutenu de la suite des évènements. A partir de là j'ai commencé vraiment à m'intéresser à cette intrigue, ( meurtres et femme énigmatique ) parce que j'ai bien hésité un moment: au mieux sauter des pages pour parvenir à la fin et enfin savoir si notre Harry parviendrait à se sortir de son sinistre destin ou abandonner.

Je me suis retrouvée à me poser la question, rêvait il pris dans sa fièvre depuis son arrivée dans la capitale ? Harry est il victime d'un dédoublement de personnalité ? parce que vraiment il est le suspect le plus probable pour touts ces meurtres autour de lui.

Puis le coté fantastique de cette histoire s'est vraiment précisé au cours de pages , avec les réponses sur l'identité de cette femme étrange du Ve et enfin la résolutions de ces assassinats autour de lui.

Nous baignons dans une ambiance étrange faite de responsabilités, de culpabilité constante,et d'un défaitisme incroyable, le tout étant terriblement déprimant.

Nous arrivons donc à la fin , une fin qui ne peut être que ce que l'est et pourtant je me suis trouvée déçue. Je m'attendais à quoi ? A vrai dire je n'en sais rien.

malgré toutes ces galères, le personnage d' Harry n'a suscité aucune émotion, la triste vie de Margit non plus d'ailleurs.

En conclusion je dirais que la magie n'a pas opéré, le coté fantastique, (un coté quatrième dimension) de l'histoire trop abracadabrant pour moi. Pour autant, la vie quotidienne des immigrés à Paris qui tentent d e survivre est particulièrement bien dépeinte

Cependant avec trop de digressions à mon gout, de plus je me suis ennuyée à suivre Harry dans toutes ses salles de ciné à voir et revoir ses films favoris.

Un roman dans ma PAL depuis longtemps, un résumé tentant qui ne dévoile rien de l'intrigue et une superbe page de couverture

A ce jour j'ai lu 3 romans de Douglas Kennedy , celui ci , une Relation Dangereuse et mon préféré incontestablement A la poursuite du Bonheur, deux romans aux antipodes l'un de l'autre, et après cette lecture j'avoue qu'à cette heure j'hésite à poursuivre la découverte de cet auteur,.

Pour autant l' Homme qui voulait vivre sa vie se trouve avoir de bonnes critiques, A l'ombre des pyramides m'attend dans ma PAL depuis ... longtemps et je ne suis pas du tout tentée pour l'instant

Afficher en entier
Commentaire ajouté par manou4 2016-02-16T15:10:40+01:00
Lu aussi

Écriture simple. J'ai trouvé le début banal - un bon best-seller -. Vers la 100ième page l'action est bien menée. On s'accroche à Harry se demandant ce qui va bien encore lui arriver. Il se met toujours dans des situations pas possible. On découvre la mentalité américaine. Un policier lui dit "Les embrouilles, c'est votre destin." Oui, il cumule les ennuies, mais s'en sort toujours. Pourquoi? La femme du Vième lui dit souvent: "Tu n'as pas la preuve."

L'action est bien menée et j'avais toujours envie d'avancer dans ma lecture pour connaître la suite de ses mésaventures, savoir comment ça allait tourner.

Afficher en entier

Date de sortie

La femme du Ve

  • France : 2010-10-21 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 461
Commentaires 59
Extraits 45
Evaluations 86
Note globale 6.9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode