Livres
546 088
Membres
581 841

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ravage



Description ajoutée par chatelna 2013-04-29T18:52:17+02:00

Résumé

Nous sommes au XIIème siècle, les temps ont changés, la technologie est omniprésente et facilite la vie des hommes au point qu'ils ne se fatiguent plus à rien faire. C'est vrai, lorsque les trains vont à plus de 600 kilomètres à l'heure et que les légumes, fruits et autres aliments, poussent dans des usines pour devenir parfaits, pourquoi se fatiguer à se déplacer à pied ou a travailler la terre à la main ? Sans oublier que les crimes, vols, meurtres et autres délits ne sont plus qu'un mauvais souvenir depuis que l'on conserve nos morts dans nos maisons et que l'on les expose tels des mannequins, puisque ce privilège d'une existence physique éternelle est interdite aux criminels...

C'est à cette époque que vivent Blanche Rouget, la future super star de la télévision, et François Deschamps, un fils de paysan aspirant à devenir ingénieur en chimie agricole. Mais au moment où Blanche s'apprête à faire sa première apparition à l'antenne, La catastrophe se produit. L'électricité se coupe, dans le ville, dans le pays, mais aussi dans le monde entier ! Les gens paniquent, se piétinent en sortant en toute hâte des bâtiments, les avions s'écrasent sur les villes, tombants du ciel en plein vol, le monde est plongé dans le noir... François va alors retrouver Blanche, qui est son amie d'enfance et ils vont constituer un groupe de personnes bien décidées à s'en sortir quoi qu'il leur en coûte. Ils vont fuir les villes où règne le chaos pour rejoindre la compagne, où ils espèrent trouver une vie meilleure.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 495 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Dezaelle 2016-05-25T12:30:43+02:00

_ Tout cela, dit-il, est notre faute. Les hommes ont libéré les forces terribles que la nature tenait enfermées avec précaution. Ils ont cru s'en rendre maitres. Ils ont nommé cela le Progrès. C'est un progrès accéléré vers la mort. Ils emploient pendant quelques temps ces forces pour construire, puis un beau jour, parce que les hommes sont des hommes, c'est-à-dire des êtres chez qui le mal domine le bien, parce que le progrès moral de ces hommes est loin d'avoir été aussi rapide que le progrès de leur sciences, ils tournent celle-ci vers la destruction.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

C'est un livre incroyable. L'histoire presque plausible de toute une société qui s'effondre et se détruit elle même à cause d'une chose aussi banale qu'une coupure d'éléctricité. C'est terrifiant, et pourtant ça n'est pas totalement impossible que ça nous arrive un jour! Enfin bref, un livre magnifique.

Afficher en entier
Or

Pouah. Ravage est un roman comme on n'en fait plus.

L'histoire commence doucement, Barjavel nous pose son décor futuriste dominé par les machines.... Et soudainement, c'est la catastrophe. Et ça n'arrête plus. Les événements s’enchaînent coup sur coup et on aimerait juste que ça s'arrête, d'une manière ou d'une autre. Barjavel a les mots et le style choc qu'il faut pour raconter une histoire comme celle-là. Seul point négatif, je m'attendais à une fin plus percutante, je trouve que celle choisie par l'auteur détonne un peu avec le reste... Mais bon, Barjavel est un très grand auteur que je ne peux que conseiller.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par IreneAdler 2021-01-27T14:19:50+01:00
Or

Initialement, j’étais juste parti pour mettre un petit commentaire approbateur sur ce livre de science-fiction dont j’avais gardé un très bon souvenir dans ma jeunesse. Mais j’ai été surpris de voir bon nombre de commentaires de femmes pour la plupart, s’offusquant de la manière dont les femmes étaient traitées dans ce livre sur le thème « l’auteur se préoccupait beaucoup des dérives de la technologie mais n’avait pas du tout anticipé l’évolution de la société avec le rôle des femmes etc. ». Déjà en préambule, je trouve assez grotesque de reprocher ce genre de choses venant d’une époque, où si l’on suivait ce principe, on pourra alors critiquer tous les ouvrages y compris des classiques comme les trois mousquetaires. Deuxio, je trouve un certain nombre de commentaires assez pédants pour se permettre de critiquer un aussi grand écrivain, surtout provenant de personnes dont l’horizon culturel ne semble pas dépasser le niveau de la Gameboy et des aventures de Tintin. Tertio, sur l’évolution des mœurs justement, je trouve qu’il y a beaucoup à craindre, quand on voit l’explosion des familles monoparentales, les divorces, la PMA pour toutes etc. Avec toutes les répercussions possibles et imaginables sur la chute du niveau scolaire, l’inculture grandissante et j’en passe. Donc avant de se permettre de critiquer un grand écrivain surtout en faisant l’apologie d’une société qui n’est pas exemplaire loin s’en faut, je pense que certains, et surtout certaines, devraient tourner 7 fois leur langue dans leur bouche…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MacNamara 2021-01-27T11:51:10+01:00
Or

Un excellent livre qui est même on ne peut plus d’actualité dans la conjoncture actuelle… où on est plus très bien sûr de savoir où va le monde. Je l’ai lu il y a longtemps et je ne me souviens plus quel était l’épisode déclencheur de la catastrophe. Mais ce dont je me souviens, c’est que le formatage des individus les rendait incapable de réagir à cette catastrophe. Et j’avoue que par certains côtés, le monde actuel me fait un peu penser à ça ne serait-ce que quand on voit à quel point il est déstabilisé par la crise du Covid. Je ne suis pas sûr d’être en totale adéquation avec la morale finale de l’auteur qui conclut que d’une certaine manière, la technologie est responsable de tous les maux, et qu’il faudrait « la bloquer » à un certain niveau. Point amusant : je remarque que comme dans le Dune d’Hebert, une fois que le héros est arrivé sur le trône à la fin en ayant vaincu tous les obstacles, il prend lui aussi toute une ribambelle de femmes ! Est-ce que ce serait là aussi une morale qui veuille que l’homme ne soit heureux qu’avec une multitude de compagnes ? En tout cas, le macho que je suis y souscrit !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Olgaorlovski 2021-01-18T11:08:39+01:00
Bronze

Malgré le traitement fait des personnages féminins, ce roman de science-fiction fait partie des classiques du genre et pose le sujet des vonséquences de l'industrialisation et du progrès

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maxime1086 2020-12-11T17:03:39+01:00
Lu aussi

Un roman médiocre. C'est du vu et du revu. Je sais qu'il faut tenir compte du contexte de publication (1942). Effectivement, c'est un des premiers romans de SF français mais ça n'excuse pas l'absence d'intérêt que j'ai ressenti

Je n'ai pas du tout été intéressé par les personnages. Je déteste François, chef autoproclamé qui se permet de donner des ordres alors qu'il était en bas de l'échelle sociale 100 pages avant. Je reproche le fait qu'il n'y ait pas d'évolution cohérente chez les personnages. Ils sont creux. Ce n'est pas parce que c'est la fin du monde que cela justifie aussi facilement de donner autant de pouvoir à François. Le roman n'est pas moderne au niveau progressiste (la femme est vue comme un être qui doit enfanter ou faire la cuisine). Le seul passage que j'ai apprécié, c'est la visite de l'hôpital psychiatrique. C'était un grand moment d'écriture je trouve. Y'a un mélange d'horrifique, de terreur que je n'ai pas retrouvé dans le reste du roman. La dérive des personnages est interminable.

Bref, c'est un roman oubliable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CyberSurimi 2020-08-30T04:35:25+02:00
Commentaire ajouté par Co_Co 2020-08-17T21:46:34+02:00
Lu aussi

L'écriture est étrange mais très intéressante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BleuennMoana 2020-08-09T20:26:28+02:00
Bronze

Je n'ai pas accroché à l'écriture brouillonne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biku 2020-08-07T19:46:59+02:00
Lu aussi

Pas très convaincue pendant la lecture pour de nombreuses raisons : l'univers est je trouve présenté maladroitement et l'auteur a prévu l'avancée de la technologie mais pas de la société (concernant la place de la femme notamment). J'en garde quand même quelques bons souvenirs, les scènes d'actions étaient bien écrites. Quand bien même je ne recommanderai pas de le lire, il a mal vieilli on va dire

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Avelyne 2020-07-20T18:35:57+02:00
Lu aussi

Un roman dystopique plutôt noir mais très original. N'espérez pas vous remonter le moral avec ce livre, mais pris au troisième degré ça passe. J'ai moyennement aimé...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SunMosaic 2020-07-08T22:30:47+02:00
Pas apprécié

Je ne suis pas mécontent de l'avoir lu Spoiler(cliquez pour révéler) mais le livre a perdu beaucoup de son intérêt dès le passage des terres brûlées et l'épilogue où le despotisme technophobe était présenté comme un exemple m'est resté en travers de la gorge.

Afficher en entier

Date de sortie

Ravage

  • France : 2007-02-22 - Poche (Français)

Activité récente

Manu-46 l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-25T21:11:00+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1495
Commentaires 187
extraits 41
Evaluations 337
Note globale 7.3 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode