Livres
477 535
Membres
458 307

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Magmat



Description ajoutée par Laetii 2016-10-15T23:04:40+02:00

Résumé

Par une nuit caniculaire, le P-DG d'une grande entreprise disparaît, vraisemblablement enlevé par la fenêtre de son bureau situé au quatrième étage. Peu après, on retrouve des parties de son corps démembré, semées le long d'une nationale. Un itinéraire macabre que vont suivre les détectives Blau et Tormaker, qui conduit au cœur des montagnes et de l'horreur.

Et cette terrifiante société se contorsionnait pour mieux voir les inconnus, tordait sa chair déjetée, geignait et aboyait des mots inintelligibles pour une oreille non exercée, depuis que Blau et Tormaker étaient entrés.

http://www.babelio.com/livres/Soulier-Magmat/842805

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Laetii 2016-10-15T23:06:32+02:00

Sur l'un des gamins, la nature fantasque avait placé une main énorme dotée de huit doigts à deux phalanges seulement, mais qui paraissait fonctionnelle ; sur un autre, une main plus énorme encore et qui ne comptait que trois doigts grossiers terminés par des manières d'ergots qui auraient bien eu besoin d'être taillés. Sur un autre garçon était un unique pied palmé, puissant et parcouru de varicosités, que la créature utilisait pour se contorsionner sur son matelas, tandis que sur le dernier des mâles, on voyait surtout les deux pieds soudés l'un à l'autre, dont les deux orteils semblaient former un membre à part entière. Sur celui-ci, au-dessus d'une excroissance cartilagineuse évoquant vaguement un genou, pendait un pénis flaccide et fistuleux, à la base duquel gonflait et dégonflait une bourse à l'aspect coriace, contenant des gonades grosses comme des citrons. Comme Niki, leurs corps étaient pourvus de ces tubercules hideux qui ne paraissaient point des reliquats ou des ébauches de membres ou d'organes et ne présentaient aucune utilité évidente, puisque les endroits où ils étaient plantés interdisait leur utilisation dans un but de locomotion.

La fille, elle, puisque c'en était une, était la plus imposante de ces créatures chimériques et son corps, de forme trapézoïdale, occupait presque toute la surface de son lit. On devinait surtout son genre à cause de sa vulve, grotesque, piquée d'un cresson roussâtre et bordée de lèvres génitales charnues et obscènes. Une paire de seins, flasque et adipeuse, ponctuée par des mamelons fuligineux aux contours nébuleux, détonnant avec les deux larges taches blanches de vitiligo qui les contenaient, tremblotait sous l'agitation du monstre. Il existait certes un visage, sur cette engeance de cauchemar, mais qui semblait avoir été écrasé, malaxé, et étalé sur un même plan. Mais le plus perturbant dans l'image offerte par cette pauvre fille, était sans doute la théorie d'orifices – qu'il s'agît d'anus ou d'ouïes –, une trentaine au total, palpitant au rythme de sa respiration, répartis sur ses flancs, et desquels s'épanchait un mucus épais et malodorant.

Et cette terrifiante société se contorsionnait pour mieux voir les inconnus, tordait sa chair déjetée, geignait et aboyait des mots inintelligibles pour une oreille non exercée, depuis que Blau et Tormaker étaient entrés.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Do 2018-07-28T16:47:41+02:00
Argent

(Nouvelle numérique, estimée à 69 pages papier par Amazo’).

Ce qui commence comme un petit polar presque banal... (si on fait abstraction d’un PDG enlevé qu’on retrouve éparpillé par petits bouts sur une route de campagne en Hordovie par temps caniculaire... alors, les mouches, hein !)

... se termine dans un cauchemar suintant et ignoble ! (alors, âmes sensibles... etc.)

L’auteur sait, malgré un style d’écriture oscillant entre le trivial et le sophistiqué, capter le lecteur (épouvanté) qui suit -avidement- les scènes d’action et qui sursaute à la rencontre des monstruosités, nées d’un méfait chimique que F. Soulier dénonce, sans verser dans la critique sociale.

Ça reste un bon divertissement horrifique !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LePhareLitteraire 2018-05-01T14:41:55+02:00
Or

CHRONIQUE DE NADINE :

Titre : MAGMAT

Auteur : Frédéric Soulier

Parution : 29/03/2016 - Auto-Édition

Mon 1er livre de Frédéric Soulier ! Vous allez me dire pourquoi avoir attendu aussi longtemps ? Eh bien, au fil des jours, je suivais ses posts sur sa page Facebook et je me disais, il est étrange, comment il parle aux autres, non mais c'est quoi ce type…

Prenant mon courage à 2 mains, je choisis parmi sa vingtaine de livres, « Magnat » ! Et mince, il a déjà écrit tout ça !!

Je commence la lecture avec appréhension, craignant une écriture violente, étrange.

Et surprise, je me retrouve dans le bureau luxueux de Mr Ornmick, le P.D.G disparu bizarrement de son bureau fermé à clé !

Un couple de policiers, Blau et Tormaker posent des questions à la secrétaire du P.D.G disparu et commencent à enquêter sur cet étrange enlèvement. Quelques indices sont trouvés sur place. Un coup de fil les informe que l’on a trouvé un bras, qui pourrait appartenir à Ornmick. Puis d’autres morceaux sont retrouvés tous les 20 kms. Cent kilomètres plus loin, le corps est reconstitué, il ne manque que son sexe !!!!

L’enquête va leur permettre de découvrir avec horreur que la société d'Ornmick est responsable d’une catastrophe écologique, avec des conséquences irréversibles sur les habitants. En suivant le chemin des restes, tout le long de la nationale, ils vont arriver dans un village où… ils vont être plongés dans l’horreur, l’impensable… et des cadavres atrocement mutilés vont tomber comme des mouches !!!!

Vont-ils arriver à découvrir ce qui s’est passé ? Combien de cadavres vont parsemer leur enquête ? Une vengeance ? Comment le tueur fait pour les mutiler ainsi ?

Frédéric, tu as une plume bien personnelle et franchement garde-la !

J'ai kiffé, même le côté gore. Et je vais continuer à te lire.

À lire pour découvrir le monde de Mr Soulier.

Bon maintenant, je vais sûrement me faire assassiner verbalement par Frédéric, mais qu’est-ce qu'il m'a pris de vouloir donner mon ressenti sur un de ses livres ???

Résumé :

Par une nuit caniculaire, le P.D.G d'une grande entreprise disparaît, vraisemblablement enlevé par la fenêtre de son bureau situé au quatrième étage. Peu après, on retrouve des parties de son corps démembré, semées le long d'une nationale.

Un itinéraire macabre que vont suivre les détectives Blau et Tormaker, qui conduit au cœur des montagnes et de l'horreur.

Pour lecteurs avertis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Severine-22 2017-05-17T16:23:52+02:00
Argent

Une nouvelle qui se lit d'une traite, une histoire très sombre, violente et dont la fin m'a beaucoup surprise. J'ai adoré la lecture de cette nouvelle, même si comme nous prévient l'auteur, elle n'est pas à mettre entre toutes les mains.

Afficher en entier

Activité récente

Do le place en liste argent
2018-07-28T15:17:42+02:00

Les chiffres

Lecteurs 4
Commentaires 3
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 7.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode