Livres
486 419
Membres
476 432

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Neil Gaiman

3 509 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2009-10-11T21:15:31+02:00

Biographie

Romancier et scénariste de BD anglais

[Bande dessinée]

Né à Portchester le 10 novembre 1960

Il aura fallu près de dix ans à Neil Gaiman pour concrétiser son désir de devenir scénariste de bande dessinée. Durant son enfance, il fréquente assidûment la bibliothèque, et développe une véritable passion pour les comics et l'heroic-fantasy, en particulier grâce à des auteurs comme J. R. R. Tolkien ou Samuel R. Delany. Son entourage lui déconseille de suivre la trace de ces hommes qu'il admire, aussi devient-il journaliste pour un temps, et travaille pour des titres comme Penthouse, The Observer, ou encore The Sunday Times. A cette époque, il écrit aussi une biographie très remarquée du groupe pop Duran-Duran. En 1984, la sortie de 'Swamp Thing', comic d'Alan Moore, va raviver sa passion. Il scénarise alors sa première bande dessinée, 'Violent Cases', en collaboration avec l'illustrateur Dave McKean, avec qui il réalisera de nombreux albums. En 1986, il signe chez l'un des plus grands éditeurs de bande dessinée américain, DC Comics, et connaît très vite le succès. Parmi ses albums phares, on peut citer 'L' Orchidée noire', et surtout 'Sandman', série qui lui permet de s'imposer comme l'un des meilleurs écrivains de la scène du fantastique anglo-saxon. Neil Gaiman est aussi auteur de nouvelles - 'Smoke and Mirrors : Short Fictions and Illusions' - et de romans salués par le public et la critique : 'De bons présages', best-seller international coécrit avec Terry Pratchett, 'Neverwhere', adapté à la télévision puis au cinéma, ou encore 'Stardust', remarquable conte pour adultes.

Evene.fr

Afficher en entier

Livres de Neil Gaiman

Classement dans les bibliothèques

Diamant
907 lecteurs
Or
1 558 lecteurs
Argent
1 252 lecteurs
Bronze
824 lecteurs
Lu aussi
896 lecteurs
Envies
3 121 lecteurs
En train de lire
161 lecteurs
Pas apprécié
195 lecteurs
PAL
1 470 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.67/10
Nombre d'évaluations : 1 723

5 Citations 1 004 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Neil Gaiman

Sortie France/Français : 2019-05-31

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Fantaslego 2020-02-01T18:27:36+01:00
L'Océan au bout du chemin

Un roman poignant qui m'a attrapée dès les premiers chapitres. Le narrateur, après des funérailles, se rend dans un lieu mystérieux de son enfance et se souvient d'événements étranges survenus à la suite de son septième anniversaire, notamment sa rencontre avec la jeune Lettie et sa famille. On assiste alors à des situations au caractère fantastique ou bien tangible, vécues par un garçon qui ne saisit pas vraiment la gravité de ce qui lui arrive. A travers cette aventure très rapide et facile à lire, Neil Gaiman parle avec force et poésie d'enfance et d'âge adulte, de traumatisme, de violence et de nostalgie, le tout trempé dans une bonne dose de fantastique. Un véritable coup de cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shamandali3 2020-02-02T16:54:32+01:00
Neverwhere

Fiancé à Jessica, Richard Mayhew a une vie toute tracée ... jusqu'au soir où il tombe par hasard sur une jeune fille blessée. Sa vie bascule et il découvre un monde insoupçonné.

J'ai découvert que ce roman était en fait l'adaptation d'une série télévisée, elle-même écrite par Neil Gaiman. Cela se retrouve dans l'écriture avec un récit très visuel aux nombreux changements de points de vue. J'ai trouvé que cela rendait le roman un peu brouillon par moment.

L'univers est intéressant mais le point fort incontestable c'est pour moi les personnages : Richard l'anti-héros qui n'aspire qu'à retrouver son ancienne vie, Porte la jeune fille qui cherche à découvrir ce qui est arrivée à sa famille, Chasseur, le marquis de Carabas, les méchants Mr Croup et Mr Vandemar ... et le reste de la population croisée dans le Londres d'En Bas.

J'ai vu sur Goodreads qu'un nouveau roman dans cet univers devait sortir cette année, je replongerai volontiers dans les mystères du Londres d'En Bas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nanoue 2020-02-04T20:54:21+01:00
Stardust

Après avoir revu le film il y a quelques années, j'avais découvert qu'il était adapté d'un livre... que je me suis empressée de rechercher. Et puis je l'ai oublié. Je suis retombée dessus il y a quelques semaines et je me suis lancée.

Résultat j'ai beaucoup aimé, l'histoire n'est pas totalement identique au film et j'ai apprécié, tout ce qui peut plaire dans un film ne plait pas dans un livre et vice versa.

Le livre a quelque chose de très poétique, remplis avec des petites notes d'humour et de joie. C'est un livre qui sans qu'on sache trop pourquoi, fait du bien tout simplement. Une belle découverte !

Petit résumé de l'histoire : Tristran un jeune homme de 17 ou 18 ans (j'ai un doute), promet à Victoria, la jeune fille dont il est amoureux, de lui ramener l'étoile filante qu'ils ont vus tomber ensemble. Tristran se lance donc dans une quête où il va rencontrer toutes sortes de créatures. En commençant par un petit homme/animal velu au chapeau mou, continuant avec de vilaines sorcières et allant jusqu'aux pirates de l'air qui chassent les éclairs... la liste est longue. Petit coup de coeur pour la petite créature au chapeau mou qui aide Tristran au début de sa quête. Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai d'ailleurs trouvé dommage qu'on ne la recroise pas à la fin

Au fil de l'histoire Tristran apprend à découvrir Féérie, le monde au delà de la frontière de Wall et plus il découvre ce monde, puis il grandit et découvre qui il est.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Caro224 2020-02-06T19:01:39+01:00
L'Étrange Vie de Nobody Owens

Ce livre est une pure folie, du pur génie ! Je l'ai tout simplement adoré. J'étais déjà super emballée par le résumé mais j'ai adoré l'univers de Nobody, j'ai adoré les personnages, le déroulement de l'histoire, le suspens, c'était tout simplement... wahou.

Je suis juste triste de devoir quitter Bod et ses aventures. De plus, c'est un livre tellement poignant et tellement bien écrit !

Si vous hésitez encore à le lire... Surtout, N'HESITEZ PLUS, FONCEZ !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NRUN 2020-02-10T05:28:20+01:00
De bons présages

Hilarant, si tu met du correcteur sur toutes les fois que le nom Rampa apparait dans le livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fnitter 2020-02-10T12:53:33+01:00
L'Étrange Vie de Nobody Owens

Une belle danse macabre.

Nouveau succès littéraire pour l'auteur multi-primé de American gods et surtout Coraline. Ce nouveau roman a obtenu les Hugo et Locus 2009.

Le roman s'ouvre sur l'exécution de toute une famille à laquelle échappe, plus ou moins miraculeusement Bébé, deux ans. Il trouvera refuge dans le cimetière du coin et sera pris en charge par Mr et Mrs OWENS, un couple de fantôme de 250 ans d'âge et Silas, un bien mystérieux tuteur. On l'appellera Nobody (personne)(dit Bod) car il ne ressemble à personne d'autre que lui-même.

De rencontres bizarres en rencontres improbables avec les divers habitants du cimetière, loup-garous, vouivre, goules et sorcières, le jeune Nobody fera son éducation jusqu'à ses 15 ans.

Bien que classé littérature jeunesse, le style est bien dans le ton de l'environnement macabre. Gothique, Burtonnien. Rehaussé de dialogues vifs, incisifs et vivants, ce qui est un comble pour une histoire de cimetière remplis de morts (vivants ?). On baigne dans une atmosphère gentiment rétro, un sentiment d'un autre temps alors que l'histoire se déroule dans le monde moderne(ordinateurs, CD et téléphones portables à l'appui).

On regrettera un manque de détails et d'explications sur le background et quelques lenteurs, notamment en début de récit où l'attrait de la nouveauté s'estompe assez rapidement pour laisser place à un léger ennui jusqu'à mi-roman où l'histoire s'emballe enfin un peu.

Une fin trop lapidaire vient s'ajouter aux critiques que j'ai à formuler sur ce roman.

Un roman original, indéniablement poétique et plein de tendresse, mais qui manque de développement dans le cadre d'une lecture adulte d'où ces trois petites étoiles seulement. A réserver aux ados.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fnitter 2020-02-10T12:54:58+01:00
Coraline

Un conte fantastique pour enfant, exclusivement ?

Une nouvelle multi primée (British science-fiction, hugo et nebula du court roman, brian stoker et locus du roman jeunesse).

Coraline, une petite jeune fille hardie, est une exploratrice née. Dans sa nouvelle maison, aux voisins un peu bizarres, elle découvre un passage. Derrière une porte, un autre monde l'attend. Où une chose, qui se veut son autre mère, va tout faire pour la garder près d'elle. Mais c'est sans compter sur la débrouillardise et l'esprit aventureux d'une petite gamine qui ne s'en laisse pas compter.

Ce n'est pas de l'autre côté du miroir (les références à Alice sont nombreuses, assumées et mises en avant un peu par tout le monde) mais de l'autre côté de la porte que se passe l'aventure.

Une aventure à partir de 10 ans, sans doute, mais interdite au plus de 13... Une histoire qui fera probablement frissonner vos jeunes enfants et peut être même cauchemarder (faut assumer), mais qui fera doucement rigoler les plus âgés nourris aux horreurs télévisuelles bien plus glauques que ce charmant récit.

Cela se lit très facilement, trop facilement ? trop vite.

A tout prendre, je préfère encore du même auteur, L'étrange vie de Nobody Owens et pour les adultes : American Gods.

Je ne suis probablement pas le bon public pour ce genre de littérature.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nanoue 2020-02-17T09:57:07+01:00
De bons présages

J'ai mis un bon moment à finir le livre. J'avais lu des livres des deux auteurs et j'avais apprécié donc je pensais accrocher tout de suite...

Je dois avouer qu'au départ j'ai eu beaucoup de mal avec les nombreux personnages. On change très régulièrement de narrateur et parfois je n'en voyais pas l'intérêt.

Je voulais que l'histoire avance, mais avec ces multiples changements, je trouvais que le livre traînait un peu en longueur. Je me suis quand même accrochée et j'en suis contente. Au final quand on avance dans l'histoire, le nombre de personnages diminue un peu (on se rapproche d'un cercles de personnages récurrents et l'histoire s'accélère. Le livre est bien écrit et il est surtout remplis d'humour.

J'ai beaucoup apprécié le duo d'Aziraphale et de Rampa, et j'aurais préféré les voir un peu plus. Ils sont absent pendant une partie du livre.

Petit coup de coeur aussi pour Newt et Anathème.

En bref, une lecture agréable même s'il a fallut que j'insiste un peu et que je m'accroche sur le début.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chachouw 2020-02-18T11:26:50+01:00
La Belle et le Fuseau

Une reine, dont le physique fait fortement penser à Blanche Neige, sort d'un sommeil d'une année. Dans une semaine elle devra se marier et l'idée ne l'enchante aucunement : « ce serait la fin de sa vie »... Néanmoins, la reine n'a pas le temps de s'inquiéter davantage pour son avenir, car trois de ses amis nains viennent la prévenir qu'un mal se répand à vive allure à quelques milles du royaume : un sommeil magique frappe les habitants... Bientôt, c'est le royaume de la reine qui sera touché si personne n'agit ! La reine décide d'aller affronter ce mal, après tout, elle a dormi un an, elle est certainement la mieux placée pour braver la malédiction...

Elle choisit d'aller délivrer la princesse ensorcelée, endormie depuis près de cent ans dans un château entouré de ronces... Elle laisse donc son fiancé et sa robe de mariée et revêt sa cotte de maille, se pare de son épée et enfourche son cheval. Accompagnée de ses amis nains, elle se lance dans une aventure extraordinaire... Parviendra-t-elle à sauver son royaume ? A moins que la princesse endormie ne soit pas celle que l'on croit... ?

S'inspirant des contes de Blanche Neige et de La Belle au bois dormant, Neil Gaiman nous offre ici un superbe conte moderne avec une héroïne un brin féministe... Cette histoire dépoussière les stéréotypes sur les princesses : notre héroïne préfère l'aventure au pouvoir, elle fait ses propres choix, n'a pas besoin d'un chevalier à son service, en somme, elle est maîtresse de son destin.

Le lecteur pense naïvement connaître la tournure que prendra l'histoire... C'est sans compter sur l'auteur qui nous offre une autre vision des contes bien connus. Dans La Belle et le fuseau, les apparences sont trompeuses et c'est cela qui fait le piquant de ce récit.

La mise en page est très soignée, le récit est parfaitement illustré par Chris Riddell. Les illustrations, de style baroque, sont en noir et blanc avec, par endroit, une touche de doré (elles sont également toutes présentées dans des cadres dorés). Les détails font toute la particularité de ces illustrations, mais elles sont également très expressives, voire même inquiétantes à l'occasion (les regards vides des « dormeurs », par exemple).

Deux contes détournés, proches du fantastique et de la fantasy, faisant naître une réflexion sur le rôle des femmes dans notre société...

Un très bel ouvrage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par theyoubot 2020-02-19T05:56:53+01:00
American Gods

J'aime l'idée de base : un dieu est d'autant plus puissant que beaucoup de gens croient en lui. Il s'affaiblit et meurt quand il perd ses fidèles. L'idée a été bien utilisée dans "Les petits Dieux" de Terry Pratchett, ami de l'auteur. Mais à la différence de Pratchett, Gaiman n'a pas su l'exploiter. Il n'en tire aucune scène valable. La déchéance des anciens dieux est sans intérêt, l'émergence des nouveaux n'apporte ni sous texte critique sur notre société, ni scène spectaculaire façon La ballade de City de John Shirley. Bref, ce n'est qu'un gimmick accrocheur pour 4° de couverture. Odin et la Reine de Saba affrontant les Dieux de l'Argent et des Médias, juste du name dropping, de la poudre aux yeux.

Le mix général du roman rappelle fortement "Poker d'âmes" de Tim Powers. Affrontement de dieux anciens dans l'Amérique actuelle (ou De bons présages, dans l'Angleterre actuelle). Poker d'Ames et American Gods ont en commun défauts de rythme, longueurs et longs tunnels ennuyeux.

La stratégie d'écriture de Gaiman consiste à écrire une chouette début, une chouette fin et à combler le milieu avec une road novel. On visite l'Amérique profonde, un tas de petits motels, des bourgades perdues décrites par le menu. Il ne se passe rien. Un tas de persos qu'on ne voit qu'une fois nous racontent des anecdotes 'amusantes' sans le moindre rapport avec l'intrigue.

Reste les qualités : les 100 premières pages et les 100 dernières sont de bonne tenue. Héros attachant, sensible mais posé, incrédule juste ce qu'il faut, porté jusqu'au bout par l'amour qu'il ressent pour sa femme. Le dénouement est ingénieux, avec la résolution d'une série de crimes, la révélation d'un plan machiavélique conçu par les méchants et pas mal d'action.

Prix Hugo & Nebula largement immérité selon moi, (absence de concurrence cette année là ?). Si vous acceptez de vous taper 400 pages de remplissage pour en lire 200 excellentes, je vous recommande ce roman.

Afficher en entier

Dédicaces de Neil Gaiman
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 24 livres

Au Diable Vauvert : 24 livres

Urban Comics : 12 livres

panini comics : 11 livres

Delcourt : 8 livres

Albin Michel : 8 livres

HarperCollins : 7 livres

Open Road Media Sci-Fi & Fantasy : 5 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array