Livres
600 027
Membres
682 733

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Erika Boyer

Auteur

655 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par
de

Biographie

Classement dans les bibliothèques

Diamant
344 lecteurs
Or
349 lecteurs
Argent
230 lecteurs
Bronze
141 lecteurs
Lu aussi
159 lecteurs
Envies
1 047 lecteurs
En train de lire
40 lecteurs
Pas apprécié
37 lecteurs
PAL
935 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.16/10
Nombre d'évaluations : 576

0 Citations 431 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Erika Boyer

Sortie Poche France/Français : 2022-10-06

Dernier livre
de Erika Boyer

Sortie France/Français : 2022-06-09

Les derniers commentaires sur ses livres

La Voix du cœur, Tome 2 : Le Chant de l'océan

Énorme coup de coeur

Afficher en entier
Promesse tenue, Tome 1 : En chemin

J’ai adoré ma lecture, addictive et passionnante.

Afficher en entier
Promesse tenue, Tome 2 : Sur la route

On s’attache aux différents caractères de chacun. Ils sont unique, drôle, sans prise de tête.

• C’était une lecture assez touchante et très belle.

• Morale de l’histoire : Les amis sont la famille qu’on a choisis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaudeS 2022-06-13T18:58:21+02:00
Pile ou Face

J’ai aimé me plonger dans cette tranche de vie de Luiji et Lara en alternance de chapitre entre le présent puis l’enfance/l’adolescence.

Le roman met en avant la famille, le quotidien, les choix parfois difficiles à faire.

Un plaisir de retrouver la bande des Lost soul

Afficher en entier
Promesse tenue, Tome 1 : En chemin

Le début de ce roman ne m’est pas entièrement inconnu, et pour cause, l’auteure a commencé à le publier sur Wattpad. J’ai suivi ses publications pendant quelques semaines, pour ensuite arrêter complètement pour des causes dont je ne me souviens plus. À l’annonce de sa parution, j’ai sauté de joie, avec le projet de l’acheter très rapidement. Et je ne suis aucunement déçue, cette histoire dépasse mes espérances. Les personnages sont le point fort de cette œuvre, ils m’ont fait vibrer ; tous, sans aucune exception, apportent une étincelle. De plus, ils s’harmonisent parfaitement, de nos deux héros jusqu’aux personnages secondaires. Encore une fois, Erika Boyer a réussi à me faire pleurer, après « Sous le même ciel » ; une romance MM bouleversante, « Promesse tenue, Tome 1 : En chemin » est déstabilisant par ses sujets variés et authentiques. Entre amitié, amour, famille et les vices, les erreurs, les secrets de chaque personnage ; je me suis envolée dans une fumée d’émotion. Le récit sur Sandy et Danny n’est pas seulement une romance, ils forment ensemble une équipe et se reconnaissent ; en effet, pour une fois, les opposés de s’attirent pas. Ces deux âmes semblables se voient, s’appellent. Je retrouve dans l’univers de cette écrivaine, son talent pour partager des histoires particulières et de lier des thèmes porteurs de messages.

Sandy est le protagoniste masculin, et personnellement je trouve ce choix de prénom très original. Ce jeune homme de vingt-cinq ans vient de perdre son père, ses sentiments à son sujet sont très contradictoires. Il est un drogué de tout, de l’alcool en passant par les tatouages, la cigarette, la vitesse en moto, les femmes. Dépendant de sa famille et de sa bande d’amis, sa loyauté et son amour pour eux sont sincères, ancrés en lui. Il n’est pas suicidaire, mais il aime le danger, et je retiens de Sandy qu’il ne sait pas tenir ses promesses, le titre du livre s’accorde justement à cet aspect de lui. Un héros très différent, unique par son caractère et sa façon d’être, et j’ai beaucoup aimé sa personnalité à l’apogée des autres hommes. Il est sensible, il n’hésite pas à pleurer devant les autres ; proche de tout le monde, capable de faire des câlins aux autres garçons. Un être montrant une grande modernité sur les relations d’homme à homme, j’apprécie sa capacité à écouter, à vouloir être présent pour son entourage. Il se sent toujours coupable de tout, bien sûr, il commet des erreurs — sauf que, sans fautes, l’apprentissage de la vie est impossible. Son sentiment d’abandon est profond, dévastateur, cependant, il possède une force de pardon ; une belle preuve de sagesse. Biker au goût prononcé pour les marques sur son corps, c’est un homme intelligent, blessé seulement par la vie et par un passé familial sombre, le cliché animé par sa diversité, défiant les apparences. Mon attachement pour ce garçon est presque indescriptible, je l’ai tout simplement vécu ; j’ai pleuré, rigolé, frisonné avec Sandy, je ne vais certainement pas cesser de penser à lui.

Danny ou Daniela est serveuse et loge dans un camping durant la saison d’été. À Lège-Cap-Ferret, elle est entourée par du monde, dont un grand-père adoptif et une mère d’emprunt au nom de Lily. C’est une femme plutôt secrète sur son passé, pour une fois le mystère colle à l’héroïne, et puis, petit à petit quand elle se révèle, on sent une énergie anéantie. Pourtant, j’ai vu aussi cette flamme d’espoir à travers ses actions et ses décisions. Ses sentiments ne sont pas éteints, juste gardés au fond d’elle-même, en sécurité. Sur plusieurs traits de sa personnalité, je me suis retrouvée en Danny ; sa peur de l’inconnu, de partir de Lège-Cap-Ferret. Comme moi, elle est dans l’attente d’un déclic, d’une lumière au bout du chemin pour pouvoir avancer. Je me suis prise d’affection pour cette fille audacieuse, et malgré tout sans confiance envers l’avenir. Dans les drames, elle se perd et son seul remède est la danse, elle tente d’oublier avec les mêmes vices que Sandy. Dans les premières pages, la cerner est difficile et, au fil des pages, on devine une grande souffrance d’abandon en elle ; ainsi qu’une solitude silencieuse. Danny est naturelle et spontanée, elle est autonome et sa joie de vivre est peut-être un mensonge, en revanche ; son tempérament témoigne une force inconsciente. Elle est devenue rapidement une source d’enrichissement pour moi-même, une femme détenant de l’humour, une tendresse et apte à se défendre face à une menace. De plus, son attitude est surprenante, principalement sur le commencement ; et cela présente davantage que les opinions ne doivent pas se faire aux premiers regards. J’espère découvrir plus amplement cette héroïne dans la suite de ce premier volume, et peut-être même avoir droit à son point de vue.

Nombreux sont les personnages secondaires dans ce roman, et d’ailleurs ils sont essentiels au bon déroulement de l’histoire. Ils apportent cet au-delà aux héros principaux, des amitiés puissantes et honnêtes. Sans eux, le récit n’aurait pas autant d’impact, ils libèrent une note de légèreté et de vérité. Je souhaite mettre en avant Thomas, ce jeune de vingt ans ayant le surnom de Tic Tac ; je me suis tellement attachée à ce garçon, encore un peu enfant et adolescent, son innocence et son envie d’expérience sont adorables, son rire, je l’entends résonner dans mes oreilles ; il est pur, trop candide pour ne pas être protégé. Et puis, Lily, cette femme tenant le camping, mère et confidente pour tous ; elle est difficile à ne pas apprécier, pleine d’amour envers ses prochains. Douce, attentionnée, elle prête l’oreille aux âmes en peine ; malheureusement, les visages sont parfois illusoires. Clément est un protagoniste pour lequel l’affection est inévitable, très mature en comparaison de Sandy, et en différence de son meilleur ami, il veut ressentir et ne pas être paralysé par les effets de l’ivresse. C’est quelqu’un de prudent, tout en étant énigmatique sur sa vie privée, donnant de bons conseils. Il est l’équilibre à lui tout seul.

« En chemin » se dévore, 24 h après l’avoir ouvert, je l’ai refermé avec une tempête de sentiment dans mon cœur. La relation entre Sandy et Danny paraît simple au premier abord, une attirance sexuelle somme toute. Et puis, l’héroïne propose son aide pour retrouver la sœur de Sandy, dans cette quête vaine ; ils vont construire une vraie complicité. Ils se ressemblent, les points communs entre eux se découvrent et retentissent comme une chance, ensemble ils vont trouver un chemin ; semé d’embûches, de tragédies, de compréhension et surtout de sensations. Cette union n’est pas parfaite, se tirant de temps en temps vers le bas, trouvant refuge dans l’un et l’autre. L’une des bases du récit est la recherche d’Alysson, la sœur aînée de Sandy. Il sait peu sur elle, c’est une inconnue ; elle s’est retirée de la famille quand il avait trois ans. Alors, aucun souvenir d’elle, seulement son prénom et nom, avec possiblement la ville où elle vit dorénavement. Mais, comment retrouver une sœur, si celle-ci se cache de lui ? Le seul moyen est de demander autour de lui, de donner au libraire ce qu’il veut pour obtenir des informations. En plus d’être une romance, c’est un livre imprégné par le suspense, et l’ensemble est orchestré de concert. Les émotions se ressentent, des cheveux jusqu’au bout des orteils ; sur une bonne partie de l’ouvrage, je n’ai pas éprouvé de renversement ; et au moment où je m’y attends le moins, le tonnerre gronde, le glas frappe de plein fouet. Ce roman se révèle être un mélange d’un tout, de mille et une existences, parlant de sujets obscurs tels que la drogue, l’alcool, le sexe ; la débauche pour oublier le pire de la vie, pour endiguer la douleur. En dehors de l’amour, c’est surtout un appel à l’amitié, à la tolérance, et assurément aux rêves de voyages et de rencontres. L’originalité de ce synopsis se perçoit par les protagonistes, étant proche de la réalité, par une fin déroutante, par des thèmes riches et des attaches toutes plus sincères les unes que les autres.

Je suis une adepte de la plume de Erika Boyer, après « Le langage des fleurs », « Pardon », « Sous le même ciel » et « Hyacinthe », je ne résiste pas avec cette œuvre inédite. Son style est propre à elle, elle défend des causes et délivre les sentiments avec art et passion. De plus, elle est l’une des rares auteures à utiliser la voix d’un homme, totalement. Mon amour pour son écriture se confirme avec ce premier tome de cette duologie, je ressens déjà un manque et pour moi c’est toujours trop court ma virée avec elle. Ce n’est pas normal d’en vouloir plus, en hommage à Sandy, je peux avouer que je suis une droguée de ses mots. L’égalité entre la narration et les dialogues, des phrases accessibles et pleines de sens, Erika est ce que j’appelle un maestro des maux, elle exprime son cœur ; ses croyances, sa perception du monde, une écrivaine donnant toujours à réfléchir. Sincèrement, je lui dis « merci », merci de m’offrir des sourires et des larmes, merci de me donner l’envie de visiter les lieux de ses histoires.

Je suis très heureuse de cette lecture, composée de propos profonds et de sentiments puissants. Inconscients dans leurs souffrances, les personnages expriment des états d’âme par des comportements nocifs, tout en évoluant durant leurs expériences. Sandy est un homme brillant, et spécial dans sa façon d’être, un héros éprouvant une grande sensibilité et énonçant son amour pour ses proches ; je l’aime pour tout un tas de raison. Danny est une femme authentique et vaguement sauvage, prisonnière de Lège-Cap-Ferret et de ses craintes ; je me suis identifiée à elle et sa personnalité s’avère admirable, elle communique une force et une belle indépendance. Ce roman est surtout bouleversant par ses amitiés sincères, grâce aux protagonistes secondaires ; chacun d’entre eux est entier par cet attachement qu’ils ont, les uns pour les autres. L’entrée de la romance s’impose comme étant une coïncidence, nos deux héros se désirent physiquement ; au final, ils deviennent un tandem dans les recherches d’Alysson. Sandy et Danny sont identiques dans leur caractère, ce lien d’alchimie et de connexion, est pour une fois très singulier. Le mystère est présent et les questions trouvent leurs réponses progressivement, dans les détails, les discussions et les agissements. Une écriture poétique, bercée par des traits d’humour ; Erika Boyer symbolise idéalement l’amitié, l’amour et l’abandon. Elle raconte une nouvelle fois une histoire pleine de thématiques, pouvant toucher n’importe qui, brisant les cœurs et sachant adresser des messages importants. De plus, le rythme est sans répit, une histoire d’amour où les moments doux et intenses s’enchaînent. Un coup de cœur pour « En chemin », illustrer toutes mes émotions est assurément épineux ; cette œuvre est tellement bien accomplie, pleinement riche, pour laquelle il faut se laisser porter que même mes mots ne sont pas suffisants pour l’envelopper.

https://lesfaceslitteraires.blogspot.com/2022/06/promesse-tenue-tome-1-en-chemin.html

Afficher en entier
La Voix du cœur, Tome 1 : Le Langage des fleurs

J’avoue l’avoir sorti un peu au hasard de ma PAL et je ne regrette pas du tout car j’ai passé un super moment !

Un petit goût d’été avant l’heure, un roman qui fait écho à mon amour pour l’océan, des personnages attachants… J’étais dans mon élément tout au long de la lecture.

Entre Rose et Ethan, c’est doux et sincère. Il y a des mécompréhensions, des non-dits ; des secrets qui se dressent entre eux, mais rendent leur histoire plus forte. La façon dont Ethan la voit, s’attache à elle, veut la protéger… Tellement de sincérité et de respect, je n’ai presque plus l’habitude avec tous les bad boys que je côtoie dans les romances, et ça fait du bien de retomber sur des gentils 🙂

Autour d’eux, la soeur d’Ethan et le “cousin” de Rose apportent énormément au récit, soulevant aussi de nouvelles questions qui trouveront leur réponse dans le tome suivant… .

Un roman qui fait du bien, sans prise de tête, avec son lot d’émotions, de moments touchants, de moments émouvants, idéal pour l’été qui se profile à l’horizon !

Merci Erika et à bientôt pour la suite, qui promet une dimension plus sérieuse mais toujours beaucoup de douceur et d’amour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdechacha 2022-06-20T12:41:23+02:00
Pile ou Face

Aujourd’hui je vais vous parler d’une nouvelle lecture : Pile ou face d’Erika Boyer.

Ce roman et cette auteure ont été une très jolie découverte.

Encore une fois j’ai tout fait à l’envers 😊, ici il s’agit d’un Spin off d’autres livres. Mais bon j’irais quand même lire les autres tomes.

J’ai adoré la plume de l’auteure qui est très immersive. A travers son univers et ses personnages, Erika aborde beaucoup de sujets durs dans son roman (deuil, parentalité, couple, la vie quotidienne ….) et elle le fait avec brio. Ce roman m’a vraiment touchée. Erika a su faire passer les émotions des personnages et c’était vraiment touchant.

J’ai adoré le couple Lara / Luigi. Ils ont chacun leurs blessures du passé. Chacun essaie d’aller mieux et de préserver l’autre. Parfois la relation peut sembler un peu bizarre et peut être malsaine, mais il faut vraiment lire pour comprendre le point de vue de chacun et surtout voir leur évolution, aussi bien personnelle que pour le couple.

La rythmique du roman est très sympa aussi puisqu’on on alterne entre les points de vu des protagonistes mais aussi un chapitre présent et un chapitre flash-back. Du coup on s’immerge vraiment facilement dans cette aventure. Cela en devient addictif. On veut absolument savoir ce qu’il va se passer à la page suivante.

J'ai été vraiment touché par leur couple fusionnel. Si vous ne l’avez pas encore découvert foncez.

Et vous l’avez-vous lu ? avez-vous déjà découvert d’autres tome de cette auteur sur les Lost Souls ?

Afficher en entier
Promesse tenue, Tome 1 : En chemin

Malhereusement, ce roman a été une grosse déception pour moi. Les retours que j'avais pu lire étaient excellents, ce roman a donc un public, simplement, ça ne l'a pas fait avec moi... Les goûts et les couleurs, tout ça...

Ce qui m'a bloqué, ce sont les personnages, principaux. Délicat quan l'histoire tourne principalement (logique) autour d'eux. Je les ai trouvés particulièment clichés dans le styles tortué, malmenés par la vie et se réfugiant dans les addictions en tout genre. Impossible de m'attacher à nos deux héros malheuresement. Du coup, j'ai eu du mal à saisir l'évolution de leur relation qui était purement charnelle en relation amoureuse.

En revanche, j'ai préféré les personnages secondaires. Notamment les amis de Sandy!

Bref, je ne lirai pas la suite. Mais si vous n'êtes pas rebuté par le cliché n'hésitez pas! Ce livre a vraiment su trouver son public.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maite-33 2022-06-23T07:45:38+02:00
Pile ou Face

Très bien

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jessyk_S 2022-06-24T16:21:59+02:00
Pile ou Face

N'ayant pas lu les précédents tomes, j'ai été au départ un peu perdue avec les personnages et le fait que l'on commence l'histoire où le couple est déjà existant mais Erika Boyer alterne la narration entre présent et passé qui nous permet de bien s'imprégner dans l'histoire.

Nous avons en effet des retours en arrière où nous retrouvons Lara et Louis à l'âge de 14 ans et on peut dire ce n'est pas le grand amour. Ils se détestent littéralement.

Comme le dit le proverbe "de la haine à l'amour, il n'y a qu'un pas" et exactement le cas dans cette histoire. Derrière cette haine se cache des sentiments plus profonds.

L'auteure nous montre l'évolution de leur relation au fil des années et j'ai adoré ces flash-backs qui nous montre leurs insécurités qui sont malheureusement pas tout à fait résolus dans le présent actuel..

Tous les deux ont su me toucher mais plus particulièrement Lara par son manque de confiance en elle et cette peur constante de l'abandon et de même pour Louis par cette enfance cahotique où il n'a jamais réellement eu de famille à part ses amis et Lara...

La petite Maria m'a touché également. Elle est tellement évoluée pour son âge et tellement chou 🥰.

Comme à son habitude, Erika Boyer traite des problèmes de la vie quotidienne mais notamment dans cette histoire de la vie d'un couple qui en fait une histoire réaliste et toutes en émotions. Elle nous montre à travers ce récit que la communication reste l'élément clé d'une relation.

J'avais déjà beaucoup aimé "Sous le même ciel" de la même auteure et j'ai été une fois de plus embarqué avec Pile ou Face alors que j'appréhendais beaucoup au départ (n'ayant pas lu les tomes ascendants).

Enfin Pile ou Face est une histoire qui a su me toucher par toutes les émotions qu'elle fait ressortir et ces remises en question..💕

Il ne me reste plus qu'à lire les autres tomes...

Afficher en entier

Dédicaces de Erika Boyer
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Independently published : 7 livres

Hugo Poche : 7 livres

KDP : 1 livre

Amazon Publishing : 1 livre

Editions Autoédité : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode